ARCHIVÉE - Stratégie canadienne sur les soins palliatifs et les soins de fin de vie

La Stratégie canadienne sur les soins palliatifs et les soins de fin de vie a été mise sur pied en 2002. L'élaboration de la stratégie a débuté en mars 2002 lorsque le Secrétariat des soins palliatifs et des soins de fin de vie de Santé Canada a réuni plus de 150 intervenants, chercheurs et décideurs nationaux, provinciaux, territoriaux et régionaux du domaine des soins palliatifs et de fin de vie pour la tenue à Winnipeg d'un Atelier de planification d'action nationale sur les soins en fin de vie. Les participants, provenant de partout au Canada, ont examiné les secteurs prioritaires relatifs à la fin de vie et en sont venus à un consensus sur cinq secteurs principaux, ce qui a mené à l'établissement des cinq groupes de travail suivants :

  • Meilleures pratiques et soins de qualité
  • Formation des professionnels soignants
  • Information et sensibilisation du public
  • Recherche
  • Surveillance

Ces cinq groupes de travail, ainsi qu'un comité de coordination mis sur pied pour surveiller leurs progrès et leur offrir une orientation générale, ont dirigé les initiatives principales de la Stratégie canadienne sur les soins palliatifs et les soins de fin de vie. La Stratégie canadienne sur les soins palliatifs et les soins de fin de vie a pris fin en mars 2007. Les objectifs et les principales réalisations des groupes de travail sont énoncés ci-dessous. Vous trouverez de plus amples détails dans la Stratégie canadienne sur les soins palliatifs et les soins de fin de vie : Rapport final.

Meilleures pratiques et soins de qualité

L'objectif du groupe de travail sur les meilleures pratiques et soins de qualité consistait à promouvoir, à faciliter et à coordonner les activités liées à l'amélioration de la qualité des soins palliatifs et de fin de vie. Les réalisations de ce groupe de travail sont les suivantes :

  • Collaboration à l'élaboration d'un processus d'agrément pour les soins palliatifs et de fin de vie au Canada, y compris des normes nationales et des outils de mesure. Le processus a été complété par le Conseil canadien d'agrément des services de santé (maintenant connu sous le nom d' Agrément Canada).
  • Collaboration à l'élaboration de Soins palliatifs pédiatriques : Principes directeurs et normes de pratique. Le but de ce travail était de créer des normes de pratique nationales pour les soins palliatifs pédiatriques.
  • Élaboration d'un modèle de pratique et de collaboration destiné aux bénévoles en soins palliatifs au Canada à titre de cadre permettant d'améliorer la qualité des services offerts par des bénévoles au sein d'équipes interdisciplinaires de soins palliatifs. Ce cadre inclut des normes de pratique bénévole en soins palliatifs et de fin de vie, ainsi que des outils d'enseignement.

Formation des professionnels soignants

Le groupe de travail sur la formation des professionnels soignants a travaillé à améliorer la qualité et l'accessibilité de l'enseignement et de la formation aux soignants professionnels dans le domaine des soins palliatifs et de fin de vie. Les réalisations de ce groupe de travail sont les suivantes :

  • Détermination des compétences essentielles pour la prestation des soins palliatifs et de fin de vie s'appliquant aux médecins, aux infirmières et infirmiers, aux travailleurs sociaux, aux pharmaciens et aux préposés à la pastorale, au niveau du premier cycle et au niveau post doctoral. Ce travail a mené à d'autres engagements avec les médecins, les infirmiers et infirmières et les travailleurs sociaux pour élaborer des compétences liées à leur discipline.
  • Collaboration visant à assurer le soutien de Santé Canada au projet Former les futurs médecins dans les soins palliatifs et de fin de vie (FFMSPFV). L'objectif de cette initiative était de veiller à ce que dès 2008, les étudiants de premier cycle en médecine et les étudiants au niveau post doctoral clinique des écoles de médecine du Canada reçoivent un enseignement en soins palliatifs et de fin de vie et qu'ils possèdent des compétences dans ces domaines à la fin de leurs études.
  • Collaboration à la mise en oeuvre d'une " aire commune " d'enseignement à Edmonton en septembre 2005. Cette initiative a fourni une excellente occasion à plus de 100 intervenants canadiens et étrangers de partager leurs travaux, ainsi que de se renseigner et de collaborer à propos d'initiatives éducationnelles interdisciplinaires.

Information et sensibilisation du public

Le groupe de travail sur l'information et la sensibilisation du public a été mis sur pied afin d'examiner des méthodes visant à sensibiliser davantage les Canadiens et Canadiennes aux questions liées aux soins palliatifs et de fin de vie. Ces travaux comprenaient la détermination des sources et des outils pour diffuser les informations pertinentes. Les réalisations de ce groupe de travail sont les suivantes :

Recherche

Le groupe de travail sur la recherche a été créé pour améliorer les recherches sur les soins palliatifs et de fin de vie. Les réalisations de ce groupe de travail sont les suivantes :

  • Collaboration à l'élaboration et à la mise en oeuvre d'un réseau virtuel de chercheurs en soins palliatifs et de fin de vie. Le réseau est hébergé sur le site Web du Portail Canadien en soins palliatifs.
  • Ce site Web comprend également des outils de recherche et des ressources en soins palliatifs et de fin de vie.
  • Appui aux initiatives visant à examiner les façons dont les chercheurs sont en mesure d'accroître la pertinence des résultats de leurs recherches pour ceux et celles qui peuvent en avoir besoin. Ce processus, appelé application et partage des connaissances, était appuyé par :
    • des rencontres au cours desquelles des chercheurs et des utilisateurs pouvaient s'asseoir à la même table et discuter;
    • un examen de la documentation et des entrevues avec des personnes travaillant déjà à apporter des améliorations dans ce domaine;
    • un examen des outils et des ressources pouvant être utiles aux chercheurs pour un partage plus efficace des résultats de leurs recherches.
  • Collaboration avec la collectivité de plus en plus importante des chercheurs qui se penchent sur les maladies terminales autres que le cancer.
  • Appui aux Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) dans le cadre d'une initiative majeure visant à accroître tant le nombre de chercheurs en soins palliatifs et de fin de vie que le soutien qui leur est accordé. Cette initiative inclut le financement de 19 projets pilotes pendant un an, de 10 équipes pendant cinq ans et d'un programme de formation pour aider les étudiants de troisième cycle qui désirent faire carrière dans la recherche en soins palliatifs.
  • Soutien à un comité spécial des IRSC pour examiner les demandes de financement portant sur la recherche en soins palliatifs et de fin de vie. Ce comité veille à ce que les demandes soient examinées par des experts en regard des caractéristiques particulières à la recherche en soins palliatifs.

Surveillance

Le groupe de travail sur la surveillance a été mis sur pied afin d'élaborer un système de collecte et d'utilisation de l'information sur les personnes ayant besoin de soins palliatifs et de fin de vie et sur ceux et celles qui en reçoivent, de même que sur la façon de mesurer la qualité des soins. L'intention principale du groupe de travail était de jeter les bases de la création d'un tel système. Les réalisations de ce groupe de travail sont les suivantes :

  • Collaboration à un projet pilote étalé sur deux phases pour tester une méthode de collecte de données normalisées sur les patients recevant des soins palliatifs et de fin de vie au Canada et pour évaluer la faisabilité d'un tel exercice. Les résultats de la première phase ont été publiés en 2002 dans un article intitulé Developing Palliative Care Surveillance in Canada: Results of a Pilot Study paru dans le Journal of Palliative Care.
  • Soutien à une étude bibliographique détaillée sur les façons de mesurer le rendement des programmes et des services de soins palliatifs et de fin de vie. Cette initiative a permis de dresser l'inventaire des mesures de rendement que les administrateurs de programmes palliatifs peuvent utiliser pour évaluer la qualité de leurs services.
  • Organisation d'une réunion nationale pour évaluer les besoins en matière de données chez divers intervenants, notamment des cliniciens, des administrateurs de programme et des représentants du gouvernement, afin de discuter de la politique, de la planification et de l'évaluation des services de soins palliatifs et de fin de vie.

Renseignements supplémentaires

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :