Populations vulnérables

Nous savons que l'environnement peut avoir un effet sur la santé. Nous savons aussi qu'au Canada, certaines populations - ou groupes de personnes - sont plus vulnérables aux risques présents dans l'environnement en raison de leurs particularités physiques, de leurs comportements, du lieu où elles habitent ou du contrôle qu'elles exercent sur leur environnement. Quelles sont ces populations? Donnons quelques exemples:

Enfants et femmes enceintes

Les enfants sont plus vulnérables à certains risques environnementaux que les adultes en raison de leur taille, de leur physiologie, de leurs comportements, de l'immaturité de leurs organes et de leurs connaissances limitées.

Dans l'utérus, le foetus peut être exposé à un certain nombre de contaminants capables de pénétrer dans le placenta et de causer des anomalies du développement, notamment au niveau du système nerveux central, dont le développement est particulièrement délicat. Selon le stade de la grossesse, les effets de l'exposition à un contaminant peuvent se révéler très graves, à la fois pour la mère et le foetus.

Il importe de rappeler qu'après la naissance, les contaminants environnementaux peuvent également être présents dans le lait maternel. L'allaitement au sein demeure cependant la meilleure façon de nourrir un bébé et est fortement recommandé. Les recherches montrent que les bienfaits du lait maternel l'emportent sur le risque d'exposition aux contaminants qu'il peut contenir.

Certaines voies d'exposition propres aux enfants peuvent en outre augmenter le risque dans cette population. Les jeunes enfants mettent souvent leur bouche en contact avec les surfaces et les objets qui les entourent. Ils passent davantage de temps en contact direct avec des surfaces (par exemple à ramper ou à jouer sur la pelouse) et peuvent accidentellement ingérer des substances nocives. Les enfants sont souvent plus près du sol, où les concentrations de contaminants lourds, comme le plomb, les matières particulaires, les pesticides, le radon et les vapeurs de mercure, peuvent être plus élevées. Les enfants absorbent également une quantité supérieure d'air, d'eau et d'aliments en proportion de leur poids corporel, ce qui peut entraîner des expositions excessives. Cela signifie qu'un enfant exposé à la même quantité de contaminants qu'un adulte court davantage de risques parce qu'il est plus petit.

Les enfants sont également susceptibles d'être exposés de façon prolongée et cumulative aux risques environnementaux, et les expositions pendant l'enfance influent de façon déterminante sur l'état de santé à l'âge adulte. Les enfants vivent, apprennent et jouent dans des milieux physiques différents de ceux des adultes. Songeons notamment au temps considérable passé à l'intérieur, à la garderie, à la maison ou à l'école. Finalement, les enfants possèdent moins de connaissances et exercent un moins grand contrôle sur les risques auxquels ils pourraient être exposés. Il faut en conséquence prendre davantage de précautions pour prévenir toute exposition.

Est-il possible d'établir un lien entre des problèmes de santé et des contaminants environnementaux?

Il est de plus en plus reconnu que les contaminants environnementaux sont des facteurs qui contribuent à l'apparition de bon nombre des principales causes de maladies, d'hospitalisation et de décès chez les jeunes Canadiens, notamment:

  • les intoxications;
  • le décès intra-utérin;
  • le retard de croissance intra-utérin;
  • l'accouchement prématuré;
  • les malformations congénitales;
  • le retard de croissance pendant l'enfance;
  • le retard par rapport aux étapes normales de développement (âge auquel l'enfant commence à s'asseoir, à marcher, à parler, etc.);
  • les déficits cognitifs;
  • les problèmes de comportement;
  • les problèmes de rendement scolaire;
  • l'asthme;
  • le cancer;
  • la diminution de la fertilité.

Il existe encore de nombreuses lacunes au niveau de la compréhension des questions liées à la santé environnementale des enfants. Par exemple, nous en savons toujours peu sur les concentrations et les combinaisons de contaminants auxquels les enfants sont exposés et sur la façon dont ces expositions environnementales contribuent à l'apparition des maladies chroniques et des affections chez les enfants canadiens.

Quelles sont les mesures prises par Santé Canada pour protéger la santé des enfants et des femmes enceintes?

Santé Canada collabore avec différents partenaires à tous les paliers de gouvernement ainsi qu'avec des organismes non gouvernementaux, des établissements d'enseignement et des entreprises pour mieux comprendre le lien entre l'environnement et la santé des enfants. Il prend également des mesures pour réduire les risques dont le lien avec des problèmes de santé chez les enfants a été établi.

Quels renseignements met-on à votre disposition?

Voici quelques-uns des feuillets de renseignements que vous pouvez consulter à ce sujet.

Y a-t-il d'autres organismes qui s'emploient à protéger la santé des enfants et des femmes enceintes?

Pour en savoir davantage à ce sujet, consultez les sites Web ci-dessous.

Certains de ces hyperliens donnent accès à des sites d'un organisme qui n'est pas assujetti à la
. L'information qui s'y trouve est donc dans la langue du site.

Autochtones

Les Autochtones du Canada peuvent être particulièrement vulnérables aux conditions environnementales. Les populations du Nord qui pratiquent des modes de vie traditionnels sont exposées à des contaminants environnementaux qui proviennent d'autres parties du monde.

Les Autochtones font face à un certain nombre de problèmes de santé environnementale, notamment l'accès à des logements adéquats exempts de contaminants environnementaux, des approvisionnements sûrs en eau potable et en vivres traditionnels, et divers effets liés au changement climatique.

Quels renseignements met-on à votre disposition?

Certains de ces hyperliens donnent accès à des sites d'un organisme qui n'est pas assujetti à la
. L'information qui s'y trouve est donc dans la langue du site.

Aînés

À mesure que nous vieillissons, nous risquons davantage d'éprouver différents problèmes de santé et nous sommes plus vulnérables aux risques environnementaux, même si nous sommes en bonne santé.

Le corps d'une personne âgée renferme la somme des contaminants environnementaux accumulés sur toute une vie et bon nombre de ces contaminants peuvent persister dans l'organisme pendant des décennies. Cette « charge corporelle » plus élevée de contaminants environnementaux, conjuguée à la sensibilité des aînés à un plus grand nombre de risques, accroît leur vulnérabilité aux dangers présents dans l'environnement.

Quels renseignements met-on à votre disposition?

Voici quelques-uns des feuillets de renseignements Votre santé et vous que vous pouvez consulter à ce sujet.

Autres ressources

Certains de ces hyperliens donnent accès à des sites d'un organisme qui n'est pas assujetti à la
. L'information qui s'y trouve est donc dans la langue du site.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :