Le tabagisme et la dépendance

Il est question de dépendance lorsqu'une personne a perdu le contrôle de sa consommation d'une substance. Quiconque consomme du tabac risque de développer une dépendance à la nicotine. En savoir plus sur le tabagisme et la dépendance...

Faits

La nicotine est une substance chimique d'origine naturelle présente dans les feuilles de tabac, est classée dans la catégorie des drogues1. Il s'agit d'une substance psychotrope, ce qui signifie qu'elle agit sur le cerveau et peut provoquer, par exemple, des changements d'humeur.

La nicotine est l'agent chimique essentiellement responsable de la dépendance aux produits du tabac et la principale raison pour laquelle les personnes continuent de consommer du tabac2,3,4,5,6.

La nicotine peut pénétrer dans la circulation sanguine par les poumons (tabac à fumer)4 et atteindre le cerveau en 10 à 20 secondes7.

Avec le temps, la tolérance à la nicotine produit une dépendance physique.

Si une personne cesse de fumer ou réduit sa consommation, elle risque de souffrir de symptômes de sevrage, notamment de la colère, de l'anxiété, de l'irritabilité, de la difficulté à se concentrer ou à dormir et de l'agitation. Les symptômes de sevrage se manifestent dans les deux jours qui suivent, sont à leur sommet pendant la première semaine et durent environ de 2 à 4 semaines8.

Il a été démontré que la nicotine crée autant de dépendance que l'héroïne ou la cocaïne9.

La mise en garde relative à la santé ci-après, devant apparaître sur les paquets de cigarettes et de petits cigares, porte sur le tabagisme et la dépendance:

Mère en fille, toutes deux fumeuses. La mère malade est assise à côté de sa fille qui fume
Une femme assise dans un fauteuil roulant, atteinte d'un cancer du poumon, en phase terminal, en train de fumer une cigarette
 

Qu'est ce que la dépendance?

La dépendance à une substance, comme une drogue, se caractérise par les éléments suivants :

  • la tolérance, soit le besoin de consommer une plus grande quantité de drogue pour obtenir le même effet;
  • le sevrage, soit les symptômes ressentis après l'arrêt soudain de la consommation régulière de drogue;
  • la consommation compulsive de drogue malgré les conséquences néfastes qui y sont associées.

Les bienfaits de l'abandon du tabac

Certains fumeurs réussissent à cesser de fumer dès la première tentative. Cependant, la majorité des fumeurs doivent essayer à plusieurs reprises avant d'y arriver : en 2010, au Canada, moins de la moitié des anciens fumeurs ont déclaré avoir cessé de fumer à leur premier essai10.

La dépendance à la nicotine peut être traitée.

De nombreuses options s'offrent aux fumeurs qui veulent renoncer au tabagisme. La prise de médicaments ou la thérapie de remplacement de la nicotine, conjuguée au recours à des services de consultation peut accroître les chances de ne pas recommencer à fumer contrairement à la consultation et aux médicaments, ou la thérapie de remplacement de la nicotine, à eux seuls11.

Arrêter de fumer est le moyen le plus efficace d'éviter de développer une dépendance au tabac ou toute autre maladie liée au tabagisme.

Vous cherchez de l'aide pour arrêter? Appelez la ligne d'aide pancanadienne en composant sans frais le 1 866 JARRETE (1 866 527-7383).

Bibliographie

Certains hyperliens donnent accès à des sites d'organismes qui ne sont pas assujettis à la  
. L'information qui s'y trouve est donc dans la langue du site.

1. Canada, Règlement sur les aliments et drogues [Annexe F]. Sur Internet :  http://laws-lois.justice.gc.ca/fra/reglements/C.R.C.%2C_ch._870/.

2. RODGMAN, A. et T.A PERFETTI. The chemical components of tobacco and tobacco smoke. (2009). CRC press, Floride, États Unis. ISBN 978 1 4200 7883 1.

3. HECHT, SS. Research Opportunities Related to Establishing Standards for Tobacco Products Under the Family Smoking Prevention and Tobacco Control Act. Nicotine & Tobacco Research [http://ntr.oxfordjournals.org/] Commentaire [accepté le 25 novembre 2010]. Publié sur le Web en janvier 2011;10.1093/ntr/ntq216. Sur Internet :  http://ntr.oxfordjournals.org/content/early/2011/01/09/ntr.ntq216.full.pdf

4. U.S. Department of Health and Human Services. How Tobacco Smoke Causes Disease: The Biology and Behavioral Basis for Smoking Attributable Disease. A Report of the Surgeon General. Atlanta, GA: U.S. Department of Health and Human Services, Centers for Disease Control and Prevention, National Center for Chronic Disease Prevention and Health Promotion, Office on Smoking and Health; 2010.

5. Société royale du Canada. Tobacco, Nicotine, and Addiction. Société royale, Ottawa (Ont.), 31 août 1989.

6. Royal College of Physicians. Nicotine Addiction in Britain : A report of the tobacco advisory group of the Royal College of Physicians; Londres, 2000.

7. LE HOUEZEC, J. Role of nicotine pharmacokinetics in nicotine addiction and nicotine replacement therapy: A review. International Journal of Tuberculosis and Lung Disease; vol. 7, no 9, 2003, p. 811 819.

8. HUGHES, JR. Effects of abstinence from tobacco: Valid symptoms and time course. Nicotine and Tobacco Research, vol. 9, 2007, p. 315 327.

9. U.S. Department of Health and Human Services. The Health Consequences of Smoking: Nicotine Addiction. A Report of the Surgeon General. Atlanta, GA: U.S. Department of Health and Human Services, Centers for Disease Control and Prevention, National Center for Chronic Disease Prevention and Health Promotion, Office on Smoking and Health; 1988.

10. Santé Canada. Enquête de surveillance de l'usage du tabac au Canada (2010) : Fichier de microdonnées.

11. FIORE, MC., CR. JAEN, TB. BAKER, WC. BAILEY, NL. BENOWITZ et coll. Treating tobacco use and dependence: 2008 Update. Clinical Practice Guideline. Rockville, MD: US Department of Health and Human Services. Public Health Service, mai 2008.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :