Groupe de travail special sur la pharmacologie clinique de la COVID-19 Déclaration sur l’ hydroxychloroquine

Date de la réunion du GTPC : 12 juin 2020

Sure cette page

Question 

L’Agence de la santé publique du Canada a demandé au Groupe de travail spécial sur la pharmacologie clinique de la COVID-19 leur avis afin de savoir si les avantages connus et potentiels de l’hydroxychloroquine l’emportent sur ses risques connus et potentiels pour le traitement ou la prévention de la COVID-19.

Recommandations

Le Groupe de travail spécial sur la pharmacologie clinique de la COVID-19 déconseille l’utilisation de l’hydroxychloroquine pour le traitement de patients atteints de la COVID-19. Ce produit présente un rapport risques-avantages défavorable, compte tenu des données probantes négligeables appuyant son efficacité et du risque élevé d’effets indésirables. Les présents conseils ne visent pas à remplacer le jugement clinique ni la consultation d’un spécialiste.

Ces conseils seront mis à jour à mesure que de nouvelles données probantes examinées par des pairs sont obtenues, comme exigé par les membres du Groupe de travail spécial sur la pharmacologie clinique de la COVID-19.

Cette déclaration a été approuvé par le Groupe de travail sur la pharmacologie clinique le 19 juin 2020. 

Contexte 

Au 10 juin 2020, 215 essais cliniques étaient enregistrés dans le monde entier pour étudier l’hydroxychloroquine (HCQ) comme traitement ou chimioprophylaxie contre la COVID-19, dont 10 essais au CanadaNote de bas de page 1. De nouvelles données ont remis en question le profil risques-avantages de l’HCQ :

Points à considérer

Déclaration a posteriori  

Remerciements

Cette déclaration a été rédigée par N. Forbes, M. Patel, M. Rieder et M. Salvadori, au nom du Groupe de travail sur la pharmacologie clinique (GTPC).

Membres du GTPC : M. Salvadori (coprésidence), M. Rieder (coprésidence), M. Lordkipanidze, R. Hall, M. Piquette-Miller, A. Collier et S. Murthy.

Le GTPC tient à souligner la contribution de N. Abraham, d’A. House, de M. Tunis, d’A. Killikelly, d’Y. Chung, de J. Courtemanche, d’A. Coady, de B. Mitchelmore, d’E. Chong et de R. Goddard.

Le GTPC remercie également l’Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé pour sa contribution.

Notes de bas de page

Note de bas de page 1

ClinicalTrials.gov. 2020 [cité le 24 juin 2020]. Accessible à www.clinicaltrials.gov

Retour à la référence de la note de bas de page 1

Note de bas de page 2

Horby, P. W. et M. J. Landray. No clinical benefit from use of hydroxychloroquine in hospitalised patients with COVID-19. 2020, Nuffield Department of Population Health: www.recoverytrial.net/news

Retour à la référence de la note de bas de page 2

Note de bas de page 3

FDA. Coronavirus (COVID-19) Update: FDA Revokes Emergency Use Authorization for Chloroquine and Hydroxychloroquine. 2020, FDA.

Retour à la référence de la note de bas de page 3

Note de bas de page 4

Reuters. France bans hydroxychloroquine to treat COVID-19. Accessible à www.reuters.com. 2020.

Retour à la référence de la note de bas de page 4

Note de bas de page 5

Organisation mondiale de la santé. Hydroxychloroquine et la COVID-19 : questions-réponses. 19 juin 2020 [cité le 19 juin 2020]. Accessible à https://www.who.int/news-room/q-a-detail/q-a-hydroxychloroquine-and-covid-19

Retour à la référence de la note de bas de page 5

Note de bas de page 6

Horby, P., et al., Effect of Hydroxychloroquine in Hospitalized Patients with Covid-19. NEJM, Oct 8, 2020: DOI: 10.1056/NEJMoa2022926

Retour à la référence de la note de bas de page 6

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :