Page 5 : Recommandations au sujet de la qualité des eaux utilisées à des fins récréatives au Canada – Troisième édition

Introduction

La qualité des eaux récréatives relève généralement des provinces et des territoires, la responsabilité de leur gestion sécuritaire pouvant être partagée entre ces mêmes autorités, les exploitants de plages et les fournisseurs de services. La répartition des responsabilités (p. ex. la surveillance et la communication des résultats) variera en fonction des politiques provinciales ou territoriales en place. Le Groupe de travail fédéral-provincial-territorial sur la qualité des eaux à usage récréatif a été mis sur pied par le Comité fédéral-provincial-territorial sur la santé et l'environnement afin d'examiner et d'évaluer les informations scientifiques actuelles portant sur la qualité des eaux récréatives et d'élaborer des recommandations à jour à leur sujet. Une version actualisée (troisième édition) des Recommandations au sujet de la qualité des eaux utilisées à des fins récréatives au Canada, prenant en compte les informations scientifiques récentes et proposant une méthode recommandée de gestion du risque adaptée à ce domaine, a donc été élaborée. Le groupe de travail a procédé à une nouvelle évaluation des critères définissant les indicateurs de la qualité des eaux à vocation récréative, ainsi qu'à un examen de la documentation spécialisée portant sur cette question et sur l'incidence de la qualité des eaux à vocation récréative sur la santé et la sécurité humaines : articles scientifiques, rapports d'enquêtes épidémiologiques, documents publiés, rapports de surveillance des maladies, et guides élaborés par d'autres organisations gouvernementales et internationales dans le monde.

Les Recommandations au sujet de la qualité des eaux utilisées à des fins récréatives au Canada ont pour objectif premier la protection de la santé et de la sécurité publiques. Principalement destinées aux autorités compétentes et aux décideurs, elles proposent des recommandations concernant les facteurs pouvant interférer avec la salubrité des eaux récréatives sur le plan de la santé humaine. Elles préconisent l'adoption d'une stratégie de gestion préventive des risques axée sur l'identification et la maîtrise des dangers liés à la qualité de l'eau et des risques qui leur sont associés avant le point de contact avec les usagers des eaux récréatives. Elles recommandent également le recours à l'approche à barrières multiples comme moyen le plus efficace de réduire les risques d'exposition humaine aux dangers liés à la qualité de l'eau que présentent les eaux récréatives.

Les eaux récréatives sont des étendues naturelles d'eau douce, salée ou estuarienne utilisées par un nombre important de personnes pour leurs activités récréatives. Il peut s'agir également de constructions humaines utilisant de l'eau naturelle non traitée (p. ex. des lacs artificiels ou des carrières).

Les activités aquatiques récréatives ou loisirs aquatiques englobent toute activité pouvant conduire à une immersion intentionnelle ou non dans une étendue d'eau naturelle. On peut les définir plus précisément comme suit (classement inspiré de OMS, 2003a) :

  • Activités de contact primaire : activités au cours desquelles tout le corps ou le visage et le tronc sont fréquemment immergés ou au cours desquelles le visage est fréquemment éclaboussé, et où il y a possibilité d'ingestion d'eau (p. ex. baignade, surf, ski nautique, navigation en eau vive (en canot, en kayak ou en canot pneumatique), planche à voile, plongée);
  • Activités de contact secondaire : activités au cours desquelles seuls les membres sont régulièrement mouillés et où le contact d'une plus grande partie du corps avec l'eau (y compris l'ingestion d'eau) est inhabituel (p. ex. aviron, voile, canoë-kayak, pêche sportive).

Le présent document n'aborde pas les activités récréatives qui se déroulent dans des installations telles que les piscines, les cuves thermales, les bains tourbillons et les baignoires d'hydrothérapie, ni les activités de contact tertiaire où aucun contact avec l'eau n'est prévu (p. ex. promenade sur la grève, bain de soleil). Les blessures liées à l'eau, par exemple à l'occasion d'activités de plongée, et les noyades ne sont pas prises en compte, ni les problèmes propres à certaines personnes ou groupes de personnes particulièrement sensibles. Les individus inquiets à propos de leur état de santé ou à propos de la santé de groupes de populations vulnérables devraient consulter leur fournisseur de soins de santé ou le service régional de santé en vue de prendre une décision éclairée avant de participer à toute activité dans des eaux récréatives.

Le présent document se divise en deux parties :

  • La partie I (Gestion des eaux récréatives) offre des recommandations sur la gestion des eaux récréatives, notamment des méthodes d'évaluation des risques liés à la qualité de l'eau, de surveillance des eaux, et de mise en oeuvre de mesures préventives ou correctrices.
  • La partie II (Documentation technique) définit des valeurs de recommandations et des objectifs esthétiques, et fournit des informations techniques et scientifiques pertinentes relatives aux paramètres de la qualité des eaux et aux principaux risques que peuvent présenter les eaux récréatives au Canada.

Les valeurs de recommandations et les objectifs esthétiques définis dans le présent document ne doivent pas être considérés comme des normes ayant force de loi, sauf quand ils sont promulgués par un organisme provincial, territorial ou fédéral compétent. Il est également possible que ledit organisme décide d'appliquer des valeurs et des objectifs plus contraignants, si cela lui semble nécessaire. Le présent document a pour vocation de servir de guide aux autorités ayant en charge l'élaboration de normes d'exploitation dans le cadre d'un plan global de gestion des plages. Les Recommandations au sujet de la qualité des eaux utilisées à des fins récréatives au Canada seront périodiquement révisées ou adaptées, le cas échéant, afin de continuer à jouer leur rôle de protection de la santé et de la sécurité de l'ensemble de la population canadienne.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :