En primeur

Parlons franchement et mettons les choses au clair. Quelles sont les conséquences du tabagisme, sur ton organisme d'abord, et sur l'environnement ensuite? Qui profite de la vente des produits du tabac? Ce qui suit t'aidera à y voir plus clair et à décider si ça vaut vraiment le coup d'allumer...

Sur cette page :

C'est quoi l'idée de fumer?

  • La fumée du tabac est composée principalement de goudron (qui s'accumule dans les poumons), de nicotine et d'oxyde de carbone. Elle contient également d'autres substances chimiques qui sont de véritables poisons, comme le cyanure, le formaldéhyde et l'ammoniaque.
  • Le tabac sans fumée (le tabac à mâcher ou à priser) est lui aussi très nocif pour la santé. Les personnes qui consomment ce genre de produits risquent davantage de développer des cancers de la bouche, des lèvres, de la langue, des gencives et de la gorge. Elles sont également plus sujettes à avoir des troubles dentaires (caries, perte des dents et maladies des gencives).
  • La nicotine contenue dans le tabac est l'une des substances les plus répandues qui peut entraîner une dépendance. Environ 8 personnes sur 10 qui commencent à fumer deviennent dépendantes.
  • Le tabagisme est la cause de plusieurs cancers -- et pas uniquement le cancer du poumon. Il peut entraîner le cancer de la bouche, de la gorge, du pancréas, de la vessie, du rein et du col de l'utérus, sans oublier les maladies respiratoires et cardiaques.
  • Les jeunes femmes qui fument tout en prenant des contraceptifs oraux (la pilule) augmentent leurs risques de souffrir d'une maladie du coeur grave, de subir une crise cardiaque ou de faire de l'hypertension.
  • La fumée secondaire peut même causer le cancer du poumon chez les non-fumeurs.
  • Un Canadien meurt toutes les 12 minutes par suite d'une maladie liée au tabagisme.
  • La fumée du tabac tue plus de 37 000 personnes chaque année au Canada. C'est plus que tous les décès dus aux homicides, à l'alcool, aux accidents de la route et aux suicides réunis.
Estimation du nombre de décès au Canada, 1996

Ça ne peut pas m'arriver

Quand on est jeune et en santé, c'est facile de s'imaginer que le cancer et les maladies du coeur, c'est pour les autres, pour les « vieux ». Mais toi, tu es à l'abri, n'est-ce pas? Erreur.

Regardons les choses en face :

  • Même chez les jeunes, le tabagisme entraîne des effets à court terme, particulièrement au niveau de la respiration (toux, fréquence et gravité accrues de maladies comme l'asthme, la grippe et la bronchite), sans parler de la dépendance à la nicotine.
  • Chez les adultes, la cigarette est associée aux maladies du coeur et aux crises cardiaques. Les adolescents qui fument peuvent présenter des signes avant-coureurs de ces problèmes de santé.
  • Plus on commence à fumer tôt, plus on risque d'être très dépendant de la nicotine.
  • La plupart des jeunes qui fument régulièrement continuent de le faire à l'âge adulte
  • Le tabagisme réduit la croissance des poumons et peut empêcher ceux-ci de fonctionner à pleine capacité.
  • Selon le Centre américain de contrôle des maladies, les élèves du deuxième cycle du secondaire qui fument régulièrement depuis leur neuvième année de scolarité risquent deux fois plus que leurs camarades non-fumeurs d'être en moins bonne santé. Ils sont également plus sujets aux problèmes suivants : expectorations (toux) accompagnées de mucus ou de sang, souffle court même au repos, respiration sifflante ou haletante.
  • Le tabagisme nuit à la forme physique des jeunes, autant sur le plan des performances qu'au niveau de l'endurance même chez les fumeurs qui s'entraînent pour des compétitions d'athlétisme.
  • Les jeunes adultes fumeurs ont un rythme cardiaque (au repos) de deux ou trois battements plus élevé que les non-fumeurs.
  • Le fait de fumer lorsqu'on est jeune augmente le risque de cancer du poumon

L'usage du tabac aide-t-il à perdre du poids?

Les jeunes femmes, surtout celles qui affichent un poids normal, sont plus susceptibles d'affirmer qu'elles fument pour maintenir leur poids. Comparativement aux jeunes garçons, les jeunes filles sont deux fois plus susceptibles de penser qu'elles ont un surplus de poids alors que ce n'est pas le cas, et deux fois plus susceptibles de fumer pour tenter de perdre du poids ou de maintenir leur poids. A ce jour, aucune étude ne prouve que le fait de commencer à fumer entraîne une   perte de poids (version PDF) (Ce rapport n'est disponible qu'en anglais). Le fait de fumer ne permet pas d'obtenir un poids-santé. Tu n'as qu'à penser au fait que de nombreux fumeurs sont inactifs et ont un surplus de poids. La meilleure façon de conserver un poids-santé est d'adopter une alimentation équilibrée et de pratiquer régulièrement des activités physiques.

Le savais-tu?

Bonne nouvelle ou mauvaise?... À toi de décider! Voici quelques faits et chiffres qui éclaireront ta décision de fumer ou non.

Les bonnes nouvelles...

  • Les plus récentes statistiques canadiennes indiquent qu'il y a moins d'adolescents de 15 à 19 ans qui fument. Au début de 2001, seulement 23 % des adolescents entre de 15 à 19 ans fumaient; c'est une baisse par rapport à 28 % en 1999!
  • Ce sont les ados qui remportent la palme au chapitre de l'abandon du tabagisme. En fait, le quart (25 %) des jeunes fumeurs essayaient activement de cesser de fumer en 2000.
  • Tu envisages d'arrêter de fumer? Augmente tes chances de réussite avec le programme Vie 100 fumer. Pourquoi attendre?
Tendances chez les jeunes fumeurs depuis 1981

Les mauvaises nouvelles...

  • Les jeunes filles commencent à fumer plus tôt que les garçons; dans le groupe des 15 à 19 ans, il y a davantage de filles qui fument que de garçons (27 % contre 23 %).
  • Pour le groupe des 18-19 ans, le taux de tabagisme grimpe à 31 % et les garçons rattrapent alors les filles. Si on regarde la situation d'un point de vue optimiste, on constate que 69 % des adolescents plus âgés ne fument toujours pas. Autrement dit, dans une école secondaire comptant 1 000 élèves, près de 700 sont des non-fumeurs.
  • En 2000, on estime que 900 000 enfants de moins de 12 ans étaient exposés, dans leur foyer, à la fumée secondaire provenant de la cigarette, du cigare ou de la pipe.
  • On sacrifie un arbre pour fabriquer 300 cigarettes.

Et les TRÈS mauvaises nouvelles.

  • Environ la moitié de tous les fumeurs meurent d'une maladie liée au tabac -- un cancer, une maladie du coeur ou un autre problème de santé causé par le tabac.
  • Les adolescents canadiens fument plus de 1,6 milliard de cigarettes chaque année, ce qui représente une valeur au détail de 330 millions de dollars. Imagine tout ce qu'il serait possible de faire avec cet argent!
  • Cette année au Canada, le tabagisme causera le décès de plus de 1 000 non-fumeurs : la fumée secondaire est responsable de plus de 300 décès liés au cancer du poumon et d'au moins 700 décès attribuables aux cardiopathies ischémiques
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :