Autorisation de commercialisation avec conditions d'AtrianceMD pour le traitement de patients atteints d'une leucémie lymphoblastique aiguë à cellules t ou d'un lymphome lymphoblastique à cellules t n'ayant pas répondu à au moins deux chimiothérapies ou ayant eu une rechute après au moins deux chimiothérapies - Lettre au professionnel de la santé

Date 2007-10-23


Santé Canada diffuse des alertes d'innocuité, des avis de santé publique, des communiqués de presse et d'autres avis provenant d'industrie comme un service destiné aux professionnels de la santé. Aux consommateurs et aux autres partis intéressés. Même si Santé Canada autorise les produits thérapeutiques, Santé Canada n'endosse ni le produit ni son promoteur. Pour toute questions sur les renseignements concernant le produit, devrait être discuté avec votre professionnel de la santé.

Duplicata d'une lettre de GlaxoSmithKline Canada Inc.
Veuillez prendre contact avec la société pour une copie des documents de référence, annexes ou pièces jointes.

Le 20 septembre 2007

Docteur/Madame/Monsieur,

GlaxoSmithKline Canada Inc. est heureuse d'annoncer que Santé Canada a accordé un avis de conformité avec conditions pour ATRIANCEMD (nélarabine pour injection, 5 mg/mL), un nouvel antimétabolite pour le traitement de patients atteints d'une leucémie lymphoblastique aiguë à cellules T ou d'un lymphome lymphoblastique à cellules T n'ayant pas répondu à au moins deux chimiothérapies ou ayant eu une rechute après au moins deux chimiothérapies.

L'approbation se fonde sur un taux de réponse objectif obtenu dans deux essais cliniques de phase II.

Santé Canada a émis une autorisation de commercialisation avec conditions pour ATRIANCEMD en vertu de sa politique Avis de conformité avec conditions (AC-C) en raison de l'efficacité et de l'innocuité cliniques prometteuses dont a fait preuve ATRIANCEMD chez des patients souffrant de cette maladie grave et parce qu'un suivi est nécessaire pour confirmer l'utilité clinique de ce produit.

Aspects démographiques et organisation de l'essai

Étude clinique chez des enfants : L'innocuité et l'efficacité d'ATRIANCEMD chez les enfants ont été étudiées dans le cadre d'un essai clinique mené par le Children's Oncology Group (COG). Cette étude comprenait 151 patients sous traitement âgés de 21 ans ou moins, dont 149 étaient atteints d'une leucémie lymphoblastique aiguë à cellules T (LLA-T) ou d'un lymphome lymphoblastique à cellules T (LLB-T) récidivant ou réfractaire. Quatre-vingt-quatre (84) patients, dont 39 avaient reçu au moins deux traitements d'induction antérieurs, ont été traités au moyen d'ATRIANCEMD par voie intraveineuse à raison de 650 mg/m2/jour administré pendant une heure 5 jours consécutifs, tous les 21 jours (voir le Tableau 1). Chez les patients qui présentaient des signes ou des symptômes de neuropathie périphérique pendant le traitement, il était prévu de procéder à une évaluation pour décider s'il convenait d'arrêter le traitement par ATRIANCEMD.

Tableau 1. Étude clinique chez des enfants - Répartition des patients
Population de patients N
Patients traités à raison de 650 mg/m2/jour pendant 5 jours, tous les 21 jours 84
Patients atteints de LLA-T ou de LLB-T ayant reçu au moins deux traitements d'induction antérieurs et traités à raison de 650 mg/m2/jour pendant 5 jours, tous les 21 jours 39

Les patients étaient âgés de 2,5 à 21,7 ans (moyenne globale, 11,9 ans), 52 % avaient de 3 à 12 ans et la plupart étaient de sexe masculin (74 %) et de race blanche (62 %). Soixante-dix-sept pour cent (77 %) des patients avaient reçu un diagnostic de LLA-T.

Étude clinique chez des adultes : L'innocuité et l'efficacité d'ATRIANCEMD chez les patients adultes ont été étudiées dans le cadre d'un essai clinique mené par le Cancer and Leukemia Group B (CALGB). Cette étude comprenait 39 patients sous traitement, parmi lesquels 28 étaient atteints d'une leucémie lymphoblastique aiguë à cellules T (LLA-T) ou d'un lymphome lymphoblastique à cellules T (LLB-T) qui avait soit récidivé après au moins deux traitements d'induction antérieurs ou qui y avait été réfractaire. ATRIANCEMD a été administré par voie intraveineuse à raison de 1 500 mg/m2 sur une période de 2 heures les jours 1, 3 et 5, tous les 21 jours. Dix-sept patients avaient reçu un diagnostic de LLA-T et 11 un diagnostic de LLB-T. Les patients qui avaient reçu au moins deux traitements d'induction antérieurs étaient âgés de 16 à 65 ans (moyenne de 34 ans) et la plupart étaient des hommes (82 %) de race blanche (61 %). Les patients souffrant d'une maladie du système nerveux central (SNC) n'étaient pas admissibles. Règle générale, les patients chez qui est apparue une neuropathie périphérique de grade 2 ou plus pendant l'essai ont arrêté le traitement par ATRIANCEMD.

Résultats d'étude

Étude clinique chez des enfants : Dans l'étude clinique réalisée chez des enfants, la réponse complète (RC) était définie comme une proportion de blastes n'excédant pas 5 % dans la moelle osseuse, aucun autre signe de maladie et le rétablissement complet de la numération globulaire dans le sang périphérique. Une réponse complète avec ou sans rétablissement hématologique complet (RC*) a également été considérée comme un résultat significatif dans cette population lourdement prétraitée. La durée de la RC s'étend de la date de la réponse jusqu'à la date de récidive et peut inclure une greffe de cellules souches subséquente. Les mesures d'efficacité, y compris la survie à un an, sont présentées au Tableau 2.

Tableau 2. Mesures de l'efficacité chez des patients âgés de 21 ans et moins au diagnostic, ayant reçu ≥2 traitements d'induction antérieurs et traités par 650 mg/m 2 d'ATRIANCE MD administré par voie intraveineuse en 1 heure chaque jour pendant 5 jours consécutifs, tous les 21 jours
  n = 39
RC n (%) [IC à 95 %] 5 (13 %) [4 %, 27 %]
RC* n (%) [IC à 95 %] 9 (23 %) [11 %, 39 %]
Durée de la RC (intervalle en semaines)** 3,3 à 9,3
Médiane de la survie globale (semaines) [IC à 95 %] 13,1 [8,7, 17,4]
Survie à 1 an selon l'estimation de Kaplan-Meyer [IC à 95 %] 14 % [3 %, 26 %]

RC = réponse complète
RC* = réponse complète avec ou sans rétablissement hématologique (comprend les patients qui ont obtenu une RC)
** Ne comprend pas 5 patients qui ont reçu une greffe ou qui ont reçu une chimiothérapie systémique subséquente (la durée de la réponse chez ces 5 patients a été de 4,7 à 42,1 semaines).

Le nombre moyen de jours sous traitement a été de 46 (intervalle de 7 à 129 jours). L'intervalle jusqu'à la réponse complète s'étendait de 3,4 à 12 semaines et le délai médian avant la RC* a été de 3,4 semaines (IC à 95 % : 3,0 - 3,7).

Étude clinique chez des adultes : Dans l'étude clinique menée chez des adultes, la réponse complète (RC) était définie comme une proportion de blastes n'excédant pas 5 % dans la moelle osseuse, aucun autre signe de maladie et le rétablissement complet de la numération globulaire dans le sang périphérique. Une réponse complète avec ou sans rétablissement hématologique complet (RC*) a également été considérée comme un résultat significatif dans cette population lourdement prétraitée. Les résultats de l'étude pour les patients qui avaient reçu au moins deux traitements d'induction antérieurs sont présentés au Tableau 3.

Tableau 3. Mesures de l'efficacité chez des patients adultes ayant reçu ≥2 traitements d'induction antérieurs et traités par 1 500 mg/m 2 d'ATRIANCE MD administré par voie intraveineuse en 2 heures les jours 1, 3 et 5, tous les 21 jours
  n = 28
RC n (%) [IC à 95 %] 5 (18 %) [6 %, 37 %]
RC* n (%) [IC à 95 %] 6 (21 %) [8 %, 41 %]
Durée de la RC (intervalle en semaines)** 15 à 195+
Médiane de la survie globale (semaines) [IC à 95 %] 20,6 semaines [10,4, 36,4]
Survie à 1 an selon l'estimation de Kaplan-Meyer [IC à 95 %] 29 % [12 %, 45 %]

RC = réponse complète
RC* = réponse complète avec ou sans rétablissement hématologique (comprend les patients qui ont obtenu une RC)
** Ne comprend pas 1 patient qui a reçu une greffe (durée de la réponse de 156+ semaines)

Le nombre moyen de jours sous traitement a été de 56 (intervalle de 10 à 136 jours). L'intervalle avant la réponse complète et le délai avant la RC* allaient de 2,9 à 11,7 semaines.

Indications et usage clinique

ATRIANCEMD (nélarabine) est indiqué pour le traitement de patients atteints d'une leucémie lymphoblastique aiguë à cellules T ou d'un lymphome lymphoblastique à cellules T n'ayant pas répondu à au moins deux chimiothérapies ou ayant eu une rechute après au moins deux chimiothérapies.

L'approbation se fonde uniquement sur le marqueur de substitution non confirmé que constitue la réponse clinique.

Il faut avertir le patient de la nature conditionnelle de l'autorisation de commercialisation d'ATRIANCEMD pour cette indication.

Mises en garde et précautions importantes

ATRIANCEMD doit être administré sous la surveillance d'un médecin expérimenté dans l'utilisation d'agents chimiothérapeutiques anticancéreux. Ce produit doit être injecté par voie intraveineuse seulement.

Effets neurologiques sévères :

Ces effets comprennent les suivants :

  • Altération de l'état mental, y compris une somnolence sévère;
  • Effets sur le système nerveux central tels que convulsions;
  • Neuropathie périphérique comprenant l'engourdissement, la paresthésie, la faiblesse motrice, la paralysie, la démyélination craniospinale et des neuropathies périphériques ascendantes s'apparentant au syndrome de Guillain-Barré.

Certains de ces effets neurologiques indésirables sont irréversibles.

On doit interrompre le traitement par ATRIANCEMD au premier signe d'effets neurologiques de grade 2 ou plus selon les critères communs de toxicité du NCI.

Il est fortement recommandé de surveiller de près le patient pour déceler tout effet neurologique éventuel.

Effets indésirables

Les effets indésirables les plus fréquents chez les enfants, quelle qu'en soit la cause, ont été les troubles hématologiques (anémie, leucopénie, neutropénie et thrombocytopénie). Parmi les effets indésirables non hématologiques observés en pédiatrie, les plus fréquents ont été les céphalées, une hausse du taux de transaminases, une baisse du potassium et de l'albumine dans le sang, une augmentation du taux sanguin de bilirubine et les vomissements.

Chez les adultes, les effets indésirables les plus fréquents, quelle qu'en soit la cause, ont été les suivants : fatigue, troubles gastro-intestinaux (nausées, diarrhée, vomissements et constipation), troubles hématologiques (anémie, leucopénie, neutropénie et thrombocytopénie), symptômes respiratoires (toux et dyspnée), troubles du système nerveux (somnolence et étourdissements) et pyrexie.

Les effets neurotoxiques constituent la toxicité limitant la dose de la nélarabine. On doit surveiller de près les patients sous traitement par ATRIANCEMD afin de détecter tout signe ou symptôme de neurotoxicité. Pour obtenir des détails supplémentaires, consulter la monographie du produit.

Interactions médicamenteuses

Aucune étude n'a spécifiquement évalué les interactions médicamenteuses de la nélarabine.

Le rôle des enzymes du cytochrome P450 dans le métabolisme de la nélarabine n'a pas été étudié.

Posologie et administration

Adulte : La posologie d'ATRIANCEMD recommandée pour les adultes est de 1 500 mg/m2/jour en perfusion intraveineuse de 2 heures aux jours 1, 3 et 5, tous les 21 jours.

Enfants : La posologie recommandée pour les enfants est de 650 mg/m2/jour en perfusion intraveineuse de 1 heure les jours 1 à 5, tous les 21 jours.

Le schéma posologique optimal pour les patients âgés de 16 à 21 ans n'a pas été établi.

Le traitement par ATRIANCEMD doit être interrompu au premier signe d'effets neurologiques de grade 2 ou plus selon les critères communs de toxicité du NCI. Il pourra être nécessaire de retarder l'administration du cycle de traitement suivant en présence d'autres effets toxiques, notamment de nature hématologique.

Pour toute question sur la disponibilité du produit ou pour toute demande d'information médicale au sujet d'ATRIANCEMD, veuillez communiquer avec le Service de l'information médicale en composant le 1-800-387-7374.

Original signé par:

Tjark Reblin, M.D.
Vice-président et chef de la direction médicale

GlaxoSmithKline Canada Inc.
7333 Mississauga Road
Mississauga, Ontario
L5N 6L4
1-800-397-7374

Tout effet indésirable présumé peut aussi être déclaré au :
Programme canadien de surveillance des effets indésirables des médicaments (PCSEIM)
Division d'information de la sécurité des produits de santé
Direction des produits de santé commercialisés
SANTÉ CANADA
Indice de l'adresse : 0701C
OTTAWA (Ontario) K1A 0K9
Tél. : (613) 957-0337 ou télécopieur : (613) 957-0335
Pour déclarer un effet indésirable, les consommateurs et les professionnels de la santé peuvent composer ces lignes sans frais :
Tél. : 866-234-2345 ou télécopieur : 866-678-6789
cadrmp@hc sc.gc.ca

On peut trouver le formulaire de notification des effets indésirables et les Lignes directrices concernant des effets indésirables sur le site Web de Santé Canada ou dans le Compendium des produits et des spécialités pharmaceutiques.

Pour d'autres renseignements reliés à cette communication, veuillez communiquer avec Santé Canada à:
Bureau du métabolisme, de l'oncologie et des sciences de la reproduction
Courriel : bmors_enquiries@hc-sc.gc.ca
Tél. : 613-941-3171
Téléc. : 613-941-1365

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :