Rôle des gouvernements

Les données scientifiques continuent de montrer que l'usage du tabac est lié à des maladies affaiblissantes et à des décès prématurés. De plus, il existe maintenant des preuves irréfutables établissant le lien entre la fumée secondaire et diverses maladies, dont certaines sont mortelles. Nous ne pouvons plus ignorer le fardeau que le tabagisme impose aux individus et à nos systèmes de soins de santé.

Puisque la santé est une responsabilité partagée au Canada, le gouvernement fédéral comme les gouvernements provinciaux et territoriaux ont intérêt à réduire, voire éliminer, le tabagisme. On estime que le Canada dépense plus de 3,5 milliards de dollars pour la prestation directe de soins de santé, y compris les services hospitaliers, médicaux et pharmaceutiques, aux plus de 45 000 Canadiens qui meurent, chaque année, des suites du tabagisme. En tenant compte des coûts non médicaux comme l'absentéisme au travail, les incendies résidentiels et la perte de revenu futur en raison de décès prématurés, le fardeau économique total du tabagisme pour la société canadienne s'élève à plus de 15 milliards de dollars par an.

L'adoption de saines politiques gouvernementales est indispensable au maintien et à l'amélioration de la santé de tous les Canadiens. Une solide relation entre les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux fait en sorte que la lutte contre le tabagisme soit d'envergure nationale.

La présente section donne un aperçu des responsabilités de chacun.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :