Groupe consultatif d’experts sur le marketing des opioïdes - Sommaire de l’expertise, des affiliations et des intérêts

Objet

Le tableau suivant résume les renseignements fournis par les membres du Groupe consultatif d'experts sur le marketing des opioïdes quant à leur expérience, à leurs affiliations et à leurs intérêts, dans la mesure où ils sont liés au mandat du Groupe. La Direction générale des produits de santé et des aliments a tenu compte de ces déclarations lorsqu'elle a procédé à la sélection des membres et elle met ce sommaire à disposition dans le cadre de son engagement en matière d'ouverture et de transparence.

Évaluation des affiliations et des intérêts avant chaque réunion

Avant chacune des réunions du Groupe consultatif d'experts, le secrétariat évalue les liens, le cas échéant, entre les affiliations et les intérêts des membres, y compris leurs intérêts financiers directs, et les points inscrits à l'ordre du jour aux fins de discussion. Le secrétaire général peut, en fonction de la nature des affiliations et des intérêts d'un membre, limiter la participation de ce membre à une réunion ou lui demander d'énoncer verbalement ses affiliations et ses intérêts au début d'une réunion. Les affiliations et les intérêts des membres sont examinés et mis à jour lorsque des changements le justifient.

En vertu de la politique Examen des produits réglementés par la Direction générale des produits de santé et des aliments : Politique sur la participation du public et de la Politique de Santé Canada sur les organismes consultatifs externes, une personne ayant un intérêt financier direct à l'égard du résultat de l'examen d'un produit réglementé peut faire partie d'un organisme consultatif dont le mandat comprend des questions touchant les politiques, la gestion ou l'élaboration de programmes. Toutefois, ce membre ne sera pas invité à participer aux discussions ou à formuler des conseils ou des recommandations à la Direction générale au sujet de cet examen.

1. Intérêts financiers directs

  1. Emploi actuel, investissements dans des entreprises, sociétés en nom collectif, actions, redevances, coentreprises, fiducies, biens immobiliers, valeurs, capital social ou obligations dans le secteur réglementé.

2. Intérêts financiers indirects

  1. Au cours des cinq dernières années, réception d'un paiement d'une partie ayant un intérêt dans le mandat du Groupe consultatif d'experts, notamment dans le cadre d'un ancien emploi, d'un contrat ou d'une consultation; ou réception d'une aide financière, y compris sous forme de soutien de la recherche, de subventions d'études personnelles, de contributions, de bourses de recherche, de commandites ou d'honoraires.
  2. Au cours des cinq dernières années, obtention de documents, de produits à prix réduit, de cadeaux ou d'autres avantages; ou participation à des conférences ou à des réunions dont la totalité ou une partie des coûts de déplacement et d'hébergement ont été assumés par une partie ayant un intérêt dans le mandat du Groupe consultatif d'experts.
  3. Au cours des trois dernières années, réception de subventions ou d'autres fonds d'une partie ayant un intérêt dans le mandat du Groupe consultatif d'experts par toute organisation où vous travaillez actuellement ou avez voix au chapitre en ce qui concerne les décisions internes.

3. Intérêts intellectuels

  1. Au cours des cinq dernières années, tous conseils ou opinions officiels offerts à l'industrie, au gouvernement fédéral, à un gouvernement provincial ou à une administration municipale au Canada; à un gouvernement étranger; ou à une organisation non gouvernementale sur une question liée au mandat de l'organisme consultatif.
  2. Toute déclaration publique ou point de vue exprimé publiquement.
  3. Affiliations professionnelles ou bénévoles actuelles, notamment l'adhésion à des sociétés professionnelles ou à des groupes de pression, d'intérêt public ou de défense.

4. Divers

  1. Tous les autres intérêts et affiliations ou circonstances pouvant donner à un membre bien informé du public des motifs raisonnables de préoccupation au sujet de l'intégrité et de l'objectivité de votre participation.
Sommaire de l'expertise, de l'expérience, des affiliations et des intérêts
Nom, secteur/perspective et expertise/expérience Résumé des réponses
Irfan Dhalla Spécialiste en médecine interne générale, hôpital, université, politique en matière de santé. 1a.
Non
2a.
Non
2b.
Non
2c.
Non
3a.
Oui
3b.
Oui
3c.
Oui
4a.
Non
A présenté des observations sur la prescription d'opioïdes et sur les méfaits liés aux opioïdes dans le cadre d'une audience tenue par la Food and Drug Administration des États-Unis en 2013. A présenté des observations sur l'élaboration d'un programme national de remboursement du prix des médicaments au Comité permanent de la Chambre des communes sur la santé en 2016. A rédigé plusieurs rapports de recherche et observations sur la prescription d'opioïdes et sur les méfaits liés aux opioïdes. Vice-président d'Équipe d'analyses des données et des normes au sein de Qualité des services de santé Ontario, un organisme provincial qui a formulé des recommandations fondées sur des données probantes au sujet de la prescription d'opioïdes. Membre bénévole du conseil d'administration de Physicians for Responsible Opioid Prescribing.
Andreas Laupacis Hôpital, chercheur dans le domaine des services de santé, université, organisme non gouvernemental, médecin en soins palliatifs, médecine fondée sur des données probantes, utilisation appropriée des produits pharmaceutiques, politique en matière de santé. 1a.
Non
2a.
Non
2b.
Non
2c.
Non
3a.
Non
3b.
Oui
3c.
Oui
4a.
Non
Conseiller d'Open Pharma. Au cours des cinq dernières années, a siégé à des comités de surveillance des données et de la sécurité pour des essais cliniques menés auprès de patients atteints de sclérose en plaques et commandités par Novartis. Fait actuellement partie d'un comité de surveillance des données et de la sécurité pour un essai clinique portant sur un médicament destiné aux patients souffrant d'hémorragie intracrânienne. Les comités de surveillance des données et de la sécurité, qui examinent les résultats d'essais cliniques en cours, assurent la sécurité des patients. Les membres de ces comités sont rémunérés par le secteur privé, mais ils formulent leurs recommandations en toute indépendance.
Trudo Lemmens Université, droit et politique de la santé, santé publique, éthique (bioéthique, recherche, production de connaissances), gouvernance pharmaceutique, santé internationale (Organisation panaméricaine de la santé). 1a.
Non
2a.
Oui
2b.
Non
2c.
Non
3a.
Non
3b.
Oui
3c.
Oui
4a.
Non
A présenté des exposés sur la réglementation des comités d'éthique de la recherche dans le cadre d'une conférence organisée par la Asociación de Médicos Especializados en la Industria Farmacéutica (AMEIFAC) (un organisme mexicain de recherche pharmaceutique) en collaboration avec l'Université nationale autonome du Mexique. Ses frais de déplacement ont été assumés et ses honoraires de conférencier ont été versés directement à un organisme non gouvernemental. Réclame publiquement l'intervention du gouvernement fédéral dans la crise des opioïdes et a publié plusieurs ouvrages sur la nécessité de renforcer la surveillance réglementaire et la transparence dans le contexte de la production et de la promotion de matériel pharmaceutique et médical.
Barbara Mintzes Université, épidémiologie, population et santé publique, politique en matière de produits pharmaceutiques, pharmacoépidémiologie, effets de la publicité sur les médicaments qui s'adresse directement aux consommateurs, qualité des renseignements fournis par les représentants de commerce à des médecins de famille, avis de sécurité réglementaires émis à l'égard de médicaments, organisme non gouvernemental. 1a.
Non
2a.
Oui
2b.
Non
2c.
Non
3a.
Oui
3b.
Oui
3c.
Oui
4a.
Non
A servi de témoin expert pour les demandeurs sur les pratiques de marketing des entreprises dans le cadre de deux recours collectifs visant les effets néfastes de certains médicaments. Conseillère d'Open Pharma. A donné des entrevues aux médias sur le financement d'organisations de patients par des fabricants d'opioïdes. A cosigné des publications sur la réglementation de la promotion des produits pharmaceutiques au Canada et des rapports d'études empiriques sur la qualité des renseignements fournis dans les publicités au Canada. Réclame publiquement la réglementation de la promotion des produits pharmaceutiques au Canada. Membre du réseau européen d'Action sanitaire internationale, de l'Association Mieux Prescrire et du Evidence, Policy and Influence Collaborative de l'Université de Sydney. Affiliée à l'Initiative thérapeutique, un groupe de recherche rattaché à l'Université de la Colombie-Britannique.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :