ARCHIVÉE - Initiative fédérale de lutte contre le VIH/sida au Canada Rapport d’évaluation de l’implémentation

 

Annexes I.1 – I.7
Tableaux analytiques connexes

 

Annexe I-6 – Résultats de l’évaluation de la gouvernance
Indicateurs de la bonne gouvernance Résultats de l’évaluation de l’Initiative fédérale
Autorisation convenable des programmes et des activités Les crédits sont fournis directement aux quatre ministères et agences participant à l’IF. Les programmes et activités sont décrits dans les documents de programme.
Objectifs clairs et attentes claires à l’égard du rendement pour l’initiative globale et les programmes qui la composent Les gabarits de rapport des programmes ne faisaient pas de lien entre les activités des programmes et le modèle logique de l’IF. Il faut harmoniser les objectifs des programmes avec ceux de l’IF. Travaux publics et Services gouvernementaux Canada s’emploie actuellement à revoir le CGRR pour harmoniser les programmes et les objectifs. Les résultats seront disponibles d’ici à mars 2009.
L’IF doit mettre au point un cadre horizontal pour le RMR/APP/RPP pour fournir de l’information sur les résultats de l’IF en fonction des dépenses.
Compréhension des objectifs de l’Initiative fédérale par les gestionnaires et le personnel des programmes Données probantes de qualité de la part des gestionnaires qui prêtent leur concours au GTR. La mobilité des ressources humaines pourrait nuire à cet indicateur. Un transfert continu des connaissances est nécessaire de même que l’élaboration de stratégies pour garder les ressources humaines. Par exemple, élaborer un concept d’experts permutants entre les programmes de l’IF; groupes de travail affectés exclusivement à répondre à une question ou relever un défi.
Processus de gestion et de planification concertés, coordonnés et transparents L’outil central nécessaire pour prendre les décisions est en place, c’est-à-dire le Comité des centres de responsabilité secondé par le Groupe de travail sur la responsabilisation. Les gestionnaires de programme doivent mettre en œuvre le concept de « l’administration des fonds en fonction des résultats prévus ». Bonne collaboration entre les programmes et les volets de soutien. Besoin de formation sur la surveillance et les communications en matière de gestion des risques.
Compilation régulière et rédaction de rapports des données sur le rendement – couvrant les activités, la portée, les principaux extrants et les résultats stratégiques Les données sur le rendement et les données financières sont transmises de façon trimestrielle à la Section de la responsabilisation et de l’évaluation, Division du VIH/sida, ASPC. Les données sont définies pour les domaines d’action de l’IF seulement. Des difficultés ont été constatées en ce qui a trait à l’établissement de liens entre les données sur les activités et les résultats et principaux extrants de l’IF. Le modèle logique de l’IF doit être mis en œuvre intégralement au niveau des programmes. Quelques programmes évaluent leur système de gestion du rendement (p. ex. subventions et contributions nationales et régionales). D’autres programmes sont à l’étape de l’élaboration ou n’ont fourni des données que sur les extrants, sans les rattacher aux principaux extrants ou aux résultats stratégiques. Les données provenant de systèmes différents ne sont pas comparables. La plupart des données sont compilées à la main à partir de différentes bases de données et de systèmes non compatibles. Le système d’établissement de rapports collecte des renseignements provenant de plusieurs sources et bases de données (16). Il faut recouper les données de programme et les données financières. Des ressources humaines et des investissements dans le système d’établissement de rapports de l’IF sont nécessaires pour mettre en œuvre un système de mesure et de gestion du rendement avant l’évaluation sommative. Besoin d’un investissement important dans les ressources humaines et les systèmes pour harmoniser les activités et les extrants des programmes avec les principaux extrants et résultats.
Utilisation des données sur le rendement pour faciliter la planification et la gestion dans tous les éléments de programme ou dans des groupements interdépendants de programme Les données sur le rendement sont en voie d’élaboration et elles ont été peu utilisées dans les processus décisionnels de la gestion. La rédaction de rapports se concentre exclusivement sur les exigences obligatoires.
Nous ne collectons pas d’information pour vérifier si les programmes utilisent leurs données sur le rendement afin de faciliter la planification et la gestion internes.
Intégration des rapports sur le rendement et des cycles de planification et de rédaction de rapports sur le rendement  des ministères et organismes participants L’intégration de la rédaction de rapportssur le rendement est en cours. Quelques exercices ont été lancés dans le passé, sans être achevés ni validés.
Des données – non de l’information – sont collectées à la main auprès des CR.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :