Données probantes : Stratégie canadienne sur les drogues et autres substances

La Stratégie canadienne sur les drogues et autres substances (SCDAS) se fonde sur des données probantes. L’élaboration de politiques et la prise de décisions demandent des données exactes, actuelles et fiables.

Nous sommes déterminés à prendre des mesures fondées sur des données probantes pour lutter contre la consommation problématique de substances. Ces données, tirées d’études ou d’enquêtes, nous permettent :

  • de faire le point sur la situation actuelle
  • de déterminer les tendances
  • d’établir les priorités stratégiques
  • de réagir aux nouveaux problèmes liés aux drogues
  • d’évaluer les effets des actions entreprises

Sur cette page

Données de référence nationales sur le tabac, l’alcool et les drogues

L’Enquête canadienne sur le tabac, l'alcool et les drogues permet de recueillir de l’information auprès des Canadiens de 15 ans et plus sur la consommation :

  • de tabac
  • d'alcool
  • de drogues

L’Enquête est réalisée tous les deux ans par Statistique Canada pour le compte de Santé Canada.

Elle nous aide à comprendre les tendances canadiennes. L’information recueillie est essentielle à l’élaboration, à la mise en œuvre et à l’évaluation d’outils nationaux et provinciaux efficaces en matière de :

  • stratégies
  • politiques
  • programmes

L’Enquête canadienne sur le tabac, l'alcool et les drogues chez les élèves est menée auprès des élèves canadiens de la 7e à la 12e année.

Elle est réalisée tous les deux ans par l’Université de Waterloo et bénéficie de la collaboration, du soutien et du financement de Santé Canada.

L’information recueillie porte notamment sur :

  • la consommation de tabac
  • la consommation d’alcool
  • la consommation de drogues
  • l'intimidation
  • la santé mentale
  • le sentiment d’appartenance à l’école

Données de référence sur le cannabis

Nous élaborons une série d’indicateurs de base sur le cannabis qui feront l’objet d’un suivi avant et après la légalisation. Ces indicateurs nous aideront à mesurer et à évaluer l’impact du nouveau cadre. Notre analyse portera sur :

  • la santé
  • la justice
  • les données du marché
  • la sécurité publique

Nous avons aussi procédé à une nouvelle enquête canadienne sur le cannabis. Les résultats de cette enquête viendront compléter et enrichir les données provenant de l’Enquête canadienne sur le tabac, l’alcool et les drogues.

Données de surveillance des opioïdes

Nous collaborons avec les provinces et les territoires afin d’évaluer le nombre de décès liés à la consommation d’opioïdes au pays.

Nous faisons également appel à des experts qui étudient la dynamique des enjeux liés à la santé publique afin d’aider les organismes de santé publique locaux à cerner les questions liées aux opioïdes.

Utilisation des données probantes

Données sur la prévention

Des données sont nécessaires aux activités de sensibilisation du public visant à prévenir la consommation problématique de drogues et autres substances afin de pouvoir :

  • déterminer le niveau de connaissances des Canadiens relatives à diverses substances pouvant entraîner un effet d’accoutumance
  • évaluer les campagnes d’éducation du public

Données sur le traitement

Les données recueillies permettent en outre d’élaborer de nouvelles approches en matière de traitement et de réadaptation.

Par exemple, l’Initiative canadienne de recherche sur l'abus de substances (ICRAS) est une organisation qui a pour mission de réaliser des études portant sur la consommation problématique de substances.

Les données de l’ICRAS servent en définitive à :

  • apporter des changements de politique
  • former la prochaine génération de dirigeants
  • envisager de nouvelles approches pour le traitement des troubles liés à l'utilisation de substances
  • élaborer des lignes directrices nationales sur la gestion cliniques du trouble lié à la consommation d’opioïdes

Par exemple l’ICRAS procède actuellement à l’étude OPTIMA – pour « optimiser les soins centrés sur le patient ». Cet essai clinique aléatoire permet de comparer des modèles de soins dans la gestion de la consommation problématique d’opioïdes sur ordonnance.

L’étude vise à évaluer l’efficacité de deux approches différentes en matière de traitements en vue de réduire la consommation problématique d’opioïdes sur ordonnance. Les renseignements obtenus seront utilisés dans les soins aux patients afin d’améliorer les résultats sur le plan de la santé en général.

Données sur la réduction des méfaits

Les données de l’ICRAS servent à soutenir les mesures visant à réduire les conséquences néfastes de la consommation de drogues et autres substances.

L’ICRAS soutient la mise en œuvre de mesures de réduction des méfaits en recueillant des données sur les pratiques en la matière dans :

  • les cliniques
  • les communautés
  • le milieu de la recherche universitaire

Données sur l’application de la loi

  • Les données sont utilisées pour contrer la production, l’offre et la distribution illégales de drogues. 

À cette fin, l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) :

  • recueille des données
  • suit les tendances
  • produit des rapports
  • procède à l’analyse des renseignements

Les données ainsi recueillies aident l'Agence dans les efforts qu’elle déploit visant les substances interdites et les substances réglementées. 

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :