ARCHIVÉE - Initiative nationale de réduction des temps d'attente (INRTA)

Aucun financement additionnel n'est disponible.

L'Initiative nationale de réduction des temps d'attente (INRTA) a été annoncée par le gouvernement fédéral en février 2005. Son objectif principal consistait à appuyer les engagements à l'égard de la réduction des temps d'attente pris par les premiers ministres dans le cadre de l'Accord de 2004 sur la santé. En conformité avec le rôle du gouvernement fédéral en matière de soins de santé, l'INRTA vise à favoriser la recherche de même que l'établissement et la diffusion de connaissances en vue de l'élaboration de politiques, de pratiques exemplaires, de programmes et de services ayant pour but d'améliorer l'accès aux soins et de réduire les temps d'attente.

Dans le cadre de l'INRTA, avec la collaboration d'autres partenaires fédéraux, 13 millions de dollars sur trois ans (2006-2007 à 2008-2009) ont été versés à 33 projets au moyen d'accords de contribution ou de marchés de services professionnels. Les projets financés portaient sur une gamme de questions pertinentes, allant des temps d'attente en chirurgie pédiatrique jusqu'à l'utilisation appropriée de l'imagerie diagnostique en passant par les soins pour diabétiques dans les réserves des Premières nations. L'INRTA a financé des travaux sur des stratégies relatives à la réduction des temps d'attente pour les remplacements de la hanche et du genou, à des problèmes de temps d'attente en santé mentale, aux répercussions des litiges civils relatifs aux garanties sur les délais d'attente pour les patients et à d'autres enjeux. L'INRTA a également servi à appuyer des conférences et des ateliers, comme les conférences de la série Maîtriser les files d'attente de l'Association médicale canadienne et la Conférence sur l'accès en temps opportun aux soins de santé, auxquelles ont participé les ministres de la Santé, des hauts dirigeants du gouvernement, des experts et des fournisseurs de soins de santé de partout au Canada pour discuter des progrès réalisés en ce qui a trait à la réduction des temps d'attente et des défis qui persistent. De plus, l'Initiative a permis de financer les travaux effectués par le conseiller fédéral sur les temps d'attente.

Vous trouverez dans les sections ci-après de plus amples renseignements sur les projets financés, de même qu'une synthèse des constatations, des défis et des leçons retenues, répartis sous dix thèmes transversaux.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :