Vous songez à mettre en banque le sang de cordon de votre enfant?

Cette page contient des renseignements sur le sang de cordon, son utilisation et la façon avec laquelle nous réglementons les banques de sang de cordon au Canada. Ces renseignements peuvent vous aider à prendre une décision éclairée sur la mise en banque du sang de cordon de votre enfant.

Sur cette page

Qu'est-ce que le sang de cordon?

Le sang de cordon est le sang qui demeure dans le cordon ombilical relié au placenta après l'accouchement. Le sang de cordon contient tous les éléments qui se retrouvent normalement dans le sang, soit les globules rouges, les globules blancs, les plaquettes et le plasma; il contient également des cellules souches semblables à celles qui se trouvent dans la moelle osseuse.

Il existe trois grandes sources de cellules souches :

  • Sang de cordon : Après la naissance du bébé, une fois le cordon ombilical coupé, du sang est toujours présent dans les vaisseaux sanguins du placenta et dans la portion du cordon ombilical qui lui est relié. Après sa naissance, le bébé n'a plus besoin de ce sang, appelé sang du cordon ombilical ou plus simplement « sang de cordon ».
  • Sang périphérique : Afin de prélever des cellules souches dans le sang, un médicament doit être administré au donneur pour que les cellules souches quittent la moelle osseuse et entrent dans le système sanguin, où elles peuvent être facilement prélevées dans le cadre d'une procédure appelée « aphérèse ».
  • Moelle osseuse : Habituellement, les cellules souches sont prélevées dans les os du bassin.

Pourquoi mettre en banque le sang de cordon?

Le sang de cordon contient beaucoup de cellules souches. Ces dernières produisent toutes les autres cellules sanguines essentielles au corps humain. Lorsque des cellules souches sont transplantées, elles peuvent repeupler la moelle osseuse du patient, favoriser la reproduction rapide des cellules et se différencier en cellules sanguines saines.

Les cellules souches provenant du sang de cordon peuvent être utilisées pour traiter certaines maladies. En prévision d'un besoin médical futur, un nombre croissant de parents décident de mettre en banque le sang de cordon de leur enfant. Le système immunitaire d'un bébé étant moins mature, les cellules souches provenant du sang de cordon sont plus susceptibles d'être compatibles que les cellules souches provenant d'autres sources.

Le sang de cordon est prélevé et mis en banque tout de suite après la naissance et est facilement et rapidement accessible en cas de besoin. La quantité et la qualité de cellules souches d'une unité de sang de cordon varient selon la façon dont cette unité est prélevée, transportée, traitée et conservée par la banque de sang de cordon. Il est donc important que les banques de sang de cordon aient des procédures bien définies pendant toutes les étapes de la mise en banque du sang de cordon.

Les cellules souches provenant d'autres sources, comme la moelle osseuse, sont prélevées d'un donneur, uniquement lorsque le patient en a besoin.

Quelle est l'utilité du sang de cordon?

Les cellules souches provenant du sang de cordon peuvent présentement être utilisées dans le cadre du traitement des patients atteints de maladies du sang ou du système immunitaire, comme :

  • leucémie;
  • myélomes;
  • lymphomes;
  • syndrome myéloprolifératif, entre autres.

Types de banques de sang de cordon au Canada

Les cellules souches provenant du sang de cordon peuvent être mises en banque en vue d'être utilisées par le donneur original (don à des fins autologues) ou par quelqu'un d'autre (don à des fins allogéniques). Les cellules souches provenant du sang de cordon sont considérées comme étant données par votre enfant; il devient donc le donneur.

Il existe trois types de banques de sang de cordon au Canada :

  • banques publiques, qui conservent le sang de cordon à des fins allogéniques;
  • banques privées à but lucratif, qui conservent le sang à des fins :
    • autologues seulement,
    • autologues et allogéniques (peut être utilisé par le donneur ou des membres de sa famille);
  • biobanques, qui conservent les cellules souches aux fins de recherche et de transformation en médicament (aussi appelé thérapie cellulaire ou médecine régénérative).

Banques de sang de cordon publiques

Les banques publiques assurent le prélèvement, le traitement et la conservation d'unités de sang de cordon en vue d'une transplantation chez des patients qui ne sont pas le donneur. Il n'y a pas de frais associés au don de sang de cordon fait à une banque publique.

Les dons faits à une banque de sang de cordon publique vont principalement bénéficier à des inconnus et peuvent potentiellement sauver la vie de quiconque serait compatible avec le greffon. Ces dons sont une source d'espoir pour les patients pour lesquels aucun donneur compatible n'a pu être trouvé au sein de leur famille.

Les renseignements sur les dons de sang de cordon sont conservés dans des registres internationaux qui sont consultés pour jumeler les dons, aux patients en attente de cellules souches. Les registres ne fournissent pas d'information sur l'identité du donneur. Les chances de trouver des donneurs compatibles dépendent du volume et de la diversité des réserves d'unités de sang de cordon disponibles. Tous les registres du monde sont donc connectés à un réseau qui permet le partage de l'information sur les unités conservées, afin de trouver aussi rapidement que possible un donneur compatible avec le patient.

Banques de sang de cordon privées

Les banques privées chargent un certain montant pour traiter et entreposer le sang de cordon. Le sang de cordon conservé dans ces banques n'est pas mis à la disposition du public par l'intermédiaire des registres.

Il existe deux types de banques de sang de cordon privées :

  1. banques qui conservent du sang de cordon uniquement à des fins autologues;
    • seul votre enfant peut utiliser le sang de cordon conservé dans ces banques,
  2. banques qui conservent du sang de cordon à des fins autologues et allogéniques;
    • le sang de cordon conservé dans ces banques peut être utilisé par le donneur ou les membres de sa famille (usage intrafamilial).

Les enfants plus âgés et les adultes peuvent avoir besoin de plus de cellules transplantées que celles contenues dans une simple unité de sang de cordon. Par conséquent, dans la plupart des cas, même si les parents conservent une unité pour usage intrafamilial, il est vraisemblable que cette quantité soit insuffisante pour assurer la réussite de la greffe et qu'il faille utiliser des unités additionnelles conservées dans des banques publiques.

Les parents devraient être conscients de la faible probabilité d'avoir à utiliser le sang de cordon qu'ils ont mis en banque pour une autogreffe (usage autologue), probabilité estimée de 1 sur 20 000 à 1 sur 250 000. Lorsqu'un patient doit recevoir une transfusion de sang cordon, les cellules d'un donneur en santé sont privilégiées par rapport à son propre sang de cordon afin d'éviter de transplanter des cellules qui pourraient être porteuses du même désordre génétique ou anomalie congénitale ayant causé la maladie.

Biobanques

Les biobanques conservent des échantillons biologiques, y compris des cellules souches et des tissus riches en cellules souches, à des fins de recherche et de transformation éventuelle en médicaments. Les parents doivent savoir que les médicaments (aussi appelés thérapies cellulaires ou médecines régénératives) fabriqués au moyen de sang de cordon ou d'autres sources de cellules souches (tissus) seraient assujettis aux exigences réglementaires établies dans le Règlement sur les aliments et drogues (RAD). Par conséquent, les parents sont invités à confirmer avec l'entreprise que les pratiques de cette dernière sont conformes au RAD.

Comment les banques de sang de cordon sont réglementées

Santé Canada réglemente les banques de sang de cordon qui traitent et conservent du sang de cordon qui est prélevé chez un donneur et qui est utilisé par une autre personne (usage allogénique) en vertu du Règlement sur la sécurité des cellules, tissus et organes humains destinés à la transplantation (Règlement sur les CTO).

Les banques de sang de cordon publiques et privées qui traitent et conservent du sang de cordon à des fins allogéniques doivent s'enregistrer auprès de Santé Canada en vertu du Règlement sur les CTO et font par conséquent l'objet d'inspections de routine.

Le principal objectif du Règlement sur les CTO est de minimiser le risque potentiel pour la santé des Canadiens recevant des CTO d'un autre donneur (usage allogénique). Les banques de sang de cordon privées conservant du sang de cordon qui sera uniquement utilisé par le donneur (usage autologue) ne sont pas assujetties au Règlement sur les CTO ni aux inspections de routine.

Dans le cadre de l'engagement de Santé Canada à l'égard de la transparence de la réglementation, des renseignements sur toutes les inspections de CTO réalisées en vertu du Règlement sur les CTO sont publiés sur le site Inspections des médicaments et des produits de santé.

Cependant, toutes les banques de sang de cordon, y compris les banques privées qui conservent du sang de cordon uniquement à des fins autologues, sont assujetties à la Loi sur les aliments et drogues, loi qui régit la sécurité des produits de santé. Les produits du sang de cordon ne peuvent être fabriqués, préparés, préservés, conservés, emballés ou emmagasinées dans des conditions non hygiéniques, pour prévenir toute contamination et en protéger la sécurité

Choisir une banque de sang de cordon

Lors du choix d'une banque de sang de cordon, voici des informations que vous pourriez considérer:

  • Renseignez-vous quant aux problèmes de santé pouvant être traités au moyen de cellules souches. Méfiez-vous des banques de sang de cordon qui vous promettent que le sang de cordon de votre enfant pourra être utilisé pour traiter de nombreux problèmes, lorsque ces allégations ne semblent pas être appuyées par des données scientifiques.
  • Au moment de mettre en banque du sang de cordon, assurez-vous de connaître le type de banque choisi ainsi que la personne qui pourra utiliser le sang :
    • banques privées offrant uniquement un usage autologue (utilisé par le donneur seulement);
    • banques privées offrant un usage autologue et allogénique (utilisé par le donneur ou les membres de sa famille);
    • banques publiques offrant un usage allogénique (utilisé par quiconque).

    Il est important de se rappeler que seules les banques de sang de cordon qui conservent du sang à des fins allogéniques sont enregistrées auprès de Santé Canada.

  • Demandez à la banque de sang de cordon ce qu'il adviendrait de l'unité si la banque venait à fermer ses portes pour quelque raison que ce soit.
  • Informez-vous au sujet de la banque de sang que vous choisissez. Les banques canadiennes peuvent présenter une demande d'accréditation à un organisme reconnu, comme la Foundation for the Accreditation of Cellular Therapy et le AABB. Santé Canada n'est pas impliqué dans les activités de ces organismes d'accréditation, mais vous pouvez confirmer le statut d'accréditation auprès de l'organisme ou de la banque de sang de cordon.
  • Vérifiez si la banque de sang de cordon est enregistrée auprès de Santé Canada en nous envoyant un courriel à hc.rorb-cto-dgorr.sc@canada.ca. Souvenez-vous que certaines banques ne sont pas tenues de s'inscrire auprès de Santé Canada et ne font donc pas l'objet d'inspections de routine.
  • Consultez les résumés des inspections des cellules, des tissus et des organes (CTO) pour connaître le statut de conformité aux exigences réglementaires de la banque qui vous intéresse.
  • Déclarez toute préoccupation à Santé Canada au moyen du Formulaire de plainte d'un produit de santé. Même si une banque n'est pas enregistrée auprès de Santé Canada, toute personne inquiète quant à la sécurité du sang de cordon mis en banque ou qui croit que la banque de sang de cordon ne se conforme pas aux exigences fédérales, peut faire part de ses préoccupations au Ministère en utilisant ce formulaire.

Remerciements
Rédigé en collaboration avec la Direction européenne de la qualité du médicament et soins de santé

Sources d'information supplémentaires

Renseignements supplémentaires

  • Communiquez avec la Direction des produits biologiques et des thérapies génétiques de Santé Canada à bgtd.opic@hc-sc.gc.ca si vous avez des questions sur la réglementation des cellules souches.
  • Communiquez avec le Programme de conformité des produits biologiques de Santé Canada à hc.bpcp-pcpb.sc@canada.ca si vous avez des questions au sujet du processus de vérification de la conformité et d'application de la loi visant les banques de sang de cordon.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :