ARCHIVÉE - Programmes et services de santé financés

Santé Canada recourt aux accords de contribution pour distribuer les fonds destinés aux programmes et aux services de santé offerts aux membres des Premières nations dans les réserves et aux Inuits dans le Nord.

Les accords de contribution relèvent des autorités suivantes :

Les programmes et activités suivants sont présentement financés au moyen de divers types d'accords de contribution.

Vous trouverez de plus amples renseignements dans la publication Santé des Premières nations et des Inuits - Recueil de programmes. Pour obtenir de l'information à jour sur les dépenses et les programmes, veuillez consulter le Rapport ministériel sur le rendement de 2006-2007 de Santé Canada.

Enfance et jeunesse

  • Programme canadien de nutrition prénatale - Volet Premières nations et Inuits
    Le Programme canadien de nutrition prénatale - Volet Premières nations et Inuits (PCNP-VPNI) vise à améliorer la santé nutritionnelle de la mère et de l'enfant. Clients : les femmes des Premières nations et des Inuits qui sont enceintes, les mères de nourrissons et les enfants de 0 à 12 mois qui vivent dans les réserves ou dans les communautés inuites, en particulier les femmes à risque, ainsi que les femmes des Premières nations et des Inuits qui sont en âge de procréer et qui vivent dans les réserves ou dans les communautés inuites.
  • Programme d'aide préscolaire aux Autochtones dans les réserves
    Le Programme d'aide préscolaire aux Autochtones dans les réserves (PAPAR) prévoit une intervention précoce qui favorise le développement physique, intellectuel, social, spirituel et affectif ainsi que le bien-être des enfants des Premières nations. Clients : les enfants de la naissance à six ans ainsi que leurs familles dans les réserves.
  • Programme de lutte contre l'ensemble des troubles causés par l'alcoolisation foetale (ETCAF)
    Le Programme de lutte contre l'ensemble des troubles causés par l'alcoolisation foetale (ETCAF) vise un certain nombre de problèmes de santé liés à la consommation d'alcool par les mères pendant la grossesse. Le but principal du programme comporte deux aspects : réduire le nombre de bébés atteints de l'ETCAF à la naissance et fournir un appui aux enfants qui reçoivent un diagnostic d'ETCAF et à leurs familles afin d'améliorer leur qualité de vie. Clients : les membres des Premières nations dans les réserves et les Inuits, les enfants de 0 à 6 ans et les femmes en âge de procréer.
  • Programme de soins de santé maternelle et infantile
    L'objectif du Programme de soins de santé maternelle et infantile (PSSMI) est de soutenir les femmes enceintes des Premières nations ainsi que les familles ayant des nourrissons et des jeunes enfants, qui vivent dans les réserves, pour que ces personnes profitent de toutes leurs possibilités en matière de développement et d'espérance de vie. Clients : toutes les femmes enceintes et les nouveaux parents, et soutien à long terme aux familles qui ont besoin de services supplémentaires.

Gouvernance en santé et soutien à l'infrastructure

  • Accréditation des services de santé autochtones
    L'initiative sur l'accréditation des services de santé autochtones a pour objet de soutenir les services de santé autochtones dans l'application des normes nationales visant à améliorer la qualité des soins de santé. Le financement accordé aux organisations des Premières nations et des Inuits les aide à prendre part au processus d'accréditation et à utiliser des normes d'excellence dans les domaines suivants : leadership et partenariat, gestion de l'information, ressources humaines, environnement et prestation directe de services de santé. Clients : toutes les organisations de santé autochtones et les organisations qui offrent des services aux Autochtones.
  • Consultation et liaison en matière de santé
    Les deux types de financement suivants sont offerts pour la consultation et la liaison en matière de santé : financement de base et financement cible pour des projets de consultation axée sur les priorités en matière de santé. Le financement de base vise à soutenir et à maintenir les capacités de base des organismes autochtones nationaux et régionaux du Canada pour ce qui est de leur participation aux processus de consultation et de liaison, alors que le financement ciblé est offert aux organismes autochtones ainsi qu'aux organisations et associations non gouvernementales du Canada. Clients : les populations des Premières nations, des Inuits et des Métis.
  • Fonds pour l'adaptation des services de santé destinés aux Autochtones
    Le Fonds pour l'adaptation des services de santé destinés aux Autochtones (FASSA) a été créé pour aider les communautés et les organisations des Premières nations et des Inuits (PNI) à intégrer les systèmes de santé financés par le gouvernement fédéral qui existent actuellement dans leurs communautés avec les systèmes de santé des provinces et territoires (PT) et pour aider les PT à adapter leurs services de santé existants afin qu'ils répondent davantage aux besoins de tous les Autochtones, y compris les membres des Premières nations, les Inuits, les Métis et ceux qui vivent hors des réserves et en milieu urbain.
  • Initiative d'intégration de la santé
    Au titre du Fonds pour l'adaptation des soins de santé primaires, la Direction générale de la santé des Premières nations et des Inuits de Santé Canada a reçu 10,8 M$ sur une période de 3 ans pour l'Initiative d'intégration de la santé. L'Initiative finance les huit projets d'intégration ci-après qui exploreront l'intégration de services de santé destinés aux Premières nations et aux Inuits en vue d'en améliorer la prestation :
    • Élaboration d'une politique de collaboration en matière de soins infirmiers pour la Nouvelle-Écosse et le Nouveau-Brunswick
    • Initiative d'intégration des services de santé de la région de Weeneebayko
    • Intégration des programmes de promotion de la santé et de prévention des maladies au Nunavut
    • Intégration des soins primaires pour la Première nation d'Elsipogtog
    • Modèle de prestation de soins primaires et de soins de santé publique aux collectivités de la zone de Sioux Lookout
    • Plusieurs autorités, un seul système : un projet de partenariat en vue de l'intégration des soins aux personnes atteintes de diabète
    • Projet de planification de l'intégration des soins de santé destinés à la Nation crie de Norway House
    • Projet de traitement des maladies chroniques de l'île de Vancouver

    Les activités connexes couvertes par le fonds comprennent la révision, l'analyse et la publication des résultats de l'intégration des services, une fois les projets terminés au printemps 2006.
  • Initiative sur les ressources humaines en santé autochtone
    Dans son budget de 2005, le gouvernement a alloué à l'Initiative pour les ressources humaines en santé autochtone (IRHSA) 100 millions $ sur cinq ans. Le but de l'IRHSA est de poser les jalons du changement systémique requis en matière de ressources humaines en santé, pour faire en sorte que les membres des Premières nations, les Inuits et les Métis aient accès aux fournisseurs de soins de santé dont ils besoin maintenant et dont ils auront besoin dans l'avenir.

    Pour atteindre ce but, le gouvernement fait des investissements stratégiques avec des organisations nationales et régionales plutôt que d'allouer des fonds à des communautés et des régions d'après des formules basées sur la communauté ou la population. Pour mettre en oeuvre les priorités de l'IRHSA et distribuer les fonds de manière équitable et transparente, on a recours à des plans de travail régionaux et à des projets nationaux. Cette démarche a été élaborée en collaboration avec les partenaires et les intervenants de l'IRHSA.

    La majorité du financement de l'IRHSA est attribuée par le biais d'ententes de contribution nationales et régionales et de contrats avec toute une gamme d'organisations, d'établissements, d'associations, d'agences, d'universités et de collèges, tel que déterminé par l'autorité du programme de Gouvernance en santé et soutien à l'infrastructure de la Direction générale de la santé des Premières nations et des Inuits. Les clients du programme sont : tous les Autochtones (Premières nations, Inuits et Métis), peu importe leur statut et leur lieu de résidence; les fournisseurs de soins de santé travaillant auprès des Premières nations, des Inuits et des Métis; les universités et les collèges qui offrent des programmes en sciences de la santé; les organisations et associations autochtones et non autochtones professionnelles et paraprofessionnelles de la santé; et les associations représentant les collèges et les universités.
  • Planification et gestion de la santé
    Le programme de financement de la planification et de la gestion de la santé vise à appuyer la planification et la gestion des programmes et des services de santé destinés aux Premières nations et aux Inuits. Les fonds versés dans le cadre de ce programme appuient la planification de la santé communautaire et l'élaboration du modèle de prestation des services et des programmes de santé, ainsi que de l'infrastructure nécessaire au niveau communautaire, régional ou national. Clients : les communautés des Premières nations et des Inuits, les conseils de district et les conseils tribaux, les conseils de santé des Premières nations, les organisations et les sociétés liées à la santé.
  • Programme de carrières en santé
    Le Programme de carrières en santé pour les Premières nations et les Inuits (PCSPNI) vise à sensibiliser davantage les étudiants autochtones aux possibilités de carrières en santé et à stimuler leur intérêt pour les études en sciences de la santé. Il offre des contributions pour le soutien de la participation des Autochtones aux études menant à des carrières dans le domaine de la santé. Clients : tous les Autochtones (Indiens inscrits et non inscrits, Métis et Inuits).
  • Programme des établissements de santé et immobilisations
    Le Programme des établissements de santé et immobilisations (PESI) soutient la construction, l'acquisition, la location, l'exploitation et l'entretien des postes de soins infirmiers, des centres de soins de santé, des postes sanitaires, des infirmeries, des centres de traitement, des résidences des employés et des immeubles de soutien opérationnel. Ces établissements permettent à Santé Canada d'offrir de façon efficiente et efficace des programmes et des services de santé à ses clients, même dans les régions éloignées et isolées. Le PESI soutient également l'acquisition et la réparation des biens mobiliers, y compris l'équipement, les véhicules et l'ameublement. Clients : les membres des communautés des Premières nations et des Inuits, le personnel des établissements de santé et les autres travailleurs de la santé, y compris les spécialistes invités.
  • Projets de coordination et de recherche en santé
    Santé Canada verse des fonds pour appuyer les projets de coordination et de recherche en santé autochtone, y compris les initiatives communautaires, régionales, nationales et internationales, qui contribuent à l'amélioration des connaissances liées à la santé des Autochtones (notamment les ressources humaines en santé). Clients : l'ensemble des Premières nations et des Inuits.
  • Services de sécurité pour les établissements de santé de la Direction générale de la santé des Premières nations et des Inuits (DGSPNI)
    Les services de sécurité des établissements de santé de la DGSPNI soutiennent la mise en place d'un milieu de travail sécuritaire pour le personnel infirmier qui offre des services dans les postes de soins infirmiers et autres établissements de santé situés dans les réserves de l'ensemble du pays. Ces fonds sont offerts pour le recrutement, la formation et le maintien en poste de gardes de sécurité par les communautés des Premières nations. En outre, le financement est un complément du financement de la sécurité matérielle accordé en vertu de l'autorité relative aux établissements de santé et aux immobilisations. Clients : le personnel infirmier et les autres travailleurs de la santé offrant des services dans les communautés des Premières nations de l'ensemble du pays.
  • Solutions de cybersanté
    Santé Canada finance les solutions de cybersanté afin de soutenir les programmes de la Direction générale de la santé des Premières nations et des Inuits visant le choix, la mise en place et l'appui d'une infrastructure qui permettra aux communautés des Premières nations et des Inuits d'être branchées et informées. Clients : des professionnels de la santé oeuvrant dans des établissements de santé, des gestionnaires et des administrateurs de programmes.

Santé environnementale et publique et recherche en santé environnementale

  • Programme de la recherche en santé environnementale
    Le Programme de la recherche en santé environnementale (PRSE) permet d'effectuer des études en laboratoire et sur le terrain, de recueillir des données de contrôle et de surveillance et de déployer des efforts de modélisation prédictive, dans le contexte des risques que présentent les contaminants environnementaux (chimiques, biologiques et radiologiques) pour les Premières nations et les Inuits. Clients : les communautés des Premières nations et des Inuits.
  • Programme de santé environnementale et publique
    Le Programme de santé environnementale et publique (PSEP) est un programme communautaire qui vise à protéger et à améliorer la santé des Premières nations vivant dans les réserves au sud du 60 e parallèle en réduisant les risques pour la santé, les blessures ou les décès. Le PSEP sensibilise également la population aux risques environnementaux pour la santé, notamment les maladies d'origine hydrique, alimentaire et à transmission vectorielle, y compris les problèmes de santé associés à la qualité de l'air intérieur et à la moisissure dans les maisons, ainsi que la lutte contre la vermine (enquête sur les infestations et l'éradication d'organismes nuisibles). Clients : les communautés et les membres des Premières nations.

Prestations en santé

  • Services de santé non assurés
    Le programme des Services de santé non assurés (SSNA) offre à environ 780 000 membres admissibles des Premières nations et des Inuits une gamme définie de produits et de services médicaux nécessaires en matière de santé lorsque ceux-ci ne sont pas couverts par un régime d'assurance privé, des programmes provinciaux et territoriaux de services de santé ou sociaux ou d'autres programmes financés par des fonds publics. Clients : les Indiens inscrits et les Inuits et Innus reconnus du Canada.

Prévention des maladies chroniques et des blessures

  • Initiative sur le diabète chez les Autochtones
    Le programme Membres des Premières Nations dans les réserves et Inuits dans les communautés inuites (PNRICI) est administré au moyen d'accords de contribution établis par les bureaux régionaux de la Direction générale de la santé des Premières nations et des Inuits (DGSPNI). Ces accords de contribution sont initiés suite à la présentation de plans de travail visant à couvrir les activités qui se rapportent à la communauté , au conseil tribal ou à la région. Chaque région compte un processus de partenariat établi afin de s'assurer que les Premières nations et les Inuits prennent part à la gestion et à la mise en oeuvre des programmes de l'Initiative sur le diabète chez les Autochtones (IDA) dans leur région. Pour plus d'information sur l' IDA, veuillez contacter la personne-ressource de votre région. Le Programme de prévention et de promotion auprès des Métis, des Autochtones hors réserve et des Inuits en milieu urbain (PPMAHRIMU) finance des programmes de prévention primaire du diabète et de promotion de la santé. L'objectif du Programme est d'offrir des services aux Métis, aux Autochtones hors réserve et aux Inuits en milieu urbain qui auront accès à des programmes de prévention primaire du diabète et de promotion de la santé et qui veulent que ces programmes soient adaptés sur le plan culturel.

Prévention des maladies transmissibles

  • Maladies pouvant être prévenues par un vaccin - Immunisation
    La Direction générale de la santé des Premières nations et des Inuits (DGSPNI) a élaboré et mis en oeuvre la Stratégie d'immunisation ciblée (SIC). Les résultats globaux attendus de cette stratégie sont l'amélioration des taux de couverture des immunisations systématiques, la réduction de l'incidence des maladies pouvant être prévenues par un vaccin, des épidémies et des décès, et la mise en oeuvre d'un système intégré de surveillance de l'immunisation. Clients : les enfants des Premières nations âgés de moins de six ans vivant dans les réserves ou dans les communautés inuites dans lesquelles la Direction générale de la santé des Premières nations et des Inuits (DGSPNI) a la responsabilité de la prestation des services d'immunisation.
  • Maladies transmissibles par l'air - Tuberculose
    Le mandat du programme sur la tuberculose est de réduire l'incidence de la maladie dans les communautés des Premières nations et des Inuits. Les projets de recherche communautaires sur le contrôle et la prévention de la tuberculose dans les communautés des Premières nations et des Inuits reçoivent aussi un financement. Clients : les Premières nations vivant dans les réserves et les Inuits du Labrador (Nunatsiavut).
  • Maladies transmissibles par le sang et infections transmises sexuellement - VIH/sida
    Le mandat du programme sur le VIH/sida est d'offrir la formation, la prévention et les services de santé liés au VIH/sida aux membres des Premières nations vivant dans les réserves et à certaines communautés inuites. L'objectif global du programme est de travailler en partenariat avec les communautés des Premières nations et des Inuits afin de prévenir la transmission du VIH/sida et de soutenir les soins de santé offerts aux personnes qui sont atteintes du VIH et du sida. Clients : les bandes des Premières nations, les associations des Premières nations et des Inuits et les conseils tribaux.

Santé mentale et toxicomanies

  • Grandir ensemble
    L'objectif général du programme Grandir ensemble est d'améliorer la qualité et l'accessibilité de services communautaires globaux et adaptés à la culture, en matière de santé mentale, de développement de l'enfant et de prévention des blessures au sein de la communauté dans le but d'aider à établir des milieux familiaux et communautaires sains. Clients : tous les membres des communautés des Premières nations et des Inuits.
  • Pour des communautés en bonne santé
    Le programme Pour des communautés en bonne santé vise à aider les communautés des Premières nations et des Inuits (y compris les individus et les familles), de même que les gouvernements territoriaux, à élaborer des approches communautaires à l'égard de la gestion de crises liées à la santé mentale. Les activités comprennent l'évaluation, les services de counseling, l'aiguillage en vue d'un traitement et d'un suivi, la post-observation et la réadaptation à l'intention des personnes et des communautés en situation de crise. Clients : les communautés, les individus et les familles des Premières nations.
  • Programme de lutte contre l'abus de solvants chez les jeunes
    Le Programme de lutte contre l'abus de solvants chez les jeunes (PLASJ) est un programme communautaire de prévention, d'intervention, de soins subséquents et de traitement pour internes qui cible les jeunes des Premières nations et les jeunes Inuits qui ont une dépendance à l'égard de l'inhalation de solvants ou qui sont à risque. Clients : les jeunes des Premières nations et les jeunes Inuits qui ont une dépendance à l'égard de l'inhalation de solvants ou qui sont à risque.
  • Programme de soutien en santé pour la résolution des questions des pensionnats indiens
    Le Programme de soutien en santé pour la résolution des questions des pensionnats indiens (PI) fournit l'accès à des services de santé mentale, de transport et de soutien affectif aux anciens élèves admissibles des pensionnats indiens par l'entremise des bureaux régionaux de Santé Canada. Clients : Les clients admissibles sont les anciens élèves des PI qui font des réclamations au moyen du processus d'évaluation indépendante et leurs familles, les anciens élèves des PI qui reçoivent des paiements d'expérience commune et leurs familles, et ceux et celles qui participent à des processus de vérité et de réconciliation et à des événements de commémoration.
  • Programme national de lutte contre l'abus de l'alcool et des drogues chez les Autochtones - Volet communautaire
    Le volet communautaire du Programme national de lutte contre l'abus de l'alcool et des drogues chez les Autochtones (PNLAADA) comporte des services de prévention et d'intervention de même que des services de postcure et de suivi. Il est offert dans 500 communautés des Premières nations et des Inuits. Clients : les membres des Premières nations vivant dans des réserves et les Inuits vivant dans des communautés inuites.
  • Programme national de lutte contre l'abus de l'alcool et des drogues chez les Autochtones - Volet traitement en établissements
    Le volet traitement en établissements du Programme national de lutte contre l'abus de l'alcool et des drogues chez les Autochtones (PNLAADA) est un réseau national composé de 50 centres de traitement administrés par les organisations et/ou les communautés des Premières nations qui offre aux patients hospitalisés et en consultation externe des soins adaptés à leur culture en matière d'abus d'alcool et d'autres substances. Clients : les membres des Premières nations et des Inuits dont l'évaluation a permis de cerner un besoin de traitement en établissements.
  • Stratégie globale de guérison des Innus du Labrador
    La Stratégie globale de guérison des Innus du Labrador (SGGIL) est une stratégie à long terme qui vise à améliorer les résultats sur le plan social et sur le plan de la santé dans les deux communautés innues du Labrador, soit Natuashish (anciennement Davis Inlet) et Sheshatshiu. Elle a été élaborée en réponse à la crise d'inhalation de vapeurs d'essence survenue à l'automne 2000 dans ces deux communautés. Clients : les Innus de Mushuau et de Sheshatshiu vivant dans les communautés de Natuashish et de Sheshatshiu, au Labrador.
  • Stratégie nationale de prévention du suicide chez les jeunes Autochtones
    En tant que programme, la Stratégie nationale de prévention du suicide chez les jeunes Autochtones (SNPSJA) appuie un éventail de solutions et d'activités communautaires qui favoriseront une meilleure santé mentale chez les jeunes, les familles et les communautés autochtones ainsi que leur mieux-être. Clients : les jeunes des Premières nations qui vivent dans des réserves, les jeunes Inuits et les jeunes Autochtones vivant hors-réserves.

Soins primaires

  • Programme des soins à domicile et en milieu communautaire des Premières Nations et des Inuits
    Le Programme des soins à domicile et en milieu communautaire des Premières nations et des Inuits (PSDMCPNI) assure des services de soins à domicile et en milieu communautaire qui sont complets, respectueux des cultures autochtones, accessibles, efficaces et équivalents à ceux que reçoivent les autres citoyens canadiens. Il s'agit d'un système coordonné de services de soins de santé à domicile et en milieu communautaire qui permet aux Autochtones et aux Inuits de tous âges atteints d'un handicap ou d'une maladie chronique ou aiguë, de même qu'aux personnes âgées, de recevoir les soins dont ils ont besoin dans leur foyer ou leur communauté. Clients : les Premières nations et les Inuits présentant des incapacités, des maladies chroniques ou des maladies aiguës ainsi que les personnes âgées.
  • Santé bucco-dentaire
    Le programme de soins de santé bucco-dentaire englobe trois éléments : le soutien de l'École nationale de dentothérapie, la prestation de services de santé bucco-dentaire/dentothérapie aux Premières nations et aux Inuits, et l'Initiative en santé bucco-dentaire pour les enfants (ISBE). En collaboration avec l'Université des Premières nations du Canada, le programme de soins de santé bucco-dentaire offre un programme de deux ans menant à un diplôme conçu pour former les fournisseurs de services dentaires en matière de prestation de services de soins dentaires de base, cliniques et préventifs ainsi que de programmes et d'initiatives de promotion de la santé dans les communautés des Premières nations et des Inuits. Les fournisseurs de services de santé bucco-dentaire/dentothérapie, y compris les professionnels salariés du domaine dentaire et les fournisseurs de services à contrat, offrent et gèrent une vaste gamme d'activités liées à la santé bucco-dentaire, dont des services de prévention et de promotion de la santé bucco-dentaire, ainsi que des services de restauration de base. La majorité des services dentaires de restauration sont offerts par l'intermédiaire des Services de santé non assurés plutôt que par le programme de soins de santé bucco-dentaire. Clients : les communautés des Premières nations et les membres des Premières nations, des Inuits ou des Innus de tous les groupes d'âge.
  • Services de soins primaires communautaires
    Les Services de soins primaires communautaires (SSPC) englobent une vaste gamme de secteurs et d'activités qui ont des répercussions sur la santé, notamment la prévention des maladies et des blessures, la promotion de la santé, le traitement et la réadaptation. Les soins primaires communautaires sont offerts dans les communautés éloignées et/ou isolées des Premières nations et des Inuits où ces services ne sont pas assurés par les autorités sanitaires provinciales ou régionales. Clients : les membres des Premières nations vivant dans des réserves et les Inuits vivant dans des communautés inuites, peu importe l'âge. Les services peuvent être fournis à des clients qui ne sont pas membres des Premières nations lorsqu'ils sont difficilement accessibles autrement.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :