Déclaration de la ministre - Mois de la sensibilisation aux lésions cérébrales – juin 2018

Déclaration

Juin est le Mois de la sensibilisation aux lésions cérébrales, et c’est l’occasion d’attirer l’attention sur leurs effets au Canada et les mesures de prévention que vous pouvez prendre. Une lésion cérébrale peut se produire soudainement, sans signe avant-coureur, et entraîner de graves conséquences. Elle peut être le résultat d’un traumatisme subi lors d’une chute ou d’un accident de la route ou découler d’un autre problème de santé, comme d’un accident vasculaire cérébral.

Les commotions cérébrales sont une forme de lésions graves qui, surtout chez les jeunes, constituent un problème de santé publique inquiétant en raison de leur fréquence et du risque de conséquences sévères à court et à long terme pour la santé du cerveau. Plus de 64 % des blessures chez les enfants et les jeunes traitées par les services d’urgence sont liées aux sports et aux loisirs, les commotions étant parmi les plus fréquentes.

L’activité physique garde les enfants et les jeunes motivés et les aide à adopter et à conserver un mode de vie sain. Je me suis engagée à prévenir les commotions cérébrales en rendant les sports, l’activité physique et les loisirs plus sécuritaires pour les enfants et les athlètes afin que les Canadiens en général soient plus en santé et en sécurité.

Le gouvernement du Canada soutient actuellement Parachute Canada dans l’élaboration de protocoles de retour à l’école et de retour au sport après une commotion cérébrale qui s’inspirent des Lignes directrices canadiennes sur les commotions cérébrales dans le sport. Ces protocoles serviront de guides aux athlètes, aux parents, aux entraîneurs, aux enseignants, aux moniteurs et aux professionnels de la santé pour assurer la sécurité des enfants et des jeunes qui retournent à l’école et au jeu après avoir subi une commotion cérébrale.

Nous concevons par ailleurs à l’intention des Canadiens des outils et des ressources qui expliquent la façon de prévenir, de reconnaître et de prendre en charge les commotions cérébrales. Par exemple, l’application mobile d’activation progressive et de sensibilisation aux commotions cérébrales (Progressive Activation and Concussion Education – PACE) aide les parents à reconnaître les signes de commotions cérébrales, à gérer la prise en charge des soins de leur enfant et à réduire le risque de blessures supplémentaires. Nous avons aussi offert une aide financière à Parachute Canada pour qu’elle développe l’application Concussion Ed dont le but est d’aider les jeunes, les parents, les entraîneurs et les éducateurs à savoir comment prévenir, reconnaître et traiter les commotions cérébrales.

Comme la saison estivale est à nos portes, je vous encourage à vous amuser dehors tout en étant prudent! La Semaine SécuriJeunes, qui se déroule du 4 au 10 juin, est une campagne nationale de sensibilisation qui attire l’attention sur les blessures prévisibles et évitables que les enfants peuvent se faire lorsqu’ils jouent. Dirigée par Parachute Canada, la campagne de cette année portera sur les commotions cérébrales subies sur la route, à la maison et pendant le jeu. Consultez le site Web [en anglais seulement] de Parachute pour en savoir plus.

Vous trouverez plus de conseils au sujet de la sécurité et de la prévention des blessures sur la page Prévention des blessures du gouvernement du Canada.

L’honorable Ginette Petitpas Taylor, C.P., députée
Ministre de la Santé

Liens connexes

Commotions cérébrales
Infographie sur les commotions cérébrales dans le sport
Les blessures à la tête chez les enfants et les jeunes


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :