Instruments de dépistage de la COVID-19 : Instruments pour la détection des antigènes

Sur cette page

Tests de détection des antigènes

Ces tests détectent la présence de protéines situées à la surface du virus. Ce sont des tests souvent dits « rapides », car ils donnent habituellement des résultats en moins d’une heure. En général, les tests de détection des antigènes sont utilisés par les professionnels de la santé et les agents au point de service formés à cet effet, mais il existe aussi des tests de ce type réalisés en laboratoire. Certaines technologies exigent l’utilisation d’un lecteur numérique portatif, tandis que d’autres utilisent une lecture et un format optiques semblables à un test de grossesse jetable.

Nous accordons la priorité à l’examen des tests de détection des antigènes au point de service qui visent à diagnostiquer la COVID-19 et nous en avons autorisé plusieurs. Consultez la liste des instruments de dépistage autorisés.

Utilisations possibles des tests rapides de détection des antigènes

Le Laboratoire national de microbiologie (LNM) de l’Agence de la santé publique du Canada a élaboré des lignes directrices provisoires sur les tests rapides de détection des antigènes (TRDA). Elles soulignent l’importance de déterminer les contextes où ces tests constitueraient un atout sur le plan des interventions de santé publique grâce à un accès élargi aux tests hors laboratoire.

Les lignes directrices comprennent :

Le cadre proposé comprend un certain nombre de suggestions. Par exemple, il suggère d’envisager :

Comme l’indiquent les lignes directrices, ces nouveaux tests sont encore en cours d’examen et leur efficacité n’est pas encore bien comprise. La charge virale, qui est généralement élevée au début de la maladie, est amplement supérieure au seuil de détection de certains tests de détection des antigènes lors des cinq premiers jours où les symptômes se manifestent. Après cette période initiale, l’efficacité des tests diminue rapidement à mesure que la charge virale commence à diminuer.

Les avantages de ces tests sont :

Les caractéristiques de ces tests de détection des antigènes semblent suggérer qu’ils auront un rôle important à jouer dans la prochaine phase de la réponse à la pandémie.

Comment obtenir une autorisation

L’Arrêté d’urgence concernant l’importation et la vente d’instruments médicaux destinés à être utilisés à l’égard de la COVID-19 permet à Santé Canada d’accélérer l’examen des demandes applicables. C’est le processus le plus efficace pour les fabricants qui souhaitent présenter une demande d’autorisation d’instruments de dépistage de la COVID-19. Les fabricants sont tenus de présenter une demande qui explique les caractéristiques d’innocuité, d’efficacité et de qualité de leurs instruments médicaux. Nous renonçons aux frais pour ces demandes.

Exigences relatives aux présentations

Santé Canada se réfère aux lignes directrices publiées par la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis sur les tests de détection d’antigènes.

Pour les instruments de détection d’antigènes destinés à être utilisés en laboratoire ou au point de service :

Santé Canada a aussi établi des normes minimales relatives à la sensibilité auxquelles un test de détection des antigènes de la COVID-19 doit répondre pour que son autorisation soit envisagée. Elles complètent les lignes directrices de la FDA.

Pour les tests de détection des antigènes destinés à l’autodépistage :

Les fabricants qui suivent les lignes directrices de la FDA sur les tests moléculaires et de détection d’antigènes non destinés à un usage en laboratoire (en anglais seulement) doivent savoir que Santé Canada s’attend à ce qu’ils suivent les lignes directrices sur les tests en vente libre. Cela s’explique par le fait que la distinction faite par la FDA entre les tests obtenus sur ordonnance et les tests en vente libre n’existe pas au Canada.

Les lignes directrices de la FDA sont présentées sous forme de modèle et décrivent les exigences auxquelles ces produits doivent satisfaire.

Santé Canada a défini d’autres spécifications d’étiquetage concernant les vaccins et les nouveaux variants préoccupants pour la santé publique, qui ne figurent pas dans les lignes directrices de la FDA.

Compte tenu du processus d’approbation et de distribution des vaccins au Canada, les fabricants doivent ajouter à leur étiquette la mise en garde suivante ou une mise en garde qui va dans le même sens :

« La performance de cet instrument n’a pas été évaluée chez une population vaccinée contre la COVID-19. »

Cette exigence pourrait ne pas s’appliquer aux fabricants qui fournissent une preuve de la performance de leur instrument auprès d’une population vaccinée.

En réaction aux nouveaux variants du SRAS-CoV-2 qui constituent une préoccupation pour la santé publique, Santé Canada exige ce qui suit avant d’autoriser une demande :

  1. Les fabricants doivent évaluer l’incidence des nouveaux variants préoccupants pour la santé publique sur l’efficacité de leur test, en tenant compte de la performance et de l’étiquetage de leur instrument, et inclure cette évaluation dans leur demande. Si cette évaluation est incluse dans la partie des tests humides et/ou in silico présentés, les fabricants doivent clairement l’indiquer dans la demande.
  2. Les fabricants doivent indiquer comment ils prévoient d’atténuer les nouveaux risques, ce qui comprend les délais pour y arriver.
  3. Les fabricants doivent fournir un plan de gestion des risques proactif aux fins d’évaluation et d’atténuation des risques, et pour aviser Santé Canada de leurs conclusions pour tous les nouveaux variants préoccupants pour la santé publique.
  4. Les étiquettes doivent porter la mise en garde suivante ou une mise en garde qui va dans le même sens :

« L’évaluation de la performance de l’instrument n’a pas été réalisée avec des échantillons provenant de personnes infectées par de nouveaux variants du SRAS-CoV-2 qui constituent une préoccupation pour la santé publique. »

Les fabricants qui démontrent qu’une évaluation de la performance de leur instrument a été réalisée avec des échantillons provenant de personnes infectées par de nouveaux variants pourraient voir cette exigence modifier.

Pour présenter une demande d’autorisation, suivez ces quatre étapes :

Pour obtenir des renseignements sur l’homologation ou l’autorisation des instruments médicaux au Canada, veuillez communiquer avec la Direction des instruments médicaux à l’adresse hc.meddevices-instrumentsmed.sc@canada.ca.

Liens connexes

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :