Exposition aux rayonnements ionisants - Feuillet de renseignements

Rayonnement ionisant

À mesure que les atomes instables de désintègrent, ils émettent un rayonnement sous forme d'ondes électromagnétiques et de particules subatomiques. Certains types de rayonnement peuvent déloger des électrons (c'est-à-dire ioniser) d'autres atomes quand ils traversent la matière. On les appelle rayonnements ionisants.

Sources d'exposition aux rayonnements ionisants

Tous les jours, les Canadiens entrent en contact avec des rayonnements ionisants dans les milieux où ils vivent et travaillent.

Les Canadiens sont exposés dans l'environnement à un rayonnement naturel issu des roches et du sol, de même qu'à des rayons cosmiques provenant de l'espace. Le rayonnement provenant de ces sources est appelé rayonnement naturel.

Des sources artificielles, comme certains appareils médicaux ou cliniques (p. ex. appareil de radiographie et tomodensitomètre) peuvent aussi générer des rayonnements ionisants.

Niveaux de radioexposition au Canada

Les Canadiens sont exposés, en moyenne, à 2 à 3 millisieverts (mSv) de rayonnement naturel par année.
Voici quelques exemples de l'intensité du rayonnement émis par diverses sources.

  • Un vol long-courrier transcanadien peut exposer une personne à environ 0,03 mSv de rayonnement.
  • Un tomodensitogramme peut exposer une personne à 5 à 30 mSv de rayonnement, selon la partie du corps examinée.
  • Une radiographie pulmonaire peut exposer un patient à une dose de rayonnement estimée à 0,1 mSv.
  • Une radiographie dentaire peut exposer un patient à une dose de rayonnement estimée à 0,01 mSv.
  • Une mammographie peut exposer une patiente à une dose de rayonnement estimée à 3 mSv.

Risques de la radioexposition pour la santé

Des études montrent que les personnes chez qui les rayonnements entraînent des effets sur la santé sont exposées à des doses relativement élevées (supérieures à 1000 mSv) de rayonnements pendant une courte période. Il s'agit d'une radioexposition dite aiguë. Les effets d'une radioexposition aiguë sur la santé peuvent inclure rougeurs, pertes de cheveux, brûlures par irradiation et syndrome d'irradiation aiguë.

La radioexposition chronique a lieu quand une personne est exposée à de faibles doses pendant une longue période (des années plutôt que des secondes). Le plus commun des effets à long terme de la radioexposition chronique est l'augmentation du risque de cancer. Au Canada, la quantité de rayonnements à laquelle le public canadien est exposé n'est pas préoccupante pour la santé.

Radioexposition due à l'accident nucléaire au Japon

Selon les renseignements connus, la quantité de rayonnements qui atteint le Canada est minuscule et ne constitue pas un risque pour la santé des Canadiens.

Les renseignements actuels montrent que, même si l'intensité de rayonnement est élevée dans certains secteurs du Japon hors de la zone d'évacuation, l'intensité de rayonnement est encore très en-deçà du niveau où se manifestent des effets sur la santé.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur l'intensité de rayonnement au Japon, veuillez consulter le site Web des Affaires étrangères et Commerce international Canada.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :