Affections gingivales

Votre santé et vous

Enjeu

Les maladies des gencives sont fréquentes chez les adultes canadiens. Or, une bonne hygiène dentaire permet généralement d'éviter ce genre de problème. Si on réagit vite, on peut empêcher la maladie de progresser, voire la renverser par un traitement approprié.

Contexte

L'affection gingivale peut se manifester à tout âge. Elle se développe souvent lentement et sans douleur. Lorsque vous vous en rendez compte, vous courrez déjà le risque de perdre des dents.

Ce sont les gencives et les os qui maintiennent les dents. L'endroit où la gencive colle à la dent, juste sous le rebord de la gencive, s'appelle point d'attachement. C'est là que l'infection attaque, lorsque la plaque, une substance blanche et collante qui renferme des bactéries (germes), se forme sur les dents et les gencives. La plaque se dépose chaque jour sur les dents ; si on ne l'enlève pas avec la brosse à dents et la soie dentaire, elle durcit et forme le tartre (ou calcul).

Le tartre résiste au brossage et à la soie dentaire et peut engendrer une infection chronique au point d'attachement. La surface du tartre est rugueuse, donc, en plus d'irriter les gencives, il peut accélérer l'accumulation de plaque.

Symptômes d'une affection gingivale

Au début de la maladie, on parle de gingivite. Les gencives peuvent être rouges et saigner légèrement lorsque vous vous brossez les dents, mais autrement les symptômes peuvent passer inaperçus. À ce moment, on peut encore renverser le processus grâce à une bonne hygiène dentaire. Si elle n'est pas traitée, la gingivite peut s'aggraver et vos gencives commenceront peut-être à saigner lorsque vous mangerez un aliment dur, comme une pomme.

À mesure que la gingivite progresse, une infection se développe au point d'attachement et s'accompagne des symptômes suivants : gencives enflées, traces de sang sur la brosse à dents, décoloration des gencives. Malgré tout, il est possible que vous ne ressentiez aucune douleur.

Si elle n'est pas traitée, l'infection peut graduellement détruire les gencives, les os et les tissus conjonctifs. Vous remarquerez peut-être un gonflement, un saignement ou une décoloration de la gencive. Vos dents risquent de devenir mobiles et de tomber. Il se peut que vous deviez vous résoudre à les faire arracher par un professionnel.

Heureusement, un professionnel peut déceler une affection gingivale dès les premiers signes et la traiter. Grâce à un instrument appelé sonde parodontale, votre dentiste peut mesurer la distance entre la gencive et le point d'attachement. Si le point d'attachement n'est pas situé juste sous le rebord de la gencive, c'est un signe de maladie gingivale. Une radiographie permettra au professionnel de déterminer s'il y a perte osseuse près des dents et, le cas échéant, s'il peut sauver la dent ou doit l'extraire.

Si l'affection gingivale est grave, votre dentiste peut vous référer à un parodontiste. Celui-ci se spécialise en traitement des maladies gingivales et peut prévenir les pertes osseuses et les pertes de dents supplémentaires ou, dans certains cas, restaurer les os et les tissus gingivaux détruits.

Les maladies gingivales compromettent la santé générale

La santé de vos gencives et de vos dents est importante pour votre état de santé général, votre bien-être et votre apparence. Au stade le plus avancé, l'affection gingivale peut entraîner de la douleur, un abcès, de la difficulté à manger, la mauvaise haleine et la perte de dents.

Il y a un lien étroit entre les maladies gingivales et le diabète. Le diabétique est plus susceptible de souffrir d'affections gingivales et ce type de maladie peut avoir une incidence sur la gravité du diabète, ce qui augmente le risque de complications diabétiques plus tard dans la vie.

La bactérie qui forme la plaque peut également se loger dans les poumons où elle peut engendrer une infection ou aggraver un trouble pulmonaire existant, surtout chez les adultes plus âgés. Cela peut se produire même si vous ne souffrez pas d'une affection gingivale grave, mais que vous avez beaucoup de plaque.

Des chercheurs tentent de déterminer si les femmes enceintes atteintes d'une affection gingivale, dont la gingivite, sont plus susceptibles de donner naissance à un bébé prématuré et de faible poids. Même si l'étude se poursuit, il demeure important que les femmes enceintes prennent bien soin de leurs gencives et de leurs dents.

Facteurs de risque

Voici quelques facteurs, autres que la plaque, qui augmentent le risque de développer une maladie des gencives :

  • Tabagisme. Outre le risque de maladies graves, dont le cancer, une maladie pulmonaire et les maladies cardiaques, le tabagisme accroît le risque de maladies gingivales.
  • Changements hormonaux. Les femmes sont particulièrement vulnérables aux maladies gingivales en période de changement hormonal, notamment la puberté, les menstruations, la grossesse et la ménopause.
  • Nutrition. Un régime déficient peut accroître le risque de maladies gingivales.
  • Médicaments. Certains médicaments peuvent accroître le risque de maladies gingivales, notamment les contraceptifs oraux, les hypotenseurs et les antiarthritiques.

Réduire les risques

La meilleure façon de conserver des gencives et des dents saines, c'est d'en prendre soin et de se rendre régulièrement chez le dentiste.

  • Brossez-vous les dents au moins deux fois par jour pour éliminer la plaque et passez la soie dentaire une fois par jour. Un rince-bouche antimicrobien peut également être employé en combination avec le brossage des dents et l'usage quotidien de la soie dentaire pour réduire les pellicules bactériennes dans votre bouche. Le brossage et la soie dentaire sont d'autant plus importants si vous souffrez déjà d'une maladie gingivale.
  • Faites régulièrement examiner vos dents et vos gencives par un professionnel qui procédera à un nettoyage pour enlever l'accumulation de tartre.
  • Vérifier régulièrement vos gencives et vos dents pour déceler les symptômes suivants de maladie gingivale :
    • gencives rouges et enflées
    • douleur au niveau des gencives
    • sang sur la brosse à dents ou la soie dentaire
    • mauvaise haleine persistante
    • dents mobiles
    • dents qui se sont déplacées dans une courte période

Si vous présentez un de ces symptômes, consultez votre dentiste sans tarder.

  • Cessez de fumer. Pour vous renseigner sur les programmes et stratégies qui vous aideront à arrêter, consultez la section Pour en savoir plus. Vous réduirez non seulement les risques d'affections gingivales, mais aussi les risques de nombreuses autres maladies.
  • Inspirez-vous du Guide alimentaire canadien pour adapter votre régime.
  • Informez votre professionnel des soins dentaires des médicaments que vous prenez.

Rôle de Santé Canada

Le Bureau du dentiste constitue la porte d'entrée de Santé Canada pour toute question liée à la santé buccodentaire. Son mandat consiste à sensibiliser la population canadienne aux bonnes habitudes d'hygiène dentaire et à améliorer leur santé buccodentaire. Comme la santé buccodentaire et la santé générale sont étroitement liées, prendre soin de sa bouche peut améliorer l'état de santé général.

Pour en savoir plus...

Vie saine de Santé Canada santé buccodentaire

Pour vous renseigner sur les moyens de cesser de fumer Vive sans fumee

Pour des articles complémentaires sur des questions de santé et de sécurité, Votre santé et vous

Vous pouvez aussi composer le 1-866-225-0709 (sans frais) ou le 1-800-465-7735 pour malentendants.

Version originale : juin 2007
© Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, représentée par le ministre de la Santé, 2007

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :