Projet de décision d’homologation PRD2019-13, Cyantraniliprole et insecticide Ference

Avis au lecteur:

La période de consultation en ligne est maintenant terminée.

Agence de réglementation de la lutte antiparasitaire
Le 18 décembre 2019
ISSN : 1925-0908 (version PDF)
Numéro de catalogue : H113-9/2019-13F-PDF (version PDF)

Cette page est un résumé du document de consultation. Si vous désirez nous faire part de commentaires, veuillez demander la version intégrale du document de consultation.

Pour obtenir la version intégrale du projet de décision d’homologation PRD2019-13, Cyantraniliprole et insecticide Ference, veuillez communiquer avec notre bureau des publications.

Si vous avez besoin de renseignements supplémentaires, n'hésitez pas à communiquer avec le Service de renseignements sur la lutte antiparasitaire.

Résumé

Table des matières

Projet de décision d’homologation concernant le cyantraniliprole

En vertu de la Loi sur les produits antiparasitaires, l’Agence de réglementation de la lutte antiparasitaire (ARLA) de Santé Canada propose l’homologation à des fins de vente et d’utilisation du Cyantraniliprole technique et de l’insecticide Ference, qui contient du cyantraniliprole comme principe actif de qualité technique, pour supprimer ou réprimer divers insectes sur le gazon en plaques (terrains de golf et gazonnières seulement) ainsi que sur les plantes ornementales cultivées à l’extérieur et en serre. L’utilisation du cyantraniliprole sur le gazon en plaques (terrains de golf et gazonnières seulement) représente une nouvelle utilisation de ce principe actif.

Le cyantraniliprole est actuellement homologué pour la lutte contre divers insectes nuisibles dans les cultures de fruits, de légumes et d’oléagineux, ainsi que dans les plantes ornementales de serre et d’extérieur. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le Projet de décision d’homologation PRD2013-09 et la Décision d’homologation RD2013-25 concernant le cyantraniliprole.

Une évaluation des renseignements scientifiques disponibles révèle que, dans les conditions d’utilisation approuvées, la valeur des produits antiparasitaires et les risques sanitaires et environnementaux qu’ils présentent sont acceptables.

Ce résumé décrit les principaux points de l’évaluation, et la prochaine section intitulée Évaluation scientifique du Projet de décision d’homologation PRD2019-13, Cyantraniliprole et insecticide Ference fournit des renseignements techniques détaillés sur les évaluations des risques pour la santé humaine et pour l’environnement, ainsi que sur la valeur du cyantraniliprole et de l’insecticide Ference.

Fondement de la décision d’homologation de Santé Canada

L’objectif premier de la Loi sur les produits antiparasitaires est de prévenir les risques inacceptables que présente l’utilisation des produits antiparasitaires pour les personnes et l’environnement. Les risques sanitaires ou environnementaux sont jugés acceptables s’il existe une certitude raisonnable qu’aucun dommage à la santé humaine, aux générations futures ou à l’environnement ne résultera de l’exposition aux produits ou de l’utilisation de ceux-ci, compte tenu des conditions d’homologation proposées. La Loi exige aussi que les produits aient une valeur lorsqu’ils sont utilisés conformément au mode d’emploi figurant sur leur étiquette. Les conditions d’homologation peuvent inclure l’ajout de mises en garde particulières sur l’étiquette du produit en vue de réduire davantage les risques.

Pour en arriver à une décision, l’ARLA se fonde sur des politiques et des méthodes rigoureuses et modernes d’évaluation des risques. Ces méthodes tiennent compte des caractéristiques uniques des sous-groupes de la population qui sont les plus sensibles chez l’humain (par exemple, les enfants) et des organismes présents dans l’environnement. Ces méthodes et ces politiques consistent également à examiner la nature des effets observés et à évaluer les incertitudes associées aux prévisions des répercussions découlant de l’utilisation des pesticides. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter les pages suivantes :

Avant de prendre une décision finale au sujet de l’homologation du Cyantraniliprole technique et de l’insecticide Ference, l’ARLA de Santé Canada examinera tous les commentaires reçus du public en réponse au document PRD2019-13. Santé Canada publiera ensuite un document de décision d’homologation concernant le cyantraniliprole et l’insecticide Ference dans lequel seront exposés sa décision, les raisons qui la justifient, un résumé des commentaires reçus au sujet de la décision proposée et les réponses de Santé Canada à ces commentaires

Pour obtenir des précisions sur les renseignements exposés dans cet aperçu, veuillez consulter l’Évaluation scientifique de la version intégrale du document PRD2019-13.

Qu’est-ce que le cyantraniliprole?

Le cyantraniliprole est un insecticide de la famille des diamides qui appartient au groupe de mode d’action 28 et qui agit par ingestion et par contact. Les diamides perturbent le fonctionnement des récepteurs de la ryanodine présents dans les muscles des insectes, ce qui entraîne la paralysie, puis la mort. Le cyantraniliprole est le principe actif contenu dans la préparation commerciale, l’insecticide Ference.

Considérations relatives à la santé

Les utilisations approuvées du cyantraniliprole peuvent-elles nuire à la santé humaine?

Il est peu probable que le fongicide Ference, qui contient du cyantraniliprole, nuise à la santé humaine s’il est utilisé conformément au mode d’emploi figurant sur l’étiquette.

Une exposition au cyantraniliprole peut se produire par l’alimentation (consommation de nourriture et d’eau), lorsqu’on manipule et applique la préparation commerciale contenant ce pesticide ou par contact avec des surfaces traitées. Au cours de l’évaluation des risques pour la santé, deux facteurs importants sont pris en considération :

Les doses utilisées dans l’évaluation des risques sont établies de façon à protéger les sous-populations humaines qui sont les plus sensibles (par exemple, les femmes qui allaitent et les enfants). C’est pourquoi le sexe et le genre sont pris en considération lors de l’évaluation des risques. Seules les utilisations entraînant une exposition à des doses bien inférieures à celles n’ayant eu aucun effet nocif chez les animaux soumis aux essais sont considérées comme étant acceptables pour l’homologation.

In laboratory animals, cyantraniliprole was of low acute toxicity via the oral, dermal, and inhalation routes of exposure. It was non-irritating to the skin, non- to minimally irritating to the eye, and did not cause an allergic skin reaction.

Chez les animaux de laboratoire, le cyantraniliprole était faiblement toxique en doses aiguës par voie orale, par voie cutanée et par inhalation. Il n’a provoqué aucune irritation ou réaction allergique cutanée, mais a entraîné une irritation oculaire minime, voire nulle.

La toxicité aiguë de l’insecticide Ference à base de cyantraniliprole était faible à la suite d’une exposition par les voies orale et cutanée et par inhalation. L’insecticide Ference n’a provoqué aucune irritation cutanée ou oculaire ni entraîné de réaction allergique cutanée.

Les essais sur la toxicité chez les animaux à court et long terme (durée de vie) qui ont été fournis par le titulaire, de même que les renseignements extraits des ouvrages scientifiques publiés ont été évalués afin de déterminer les risques que présente le cyantraniliprole sur le plan de la neurotoxicité, de l’immunotoxicité, de la toxicité chronique, de la cancérogénicité, de la toxicité pour la reproduction et le développement et de divers autres effets. Les critères d’effet les plus sensibles utilisés pour l’évaluation des risques comprenaient les effets sur le foie. Rien n’indique que les jeunes animaux étaient plus sensibles que les adultes au cyantraniliprole. L’évaluation des risques confère une protection contre ces effets et contre d’autres effets possibles en faisant en sorte que les doses auxquelles les humains sont susceptibles d’être exposés soient bien inférieures à la dose la plus faible ayant provoqué ces effets chez les animaux soumis aux essais.

Résidus dans l’eau et les aliments

Il n’a pas été nécessaire de mettre à jour l’évaluation des risques alimentaires pour cette nouvelle utilisation importante sur le gazon en plaques parce que la dose d’application cumulative maximale demeure la même que celle qui est actuellement homologuée (voir les documents PRD2013-09 et RD2013-25 sur le cyantraniliprole).

Risques liés aux utilisations en milieu résidentiel et en milieux autres que professionnels

Les risques liés aux utilisations en milieu résidentiel et en milieux autres que professionnels ne sont pas préoccupants lorsque le cyantraniliprole est utilisé conformément au mode d’emploi proposé sur l’étiquette.

L’insecticide Ference peut être pulvérisé sur le gazon des terrains de golf. Par conséquent, les adultes et les jeunes qui jouent au golf peuvent être exposés au gazon traité par contact cutané.

Les évaluations de l’exposition effectuées chez les adultes et les jeunes lorsqu’ils entrent en contact avec du gazon traité au cyantraniliprole n’ont révélé aucun risque préoccupant lorsque le mode d’emploi figurant sur l’étiquette est respecté.

Risques professionnels liés à la manipulation de cyantraniliprole

Les risques professionnels ne sont pas préoccupants lorsque le cyantraniliprole est utilisé conformément au mode d’emploi proposé sur l’étiquette.

Les préposés à l’application qui mélangent, chargent et appliquent l’insecticide Ference sur du gazon en plaques (terrains de golf et gazonnières seulement) et les travailleurs qui entrent sur des sites gazonnés traités peuvent entrer directement en contact avec des résidus de cyantraniliprole, par voie cutanée, par inhalation ou les deux. Par conséquent, l’étiquette précise que quiconque mélange, charge ou applique du cyantraniliprole doit porter un vêtement à manches longues, un pantalon, des gants résistant aux produits chimiques, des chaussures et des chaussettes. L’étiquette indique également qu’il est interdit aux travailleurs de se rendre dans des gazonnières traitées au cours des 12 heures suivant l’application ou dans tout autre site gazonné traité jusqu’à ce que le produit pulvérisé ait séché.

Compte tenu du mode d’emploi et des mises en garde figurant sur l’étiquette, il a été conclu que les risques pour ces personnes ne sont pas préoccupants.

L’exposition des non-utilisateurs est jugée négligeable, vu le risque minime de dérive. Les risques liés à une exposition occasionnelle ne sont donc pas préoccupants.

Considérations relatives à l’environnement

Qu’arrive-t-il si du cyantraniliprole est introduit dans l’environnement?

Les risques pour l’environnement sont jugés acceptables lorsque le cyantraniliprole est utilisé conformément au mode d’emploi figurant sur l’étiquette.

Le cyantraniliprole peut pénétrer dans l’environnement lorsqu’il est employé comme insecticide pour lutter contre un grand nombre d’organismes nuisibles dans toute une gamme de cultures. L’insecticide Ference servira à traiter le gazon en plaques (terrains de golf et gazonnières seulement) ainsi que les plantes ornementales cultivées en serre et à l’extérieur par application foliaire, bassinage du sol ou chimigation. Comme le cyantraniliprole a une activité systémique, il peut atteindre le pollen et le nectar en circulant à l’intérieur de la plante. Il se transforme rapidement dans le sol et l’eau. Au total, huit produits de transformation ont été observés dans le sol et/ou dans l’eau. Les principaux produits de transformation sont de non persistants à persistants. Le cyantraniliprole et ses produits de transformation peuvent être entraînés dans le profil pédologique jusque dans l’eau souterraine s’ils pénètrent dans les plans d’eau.

Lorsque le cyantraniliprole et ses produits de transformation sont utilisés conformément au mode d’emploi figurant sur l’étiquette, il ne présente aucun risque préoccupant pour les organismes vivant dans le sol, les oiseaux, les mammifères, les végétaux aquatiques, les algues, les poissons et les amphibiens. Le cyantraniliprole peut poser un risque préoccupant pour les invertébrés aquatiques, les végétaux terrestres, les arthropodes utiles et les abeilles; par conséquent, des mesures préventives et des restrictions d’utilisation sont requises sur l’étiquette du produit.

Compte tenu des mesures préventives et des restrictions d’utilisation prévues sur l’étiquette, il a été conclu que les risques pour ces organismes ne sont pas préoccupants.

Considérations relatives à la valeur

Quelle est la valeur de l’insecticide Ference?

L’insecticide Ference est un nouveau produit à usage commercial qui servira uniquement au traitement du gazon en plaques des terrains de golf et des gazonnières en vue de supprimer ou de réprimer la punaise des céréales, le ver-gris noir, la légionnaire d’automne, la tipule des Prairies et diverses espèces de coléoptères. Il constitue un nouvel outil pour lutter contre les organismes nuisibles énumérés sur son étiquette dans les sites gazonnés des terrains de golf et des gazonnières.

Mesures de réduction des risques

Les étiquettes des produits antiparasitaires homologués indiquent le mode d’emploi propre au produit. On y trouve notamment des mesures de réduction des risques visant à protéger la santé humaine et l’environnement. Les utilisateurs sont tenus par la Loi de s’y conformer.

Voici les principales mesures proposées sur l’étiquette du Cyantraniliprole technique et de l’insecticide Ference en vue de réduire les risques relevés dans le cadre de la présente évaluation.

Principales mesures de réduction des risques

Santé humaine

Comme une exposition directe au cyantraniliprole peut se produire par voie cutanée ou par inhalation, quiconque mélange, charge et applique l’insecticide Ference sur du gazon en plaques au moyen d’un équipement d’application au sol doit porter un vêtement à manches longues, un pantalon, des gants résistant aux produits chimiques, des chaussures et des chaussettes. Le port de gants résistant aux produits chimiques n’est pas requis pendant l’application du produit à partir d’une cabine fermée.

Environnement

Prochaines étapes

Avant de prendre une décision finale au sujet de l’homologation du cyantraniliprole et de l’insecticide Ference, l’ARLA de Santé Canada examinera tous les commentaires reçus du public en réponse au document PRD2019-13. Santé Canada acceptera les commentaires écrits concernant ce projet pendant les 45 jours à compter de sa date de publication. Veuillez faire parvenir tout commentaire à la section des Publications. Santé Canada publiera ensuite un document de décision d’homologation dans lequel il présentera sa décision, les raisons qui la justifient, un résumé des commentaires formulés au sujet de la décision proposée et sa réponse à ces commentaires.

Autres renseignements

Lorsque Santé Canada aura arrêté sa décision concernant le cyantraniliprole et l’insecticide Ference, il publiera un document de décision d’homologation (fondé sur l’Évaluation scientifique exposée dans le document PRD2019-13). De plus, les données d’essais citées dans le document PRD2019-13 seront mises à la disposition du public, sur demande, dans la salle de lecture de l’ARLA située à Ottawa.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :