Questions et réponses sur les bonnes pratiques de fabrication des gaz médicaux

La liste ci-dessous des questions et réponses relatives aux Bonnes pratiques de fabrication (BPF) des gaz médicaux a été conçue afin de fournir des interprétations plus détaillées et des clarifications aux lignes directrices du document intitulé « Bonnes pratiques de fabrication (BPF) des gaz médicaux, édition 2006 (GUI-0031). »

Locaux - C.02.004

Équipement - C.02.005

Q.1 Peut-on utiliser un cylindre d'échantillonnage en acier inoxydable (hoke bomb) pour l'échantillonnage de gaz provenant d'un réservoir de stockage?

R.1 Oui, à condition que l'entreprise ait validé le procédé. Le cylindre en acier inoxydable est muni d'un robinet à chaque extrémité qui permet la circulation du produit gazeux. L'étape la plus importante dans la validation est le temps requis pour vider complètement le cylindre, ce qui permet de garantir que le cylindre a bien été purgé.

Q.2 Dans quelle mesure faut-il étalonner les vacuomètres?

R.2 Les vacuomètres sont utilisés durant l'étape essentielle d'évacuation des résidus de gaz des cylindres à haute pression, et par conséquent, doivent être étalonnés correctement.

À intervalles réguliers, les vacuomètres devraient être étalonnés conformément aux normes établies par le National Institute of Standards and Technology ou à toute autre norme reconnue. La fréquence de l'étalonnage pourrait être celle du fabricant, mais une firme pourrait établir son propre calendrier d'étalonnage basé sur l'utilisation et l'expérience. Il faudrait aussi vérifier l'appareil avant l'utilisation et en l'absence de vide afin de s'assurer que l'aiguille du vacuomètre retourne à « zéro ». Ces contrôles doivent être consignés.

Personnel - C.02.006

Hygiène - C.02.007 et C.02.008

Analyse des matières premières - C.02.009 et C.02.010

Contrôle de la fabrication - C.02.011 et C.02.012

Q.1 Une firme reçoit de l'azote liquide d'un fournisseur accompagné d'un certificat d'analyse valide pour chaque envoi. Les opérations de la firme se résument au remplissage de cylindres haute pression à l'aide d'un échangeur de chaleur ou d'un vaporisateur. Est-ce qu'une analyse d'identité et de teneur devrait être effectuée sur un cylindre rempli pour chaque cycle de remplissage sur rampe ou est-ce qu'on peut se baser sur les résultats d'analyse du fournisseur sans effectuer d'analyses supplémentaires?

R.1 L'azote liquide reçu du fournisseur devrait être analysée en fonction des exigences des BPF applicables au contrôle de la fabrication. De plus, un cylindre rempli provenant de chaque cycle de remplissage sur rampe doit être analysé selon les exigences des BPF applicables à l'analyse des produits finis.

Q.2 Est-ce que la couleur des cylindres est un moyen acceptable de séparation des différents produits?

R.2 La séparation des produits en fonction de la couleur des cylindres est une alternative acceptable s'il peut être démontré que le personnel impliqué a reçu une formation adéquate. Des mesures supplémentaires sont toutefois nécessaires pour séparer les cylindres relâchés de ceux en quarantaine.

Q.3 Est-ce que le transvasement de gaz médicaux est considéré comme une activité d'emballage ou une activité de distribution?

R.3 Le transvasement de gaz médicaux soit à l'établissement ou au point de remplissage est considéré comme de l'emballage, conformément à l'article C.01A.001(1) du Règlement sur les aliments et drogues, qui définit le terme « emballer » comme « emballer une drogue dans son récipient immédiat », et l'article C.01.001, qui définit le terme « récipient immédiat » comme « récipient qui est en contact direct avec la drogue ».

Q.4 Parmi les opérations effectuées dans un établissement de gaz médicaux, quelles opérations sont considérées comme une activité de « manufacturer » et quelles opérations sont considérées comme une activité « d'emballage »?

R.4 Les opérations suivantes sont considérées comme une activité de « manufacturer » :

  1. les gaz médicaux produits par liquéfaction d'air c'est-à-dire produits dans des usines de séparation d'air; et/ou
  2. les mélanges de gaz médicaux à la suite du remplissage des cylindres.

Le transvasement des gaz soit à l'établissement ou au point de remplissage est considéré comme l'activité d'emballer. Si la firme qui transvase détient une identification numérique de drogue (DIN), l'activité peut être classée comme étant à la fois de la distribution et de l'emballage-étiquetage, et doit respecter les exigences des Titres 1A et 2 de la Loi sur les aliments et drogues.

Les établissements de gaz médicaux devraient détenir une licence d'établissement qui reflète l'activité effectuée.

Service de contrôle de la qualité - C.02.013, C.02.014 et C.02.015

Analyse du matériel d'emballage - C.02.016 et C.02.017

Analyse du produit fini - C.02.018 et C.02.019

Q.1 Lorsqu'ils sont produits de façon synthétique à partir de matières premières d'azote et d'oxygène qui satisfont respectivement aux spécifications de la United States Pharmacopeia (USPO et du National Formulary (NF) est-ce que l'air médical USP. devrait être exempté de l'analyse visant à déterminer la présence d'eau/huile, de dioxyde de carbone, de monoxyde et de dioxyde d'azote, et de dioxide de soufre?

R.1 Si les monographies des pharmacopées respectives incluent des analyses des impuretés, alors celles-ci doivent être effectuées.

Q.2 Dans quels cas n'est-il pas nécessaire d'analyser l'oxygène afin de déterminer la présence de dioxyde de carbone?

R.2 En vertu de l'USP, lorsque l'oxygène est pur à au moins 99 %, il n'est pas nécessaire d'effectuer les analyses pour le dioxyde de carbone et le monoxyde de carbone si l'oxygène a été produit par la méthode de liquéfaction de l'air. D'autres monographies de pharmacopées figurant à l'annexe B peuvent avoir des exemptions similaires.

Dans de tels cas, les documents nécessaires attestant qu'un lot donné d'oxygène a été produit par le procédé de liquéfaction de l'air devraient être disponibles.

Q.3 Peut-on se contenter d'inscrire la mention « mélange USP » sur les étiquettes des gaz médicaux?

R.3 Seuls les mélanges de gaz médicaux pour lesquels il existe des monographies USP peuvent porter la mention USP sur l'étiquette.

Q.4 Un mélange de deux gaz est préalablement effectué dans une série de réservoirs intermédiaires. À partir de ces réservoirs, on remplit le mélange de gaz dans des cylindres (déjà étiquetés et prêts pour la vente). Peut-on effectuer seulement l'analyse de chaque réservoir intermédiaire pour un des deux gaz (normalement l'ingrédient actif) et analyser ensuite seulement un cylindre après le remplissage d'une série de cylindres ou est-il obligatoire d'analyser chaque cylindre après remplissage (normalement pour l'ingrédient actif) selon l'interprétation 4 de l'article C.02.018?

R.4 Lorsqu'un mélange de deux gaz est effectué dans un réservoir, il peut se produire une stratification et chaque cylindre devrait être analysé en fonction de l'interprétation 4 de l'article C.02.018 c'est-à-dire que chaque cylindre doit être analysé en fonction des spécifications pour un des gaz, habituellement l'ingrédient actif, et un test d'identité doit être effectué pour l'autre gaz pour chaque cycle de remplissage sur rampe. Mais si l'opération de mélange des gaz dans les réservoirs d'entreposage intermédiaires a été validée et démontre que le mélange de gaz demeure homogène à l'intérieur des réservoirs d'entreposage intermédiaires et durant l'opération de remplissage des cylindres, alors l'analyse d'un seul cylindre par cycle de remplissage sur rampe pourrait être acceptable.

Q.5 En termes d'analyses, quelles sont les attentes pour ce qui est des cylindres d'oxyène USP pour soins à domiciles qui sont remplis dans les locaux de la firme?

R.5 Si le contenant duquel sont remplis les cylindres est accompagné d'un certificat d'analyses, le site effectuant le remplissage de ces cylindres peut n'effectuer qu'une analyse d'identité.

Q.6 Est-ce qu'un importateur doit effectuer une analyse d'identité pour les mélanges gazeux d'oxyde d'éthylène?

R.6 En raison de la nature cancérigène de l'oxyde d'éthylène, une analyse d'identité n'est pas exigée de la part de l'importateur pour tous les mélanges gazeux d'oxyde d'éthylène si l'importateur vend le mélange de gaz tel quel dans le même contenant et s'il n'effectue pas d'opérations additionnelles de fabrication et/ou d'emballage sur ce mélange de gaz. Un certificat d'analyse sera exigé du manufacturier du mélange de gaz.

Q.7 En termes d'analyses, quelles sont les attentes pour un manufacturier-emballeur-distributeur qui fournit l'azote liquide NF dans un vase Dewar découvert?

R.7 Quand un manufacturier-emballeur-distributeur fournit de l'azote liquide NF dans un vase Dewar découvert et non pressurisé, aucune analyse additionnelle n'est exigée à condition que le gaz d'un contenant de source ait été analysé, qu'il rencontre les spécifications appropriées et qu'il ait été libéré, et que le certificat d'analyse soit disponible pour le réservoir utilisé afin d'effectuer la livraison.

Dossiers - C.02.020, C.02.021, C.02.022, C.02.023 et C.02.024

Q.1 Quelle documentation un distributeur de gaz médicaux doit-il conserver pour les soupapes et les cylindres neufs?

R.1 La certification émise par Transport Canada peut être acceptable pour démontrer la conformité des nouveaux cylindres. Les dossiers à cet effet peuvent être centralisés si les données sont accessibles ou peuvent être retrouvées. On s'attend à ce que des spécifications écrites décrivant les examens à effectuer sur les cylindres vides avant le remplissage soient disponibles de même que les dossiers portant sur ces examens.

Les valves équipant les cylindres devraient être vérifiées pour leur bon fonctionnement et on doit faire la tenue des dossiers sur ces vérifications.

Q.2 Pendant combien de temps un distributeur de gaz médical devrait-il conserver les graphiques de chromatographie en phase gazeuse?

R.2 Ces graphiques sont considérés comme des résultats ou des évidences d'analyses et doivent être conservés 5 ans après la date de remplissage.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :