Mesures de sécurité visant les produits de fumigation du sol

Les fumigants de sol sont des pesticides utilisés pour lutter contre les organismes nuisibles et les pathogènes du sol comme les insectes, les nématodes, les bactéries, les champignons et les mauvaises herbes qui peuvent nuire à la croissance des plantes et à leur production. Après son application, le fumigant forme un gaz qui se diffuse dans les fissures et les interstices du sol. Les fumigants de sol sont appliqués et incorporés au sol;  le sol traité est ensuite scellé afin de prévenir la libération de gaz. Avant de faire les semis, il est nécessaire d'aérer le sol.

Santé Canada impose de strictes mesures de sécurité dans le cas des produits de fumigation du sol contenant de la chloropicrine, du dazomet, du métam-sodium ou du métam-potassium. Ces mesures visent à protéger les personnes qui vivent, travaillent ou se rendent dans les environs des champs qui font l'objet d'une fumigation. Les principales exigences relatives aux fumigants de sol comprennent un plan de gestion de la fumigation, des zones tampons et des mesures d'intervention d'urgence.

Plan de gestion de la fumigation

Les préposés à l'application doivent rédiger un plan de gestion de la fumigation avant de commencer la fumigation. Le plan doit décrire en détail les principales étapes permettant d'effectuer une fumigation sûre et efficace, y compris la surveillance de l'état du site (sol, air, conditions météorologiques, etc.), le calcul des zones tampons et la planification des interventions d'urgence. Une copie signée du plan de gestion de la fumigation doit être conservée en tant que registre détaillé des opérations pendant une période d'au moins deux ans.

Zones tampons

Description d'image se trouve dans le texte

Une zone tampon est une aire non traitée à l'aide de fumigants de sol qui est établie autour d'un champ ayant été fumigé et dont l'accès n'est permis qu'au personnel autorisé. L'établissement d'une zone tampon permet au fumigant de se dissiper avant qu'il ne puisse atteindre les espaces occupés. La zone tampon n'inclut pas les résidences, les commerces ou les autres endroits publics occupés.

La distance minimale de la zone tampon est d'au moins 8 mètres à partir du champ fumigé, ou plus selon les conditions de la fumigation. Il est interdit d'entrer dans une zone tampon au cours des 48 heures suivant la fin du traitement.

Exemple d'un panneau de zone tampon qui présente le symbole « Ne pas marcher ». Il s'agit de l'image d'une personne qui marche dans un cercle sur lequel est surimposée une barre diagonale. Le message « Ne pas entrer » apparaît en lettres majuscules. Les lettres minuscules indiquent « à l'exception des véhicules et des bicyclettes ». Le panneau fournit des précisions sur la zone tampon en place.

Les préposés à l'application de fumigants de sol doivent installer des affiches aux limites extérieures de la zone tampon avant de commencer la fumigation afin de signaler à la population de rester à l'écart.

RESPECTEZ LES AFFICHES ET RESTEZ À L'ÉCART DE LA ZONE TAMPON

Il est important pour votre sécurité de rester à l'écart de la zone tampon. Vous pouvez traverser une zone tampon à bord d'un véhicule ou à bicyclette, mais vous ne devez en aucun autre cas y entrer, même si vous voyez des travailleurs dans la zone. Seul le personnel autorisé est admis dans une zone tampon.

Mesures d'urgence

Les préposés à l'application doivent disposer d'un plan d'intervention d'urgence qui indique les parcours d'évacuation ainsi que les coordonnées et les procédures à suivre en cas d'urgence ou d'incident. De plus, lorsque la zone tampon établie pour la fumigation se situe très près d'aires résidentielles ou commerciales, les préposés à l'application doivent soit surveiller les concentrations de fumigants de sol dans l'air autour du site de fumigation, soit transmettre des avis et des consignes de sécurité dans le voisinage.

Questions et préoccupations

À qui devrais-je m'adresser si je me questionne au sujet d'une fumigation qui a lieu près de chez moi?

Pour obtenir des renseignements sur une fumigation en particulier, communiquez avec le préposé à l'application de pesticides ou, encore, avec le propriétaire ou l'exploitant des terres fumigées.

Comment savoir si j'ai été exposé à un fumigant de sol?

Les premiers signes observés à la suite d'une exposition à des fumigants de sol comprennent des larmoiements, des yeux irrités ou qui brûlent ainsi qu'une irritation des voies nasales ou des muqueuses. Certaines personnes peuvent aussi avoir des maux de tête, des nausées ou des étourdissements. Étant donné que l'insolation et d'autres états peuvent entraîner des symptômes similaires, il vaut mieux consulter votre médecin pour déterminer la cause de vos symptômes.

Que dois-je faire si je crois avoir été exposé?

  • Communiquez immédiatement avec un centre antipoison et demandez l'aide d'un médecin. En cas d'urgence, composez le 911.
  • Ayez le présent avis en main, car il peut servir à renseigner votre médecin ou le personnel de la salle d'urgence concernant le type de fumigant de sol utilisé.
  • Si vous soupçonnez que des animaux d'élevage ou des animaux domestiques ont été accidentellement empoisonnés par des pesticides, consultez un vétérinaire.

Déclaration d'un incident lié à un pesticide

Si les symptômes observés pourraient être la cause d'une exposition à un fumigant de sol, veuillez déclarer l'incident à Santé Canada. La déclaration des incidents permet au ministère de la Santé de vérifier si les pesticides homologués sont utilisés en toute sécurité et de mieux comprendre comment prévenir des incidents semblables. Consultez à ce sujet la page intitulée Déclarer un incident lié à l'exposition à un pesticide dans le site Web de Santé Canada.

Pour en savoir plus

Au Canada, les pesticides sont rigoureusement réglementés et Santé Canada homologue uniquement les produits qui sont sans danger pour la santé humaine et l'environnement. Les préposés à l'application de pesticides doivent détenir une certification et respecter le mode d'emploi figurant sur l'étiquette du pesticide afin d'assurer la sécurité des travailleurs et des tierces personnes.

Pour obtenir d'autres renseignements sur la lutte antiparasitaire et les pesticides, communiquez avec l'Agence de réglementation de la lutte antiparasitaire de Santé Canada par courriel à pmra.infoserv@hc-sc.gc.ca ou téléphonez sans frais au 1-800-267-6315.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :