Bureau des dangers microbiens

La brochure du bureau des dangers microbiens

L'objectif principal du Bureau des dangers microbiens est de minimiser les risques pour la santé publique reliés à la consommation d'aliments contaminés par des agents bactériens ou viraux, des parasites ou des prions.

La mission du Bureau des dangers microbiens

Améliorer l'innocuité microbiologique de l'approvisionnement alimentaire canadien par l'élaboration et la communication de politiques, de lignes directrices et de normes, par la réalisation de recherches en laboratoire et d'évaluations de risques et par la diffusion de renseignements à vocation scientifique à la population canadienne et aux parties intéressées afin de leur permettre de faire des choix éclairés.

Vision

Être reconnu à l'échelle nationale et internationale comme un centre d'expertise produisant la recherche, les évaluations scientifiques de risques, les normes, les politiques, les lignes directrices et les renseignements les plus fiables pour l'amélioration de l'innocuité microbiologique des aliments.

Principes directeurs

  • concentrer notre travail sur l'obtention de résultats mesurables afin d'améliorer l'innocuité microbiologique de l'approvisionnement alimentaire canadien ainsi que notre but premier, la santé des Canadiens;
  • participer aux programmes nationaux à l'échelle du pays;
  • indiquer la voie à suivre et travailler avec d'autres intervenants, tant à l'échelle nationale qu'internationale;
  • viser l'excellence en tant qu'organisme sur l'innocuité alimentaire microbienne qui souscrit pleinement au travail d'équipe, à l'innovation, à la confiance et à la coopération;
  • reconnaître les rôles, les responsabilités et les compétences de chacun dans l'approvisionnement alimentaire canadien, de la production jusqu'à la consommation;
  • reconnaître le droit des consommateurs à être informés des risques et des avantages que comportent les aliments pour la santé;
  • maintenir une expertise scientifique et intégrer à toutes nos activités les meilleures données scientifiques disponibles;
  • intégrer à toutes nos activités des étapes de consultation et de communication transparentes et efficaces.

Le BDM comprend deux divisions :

Par ailleurs, le conseiller scientifique principal sur l'encéphalopathie spongiforme bovine et le coordonnateur des mesures d'urgence de la Direction des aliments se retrouvent à l'intérieur du BDM.

Aussi disponible :

Communiquez avec le Bureau des dangers microbiens.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :