Protéger les personnes plus à risque

Certaines personnes sont plus vulnérables à une exposition aux produits chimiques et aux polluants.

Sur cette page

Enfants

Les jeunes enfants sont des touche-à-tout et portent souvent des objets à la bouche. Leur corps plus menu, leur respiration et leur fréquence cardiaque plus élevées ainsi que leurs organes en développement les rendent plus vulnérables aux polluants et aux produits chimiques.

Gardez les enfants en sécurité en découvrant les sources d'exposition et les moyens d'assurer leur protection.

  • Lisez les étiquettes. Cherchez les symboles de danger et montrez à vos enfants comment les reconnaître.
  • N'utilisez que les produits destinés aux enfants ou dont l'utilisation est approuvée chez les enfants. De nombreuses étiquettes de produits indiquent l'âge approprié (par exemple, pour enfants de 6 ans et plus).
  • Gardez tous les produits chimiques ménagers sous clé et hors de portée.
  • Nettoyez régulièrement les planchers et les surfaces de la maison avec un chiffon ou une vadrouille humide pour éliminer la poussière et la saleté. La poussière et la saleté peuvent contenir des substances nocives comme le plomb qui peuvent nuire au développement des enfants.
  • Gardez vos enfants à l'écart et ventilez les pièces traitées avec des produits nettoyants.
  • Lavez les mains de vos enfants souvent, surtout après qu'ils ont joué à terre et avant les repas.
  • Évitez d'utiliser le micro-ondes et de verser des liquides chauds dans des bouteilles en plastique qui ne sont pas destinées à un tel usage.
  • Inspectez régulièrement les espaces de vie pour repérer les dangers et les prévenir. N'oubliez pas de regarder sous les meubles où la poussière et la saleté peuvent s'accumuler.
  • Ne fumez jamais à l'intérieur de la maison ou dans un véhicule.
  • Prenez soin de prévenir l'exposition à la fumée. En cas d'exposition, les enfants peuvent avoir de la difficulté à respirer, tousser et avoir les yeux, le nez ou la gorge irrités. Des infections de l'oreille et des poumons ainsi que de l'asthme peuvent apparaître. Les très jeunes enfants présentent un risque accru de mort subite du nourrisson.
  • De plus, les enfants sont davantage exposés à la pollution atmosphérique, car ils passent plus de temps que les adultes à jouer à l'extérieur. Vérifiez la Cote air santé (CAS) avant de planifier des activités à l'extérieur.
  • Utilisez des recettes sans acide borique pour confectionner de la gélatine gluante et de la pâte à modeler. Une exposition à l'acide borique peut affecter le développement.
  • Les moisissures peuvent se développer sur des articles humides ou mouillés. Vérifiez la présence de moisissures sur les articles non lavables comme les oreillers et les animaux en peluche. Jetez les tapis, sofas, coussins, matelas, oreillers, jouets en peluche ou literie qui sont détrempés, qui ont été exposés à de l'humidité ou qui ont été entreposés dans un lieu humide.
  • Remplacez ou réparez les doublures endommagées des articles contenant de la mousse, comme les meubles rembourrés et les matelas. Certains ignifugeants chimiques présents dans la mousse peuvent causer un cancer ou des effets sur le développement ou la reproduction.
  • Prévoyez de faire les rénovations et les réparations lorsque les enfants sont à l'extérieur de l'habitation. Si cela n'est pas possible, gardez-les à l'écart.
  • Choisissez des produits de bois composite (par exemple, meubles, armoires, comptoirs, revêtements de sol, des peintures, des vernis et des colles à faibles taux d'émission).

Personnes âgées

Si vous êtes souvent à l'intérieur, souffrez d'immunodéficience ou d'autres problèmes de santé, vous pourriez être particulièrement vulnérable à certains produits chimiques ménagers et polluants. Les consignes suivantes vous aideront à assurer votre confort et votre sécurité.

  • Lisez les étiquettes. Cherchez les symboles de danger.
  • Entreposez correctement tous les produits et suivez les directives du médecin ou du pharmacien lorsque vous prenez des médicaments. Achetez un pilulier pour mieux gérer votre prise de médicaments.
  • Rapportez les médicaments inutilisés ou périmés à la pharmacie pour assurer leur élimination appropriée. Ne les jetez pas dans la toilette ou à la poubelle. Évitez de les exposer à l'eau, au sol et à l'air.
  • Nettoyez régulièrement les planchers et les surfaces de la maison avec un chiffon ou une vadrouille humides pour éliminer la poussière et la saleté. La poussière et la saleté peuvent contenir du plomb ou d'autres contaminants.
  • Efforcez-vous de bien nettoyer l'aire de jeu pour les enfants en visite.
  • Ouvrez les fenêtres et faites fonctionner régulièrement le ventilateur du système de chauffage ou le système de climatisation pour bien aérer la maison.
  • Installez des détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone certifiés et vérifiez leur bon fonctionnement. De faibles teneurs en monoxyde de carbone provenant des appareils ménagers peuvent causer des symptômes semblables à ceux de la grippe. Elles peuvent également accroître le risque de maladies cardiaques.
  • Lavez-vous les mains avant de manipuler ou d'apprêter des aliments. Lavez les fruits et légumes avant de les faire cuire ou de les manger.
  • Vérifiez la (CAS) pour connaître la qualité de l'air dans votre région avant de sortir.
  • Buvez beaucoup d'eau et gardez la maison fraîche en cas d'alertes de chaleur accablante.
  • Ouvrez les fenêtres pour bien aérer la maison durant les rénovations et lors de l'utilisation de peintures, vernis, décapants pour peinture ou produits nettoyants.
  • Prévoyez de faire les rénovations et les réparations lorsque vous êtes à l'extérieur de l'habitation. Si cela n'est pas possible, évitez l'endroit où se déroulent les travaux.
  • Ne fumez pas ou ne vapotez pas à l'intérieur.
  • Faites vérifier et entretenir régulièrement votre foyer ou votre poêle à bois par un professionnel. L'exposition à la fumée peut causer une difficulté à respirer, de la toux et une irritation des yeux, du nez ou de la gorge, des infections pulmonaires et l'apparition ou à l'aggravation de maladies chroniques.

Femmes enceintes

L'exposition aux produits chimiques peut affecter la santé de la femme enceinte et de l'enfant à naître. De nombreuses substances peuvent traverser le placenta et nuire au développement fœtal. Les produits chimiques peuvent également causer une naissance prématurée, un faible poids à la naissance et une fausse couche. Si vous planifiez une grossesse ou êtes déjà enceinte, parlez à votre fournisseur de soins de santé des produits chimiques auxquels vous pourriez être exposée.

Pour rester en santé avant et pendant la grossesse, évitez autant que possible l'exposition aux produits chimiques et aux polluants.

  • Lisez les étiquettes sur les produits chimiques. Cherchez les symboles de danger.
  • Gardez tous les produits chimiques ménagers hermétiquement fermés lorsqu'ils ne sont pas utilisés pour éviter une exposition.
  • Nettoyez régulièrement les planchers et les surfaces de la maison avec un chiffon ou une vadrouille humide pour éliminer la poussière et la saleté. La poussière et la saleté peuvent contenir des contaminants comme le plomb, susceptibles d'avoir une incidence sur le développement des enfants à naître.
  • Choisissez les poissons qui sont faibles en mercure et profitez ainsi des bienfaits liés à leur consommation tout en réduisant au minimum les risques associés au mercure.
  • Évitez d'utiliser le micro-ondes et de verser des liquides chauds dans des bouteilles en plastique qui ne sont pas destinées à un tel usage.
  • Ouvrez les fenêtres et/ou faites fonctionner un ventilateur d'extraction lorsque vous utilisez des produits ménagers.
  • Évitez toute exposition à la fumée si possible. Vérifiez la CAS afin d'éviter la chaleur accablante et la fumée errante lors de vos activités à l'extérieur.
  • N'utilisez pas d'acide borique dans la confection de matériel d'art et d'artisanat. L'exposition peut affecter le développement et la santé génésique.
  • Protégez-vous en portant des vêtements appropriés, des gants, des lunettes et un masque lorsque vous utilisez des produits chimiques nocifs.
  • Planifiez les rénovations et les réparations à la maison lorsque vous n'êtes pas à la maison. Si cela n'est pas possible, évitez l'endroit où se déroulent les travaux, surtout si du plomb y est présent. Le plomb provenant de surfaces peintes ou de tuyaux anciens peut affecter le développement et entrainer des anomalies congénitales et une fausse couche.

Personnes ayant un problème de santé préexistant

Une personne atteinte d'un problème de santé préexistant peut avoir un système immunitaire affaibli ou un organe, le sang ou les poumons plus fragiles. Elle peut moins bien lutter contre les virus ou les effets découlant de l'exposition à des substances nocives.

Il est important de prévenir toute exposition inutile et de se protéger.

  • Lisez les étiquettes sur les produits chimiques. Cherchez les symboles de danger.
  • Consultez toujours votre médecin avant d'utiliser tout produit risquant de nuire à votre santé.
  • Gardez tous les produits chimiques dangereux hermétiquement fermés afin d'éviter toute exposition lorsqu'ils ne sont pas utilisés.
  • Nettoyez régulièrement les planchers et les surfaces de la maison avec un chiffon ou une vadrouille humide pour éliminer la poussière et la saleté. La poussière et la saleté peuvent contenir des contaminants comme le plomb.
  • Portez un équipement approprié comme un masque, une protection oculaire et des vêtements à manches longues pour nettoyer les zones touchées par la moisissure. Les personnes plus fragiles comme les femmes enceintes, les nourrissons, les enfants, les personnes âgées (ou les animaux domestiques) et les personnes atteintes d'asthme, d'allergies ou d'autres problèmes de santé ne devraient pas rester dans la zone touchée lors de son nettoyage. Les moisissures peuvent causer des crises d'asthme, une pneumonie et des réactions allergiques.
  • Planifiez les rénovations et les réparations à la maison lorsque vous êtes à l'extérieur de l'habitation. Si cela n'est pas possible, évitez la zone. Ouvrez les fenêtres et les portes et faites fonctionner les ventilateurs d'extraction pour assurer une ventilation adéquate lors de l'utilisation de peintures, vernis, décapants ou produits de nettoyage.
  • Choisissez des produits en bois composite et des peintures à taux faible ou zéro émission de composés organiques volatiles. Il s'agit de produits plus doux et plus sûrs, surtout pour les personnes ayant des allergies et des maladies respiratoires et les enfants. Ils ne dégagent pas de fortes odeurs, ni d'émanations et sont meilleurs pour l'environnement.
  • Évitez l'exposition à la fumée et installez au moins un détecteur de monoxyde de carbone, de préférence près des chambres à coucher.
  • Consultez la CAS avant de planifier des activités à l'extérieur. Dans la mesure du possible, il faut éviter la pollution atmosphérique, la chaleur accablante, le smog et la fumée.

Peuples autochtones

Les peuples autochtones du Canada peuvent être particulièrement vulnérables aux conditions environnementales. Les populations du Nord qui dépendent de modes de vie traditionnels sont exposées à des contaminants environnementaux provenant d'autres régions du monde.

Les peuples autochtones font face à divers enjeux en matière de santé environnementale notamment les suivants : logements adéquats exempts de contaminants environnementaux, approvisionnements en eau et aliments traditionnels sûrs et sécuritaires et divers effets liés au changement climatique.

Découvrez des mesures simples pour assurer votre santé et celle de votre famille à la maison ou à l'extérieur.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :