Déclaration de l'administratrice en chef de la santé publique du Canada, le 31 août 2020

Déclaration

Le 31 août 2020 Ottawa (Ontario) Agence de la santé publique du Canada

Au lieu de présenter sa mise à jour quotidienne en personne aux médias, la Dre Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique du Canada, a fait aujourd'hui la déclaration suivante :

« Il y a 127 940 cas confirmés de COVID-19 au Canada, dont 9 117 décès. Des personnes infectées, 89 % sont maintenant rétablies. Au cours de la dernière semaine, des laboratoires de partout au Canada ont analysé les tests de dépistage de près de 48 000 personnes en moyenne par jour, dont 0,7 % ont reçu un résultat positif. En moyenne, 435 nouveaux cas ont été signalés chaque jour au cours des sept derniers jours.

Aujourd'hui, c'est la Journée internationale de sensibilisation aux surdoses, un événement mondial qui vise à sensibiliser les gens à ce problème et à réduire la stigmatisation liée aux décès attribuables aux drogues. C'est également l'occasion de reconnaître le chagrin ressenti par les familles et les amis des personnes décédées ou qui ont une blessure permanente à cause d'une surdose de drogues. La crise actuelle de surdoses d'opioïdes au Canada a causé le décès de plus de 15 000 personnes de tous les milieux depuis 2016, laissant trop de personnes de collectivités partout au pays dans le deuil d'êtres chers ayant chacun sa propre histoire.

Nous savons que la consommation de drogues lorsque la personne est seule constitue un important facteur de risque de surdose mortelle. Or, la plupart des décès par surdose au Canada surviennent quand les personnes sont seules chez elles. La stigmatisation y est pour beaucoup. Les attitudes négatives à l'égard des personnes qui consomment des drogues peuvent pousser ces dernières à cacher leur consommation et les empêcher de demander de l'aide. De plus, les mesures de santé publique visant à atténuer les répercussions de la COVID-19 peuvent accroître l'isolement et créer des obstacles supplémentaires qui empêchent les personnes d'obtenir le soutien dont elles ont besoin. Plus que jamais, nous devons faire preuve de compassion et de solidarité envers les personnes qui consomment des drogues.

Tous les Canadiens ont un rôle à jouer pour remédier à la crise des surdoses de drogues.

Vu la situation difficile et sans précédent que nous vivons, il est important de reconnaître que le trouble lié à la consommation de substances constitue un problème de santé et social, de faire preuve de compassion envers les personnes qui consomment des drogues et de leur offrir le soutien dont elles ont besoin. Nous devons continuer d'unir nos efforts pour prévenir les décès par surdose et réduire les effets néfastes de la consommation de substances, tout en travaillant sans relâche pour atténuer les répercussions de la COVID-19 sur la population canadienne. »

Personnes-ressources

Relations avec les médias
Agence de la santé publique du Canada
613-957-2983
hc.media.sc@canada.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :