Biographies des membres : Comité consultatif sur les agents pathogènes et les toxines

De : Agence de la santé publique du Canada

Dre. Margo Moore (présidente)

Margo Moore a obtenu son doctorat en pharmacologie à l'Université de la Colombie-Britannique, puis elle a fait des études postdoctorales en toxicologie à l'Institut Karolinska. Elle est professeure de microbiologie à l'Université Simon Fraser depuis 1990 et dirige un programme de recherche sur la pathogenèse fongique. Elle préside le comité de biosûreté de l'Université Simon Fraser depuis 2005.

Mme. Ingrid Abbott-Permell

Ingrid Abbott-Permell est une professionnelle certifiée en biosûreté (CBSP) de l'ABSA International et une spécialiste en microbiologie et en biosûreté de la National Registry of Certified Microbiologists (SM [NRCM]). Elle compte plus de vingt-cinq ans d'expérience dans le développement, la mise en œuvre et la surveillance de systèmes de gestion des risques biologiques dans les domaines de la santé publique, de la recherche et du développement ainsi que dans les installations de fabrication de vaccins (laboratoires de confinement de niveau 2 et de niveau 3, installations pour petits animaux et installations de grande taille pour confinement de niveau 2). Elle est une formatrice certifiée et a élaboré et donné des cours sur la biosûreté ainsi que de la certification sur le transport des marchandises dangereuses de classe 6.2, Matières infectieuses.

Mme Abbott-Permell contribue à la communauté internationale de la biosûreté à plusieurs titres. Elle est une membre active de l'ABSA International et a été coprésidente et membre du Comité d'examen technique et a également été membre du Comité des cours préalables à la conférence. Elle agit à titre de mentor et de conseillère en gestion des biorisques à l'échelle internationale pour le programme de développement et de jumelage pour le Programme international de réduction des menaces biologiques des Laboratoires Sandia (SNL/IBTR), est membre du groupe de travail binational sur les infections contractées en laboratoire (É.-U. et Canada), représente la province de l'Ontario dans le cadre du Réseau des agents de sécurité biologique du Canada et du Réseau des laboratoires de santé publique du Canada et a participé à la rédaction de nombreuses présentations sur la biosûreté faites dans le cadre des conférences annuelles sur la biosûreté d'ABSA International (gagnant du prix de la meilleure affiche internationale en 2011 pour la présentation sur la « Mise en œuvre de l'ergonomie dans les programmes de sécurité en laboratoire »). Mme Abbott-Permell a également contribué à la validation de la Méthodologie d'évaluation des risques en matière de biosûreté (BIORAM) pour les Laboratoires Sandia aux États-Unis.

Dr. Maurice Boissinot

Maurice Boissinot est microbiologiste et possède de l'expérience dans le secteur industriel et dans le milieu universitaire. Il a obtenu un doctorat en microbiologie-immunologie de l'Université Laval en 1989. Il a complété sa formation postdoctorale en Californie à l'Institut de recherche Scripps et chez Chiron Corporation. De 1996 à 1998, il a été directeur scientifique de BCM Oncologia, une petite entreprise de biotechnologie de Québec. Depuis 1998, il est chef de projet dans le groupe de diagnostic moléculaire au Centre de recherche en infectiologie (CRI) de l'Université Laval, où il travaille à l'élaboration de tests rapides pour la détection et l'identification de micro-organismes pathogènes. Il est également conservateur d'une collection de plus de 20 000 souches représentant la plupart des pathogènes bactériens humains et plusieurs virus humains. Il faisait partie de l'équipe qui a élaboré les deux premiers tests PCR en temps réel en instance d'approbation par la Food and Drug Administration (FDA). Il a été chargé de mettre au point des tests de détection rapide de Bacillus anthracis et du virus SRAS-CoV pour les programmes d'intervention d'urgence militaires et civils canadiens. Il est l'auteur de plus de 70 publications scientifiques couvrant des disciplines telles que la microbiologie, la chimie, la microfluidique, la nanotechnologie et la physique.

M. Kevin Cassidy

M. Kevin Cassidy, vice-président, produits biopharmaceutiques, Microbix Biosystems Inc., compte plus de 30 ans d'expérience dans les domaines des produits biopharmaceutiques, des vaccins et des instruments médicaux. Cette expérience inclut la culture de nombreuses espèces de virus et de bactéries à l'échelle industrielle pour la fabrication de dispositifs médicaux de diagnostic humain. Il est également un spécialiste de l'acquisition des ressources en vue du développement et de la commercialisation de nouveaux produits. Il possède une connaissance approfondie du développement industriel et de la fabrication de produits biopharmaceutiques.

Dr. Andrew Doxey

Andrew Doxey, Ph. D., est bioinformaticien et professeur agrégé au département de biologie de l'Université de Waterloo, où il est titulaire d'une chaire de recherche. M. Doxey a aussi été nommé conjointement à l'École d'informatique, et il occupe le poste de professeur auxiliaire au département de médecine de l'Université McMaster. Le laboratoire « Doxey Lab » s'intéresse à la bioinformatique, à la génomique microbienne et à l'évolution moléculaire, et il met en application des méthodes computationnelles visant la découverte de nouvelles familles de protéines et de nouvelles fonctions pour les protéines. Parmi les travaux récents du laboratoire, notons l'élaboration de la base de données de phylogénomique AnnoTree et la tenue d'études sur l'évolution et la diversité de toxines bactériennes telles que la toxine botulique, la toxine diphtérique et la toxine de C. difficile. M. Doxey bénéficie de subventions du CRSNG (Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada) et du réseau MITACS (Mathématiques des technologies de l'information et des systèmes complexes), et il est le lauréat du prix Thermo Fisher de 2018 pour sa contribution dans le domaine de la microbiologie.

Mme. Joy Kearsey

Joy Kearsey est titulaire d'une maîtrise ès sciences en microbiologie et en immunologie de l'Université Dalhousie. Mme Kearsey possède une expérience pratique en laboratoire, que ce soit dans le milieu universitaire, dans l'industrie ou pour les Services judiciaires de la Gendarmerie royale du Canada (GRC). Elle exerce depuis 2014 les fonctions d'agente de biosécurité pour Santé Nouvelle-Écosse et l'IWK Health Centre, où se trouvent des laboratoires de NC2 et de NC3. Mme Kearsey détient le titre d'agente de biosécurité autorisée décerné par l'Association canadienne pour la sécurité biologique et est membre de plusieurs groupes réunissant des agents de biosécurité, dont un réseau qu'elle a fondé et qui s'adresse aux agents de biosécurité des provinces de l'Atlantique.

Dr. Ayush Kumar

Ayush Kumar est professeur agrégé de microbiologie à l'Université du Manitoba. M. Kumar a fait son doctorat en microbiologie à l'Université du Manitoba. Il a fait ses études postdoctorales au Rocky Mountain Regional Center for Excellence de l'Université de l'État du Colorado, où il a étudié les mécanismes de résistance multiple aux médicaments chez les pathogènes bactériens classés comme agents sélectifs. À l'Université du Manitoba, le laboratoire de M. Kumar étudie les mécanismes de résistance pléiotrope chez Acinetobacter baumannii et Pseudomonas aeruginosa. Son groupe étudie également la prévalence des gènes de résistance aux antimicrobiens dans les sources d'eau et l'eau potable des collectivités des Premières Nations du Manitoba.

Dr. Paul Levett

Paul Levett est microbiologiste clinique en Colombie Britannique au Centre for Disease Control à Vancouver. Auparavant il était le directeur clinique du Saskatachewan Disease Control Laboratory, et a de l'expérience significative en design et en opération des laboratoires au niveau de confinement trois. Ses recherches portent sur la microbiologie appliquée en santé publique et la leptospirose. Il a également publié de nombreux articles portant sur des études diagnostiques et épidémiologiques des zoonoses, dont la leptospirose et le virus du Nil occidental.

Dr. Momar Ndao

Le Dr Momar Ndao occupe un poste de professeur à la division des maladies infectieuses de la faculté de médecine de l'Université McGill à Montréal. Il est également le directeur du Centre national de référence en parasitologie depuis 2002. En plus de ses études en médecine vétérinaire au Sénégal, il détient un diplôme en médecine tropicale, une maîtrise ès sciences et un doctorat en santé internationale et maladies tropicales de l'Institut de médecine tropicale d'Antwerp. Le Dr Momar Ndao s'implique activement dans 1) l'apport de la science de pointe pour diagnostiquer les maladies infectieuses; 2) l'étude des interactions hôte-parasite; 3) le dépistage des médicaments utiles pour le traitement des maladies infectieuses; 4) la mise au point de vaccins pour prévenir les maladies parasitaires et 5) l'application des technologies protéomiques pour découvrir des biomarqueurs des maladies infectieuses.

Dr. John Prescott

John F. Prescott est professeur émérite à la retraite de l'Université de Guelph, où il a été président du Département de pathobiologie de 2003 à 2018. Il a des intérêts très variés en matière d'infections bactériennes chez les animaux, mais il est surtout connu pour ses travaux sur la pneumonie Rhodococcus equi chez les poulains et pour la promotion d'une meilleure utilisation des médicaments antimicrobiens chez les animaux. Il est l'éditeur et l'auteur du texte « Antimicrobial Therapy in Veterinary Medicine » (thérapie antimicrobienne en médecine vétérinaire), qui en est maintenant à sa cinquième édition. Ses recherches les plus récentes portent sur la compréhension de l'entérite nécrotique des poulets à griller et sur le rôle de Clostridium perfringens dans d'autres infections intestinales graves des animaux. Il a été nommé à l'Académie canadienne des sciences de la santé en 2008.

Dr. James Scott

James Scott est professeur à l'école de santé publique Dalla Lana de l'Université de Toronto et chef de la Division de la santé au travail et de l'hygiène du milieu. Depuis sa nomination en 2002, son principal intérêt académique est la reconnaissance, l'évaluation et le contrôle des dangers biologiques, particulièrement les bioaérosols, sur le lieu de travail et dans la collectivité. Il est également propriétaire de Sporometrics Inc., un laboratoire commercial de diagnostic en microbiologie environnementale accrédité ISO/IEC17025.

Dre Fiona Smaill

Fiona Smaill est professeure au Département de pathologie et de médecine moléculaire de la Faculté des sciences de la santé de l'Université McMaster et médecin microbiologiste du Programme de biologie médicale de la région de Hamilton. Elle est consultante en maladies infectieuses, codirectrice de la clinique VIH à Hamilton Health Sciences et est une enseignante et une chercheuse active. La Dre Smaill, qui détient un baccalauréat en médecine de l'Université d'Otago en Nouvelle-Zélande, a terminé sa résidence en médecine interne, en maladies infectieuses et en microbiologie médicale à l'Université McMaster et possède une maîtrise en épidémiologie. Ses recherches comprennent des essais cliniques sur le VIH, de nouveaux vaccins contre la tuberculose et des examens systématiques des infections pendant la grossesse.

Dre Manal Tadros

Manal Tadros, MBBS, M. Sc., Ph. D., FRCPC, est diplômée de la Faculté de médecine de l'Université du Caire. Elle a obtenu sa maîtrise et son doctorat de l'Université du Caire en pathologie clinique, et sa sous-spécialité est la microbiologie médicale. Elle a travaillé comme médecin microbiologiste et consultante en prévention des infections aux hôpitaux universitaires du Caire. Elle a déménagé au Canada en 2005 et, après avoir obtenu son certificat du Conseil médical du Canada, la Dre Tadros s'est jointe au programme de résidence du département de microbiologie médicale de l'Université de Toronto pour suivre une nouvelle formation. Elle a obtenu son certificat du Collège royal en 2013. Elle a travaillé comme médecin microbiologiste et directrice du contrôle des infections à la Fraser Health Authority, en Colombie-Britannique, d'octobre 2013 à juin 2015. Elle s'est jointe à l'Hôpital St. Michael's en juillet 2015 et y travaille depuis comme microbiologiste médicale et conseillère en biosûreté de laboratoire. Elle est également professeure adjointe de médecine de laboratoire à l'Université de Toronto. La Dre Tadros s'intéresse à la recherche dans les domaines de la résistance aux antimicrobiens, de l'épidémiologie hospitalière, de l'amélioration des diagnostics au laboratoire de microbiologie médicale et d'autres initiatives d'amélioration de la qualité.

Détails de la page

Date de modification :