ARCHIVÉE - Initiative fédérale de lutte contre le VIH/sida au Canada Rapport d’évaluation de l’implémentation

 

Annexes I.1 – I.7
Tableaux analytiques connexes

Annexe I-7 – Sommaire conceptuel selon les domaines d’action
Objectifs des programmes Plan de l’Initiative fédérale Activités exécutées par les programmes Population

1. Veiller à l’ensemble de la planification stratégique et de la coordination des études de surveillance et d’épidémiologie et des études d’évaluation des risques du VIH/sida à la grandeur du Canada.Surveiller la co-infection : tuberculose et VIH; VIH et ITS (comportements).

Assurer la surveillance pour des populations précises : Premières nations et Inuits; personnes détenues dans des prisons fédérales, jeunes, hommes qui ont des relations sexuelles avec d’autres hommes, UDI.

Avis technique et stratégique, surveillance, épidémiologie et modélisation

Conception et implémentation de l’enquête


DSER – SCC – DGSPNI

Surveillance

Accroître les connaissances sur l’épidémie de VIH/sida et sa distribution dans la population générale ainsi que sur les comportements à risque dans les populations cibles de l’Initiative fédérale

Protocole d’entente pour assurer la surveillance sur le terrain avec les provinces suivantes : C.-B., Alb., Sask., Man., Ont., N.-É., Qué.

Alliances stratégiques avec SurvUDI Qc; Université de Toronto; administrations provinciales et locales; unités sanitaires du district de Sudbury; Dialogue international sur le VIH dans les prisons, 2005

Collaboration entre la DIAC et la DSER à la mise au point de sites sentinelles pour décrire les comportements risqués dans les populations cibles : I-Track, E-Track, M-Track; A-Track

Publication de rapports de surveillance nationaux semestriels sur le VIH/sida; mises à jours épidémiologiques sur I-Track et M-Track; A-Track et E-Track

Élaborer des modèles prédictifs des taux d’incidence et de prévalence

Mise au point d’une base de données intégrée et améliorée pour compléter la base de données épidémiologique afin de suivre les comportements de populations cibles

Matériel éducatif (sensibilisation) : Congrès international 2006 – Toronto; NACHA et Réseau canadien autochtone du sida

Renforcer la capacité organisationnelle : 16 séances de formation sur la surveillance de deuxième génération (formation de 45 interviewers d’enquête et de sept nouveaux professionnels)

Le SCC a élaboré et mis en œuvre une enquête sur les comportements à risque de détenus avec la contribution de l’ASPC.

SCC a augmenté ses activités de surveillance et de collecte de données sur la prévalence du VIH/sida dans les pénitenciers fédéraux afin de mieux guider les initiatives de politiques et de programmes visant les maladies infectieuses; SCC a aussi accru le développement des connaissances par le partage d’information et la collaboration avec le Groupe de travail sur la santé des chefs des services correctionnels FPT; et amélioré les programmes de santé adaptés au sexe et à la culture pour les personnes détenues dans les prisons fédérales

Endémique

UDI

Hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes

Autochtones

Population vivant avec le VIH/sida

2. Accroître la connaissance des comportements relatifs aux infections transmises sexuellement et à la co-infection au VIH, en particulier par la surveillance de la population des jeunes de la rue

Accroître la connaissance des maladies infectieuses des personnes détenues dans les prisons fédérales



DIAC - SCC

Intégration du VIH/sida avec les co-infections

Accroître la connaissance du lien entre les infections transmises sexuellement et d’autres maladies infectieuses, comme l’hépatite C et l’acquisition du VIH/sida

Accroître la collaboration entre les spécialistes des ITS en contribuant au Groupe de travail d’experts sur les lignes directrices canadiennes pour les infections transmissibles sexuellement

Contribuer au financement de la collecte de données pour les sept sites E-SYS (surveillance épidémiologique – ITS)

Lignes directrices canadiennes sur les infections transmissibles sexuellement publiées dans le site Internet de l’ASPC

Deux rapports publiés sur les jeunes de la rue au Canada et un article sur les Lignes directrices sur les ITS

Contribuer à l’éducation et à la sensibilisation par la réimpression du dépliant sur les ITS et de quatre Faits rapides liés au SAJR

Jeunes

ITS

Co-infection :
hépatite

Population générale  

3. Assurer un leadership national pour soutenir et faciliter la recherche sur le VIH/sida, le renforcement de la capacité de recherche, les partenariats de recherche et l’application des connaissances qui contribuent à mettre fin à la propagation du VIH et à améliorer la vie des personnes qui vivent avec le VIH/sida ou qui y sont vulnérables


IRSC

Subventions et bourses

Établir des données probantes pour accroître les connaissances sur le VIH/sida et sur les interventions efficaces et renforcer la capacité de recherche canadienne sur le VIH/sida au moyen du financement de subventions et de bourses

L’Initiative de recherche sur le VIH/sida met en œuvre une vaste gamme de programmes de subventions et de bourses afin d’accroître la capacité de recherche

Elle a établi une réputation internationale d’excellence en recherche dans le domaine du VIH/sida en appliquant des normes internationales revues par des pairs aux activités de recherche financées par les IRSC

L’Initiative de recherche sur le VIH/sida des IRSC comporte quatre volets de financement au sein desquels la recherche sur le VIH/sida est financée au moyen des fonds provenant de l’IF : recherche biomédicale, recherche clinique; recherche sur les services de santé et la santé des populations; recherche communautaire; réseau d’essais cliniques sur le VIH/sida

Le Comité consultatif de la recherche sur le VIH/sida des IRSC a déterminé des priorités stratégiques en 2005 pour la recherche sur le VIH/sida aux IRSC afin de financer la meilleure recherche Des plans stratégiques ont été établis pour les cinq prochaines années Nombre de subventions liées au VIH/sida financées par les IRSC : 20042005 : 135; 2005-2006 : 154; 2006-2007 : 163

Nombre de bourses liées au VIH/sida financées par les IRSC : 2004-2005 : 71; 2005-2006 : 94; 2006-2007 : 122 Matériel et activités d’éducation et de sensibilisation : ACRV : 2004 et 2005; ROTV : 2005; et Congrès international sur le sida 2006

Les essais cliniques financés ont débouché sur la mise au point et l’utilisation de thérapies antirétrovirales qui ont permis à de nombreuses personnes infectées par le VIH de vivre en santé plus longtemps

Le Réseau canadien pour les essais VIH a travaillé avec 9 000 participants à des essais, examiné 232 essais, approuvé 121 essais, mis en œuvre 95 essais et exécute actuellement près de 20 essais continus

Indirecte

4. Recherche évaluative sur de nouvelles technologies de dépistage du VIH et de détermination de la résistance de souches à des médicaments

Chef de file de l’identification des infections problèmes au VIH – tient un système de référence sur le VIH pour les PT

Recherche sur la surveillance et les foyers épidémiologiques afin de déterminer les mutations virales ayant une incidence sur le traitement des personnes infectées par le VIH, sur la mise au point de vaccins et de nouveaux médicaments et sur la transmission du virus

Assurer la qualité des services de laboratoires canadiens au moyen de l’élaboration et de la implémentation de normes canadiennes pour l’identification du VIH/sida et la formation sur la science des analyses cliniques des travailleurs en santé publique


LNVR

Recherche et développement pour les laboratoire du VIH

Trouver des données probantes afin de mettre au point des nouvelles technologies pour améliorer le dépistage du VIH et la détermination de la résistance aux médicaments de souche du VIH.

Mettre au point des  techniques de laboratoire de référence nationale pour guider les laboratoires PT du VIH/sida, renforcer leurs capacités et leur fournir des services

Un accord de contribution et 29 alliances stratégiques établis et maintenus

Quatre rapports sur des recherches, la surveillance et des essais d’assurance de la qualité sur le VIH/sida

270 groupes d’experts du PCEQI et 1 500 groupes d’experts du programme international QASI

15 cultures de VIH amplifiées à des fins d’essai

30 diagnostics d’échantillons difficiles

Dix normes de CQ élaborées

Neuf plans élaborés

Accroissement des connaissances : un site Internet sur le VIH/sida créé et entretenu (LymphoSite)

Participation à quatre congrès : CACMID, ACRS

Cinq séances de formation informelles fournies

Accroître la cohérence : évaluation de nouvelles plateformes d’essai de la charge virale du VIH pour la quantification de la charge virale, en collaboration avec la CAHCLS et les laboratoires canadiens de dépistage du VIH

Renforcer la capacité individuelle et organisationnelle à l’égard des activités de recherche PT

Jeunes de la rue

Hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes

UDI

Endémique

VIH+

Autochtones

5. Mettre au point des mécanismes de transfert des connaissances pour guider les interventions de première ligne

Mettre au point un plan de recherche national (harmonisé avec Au premier plan)   Division du VIH/sida-PDEBI

Subventions et contributions

Convertir les données probantes en pratiques utiles pour les organismes de première ligne

Guider la recherche canadienne sur le VIH/sida

Accroître l’accessibilité et les connaissances – Mettre en œuvre le courtier électronique de première ligne pour le transfert de connaissances – Passerelle du Canada vers l’information sur le VIH/sida - RCIC

Accroître les connaissances – Guides sur la recherche canadienne sur le VIH/sida mis en œuvre

Indirecte
6. Programmes et projets de subventions et contributions à l’appui d’organismes locaux et régionaux ainsi que d’organismes de services pour le sida et d’organismes communautaires afin de :
  • promouvoir la santé des personnes vivant avec le VIH;
  • prévenir de nouvelles infections;
  • renforcer la capacité des organismes communautaires à intervenir face au VIH/sida;
  • créer des milieux propices en s’attaquant aux obstacles sociaux qui limitent l’accès aux soins et aux services pour le VIH/sida.

PACS

Subventions et contributions

Soutenir des initiatives locales

Soutenir et renforcer la capacité des organismes communautaires locaux travaillant avec des populations cibles touchées par le VIH/sida
Incorporer les interventions visant le VIH/sida avec les interventions visant d’autres maladies s’il y a lieu  

Renseignements de 2006

3 721 communications et 2 211 programmes en cours ont été offerts à 120 799 membres de populations cibles

582 produits différents ont été distribués à 344 577 personnes

122 431 contacts ont été rapportés avec la population cible

1 365 partenariats ont été rapportés

5 924 bénévoles ont contribué au travail d’agences locales

225 bénévoles ont été formés et 512 séances de formation du personnel ont été rapportées

1 365 partenariats en 2006-2007 (884 pour des projets opérationnels et 481 pour des projets ponctuels)

5 924 bénévoles ont reçu 117 266 heures de formation

Accroître les connaissances :

Québec : 77 % des hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes qui ont participé à un atelier ont pu améliorer leur connaissance des ITS et des mesures de prévention de ces infections

Hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes

Endémique

Autochtones

UDI

Jeunes à risque

Femmes à risque

Détenus

VIH+

Professionnels de la santé

VIH+bénévoles

7. Fournir des services de santé, y compris des services en matière de prévention, de soins et de traitement du VIH/sida aux personnes détenues dans les prisons fédérales condamnées à plus de deux ans d’emprisonnement

Service correctionnel Canada

Services de santé pour les populations sous responsabilité fédérale

Fournir des services de santé liés au VIH/sida aux personnes détenues dans les prisons fédérales

Programmes améliorés de promotion de la santé et d’éducation pour les détenus afin d’encourager des comportements sains pour réduire la transmission du VIH/sida

implémentation de la structure organisationnelle pour exécuter le programme de l’IF : Direction générale de la santé publique

Hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes
Endémique
Autochtones
UDI
Jeunes à risque
Femmes à risque
Détenus
VIH+

8. Accroître la connaissance de l’épidémie au moyen de l’amélioration du développement du savoir communautaire

méliorer la disponibilité d’interventions visant le VIH/sida fondées sur des données précises sur le rendement

Accroître la sensibilisation et réduire l’ostracisme au sein des collectivités pour promouvoir l’accès aux mesures de dépistage à des fins de prévention, d’éducation et de soutien et milieux sociaux positifs pour les personnes vivant avec le  VIH ou qui y sont vulnérables

Renforcer les partenariats au sein de la DGSPNI et des administrations provinciales pour améliorer l’accès aux soins et au soutien pour les Premières nations vivant avec le VIH/sida

Accroître la collaboration concrète des partenaires actuels et nouveaux vers l’implémentation d’une réponse concertée et intégrée au VIH/sida au niveau régional, national et international


Services de santé pour les Premières nations et les Inuits

Subventions et contributions

Fournir des fonds à des organismes communautaires dans les réserves aux fins des interventions de lutte contre le VIH/sida pour les Premières nations et les Inuits

Soins de santé et services de santé publique

Fournir des services de santé pour le VIH/sida aux collectivités des Premières nations dans les réserves et aux collectivités inuites

Données de 2006-2007

69 campagnes de sensibilisation : 37 en Ontario et 32 au Québec; 28 stratégies élaborées au Manitoba et 203 collectivités des Premières nations et trois organismes non gouvernementaux autochtones ont reçu des services en matière de VIH en C.-B.

Travaux avec environ 40 groupes de travail et comités d’intervenants (IPN)

Alliances stratégiques avec le MSSLD, le RCAS, la Stratégie de lutte contre le VIH/sida de l’Ontario, Healing Our Spirit, etc.

Élaborer une politique sur le VIH/sida pour les organismes provinciaux et territoriaux

C’est-à-dire : « Union of Ontario Indians – Anishnabek Health Commission – Understanding Our Responsibilities: Code of Conduct for First Nations and Aboriginal People Living with HIV/AIDS »

Fournir du matériel et des services de santé (c.-à-d. condoms, matériel pédagogique) et du soutien spécialisé par les médecins hygiénistes et le personnel infirmier de SC

Fournir des campagnes de sensibilisation et des conférences sur le VIH à des populations cibles

Renforcer les capacités à l’égard du VIH/sida au moyen d’ateliers et de communications ainsi que de formation

Premières nations et Inuits vivant dans des réserves

9. Élaboration de politiques et prestation d’avis pour l’Initiative fédérale de lutte contre le VIH/sida et des populations cibles (p. ex. cadre de dépistage, cadre de prévention)

Soutenir la coordination nationale, des interventions et des pratiques exemplaires pour des populations cibles


Populations (Division du VIH/sida)

Politiques Élaborer une politique sur le VIH; guides et pratiques exemplaires en matière d’intervention efficace

Renforcer l’harmonisation multisectorielle

Veiller à la cohérence des interventions fédérales  

Élaborer un plan de prévention dans le cadre de l’Initiative fédérale

Élaborer le Plan canadien de vaccin contre le VIH

Élaborer et mettre en œuvre les lignes directrices sur le dépistage du VIH et le counseling aux points de service

Articles publiés dans Journal of HIV/AIDS Policy and Law – une publication d’ONUSIDA sur les pratiques exemplaires reconnues - 2006

Élaboration d’un document de formation adapté : NACHA – analyse situationnelle pour la collectivité Métis

Formation du Groupe de travail sur les pratiques exemplaires

   

10. Fournir des services de secrétariat au Comité FPT sur le VIH/sida et aux organes consultatifs et de coordination de l’IF

Projets pilotes sur les déterminants de la santé avec d’autres ministères fédéraux : Comité des SMA

Relations externes et intergouvernementales (Division du VIH/sida)

Partenariats et coordination (politiques)
Renforcer la collaboration entre les intervenants gouvernementaux et non gouvernementaux

Améliorer la cohérence des mesures fédérales de lutte contre le VIH/sida

Harmoniser les contributions fédérales avec les orientations découlant de Au premier plan : le Canada se mobilise contre le VIH/sida 2005-2010

Veiller à la planification et à la coordination d’environ 50 réunions et groupes de travail pour le comité FPT, NACHA, CM, CSLD, CSMA et TO

Formation de cinq nouveaux comités

Établissement et maintien de 74 nouvelles alliances stratégiques

 

11. Projets communautaires financés par des subventions et des contributions à l’appui de campagnes de sensibilisation nationales ciblant les populations de l’IF

Atteindre les personnes qui ne savent pas qu’elles sont infectées par le VIH et les encourager à obtenir un test de dépistage et des conseils pour prévenir des nouvelles infections

Renforcer la capacité en santé communautaire et publique (organisationnelle et individuelle)

Programmes nationaux  de subventions et de contributions contre le VIH/sida (Division du VIH/sida)

Subventions et contributions

Fournir des fonds à l’appui de campagnes de sensibilisation nationales

S et C harmonisées parfaitement avec l’Initiative fédérale

Subvention au Congrès international sur le sida de Toronto 2006  

Population canadienne infectée par le VIH sans le savoir

Population canadienne en général

12. Campagne nationale de vulgarisation pour améliorer les connaissances sur le VIH/sida dans la population générale

Marketing social (Division du VIH/sida)

Marketing social

Éduquer la population générale afin de réduire l’ostracisme et la discrimination liés au VIH

Mener des campagnes de marketing social pour éduquer la population infectée ou non par le VIH et modifier les comportements

Quatre rapports de recherche sur l’opinion publique et trois recensions des écrits sur le marketing social

Une stratégie média et créative

Population canadienne vivant ou non avec le VIH

13. Fournir un soutien à l’Initiative fédérale de lutte contre le VIH/sida en matière de responsabilisation, de planification, d’établissement de rapports, de surveillance et d’évaluation


Responsabilisation et évaluation (Division du VIH/sida)  

Gouvernance

Assurer l’emploi de pratiques exemplaires en matière de gouvernance pour l’Initiative fédérale de lutte contre le VIH/sida

Améliorer la responsabilisation et la communication des résultats sur les progrès et les réalisations

Fournir des conseils et des données probantes aux fins de l’élaboration des programmes et des politiques de l’Initiative fédérale de lute contre le VIH/sida

Présentation du CGRR et du CVAR en 2004-2005

Révision du CGRR en 2005-2006

Rapports obligatoires : JMS, CGR, RMR, RPP, AAP et rapports financiers trimestriels présentés pendant la phase I
TP-CCC Rapport des indicateurs de rendement – Projet no 570-2617 financé – exécuté : Cadre de gestion du rendement – Inventaire des renseignements sur le rendement – juin 2006

Évaluation du PACS financier – exécuté : Rapport final de l’examen du Programme d’action communautaire sur le sida (PACS) – septembre 2006

Mise à jour trimestrielle de la base des données financières

Mise à jour trimestrielle de la base de données sur la gestion des risques
Présentation des rapports annuels de l’IF 2004, 2005 et 2006

Publication du rapport annuel de l’IF 2004 et 2005 pendant la Journée internationale du VIH/sida : 6 décembre (2006 en suspens)

Exécution et présentation : évaluation de l’implémentation de l’Initiative fédérale

implémentation du système de mesure et de gestion du rendement : implémentation par étape (évaluation des besoins – phase I terminée; examen de la base de données actuelle de l’OCDP : terminé; données pilotes sur la gestion du rendement : terminées)

Création et coordination de l’organe de gouvernance de l’IF : Comité des centres de responsabilité : 2005-2006

Création et direction du Groupe de travail sur la responsabilisation de l’IF : 2006-2007

Création et présidence du Comité directeur de l’évaluation : 2006-2007 Renforcement des capacités de l’IF : PEIC (quatre personnes); SCÉ (quatre personnes); Congrès international sur le VIH/sida (une personne); Forum de l’ASPC (trois personnes)

 

14. Fournir des services de coordination, des gestionnaires de programme aux cadres supérieurs, à l’égard des communications et des rapports obligatoires

BDG

Rapports obligatoires

Veiller aux communications avec les politiciens et la population canadienne sur l’Initiative fédérale

Fonction transférée à la Division du VIH/sida  

15. Santé Canada fournit des avis en matière d’évaluation (transfert de ce rôle à l’Agence de la santé publique du Canada en cours)

SC-ÉVALUATION

Évaluation

Intensifier l’attention que les partenaires de l’Initiative fédérale accordent aux résultats

Soutien du GTR et du CCR

Soutien de l’étude d’évaluation de l’implémentation

Membre du Comité directeur de l’évaluation

 
16. Coordonner les activités de participation mondiale axées sur la promotion de l’expérience et des connaissances du secteur de la santé
  • participation fédérale aux congrès internationaux sur le sida;
  • OMS, ONUSIDA.

Favoriser l’apprentissage entre les interventions nationales et internationales

DAI

Coordination des activités mondiales

Établir une réponse solide et cohérente du secteur de la santé à l’appui des engagements internationaux Subvention et contributions

Renforcer la capacité des organismes communautaires  

Convocation du Secrétariat interministériel sida 2006, constitué de plus d’une douzaine de ministères et d’organismes, pour planifier une présence cohérente du gouvernement du Canada au Congrès international sur le sida 2006 par la coordination de la participation des ministères au Congrès – des fonctionnaires fédéraux ont participé à plus de 15 séances satellites, 30 communications verbales ou sur affiche et quelque 20 autres activités.

Versement d’une subvention de 1,5 million de dollars à l’International AIDS Society, l’organisateur du Congrès international sur le sida, pour financer les activités de base du Congrès et représentation (d’office) du gouvernement du Canada au sein du comité organisateur.

Participation au sein des délégations du Canada aux réunions du Conseil de coordination des programmes d’ONUSIDA (Genève) et prestation de la contribution de Santé Canada aux positions du gouvernement du Canada afin d’influer sur la planification et l’exécution du plan de travail d’ONUSIDA.

Coordination annuelle de la contribution du portefeuille de la Santé et prestation du savoir-faire de la DAI à l’égard des positions, des interventions, des déclarations officielles et des points à faire valoir du gouvernement du Canada pour influer sur le texte négocié, les résolutions et les documents connexes de l’ONU sur le VIH/sida et soutien stratégique aux délégations canadiennes (p. ex. Assemblée générale de l’ONU, Forum des dirigeants mondiaux sur le VIH/sida, Conseil des droits de la personne de l’ONU, Convention pour l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes, Commission de la condition de la femme, Commission de l’ONU sur les stupéfiants).

Soutien stratégique à l’Agence canadienne de développement international dans ses préparatifs en vue des réunions du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme.

Apport aux interventions du Canada et soutien de la participation de la société civile à la délégation du Canada à la réunion de haut niveau de l’Assemblée générale des Nations Unies sur le sida.
Soutien financier aux trois symposiums canadiens sur les microbicides (2003, 2005, 2006) pour faire le point avec les parties concernées sur les progrès de la recherche sur les microbicides et mettre au point le Plan d’action canadien sur les microbicides.

Soutien de l’élaboration de l’entente de partenariat (novembre 2006) entre Santé Canada, l’Agence de la santé  publique du Canada et le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA) signée en août 2006 pour faciliter des interventions conjointes visant à renforcer la réponse globale à l’épidémie du VIH et du sida.

Gestion du Programme de subventions pour l’engagement international en matière de VIH/sida, par le truchement duquel la DAI a octroyé en 2005-2006 dix subventions de 19 000 $ et en 2006-2007, sept subventions de 20 000 $ à des organismes sans but lucratif et à des institutions possédant une expérience et des connaissances pertinentes et dont le mandat est compatible avec les objectifs et les priorités stratégiques de Santé Canada et de l’Initiative fédérale.

Financement pour soutenir et faciliter l’élaboration et la publication des lignes directrices de l’APEC visant à créer un contexte permettant aux employeurs de mettre en place au travail des pratiques efficaces pour les personnes atteintes du VIH/sida, qui ont été endossées par le Groupe de travail sur la santé, les ministres de la Santé et les dirigeants de l’APEC et deux éditions de la Bibliographie annotée sur le VIH/sida et le VHC dans les prisons (2007).

Tenue du troisième Dialogue international sur les politiques sur le VIH/sida, sur l’élaboration de politiques efficaces relatives à la prévention et au traitement du VIH dans les prisons (octobre 2005, Toronto, Canada) et production et diffusion du rapport de la réunion.
Établissement et entretien d’alliances stratégiques avec l’ACDI, le MAECI, des ONG (6), l’ONUSIDA, l’OMS, le Fonds mondial, le Partenariat de la dimension septentrionale en santé publique et en bien-être social et le Groupe de travail sur la santé de l’APEC.

 

17. Voir à la production d’un rapport sur les engagements du gouvernement fédéral envers l’ONU (UNGASS) et l’OMS

Fournir des avis stratégiques dans le cadre de la contribution du Canada à la réponse mondiale

Relations externes et intergouvernementales (Division du VIH/sida)

Politique internationale

Remplir les engagements internationaux du gouvernement du Canada à l’égard du VIH/sida

Rapport présenté à l’UNGASS (2003, 2006)  

1-4.  Contribuer globalement à l’application de nouvelles technologies de dépistage du VIH et au renforcement des capacités techniques d’analyse et de surveillance dans les pays en développement

NVR-DSER

Recherche et développement

Mettre à contribution le savoir-faire canadien en analyse et en surveillance dans le cadre de l’approche mondiale de lutte contre le VIH/sida

Établissement d’un deuxième système de surveillance générale du VIH/sida efficace au Pakistan

Prestation d’avis techniques spécialisés à l’OMS à l’égard de la surveillance du VIH et de la résistance aux médicaments
Alliances stratégiques avec l’OMS, le CDC et ONUSIDA

Matériel éducatif (sensibilisation) : congrès : Bangkok

Collaboration avec la Fondation Clinton, l’OMS, le CDC/APHL et l’ICID à l’égard d’une application logicielle de bases de données
Formation d’intervenants internationaux avec l’OMS sur le dépistage et la surveillance de la résistance aux médicaments contre le VIH

Collaboration avec l’OMS et des pays intéressés à la formation sur le dépistage de la résistance aux médicaments contre le VIH

 
 
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :