Message de la ministre de la Santé Journée internationale des sages-femmes 2017 – le 5 mai 2017

Déclarations

Aujourd’hui, au Canada et partout dans le monde, nous soulignons et célébrons le travail que font les sages-femmes pour offrir des soins de santé aux femmes, à leurs bébés et à leurs familles et pour améliorer ces soins.

Le thème de cette année – Sages-femmes, mères et familles : partenaires pour la vie! – reflète les importants services qu’offrent les sages-femmes pendant la grossesse, l’accouchement, la naissance et la période postnatale. Les sages-femmes fournissent des soins complets avant, pendant et après la grossesse, l’accouchement et la naissance. Par ailleurs, elles offrent des services de consultation, font des examens et établissent en détail les antécédents médicaux. Les sages-femmes sont bien placées pour aborder les défis propres aux femmes vivant dans des communautés rurales, éloignées et autochtones au Canada. Notre gouvernement s’est donné comme mission de contribuer à faciliter l’accès des femmes à des services de qualité fournis par des sages-femmes.

Cette année, j’aimerais souligner en particulier le rôle que jouent les sages-femmes inuites, métisses et des Premières Nations dans leurs communautés afin de favoriser les naissances à proximité du domicile. Les sages-femmes autochtones s’appuient sur une riche tradition linguistique, de savoir autochtone et de pratiques culturelles lorsqu’elles travaillent avec des femmes afin d’offrir des services plus près des familles et des communautés autochtones. Je suis fière de continuer d’appuyer le Conseil national autochtone des sages-femmes et de travailler avec lui pour atteindre l’excellence dans les domaines des soins génésiques, du mieux-être des femmes et des soins aux bébés.

Le gouvernement du Canada injecte 27 millions de dollars chaque année dans le Programme canadien de nutrition prénatale pour assurer la prestation de services avant la naissance, pendant l’accouchement et après la naissance aux femmes enceintes, aux nouvelles mères et aux bébés. Le volet Premières Nations et Inuits du programme, dont le budget s’élève à 12,7 millions de dollars par année, vise à améliorer la santé nutritionnelle des mères et des nourrissons dans les communautés inuites et des Premières Nations. Qui plus est, Santé Canada investit 25 millions de dollars par année pour favoriser la santé maternelle et infantile dans ces mêmes communautés.

Pour appuyer davantage la santé des mères et des enfants inuits et des Premières Nations, le Budget 2017 prévoit investir plus de 83 millions de dollars sur cinq ans. Par cet investissement sans précédent, Santé Canada collaborera avec les Premières Nations et les Inuits pour améliorer l’accès aux services de sages-femmes.   

Les sages-femmes jouent un rôle essentiel dans l’amélioration de la santé et du mieux-être des femmes, des enfants et des familles dans leur ensemble. J’invite tous les Canadiens à se joindre à moi pour célébrer la profession de sages-femmes au Canada et ailleurs dans le monde.

 

L’honorable Jane Philpott, C.P., députée
Ministre de la Santé

 


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :