Utilisation plus efficace des compétences

Il est crucial d'avoir la bonne combinaison et la bonne répartition de fournisseurs de soins de santé qualifiés et compétents pour offrir des services de santé sécuritaires et efficaces aux Canadiens.

Recrutement et maintien en poste

Au fur et à mesure qu'a évolué la Stratégie pancanadienne relative aux ressources humaines en santé au cours de ses cinq premières années d'application, le soutien et la promotion de l'utilisation efficace des compétences des fournisseurs de soins de santé actuels et futurs sont devenus une grande priorité. La planification des ressources humaines en santé doit tenir compte de la conception du système de santé propre à chaque administration et des modèles de prestation de services choisis dans le cadre des considérations suivantes :

  • les besoins changeants des Canadiens en matière de soins de santé compte tenu de la démographie de notre population vieillissante, notamment les effectifs vieillissants du secteur de la santé lui-même;
  • l'investissement accru dans la promotion de la santé et la gestion des maladies chroniques, et les besoins subséquents de compétences différentes à utiliser autrement que dans les soins de courte durée (hospitaliers);
  • les progrès des traitements et de la technologie susceptibles de modifier le genre et la quantité des soins dont les patients ont besoin;
  • les nouveaux modèles de prestation de services (p. ex. recours à des équipes interprofessionnelles);
  • l'élargissement des fonctions (p. ex. pharmaciens prescripteurs) et les nouveaux rôles des fournisseurs de services de santé (p. ex. infirmières praticiennes, intervenants-pivots);
  • la répartition des effectifs dans tout le pays et au sein de chaque province et territoire, en particulier dans les régions rurales et éloignées;
  • les autres facteurs, comme les différences générationnelles et selon le sexe dans les méthodes de travail.

Collaboration interprofessionnelle

De grandes possibilités s'offrent pour améliorer l'affectation des ressources humaines en santé en précisant les rôles et les responsabilités professionnels et en mettant en place des modèles de soins davantage axés sur la collaboration. La collaboration interprofessionnelle a été associée à une plus grande satisfaction des fournisseurs, ce qui a donné lieu à l'amélioration du recrutement, du maintien en poste, de la sécurité des patients et des résultats.

On peut définir la collaboration interprofessionnelle dans les cadres d'éducation et de prestation des soins de santé comme étant la collaboration avec un ou plusieurs membres de l'équipe de soins de santé qui offrent une contribution professionnelle unique axée sur les compétences, afin d'atteindre un objectif commun. Grâce à la collaboration interprofessionnelle, chaque personne contribue dans les limites de la portée de sa pratique. Il s'agit d'un processus de communication et de prise de décisions qui permet aux connaissances et aux compétences distinctes et communes des différents fournisseurs de soins d'influencer, de façon synergique, les soins offerts grâce à un changement d'attitudes et de comportements, tout en mettant l'accent sur les objectifs et les valeurs axés sur le client. La collaboration interprofessionnelle permet d'affecter les ressources humaines en santé tout en rehaussant le rendement et l'avantage offert aux patients, en accordant la priorité à l'affectation des compétences qui conviennent à la tâche à exécuter.

Au fur et à mesure que les administrations conçoivent leurs systèmes afin de répondre aux besoins de la population en matière de santé, il est possible que les types de fournisseur requis, les compétences de ces fournisseurs et la façon dont ils sont affectés changent.      

Orientations stratégiques

La Stratégie aide les provinces et les territoires à augmenter le nombre de fournisseurs de soins de santé et à mettre en place un effectif qui utilise ses compétences efficacement en :

  • modernisant les programmes de formation en santé et les modèles de pratique clinique qui prépareront les effectifs à répondre aux besoins changeants de la population canadienne en matière de santé; 
  • formant les dirigeants du système de santé qui possèdent les compétences pour gérer le changement, relever les nouveaux défis, et développer et mettre en œuvre des systèmes de santé intelligents;
  • améliorant l'utilisation des effectifs, de façon à ce que tous les fournisseurs, réglementés ou non, soient en mesure d'exercer tout l'éventail de leurs fonctions et de leurs compétences;
  • améliorant le recrutement et le maintien en poste des fournisseurs de soins de santé qualifiés dans les secteurs où la demande est forte, notamment dans les régions rurales et éloignées;
  • rehaussant la surveillance de la responsabilité et du rendement de la collaboration interprofessionnelle et la qualité de la vie au travail, grâce à l'élaboration d'indicateurs, de normes, de données d'étalonnage et de rapports nationaux;
  • renforçant la capacité et en soutenant l'apport de la collaboration interprofessionnelle et des environnements de travail sains;
  • renforçant la preuve des effets de la collaboration interprofessionnelle et des environnements de travail sains sur l'économie et la qualité des soins.

Réalisations accomplies au cours des cinq premières années de la Stratégie

Voici les réalisations accomplies au cours des cinq premières années d'application de la stratégie : 

  • Meilleures données sur les ressources humaines en santé pancanadiennes pour les principales professions en santé, approches de collaboration plus cohésives de la planification des RHS à l'échelle des compétences;
  • Meilleure planification entre les Autochtones et les communautés minoritaires de langue officielle;
  • Harmonisation du programme d'étude au système de santé et promotion des soins axés sur le patient pour renforcer l'efficacité des effectifs de la santé;
  • Soutien du secteur de l'éducation grâce à la formation de professionnels de la santé, afin que ceux-ci travaillent davantage en collaboration, ce qui comprend un modèle complet de formation interprofessionnelle pour une pratique en collaboration axée sur le patient;
  • Promotion de la capacité des professionnels de la santé de travailler selon une approche interprofessionnelle;
  • Mise en évidence des compétences interprofessionnelles, création de documents d'enseignement et élaboration de mécanismes de soutien pour les facultés;
  • Mise en place d'un centre d'échange électronique et d'une bibliothèque;
  • Soutien de la création du Consortium pancanadien pour l'interprofessionnalisme en santé (CPIS), un organisme de maîtres-d'œuvre qui continue de rehausser l'expérience clinique, de communiquer des résultats et de travailler à la durabilité permanente de la formation interprofessionnelle et de la pratique interprofessionnelle en collaboration.

Liens et ressources

Publié en avril 2009,  Équipes à l'oeuvre : Les équipes de soins de santé primaires au Canada établit le profil des soins offerts en équipe et met en évidence les avantages dont bénéficient les patients ayant des besoins différents en matière de santé et les professionnels de la santé issus de différentes disciplines qui travaillent en collaboration et de façon complémentaire.

Publié en novembre 2005,  Modernizing the Management of Health Human Resources in Canada: Identifying Areas for Accelerated Change formule une gamme de recommandations, dont l'organisation des effectifs en soins de santé permettant la meilleure utilisation des compétences.

Voici des publications influant sur l'élaboration des politiques actuelles sur les RHS.

Comité consultatif sur la prestation des soins de santé et les ressources humaines

Santé Canada

Statistiques récentes sur les fournisseurs de services de santé au Canada :

 L'Institut canadien d'information sur la santé (ICIS) produit des données aux échelles nationale, provinciale et territoriale sur différentes professions qui constituent le personnel de santé du Canada. Les  rapports vedettes présentent des renseignements sur l'offre, la répartition et la migration des professions telles que les médecins, les infirmières, les pharmaciens, les physiothérapeutes, les ergothérapeutes, les technologues de laboratoire médical, et les techniciens en radiation médicale.

Statistiques récentes sur l'accès aux fournisseurs de services de santé au Canada (Statistique Canada) :

Publiée en juillet 2009,  l'Enquête sur l'expérience des soins de santé primaires au Canada (2008) était cofinancée par l'Institut canadien d'information sur la santé et le Conseil canadien de la santé. Elle est fondée sur les réponses de plus de 11 000 personnes âgées d'au moins 18 ans.

Publiés en juin 2009, les tableaux des  Populations qui ont un médecin régulier, selon le sexe, les provinces et les territoires et des  Populations qui ont un médecin régulier, selon le groupe d'âge et le sexe (données nationales provenant de Statistique Canada) fournissent des statistiques sur les Canadiens âgés de 12 ans et plus qui ont déclaré avoir un médecin régulier en 2003, 2005, 2007 et 2008.

Publié en juillet 2006, le rapport intitulé  Accès aux services de soins de santé au Canada (2001, 2003, 2005) fournit des résultats à jour sur les temps d'attente des patients pour recevoir des soins, et se fonde sur les données des 12 mois de  2005. Le Conseil canadien de la santé s'est également associé à Statistique Canada en 2007 pour produire  l'Enquête sur l'expérience des soins de santé primaires en 2007.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :