Réponse rapide du Comité consultatif national de l'immunisation (CCNI) : Dose supplémentaire de vaccin contre la COVID-19 chez les sujets immunodéprimés après une série primaire de 1 ou 2 doses

Publié : 10 septembre 2021

Sur cette page

Préambule

Le Comité consultatif national de l'immunisation (CCNI) et un organisme consultatif externe qui donne à l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) des conseils indépendants, continus et à jour dans le domaine de la médecine, des sciences et de la santé publique liés aux questions de l'ASPC concernant l'immunisation.

En plus de la prise en compte du fardeau associé aux maladies et des caractéristiques vaccinales, l'ASPC a élargi le mandat du CCNI de façon à lui permettre d'inclure l'étude systématique des facteurs liés aux programmes dans la formulation de ses recommandations axées sur des données probantes. Cette initiative devrait aider le CCNI à prendre des décisions en temps opportun en ce qui a trait aux programmes de vaccination financés par les fonds publics à échelle provinciale et territoriale.

Les nouveaux facteurs que le CCNI devra examiner de façon systématique sont les suivants : économie, équité, éthique, acceptabilité et faisabilité. Les déclarations du CCNI ne nécessiteront pas toutes une analyse approfondie de l'ensemble des facteurs programmatiques. Même si l'étude systématique des facteurs liés aux programmes sera effectuée à l'aide d'outils fondés sur des données probantes afin de cerner les problèmes distincts susceptibles d'avoir une incidence sur la prise de décision pour l'élaboration des recommandations, seuls les problèmes distincts considérés comme étant propres au vaccin ou à la maladie pouvant être prévenue par un vaccin seront inclus.

La présente déclaration contient les conseils indépendants et les recommandations du CCNI, qui reposent sur les connaissances scientifiques les plus récentes et diffuse ce document à des fins d'information. Les personnes qui administrent le vaccin devraient également connaître le contenu de la monographie de produit pertinente. Les recommandations d'utilisation et les autres renseignements qui figurent dans le présent document peuvent différer du contenu de la monographie de produit rédigée par le fabricant du vaccin au Canada. Les fabricants ont fait homologuer les vaccins et ont démontré leur innocuité et leur efficacité potentielle lorsqu'ils sont utilisés conformément à la monographie de produit uniquement. Les membres du CCNI et les membres de liaison doivent se conformer à la politique de l'ASPC régissant les conflits d'intérêts, notamment déclarer chaque année les conflits d'intérêts possibles.

Contexte

Les personnes immunodéprimées, notamment celles qui reçoivent un traitement immunosuppresseur, constituent une population très hétérogène dont certaines peuvent réagir différemment aux vaccins et nécessitent donc des considérations uniques en matière d'immunisation. Jusqu'à présent, on a observé que les personnes dont le système immunitaire est modérément à sévèrement compromis ont généralement des réponses en anticorps plus faibles et une efficacité vaccinale plus faible des vaccins contre la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) que les personnes immunocompétentes; toutefois, ces résultats varient selon l'affection sous-jacente ou les agents immunosuppresseurs. Les sujets atteints de diverses affections associées à l'immunodépression ont été exclus des essais randomisés contrôlés de l'efficacité potentielle des vaccins contre la COVID-19 réalisés par les fabricants. De plus, on n'est pas certain de la stratégie de vaccination qui permettra de les protéger au mieux de la maladie et des effets sévères de l'infection par le coronavirus du syndrome respiratoire aigu sévère 2 (SRAS-CoV-2).

On assiste actuellement à une résurgence des cas de COVID-19 dans certaines régions du Canada attribuable au variant delta, hautement transmissible, qui a été déclaré comme un variant préoccupant à l'échelle mondiale par l'Organisation mondiale de la Santé en mai 2021. On a constaté que le variant delta accroît le risque d'infection en raison de sa transmissibilité accrue. Des infections post-vaccination (infection chez des personnes entièrement vaccinées) se sont produites avec le variant Delta. Cela peut être attribuable à un certain degré d'évasion de l'immunité induite par le vaccin ou à la diminution de l'immunité induite par le vaccin au fil du temps, ou à une faible réponse immunitaire aux doses initiales de vaccin (comme cela peut se produire chez les personnes modérément ou sévèrement immunodéprimées). Le variant delta s'est aussi révélé plus virulent que les souches précédentes, ce qui se traduit par un pourcentage plus élevé de cas nécessitant des soins hospitaliers, surtout chez les sujets non vaccinés, mais également, jusqu'à un certain point, chez les personnes vaccinées, par rapport au variant AlphaNote de bas de page 1. Pour réduire le risque d'infection post-vaccination chez les groupes vulnérables, plusieurs pays, dont Israël, les États-Unis, la France, l'Allemagne, le Royaume-Uni, le Danemark et la Norvège, ont mis en œuvre l'administration de trois doses de vaccin contre la COVID-19 dans certaines populations immunodéprimées ou planifient l'administration d'une troisième dose.

Auparavant, le CCNI recommandait, de préférence, de proposer une série complète de vaccins à ARNm contre la COVID-19 (définie comme une série de deux doses) aux personnes du groupe d'âge autorisé qui sont immunodéprimées en raison d'une maladie ou d'un traitement. Des études récentes ont montré que certaines personnes qui ne réagissent pas après deux doses, en particulier les sujets modérément à sévèrement immunodéprimés, produisent des anticorps après une troisième dose d'un vaccin à ARNm et qu'il y a une augmentation des titres d'anticorps chez certaines personnes qui répondent à une série primaire initiale. Il existe de plus en plus de données probantes que les titres d'anticorps sont liés à l'efficacité réelle du vaccin (y compris contre les variants viraux) et peuvent être liés à la durée de la protection et à la protection contre les maladies sévères. Toutefois, un corrélat de protection n'a pas encore été défini.

Il convient de distinguer la dose supplémentaire ou la troisième dose envisagée pour les personnes modérément à sévèrement immunodéprimées d'une dose de rappel. Une dose de rappel vise à restaurer la protection qui a pu diminuer au fil du temps chez les personnes qui ont bien réagi à une série initiale de vaccins primaires à une ou deux doses. Les doses supplémentaires, qui viennent s'ajouter à la série primaire standard de vaccin, dont il est question dans la présente déclaration, offrent à des personnes qui n'ont peut-être pas atteint un niveau adéquat de protection après la série primaire standard, la possibilité de développer une meilleure réponse immunitaire.

Objectif des orientations

L'objectif du présent document d'orientation est de formuler des conseils sur l'utilisation d'une dose supplémentaire de vaccin contre la COVID-19 après l'administration d'une série primaire standard d'une ou deux doses chez les personnes modérément à sévèrement immunodéprimées au Canada.

Méthodologie

Le CCNI a examiné les données probantes directes et indirectes disponibles jusqu'au 11 août 2021 sur l'efficacité potentielle/réelle, l'innocuité et l'immunogénicité des séries primaires standard d'une ou deux doses, ainsi que l'innocuité et l'immunogénicité d'une dose supplémentaire d'un vaccin contre la COVID-19 après une série primaire standard chez les personnes immunodéprimées en raison d'une maladie ou d'un traitement. En date du 11 août 2021, aucune donnée sur l'efficacité potentielle/réelle d'une dose supplémentaire après qu'une série primaire de vaccins contre la COVID n'était disponible. Il n'y avait donc que des données sur l'immunogénicité et l'innocuité. Le CCNI a également étudié un rapport de synthèse du Groupe consultatif en matière d'éthique en santé publique (GCÉSP) de l'ASPC sur les considérations éthiques liées à l'administration de trois doses de vaccin contre la COVID-19, préparé le 12 août 2021.

Après un examen exhaustif des données probantes disponibles, le CCNI a approuvé les recommandations formulées ci-après le 1er septembre 2021.

Les détails du processus d'élaboration des recommandations fondées sur des données probantes du CCNI peuvent être consultés ailleursNote de bas de page 2Note de bas de page 3.

Définition des personnes immunodéprimées

Pour mettre en œuvre les orientations pour cette population, le CCNI a examiné un certain nombre de sources en vue de déterminer les populations immunodéprimées à qui une dose supplémentaire d'un vaccin contre la COVID-19 serait probablement le plus bénéfique à l'heure actuelle. Ces sources comprenaient les données figurant dans les ouvrages publiés et la littérature grise, le chapitre Immunisation des sujets immunodéprimés du Guide canadien d'immunisation et les critères d'inclusion appliqués dans d'autres administrations pour l'utilisation actuelle de doses supplémentaires d'un vaccin contre la COVID-19 chez les personnes immunodéprimées. La définition des personnes immunodéprimées aux fins des recommandations formulées dans la présente déclaration est également étayée par l'expertise clinique des membres du Comité.

Résumé des données probantes

Fardeau de la maladie au Canada

Les personnes immunodéprimées, y compris celles qui reçoivent un traitement immunosuppresseur, présentent un risque accru d'infection prolongée et de complications graves résultant d'une infection par le SRAS-CoV-2. Selon les données canadiennes de surveillance recueillies depuis décembre 2020, la proportion de cas de COVID-19 qui sont hospitalisés ou admis en unité de soins intensifs (USI), sans ajustement en fonction de l'âge, est quatre à cinq fois plus élevée que pour la population générale chez les personnes de 12 ans ou plus ayant déclaré une immunodéficience ou une malignitéNote de bas de page 4. On a observé le même résultat lorsque les données ont été limitées aux cas liés au variant delta signalés depuis mars 2021Note de bas de page 5.

Sommaire des données probantes sur la série de deux doses de vaccin contre la COVID-19 chez les personnes immunodéprimées

Efficacité réelle d'une série de deux doses de vaccin contre la COVID-19 chez les personnes immunodéprimées

Bien que les données probantes soient limitées, des études d'observation révèlent une réduction de l'efficacité réelle du vaccin contre l'infection par le SRAS-CoV-2 et la COVID-19 chez les adultes immunodéprimés par rapport à la population générale (pour une utilisation des vaccins conformément aux calendriers des fabricants). Une analyse combinée de trois grandes études de cohorte fondéesNote de bas de page 6Note de bas de page 7Note de bas de page 8 sur la population a permis d'estimer que l'efficacité réelle du vaccin contre l'infection par le SRAS-CoV-2 après la deuxième dose était de 79 % (intervalle de confiance [IC] à 95 % : 69 à 91 %) chez les personnes immunodéprimées, contre 90 % (IC à 95 % : 86 à 95 %) dans la population généraleNote de bas de page 9. Une autre analyse combinée de deux grandes études cas-témoinsNote de bas de page 10Note de bas de page 11 a, pour sa part, estimé l'efficacité réelle du vaccin contre l'infection à 88 % (IC à 95 % : 83 à 93 %) chez les personnes immunodéprimées et à 91 % (IC à 95 % : 84 à 98 %) dans la population généraleNote de bas de page 9. Les critères utilisés pour considérer un sujet comme étant immunodéprimé n'ont pas été définis dans ces études et les analyses ne fournissent pas de données suffisantes pour déterminer l'efficacité réelle du vaccin pour des affections liées à l'immunodépression ou des traitements en particulier.

Immunogénicité d'une série de deux doses de vaccin contre la COVID-19 chez les personnes immunodéprimées

L'effet de l'immunosuppression sur la séroconversion après la vaccination varie en fonction des conditions particulières ou du traitement immunosuppresseur. Les populations immunodéprimées n'ont pas toutes été étudiées en détail. Certaines études ont montré que l'immunogénicité est considérablement réduite chez certains adultes immunodéprimés par rapport aux personnes saines vaccinéesNote de bas de page 9. Il s'agit notamment des sujets présentant une malignité (solide et hématologique)Note de bas de page 12Note de bas de page 13Note de bas de page 14Note de bas de page 15Note de bas de page 16Note de bas de page 17Note de bas de page 18Note de bas de page 19Note de bas de page 20Note de bas de page 21Note de bas de page 22Note de bas de page 23Note de bas de page 24Note de bas de page 25Note de bas de page 26Note de bas de page 27Note de bas de page 28Note de bas de page 29Note de bas de page 30Note de bas de page 31Note de bas de page 32Note de bas de page 33Note de bas de page 34Note de bas de page 35Note de bas de page 36Note de bas de page 37Note de bas de page 38Note de bas de page 39Note de bas de page 40Note de bas de page 41Note de bas de page 42Note de bas de page 43Note de bas de page 44Note de bas de page 45Note de bas de page 46Note de bas de page 47Note de bas de page 48Note de bas de page 49Note de bas de page 50Note de bas de page 51Note de bas de page 52Note de bas de page 53Note de bas de page 54Note de bas de page 55, une sclérose en plaques en cas de traitement immunosuppresseurNote de bas de page 56Note de bas de page 57Note de bas de page 58, des sujets ayant reçu une greffe d'organe solideNote de bas de page 10Note de bas de page 15Note de bas de page 41Note de bas de page 50Note de bas de page 59Note de bas de page 60Note de bas de page 61Note de bas de page 62Note de bas de page 63Note de bas de page 64Note de bas de page 65Note de bas de page 66Note de bas de page 67Note de bas de page 68Note de bas de page 69Note de bas de page 70Note de bas de page 71Note de bas de page 72Note de bas de page 73Note de bas de page 74Note de bas de page 75Note de bas de page 76Note de bas de page 77Note de bas de page 78Note de bas de page 79Note de bas de page 80Note de bas de page 81Note de bas de page 82Note de bas de page 83Note de bas de page 84Note de bas de page 85Note de bas de page 86Note de bas de page 87Note de bas de page 88Note de bas de page 89Note de bas de page 90Note de bas de page 91Note de bas de page 92Note de bas de page 93Note de bas de page 94Note de bas de page 95Note de bas de page 96Note de bas de page 97Note de bas de page 98Note de bas de page 99 et de ceux atteints d'une immunodéficience primaireNote de bas de page 50Note de bas de page 100Note de bas de page 101Note de bas de page 102.

On ignore la signification clinique de cette différence de séroconversion et son effet sur l'efficacité réelle du vaccin.

Innocuité d'une série de deux doses de vaccin contre la COVID-19 chez les personnes immunodéprimées

Dans des études d'observation dans le monde réel chez cette population, le profil d'innocuité des vaccins à ARNm est comparable à celui observé dans la population générale, sans signalements d'innocuité inattendus ou graves jusqu'à présent; aucune aggravation d'une affection liée à l'immunodépression n'a été attribuée au vaccin.

Sommaire des données probantes sur une dose supplémentaire de vaccin contre la COVID-19 après une série de deux doses

Efficacité potentielle/réelle d'une dose supplémentaire de vaccin contre la COVID-19 après une série primaire de deux doses chez les personnes immunodéprimées

On ne dispose pas actuellement de données sur l'efficacité potentielle/réelle d'une dose supplémentaire de vaccin contre la COVID-19 après une série primaire d'une ou deux doses chez les personnes présentant une affection liée à l'immunodépression.

Immunogénicité d'une dose supplémentaire de vaccin contre la COVID-19 après une série primaire de deux doses chez les personnes immunodéprimées

Des données probantes émergentes indiquent que les réponses immunitaires humorales augmentent après l'administration d'une troisième dose d'un vaccin à ARNm contre la COVID-19 chez les adultes présentant une affection liée à l'immunodépression, mais le degré d'accroissement varie entre les études et selon le type d'affection liée à l'immunodépression ou de traitement. D'après 10 étudesNote de bas de page 103Note de bas de page 104Note de bas de page 105Note de bas de page 106Note de bas de page 107Note de bas de page 108Note de bas de page 109Note de bas de page 110Note de bas de page 111Note de bas de page 112 évaluant 2 075 patients, dont un essai contrôlé randomiséNote de bas de page 112, l'augmentation regroupée globale de la proportion d'adultes immunodéprimés qui ont fait une séroconversion après une dose supplémentaire était de 13 % (IC à 95 % : 5 à 22 %)Note de bas de page 9. Ces études évaluaient la séroconversion chez les personnes ayant reçu une transplantation d'organe plein, celles présentant une tumeur maligne hématologique et celles recevant une hémodialyse. La plus forte augmentation de la proportion des personnes qui se sont séroconverties après la troisième dose a été chez les receveurs de greffes d'organes solides. Dans la majorité des études, les trois doses étaient des vaccins à ARNm. Certaines personnes ont reçu le vaccin d'AstraZenecaNote de bas de page 113 ou de JanssenNote de bas de page 105Note de bas de page 106Note de bas de page 107Note de bas de page 108 comme troisième dose, mais il n'existe pas de données propres à ces vaccins comme dose supplémentaire. Dans certaines études, bien que l'augmentation de la proportion des personnes qui ont fait une séroconversion ait été faible, la médiane des titres d'anticorps a augmenté après la troisième dose par rapport à la deuxième. Les études étaient très hétérogènes en raison des différences entre les populations examinées. Étant donné la taille limitée des études disponibles à ce jour et l'absence de corrélat de protection immunologique défini, l'interprétation de la signification de ces résultats est sujette à des limitations.

Innocuité d'une dose supplémentaire après une série primaire de deux doses chez les personnes immunodéprimées

Dans dix études portant sur des adultes (cinq chez des patients ayant reçu une transplantation d'organes solidesNote de bas de page 105Note de bas de page 107Note de bas de page 110Note de bas de page 111Note de bas de page 114, trois chez des patients dialysésNote de bas de page 104Note de bas de page 106Note de bas de page 108, une chez des patients atteints d'un cancer non hématologiqueNote de bas de page 115 et une chez des patients atteints d'un cancer hématologiqueNote de bas de page 109), la réactogénicité d'une troisième dose de vaccin contre la COVID-19 était semblable à celle des doses précédentes. Dans presque toutes les études, la troisième dose était un vaccin à ARNm, sauf dans une étude où l'on a aussi utilisé le vaccin de Janssen pour certaines participations à des études comme dose supplémentaire après une série primaire de deux doses d'un vaccin à ARNm contre la COVID-19Note de bas de page 105. Toutefois, il n'existe pas de données propres au vaccin de Janssen contre la COVID-19 utilisé comme dose supplémentaire dans cette population. Aucune aggravation de la maladie sous-jacente n'a été signalée après l'immunisation, mais quelques cas de maladie du greffon envers l'hôte ou de rejet de l'organe ont été déclarés. Par ailleurs, sans groupe témoin non vacciné, il n'est pas possible à l'heure actuelle de déterminer si la réception d'une troisième dose de vaccin contre la COVID-19 pourrait être associée à un risque accru de rejet dans cette population. On a estimé qu'aucun évènement indésirable grave n'a été associé au vaccin. Les limitations de ces études sont les petites tailles des échantillons, les courtes périodes de suivi et l'hétérogénéité des populations et des calendriers de vaccins. Compte tenu de la petite taille de ces études et des durées de suivi limitées, on ignore l'effet des doses supplémentaires sur les évènements indésirables rares chez ces populations.

Le risque de myocardite ou de péricardite après l'administration d'un vaccin à ARNm contre la COVID-19 est actuellement signalé plus couramment après la deuxième dose qu'après la première. Le risque de myocardite ou de péricardite associé à une dose supplémentaire d'un vaccin à ARNm, y compris chez les personnes immunodéprimées, est inconnu pour le moment. Le CCNI continue à surveiller les données probantes et mettra à jour ses recommandations à mesure que l'information est disponible.

Pour de plus amples renseignements, voir les recommandations du CCNI sur l'utilisation des vaccins contre la COVID-19.

Autres renseignements et facteurs à prendre en considération

Moment de l'administration de la dose supplémentaire

Il existe actuellement peu de données pour déterminer l'intervalle optimal entre la première et la deuxième dose d'une série initiale de deux doses, ou avec une (troisième) dose supplémentaire. Les intervalles de dosage entre les deuxième et troisième doses variaient d'une étude à l'autre, allant de 28 jours à 127 jours, la majorité de ces dernières ayant porté sur un intervalle de deux à trois mois entre les dosesNote de bas de page 104Note de bas de page 105Note de bas de page 106Note de bas de page 107Note de bas de page 108Note de bas de page 110Note de bas de page 111Note de bas de page 112. Il est probable qu'un intervalle plus long entre les deuxièmes et troisièmes doses, comme celui utilisé dans la plupart des études, produise une meilleure réponse immunitaire. Toutefois, le fait de différer la troisième dose allonge la période pendant laquelle la personne immunodéprimée risque de bénéficier d'une protection moins qu'optimale et pourrait l'exposer à une infection par le SRAS-CoV-2 pendant qu'elle attend sa troisième dose.

En général, le CCNI recommande d'immuniser les personnes immunodéprimées au moment où l'on prévoit une réponse immunitaire maximale :

Considérations sur les produits vaccinaux

Les études évaluant des doses supplémentaires chez les personnes immunodéprimées ont surtout utilisé des vaccins à ARNm pour la série primaire initiale et la dose supplémentaire. À l'heure actuelle, les données sur le vaccin de Janssen sont très limitées et il n'en existe pas sur le vaccin contre la COVID-19 d'AstraZeneca comme dose supplémentaire dans cette population. Aucune préoccupation liée à l'innocuité n'a été relevée parmi les données probantes disponibles à ce jour en ce qui concerne les doses supplémentaires après une série primaire homologue ou hétérologue d'une ou deux doses.

Dans une méta-analyse de 22 étudesNote de bas de page 15Note de bas de page 16Note de bas de page 17Note de bas de page 27Note de bas de page 42Note de bas de page 46Note de bas de page 53Note de bas de page 58Note de bas de page 75Note de bas de page 87Note de bas de page 97Note de bas de page 116Note de bas de page 117Note de bas de page 118Note de bas de page 119Note de bas de page 120Note de bas de page 121Note de bas de page 122Note de bas de page 123Note de bas de page 124Note de bas de page 125Note de bas de page 126 évaluant la séroconversion après la série initiale de deuxNote de bas de page 2 doses dans les populations immunodéprimées et dialysées, Pfizer-BioNTech avait des taux de séroconversion regroupés légèrement inférieurs à ceux de Moderna avec un risque relatif de 0,94 (IC à 95 % = 0,91 à 0,97%) avec une hétérogénéité modérée entre les études (I2 = 65 %, χ2 = 59,6, p˂ 0,0001)Note de bas de page 9. Une partie de cette hétérogénéité était attribuable au taux de séroconversion plus faible du vaccin de Pfizer-BioNTech chez les patients transplantés d'organes solides en particulier.

Considérations sur l'éthique et l'équité

Les données probantes ont montré que l'utilisation des vaccins contre la COVID-19 conformément aux calendriers des fabricants produit une réponse immunitaire réduite chez certaines personnes immunodéprimées. Bien qu'une réduction de l'efficacité réelle des vaccins ait été observée par rapport à la population générale, les données probantes limitées sur cette population et la nature hétérogène des affections et des traitements immunodéprimants ne permettent pas de déterminer l'ampleur de la perte d'efficacité. Les stratégies de vaccination visant à protéger ces populations vulnérables ont également varié d'une étude et d'une administration à l'autre. Bien que l'attente de données sur l'efficacité réelle des vaccins pour cette population augmenterait la certitude de cette recommandation, une évaluation des avantages et des inconvénients fondés sur les données probantes disponibles sur l'immunogénicité et l'innocuité appuie la proposition d'une dose supplémentaire afin d'optimiser la protection directe contre le vaccin si possible, malgré les données probantes limitées. La dose supplémentaire fournit une possibilité d'atteindre une immunité protectrice contre la COVID-19 et ainsi contribuer à l'équité puisqu'un calendrier à trois doses peut être requis pour que la série primaire de vaccins soit efficace dans cette population. Un solide processus de consentement éclairé, qui précisera à la fois ce que l'on sait et ce que l'on ignore des risques et des avantages de l'administration d'une troisième dose (y compris le statut non approuvé de la recommandation du CCNI), sera nécessaire.

Recommandations

  1. Pour les personnes qui n'ont pas encore été vaccinées, le CCNI recommande d'administrer aux personnes modérément à sévèrement immunodéprimées* des groupes d'âge autorisés une série primaire de trois doses d'un vaccin à ARNm autorisé. (Recommandation forte)
  2. Le CCNI recommande de proposer une dose supplémentaire d'un vaccin à ARNm autorisé contre la COVID-19 aux personnes modérément à sévèrement immunodéprimées* des groupes d'âge autorisés et qui ont déjà reçu une série primaire complète d'une ou deux doses de vaccin contre la COVID-19 (selon un calendrier homologue ou hétérologue de vaccins à ARNm ou à vecteur viral). (Recommandation forte)
    • 2a. Une dose supplémentaire d'un vaccin à vecteur viral ne doit être envisagée que lorsque les autres vaccins autorisés contre la COVID-19 sont contre-indiqués ou inaccessibles. Le consentement éclairé relatif à une dose supplémentaire d'un vaccin à vecteur viral doit inclure une discussion sur l'absence de données probantes sur l'utilisation d'une telle dose dans cette population. (Recommandation discrétionnaire du CCNI)

* « Modérément à sévèrement immunodéprimés » s'entend des personnes présentant les conditions suivantes :

Pour obtenir des conseils sur le moment de vacciner les receveurs de greffe et les personnes ayant besoin de traitement immunosuppresseur, consulter une liste plus complète des conditions entraînant une immunodéficience primaire, et pour de plus amples renseignements sur les traitements immunosuppresseurs, voir la section Immunisation des sujets immunodéprimés dans la partie 3 - Vaccination de populations particulières du Guide canadien d'immunisation.

Considérations supplémentaires, sommaire des données probantes et justification

Voir les Recommandations sur l'utilisation des vaccins contre la COVID-19 pour obtenir de plus amples renseignements sur les vaccins contre la COVID-19.

Priorités de la recherche

Quels sont le produit, les doses de vaccin, l'intervalle entre les doses et le nombre de doses optimaux pour protéger les personnes immunodéprimées contre le SRAS-CoV-2?

Quelle est l'efficacité potentielle/réelle de doses supplémentaires chez les personnes immunodéprimées, notamment :

Si une dose supplémentaire permet d'atteindre une protection adéquate chez les personnes immunodéprimées, quelle est la durée de cette protection chez les personnes immunodéprimées et une dose/série de rappel sera-t-elle nécessaire?

Quels sont les seuils d'immunité adaptative ou innée pour la protection chez les personnes immunodéprimées?

Quel est le risque de myocardite/péricardite après une dose supplémentaire d'un vaccin à ARNm, y compris chez les personnes immunodéprimées?

D'autres données probantes immunologiques sont nécessaires dans les domaines suivants afin d'éclairer les prévisions de l'efficacité potentielle/réelle :

Des priorités de recherche supplémentaires figurent dans la déclaration du CCNI concernant les Recommandations sur l'utilisation des vaccins contre la COVID-19.

Références

Note de bas de page 1

Agence de la santé publique du Canada (ASPC) Emerging Science Group (ESG). Living summary of SARS-CoV-2 variants of concern: The Delta variant (B.1.617.2) profile, Highlights up to 29 juillet, 2021. Ottawa (ON): ASPC; 2021 Jul.

Retour à la référence de la note de bas de page 1

Note de bas de page 2

Ismail SJ, Langley JM, Harris TM, Warshawsky BF, Desai S, FarhangMehr M. Comité consultatif national de l'immunisation (CCNI) du Canada: Evidence-based decision-making on vaccines and immunization. Vaccine. 2010;28:A58,63. doi: 10.1016/j.vaccine.2010.02.035.

Retour à la référence de la note de bas de page 2

Note de bas de page 3

Ismail SJ, Hardy K, Tunis MC, Young K, Sicard N, Quach C. A framework for the systematic consideration of ethics, equity, feasibility, and acceptability in vaccine program recommendations. Vaccine. 10 août 2020;38(36):5861,5876. doi: 10.1016/j.vaccine.2020.05.051.

Retour à la référence de la note de bas de page 3

Note de bas de page 4

Agence de la santé publique du Canada (ASPC). Division de surveillance et de l'épidémiologie, Centre de l'immunisation et des maladies respiratoires infectieuses, Direction générale de la prévention et du contrôle des maladies infectieuses. Data cut-off 7 août 2021. Ottawa (ON): ASPC; 30 août 2021.

Retour à la référence de la note de bas de page 4

Note de bas de page 5

Agence de la santé publique du Canada (ASPC). Division de surveillance et de l'épidémiologie, Centre de l'immunisation et des maladies respiratoires infectieuses, Direction générale de la prévention et du contrôle des maladies infectieuses. Data cut-off 14 août 2021. Ottawa (ON): ASPC; 3 sep 2021.

Retour à la référence de la note de bas de page 5

Note de bas de page 6

Barda N, Dagan N, Balicer RD. BNT162b2 mRNA Covid-19 Vaccine in a nationwide mass vaccination setting. Reply. N Engl J Med. 20 mai 2021;384(20):1970. doi: 10.1056/NEJMc2104281.

Retour à la référence de la note de bas de page 6

Note de bas de page 7

Chodick G, Tene L, Rotem RS, Patalon T, Gazit S, Ben-Tov A, et al. The effectiveness of the TWO-DOSE BNT162b2 vaccine: analysis of real-world data. Clin Infect Dis. 17 mai 2021:ciab438. doi: 10.1093/cid/ciab438.

Retour à la référence de la note de bas de page 7

Note de bas de page 8

Whitaker HJ, Tsang RSM, Byford R, Andrews NJ, Sherlock J, Pillai PS, et al. Pfizer-BioNTech and Oxford AstraZeneca COVID-19 vaccine effectiveness and immune response among individuals in clinical risk groups. Preprint posted on khub. 9 juillet 2021.

Retour à la référence de la note de bas de page 8

Note de bas de page 9

Moayyedi P, Fernandes A, Yuan C, Farbod Y, Pittayanon R, Kanno T. The effects of vaccination in immunocompromised people. Rapid review of research studies on immunogenicity, safety, and efficacy/effectiveness of COVID-19 vaccines in immunocompromised individuals [unpublished draft]. Toronto (ON): SPOR Evidence Alliance; 25 août 2021.

Retour à la référence de la note de bas de page 9

Note de bas de page 10

Young-Xu Y, Korves C, Roberts J, Powell EI, Zwain GM, Smith J, et al. Coverage and effectiveness of mRNA COVID-19 vaccines among veterans. medRxiv. 14 juillet 2021. doi: 10.1101/2021.06.14.21258906.

Retour à la référence de la note de bas de page 10

Note de bas de page 11

Tenforde MW, Patel MM, Ginde AA, Douin DJ, Talbot HK, Casey JD, et al. Effectiveness of SARS-CoV-2 mRNA vaccines for preventing Covid-19 hospitalizations in the United States. medRxiv. 8 juillet 2021. doi: 10.1101/2021.07.08.21259776.

Retour à la référence de la note de bas de page 11

Note de bas de page 12

Palich R, Veyri M, Vozy A, Marot S, Gligorov J, Benderra MA, et al. High seroconversion rate but low antibody titers after two injections of BNT162b2 (Pfizer-BioNTech) vaccine in patients treated with chemotherapy for solid cancers. Ann Oncol. 22 juin 2021 doi: 10.1016/j.annonc.2021.06.018.

Retour à la référence de la note de bas de page 12

Note de bas de page 13

Scurr MJ, Zelek WM, Lippiatt G, Somerville M, Burnell SEA, Capitani L, et al. Whole blood-based measurement of SARS-CoV-2-specific T cell responses reveals asymptomatic infection and vaccine efficacy in healthy subjects and patients with solid organ cancers. medRxiv. 3 juin 2021. doi: 10.1101/2021.06.02.21258218.

Retour à la référence de la note de bas de page 13

Note de bas de page 14

Barrière J, Chamorey E, Adjtoutah Z, Castelnau O, Mahamat A, Marco S, et al. Impaired immunogenicity of BNT162b2 anti-SARS-CoV-2 vaccine in patients treated for solid tumors. Ann Oncol. août 2021, 32(8):1053,1055. doi: 10.1016/j.annonc.2021.04.019.

Retour à la référence de la note de bas de page 14

Note de bas de page 15

Haidar G, Agha M, Lukanski A, Linstrum K, Troyan R, Bilderback A, et al. Immunogenicity of COVID-19 vaccination in immunocompromised patients: An observational, prospective cohort study interim analysis. medRxiv. 30 juin 2021. doi: 10.1101/2021.06.28.21259576.

Retour à la référence de la note de bas de page 15

Note de bas de page 16

Addeo A, Shah PK, Bordry N, Hudson RD, Albracht B, Di Marco M, et al. Immunogenicity of SARS-CoV-2 messenger RNA vaccines in patients with cancer. Cancer cell. 9 août 2021; 39(8):1091,1098.e2. doi: 10.1016/j.ccell.2021.06.009.

Retour à la référence de la note de bas de page 16

Note de bas de page 17

Thakkar A, Gonzalez-Lugo JD, Goradia N, Gali R, Shapiro LC, Pradhan K, et al. Seroconversion rates following COVID-19 vaccination among patients with cancer. Cancer Cell. 9 août 2021;39(8):1081,1090.e2. doi: 10.1016/j.ccell.2021.06.002.

Retour à la référence de la note de bas de page 17

Note de bas de page 18

Terpos E, Zagouri F, Liontos M, Sklirou AD, Koutsoukos K, Markellos C, et al. Low titers of SARS-CoV-2 neutralizing antibodies after first vaccination dose in cancer patients receiving checkpoint inhibitors. J Hematol Oncol. 31 mai 2021;14(1):86,doi: 10.1186/s13045-021-01099-x.

Retour à la référence de la note de bas de page 18

Note de bas de page 19

Shroff RT, Chalasani P, Wei R, Pennington D, Quirk G, Schoenle MV, et al. Immune responses to COVID-19 mRNA vaccines in patients with solid tumors on active, immunosuppressive cancer therapy. medRxiv. 14 mai 2021. doi: 10.1101/2021.05.13.21257129.

Retour à la référence de la note de bas de page 19

Note de bas de page 20

Monin L, Laing AG, Muñoz-Ruiz M, McKenzie DR, Del Molino Del Barrio I, Alaguthurai T, et al. Safety and immunogenicity of one versus two doses of the COVID-19 vaccine BNT162b2 for patients with cancer: interim analysis of a prospective observational study. Lancet Oncol. juin 2021;22(6):765,778. doi: 10.1016/S1470-2045(21)00213-8.

Retour à la référence de la note de bas de page 20

Note de bas de page 21

Massarweh A, Eliakim-Raz N, Stemmer A, Levy-Barda A, Yust-Katz S, Zer A, et al. Evaluation of seropositivity following BNT162b2 messenger RNA vaccination for SARS-CoV-2 in patients undergoing treatment for cancer. JAMA Oncol. 1 août 2021;7(8):1133,1140. doi: 10.1001/jamaoncol.2021.2155.

Retour à la référence de la note de bas de page 21

Note de bas de page 22

Benda M, Mutschlechner B, Ulmer H, Grabher C, Severgnini L, Volgger A, et al. Serological SARS-CoV-2 antibody response, potential predictive markers and safety of BNT162b2 mRNA COVID-19 vaccine in haematological and oncological patients. Br J Haematol. 3 août 2021. doi: 10.1111/bjh.17743.

Retour à la référence de la note de bas de page 22

Note de bas de page 23

Shrotri M, Fragaszy E, Geismar C, Nguyen V, Beale S, Braithwaite I, et al. Spike-antibody responses to ChAdOx1 and BNT162b2 vaccines by demographic and clinical factors (Virus Watch study). medRxiv. 20 mai 2021. doi: 10.1101/2021.05.12.21257102.

Retour à la référence de la note de bas de page 23

Note de bas de page 24

Iacono D, Cerbone L, Palombi L, Cavalieri E, Sperduti I, Cocchiara RA, et al. Serological response to COVID-19 vaccination in patients with cancer older than 80 years. J Geriatr Oncol. 11 juin 2021. doi: 10.1016/j.jgo.2021.06.002.

Retour à la référence de la note de bas de page 24

Note de bas de page 25

Goshen-Lago T, Waldhorn I, Holland R, Szwarcwort-Cohen M, Reiner-Benaim A, Shachor-Meyouhas Y, et al. Serologic status and toxic effects of the SARS-CoV-2 BNT162b2 vaccine in patients undergoing treatment for cancer. JAMA Oncol. 8 juillet 2021. doi: 10.1001/jamaoncol.2021.2675.

Retour à la référence de la note de bas de page 25

Note de bas de page 26

Buttiron Webber T, Provinciali N, Musso M, Ugolini M, Boitano M, Clavarezza M, et al. Predictors of poor seroconversion and adverse events to SARS-CoV-2 mRNA BNT162b2 vaccine in cancer patients on active treatment. SSRN Preprint. 9 août 2021. doi: 10.2139/ssrn.3901796.

Retour à la référence de la note de bas de page 26

Note de bas de page 27

Agha M, Blake M, Chilleo C, Wells A, Haidar G. Suboptimal response to COVID-19 mRNA vaccines in hematologic malignancies patients. medRxiv. 7 avril 2021. doi: 10.1101/2021.04.06.21254949.

Retour à la référence de la note de bas de page 27

Note de bas de page 28

Bird S, Panopoulou A, Shea RL, Tsui M, Saso R, Sud A, et al. Response to first vaccination against SARS-CoV-2 in patients with multiple myeloma. Lancet Haematol. juin 2021;8(6):e389,e392. doi: 10.1016/S2352-3026(21)00110-1.

Retour à la référence de la note de bas de page 28

Note de bas de page 29

Cohen D, Hazut Krauthammer S, Cohen YC, Perry C, Avivi I, Herishanu Y, et al. Correlation between BNT162b2 mRNA Covid-19 vaccine-associated hypermetabolic lymphadenopathy and humoral immunity in patients with hematologic malignancy. Eur J Nucl Med Mol Imaging. 8 mai 2021:1,10. doi: 10.1007/s00259-021-05389-x.

Retour à la référence de la note de bas de page 29

Note de bas de page 30

Diefenbach C, Caro J, Koide A, Grossbard M, Goldberg JD, Raphael B, et al. Impaired humoral immunity to SARS-CoV-2 vaccination in non-Hodgkin lymphoma and CLL patients. medRxiv. 3 juin 2021. doi: 10.1101/2021.06.02.21257804.

Retour à la référence de la note de bas de page 30

Note de bas de page 31

Ghione P, Gu JJ, Attwood K, Torka P, Goel S, Sundaram S, et al. Impaired humoral responses to COVID-19 vaccination in patients with lymphoma receiving B-cell directed therapies. Blood. 29 juin 2021;138(9):811,814. doi: 10.1182/blood.2021012443.

Retour à la référence de la note de bas de page 31

Note de bas de page 32

Harrington P, de Lavallade H, Doores KJ, O'Reilly A, Seow J, Graham C, et al. Single dose of BNT162b2 mRNA vaccine against SARS-CoV-2 induces high frequency of neutralising antibody and polyfunctional T-cell responses in patients with myeloproliferative neoplasms. Leukemia. 22 mai 2021:1,5. doi: 10.1038/s41375-021-01300-7.

Retour à la référence de la note de bas de page 32

Note de bas de page 33

Harrington P, Doores KJ, Radia D, O'Reilly A, Lam HPJ, Seow J, et al. Single dose of BNT162b2 mRNA vaccine against severe acute respiratory syndrome coronavirus-2 (SARS-CoV-2) induces neutralising antibody and polyfunctional T-cell responses in patients with chronic myeloid leukaemia. Br J Haematol. 3 juin 2021. doi: 10.1111/bjh.17568.

Retour à la référence de la note de bas de page 33

Note de bas de page 34

Herishanu Y, Avivi I, Aharon A, Shefer G, Levi S, Bronstein Y, et al. Efficacy of the BNT162b2 mRNA COVID-19 Vaccine in patients with chronic lymphocytic leukemia. Blood. 16 avril 2021. doi: 10.1182/blood.2021011568.

Retour à la référence de la note de bas de page 34

Note de bas de page 35

Lim SH, Campbell N, Johnson M, Joseph-Pietras D, Collins GP, O'Callaghan A, et al. Antibody responses after SARS-CoV-2 vaccination in patients with lymphoma. Lancet Haematol. août 2021;8(8):e542,e544. doi: 10.1016/S2352-3026(21)00199-X.

Retour à la référence de la note de bas de page 35

Note de bas de page 36

Herzog Tzarfati K, Gutwein O, Apel A, Rahimi-Levene N, Sadovnik M, Harel L, et al. BNT162b2 COVID-19 vaccine is significantly less effective in patients with hematologic malignancies. Am J Hematol. 29 juin 2021. doi: 10.1002/ajh.26284.

Retour à la référence de la note de bas de page 36

Note de bas de page 37

Terpos E, Trougakos IP, Gavriatopoulou M, Papassotiriou I, Sklirou AD, Ntanasis-Stathopoulos I, et al. Low neutralizing antibody responses against SARS-CoV-2 in elderly myeloma patients after the first BNT162b2 vaccine dose. Blood. 16 avril 2021. doi: 10.1182/blood.2021011904.

Retour à la référence de la note de bas de page 37

Note de bas de page 38

Roeker LE, Knorr DA, Thompson MC, Nivar M, Lebowitz S, Peters N, et al. COVID-19 vaccine efficacy in patients with chronic lymphocytic leukemia. Leukemia. sep 2021;35(9):2703,2705. doi: 10.1038/s41375-021-01270-w.

Retour à la référence de la note de bas de page 38

Note de bas de page 39

Pimpinelli F, Marchesi F, Piaggio G, Giannarelli D, Papa E, Falcucci P, et al. Fifth-week immunogenicity and safety of anti-SARS-CoV-2 BNT162b2 vaccine in patients with multiple myeloma and myeloproliferative malignancies on active treatment: preliminary data from a single institution. J Hematol Oncol. 18 mai 2021;14(1):81,021-01090-6. doi: 10.1186/s13045-021-01090-6.

Retour à la référence de la note de bas de page 39

Note de bas de page 40

Pimpinelli F, Marchesi F, Piaggio G, Giannarelli D, Papa E, Falcucci P, et al. Lower response to BNT162b2 vaccine in patients with myelofibrosis compared to polycythemia vera and essential thrombocythemia. J Hematol Oncol. 29 juillet 2021;14(1):119,021-01130-1. doi: 10.1186/s13045-021-01130-1.

Retour à la référence de la note de bas de page 40

Note de bas de page 41

Peled Y, Ram E, Lavee J, Sternik L, Segev A, Wieder-Finesod A, et al. BNT162b2 vaccination in heart transplant recipients: Clinical experience and antibody response. J Heart Lung Transplant. août 2021;40(8):759,762. doi: 10.1016/j.healun.2021.04.003.

Retour à la référence de la note de bas de page 41

Note de bas de page 42

Van Oekelen O, Gleason CR, Agte S, Srivastava K, Beach KF, Aleman A, et al. Highly variable SARS-CoV-2 spike antibody responses to two doses of COVID-19 RNA vaccination in patients with multiple myeloma. Cancer Cell. 9 août 2021;39(8):1028,1030. doi: 10.1016/j.ccell.2021.06.014.

Retour à la référence de la note de bas de page 42

Note de bas de page 43

Maneikis K, Šablauskas K, Ringelevičiūtė U, Vaitekėnaitė V, Čekauskienė R, Kryžauskaitė L, et al. Immunogenicity of the BNT162b2 COVID-19 mRNA vaccine and early clinical outcomes in patients with haematological malignancies in Lithuania: a national prospective cohort study. Lancet Haematol. août 2021;8(8):e583,e592. doi: 10.1016/S2352-3026(21)00169-1.

Retour à la référence de la note de bas de page 43

Note de bas de page 44

Ghandili S, Schönlein M, Lütgehetmann M, Schulze Zur Wiesch J, Becher H, Bokemeyer C, et al. Post-vaccination anti-SARS-CoV-2-antibody response in patients with multiple myeloma correlates with low CD19+ b-lymphocyte count and anti-CD38 treatment. Cancers (Basel). 28 juillet 2021;13(15):3800. doi: 10.3390/cancers13153800.

Retour à la référence de la note de bas de page 44

Note de bas de page 45

Guglielmelli P, Mazzoni A, Maggi L, Kiros ST, Zammarchi L, Pilerci S, et al. Impaired response to first SARS-CoV-2 dose vaccination in myeloproliferative neoplasm patients receiving ruxolitinib. Am J Hematol. 31 juillet 2021. doi: 10.1002/ajh.26305.

Retour à la référence de la note de bas de page 45

Note de bas de page 46

Stampfer SD, Goldwater MS, Jew S, Bujarski S, Regidor B, Daniely D, et al. Response to mRNA vaccination for COVID-19 among patients with multiple myeloma. Leukemia. 29 juillet 2021:1,8. doi: 10.1038/s41375-021-01354-7.

Retour à la référence de la note de bas de page 46

Note de bas de page 47

Gurion R, Rozovski U, Itchaki G, Gafter-Gvili A, Leibovitch C, Raanani P, et al. Humoral serologic response to the BNT162b2 vaccine is abrogated in lymphoma patients within the first 12 months following treatment with anti-CD2O antibodies. Haematologica. 29 juillet 2021. doi: 10.3324/haematol.2021.279216.

Retour à la référence de la note de bas de page 47

Note de bas de page 48

Benjamini O, Rokach L, Itchaki G, Braester A, Shvidel L, Goldschmidt N, et al. Safety and efficacy of BNT162b mRNA Covid19 Vaccine in patients with chronic lymphocytic leukemia. Haematologica. 29 juillet 2021. doi: 10.3324/haematol.2021.279196.

Retour à la référence de la note de bas de page 48

Note de bas de page 49

Re D, Barrière J, Chamorey E, Delforge M, Gastaud L, Petit E, et al. Low rate of seroconversion after mRNA anti-SARS-CoV-2 vaccination in patients with hematological malignancies. Leuk Lymphoma. 26 juillet 2021:1,3. doi: 10.1080/10428194.2021.1957877.

Retour à la référence de la note de bas de page 49

Note de bas de page 50

Ramanathan M, Murugesan K, Yang LM, Costales C, Bulterys PL, Schroers-Martin J, et al. Cell-mediated and humoral immune response to 2-dose SARS-CoV2 mRNA vaccination in immunocompromised patient population. medRxiv. 23 juillet 2021. doi: 10.1101/2021.07.21.21260921.

Retour à la référence de la note de bas de page 50

Note de bas de page 51

Charmetant X, Espi M, Benotmane I, Heibel F, Buron F, Gautier-Vargas G, et al. Comparison of infected and vaccinated transplant recipients highlights the role of Tfh and neutralizing IgG in COVID-19 protection. medRxiv. 24 juillet 2021. doi: 10.1101/2021.07.22.21260852.

Retour à la référence de la note de bas de page 51

Note de bas de page 52

Gavriatopoulou M, Terpos E, Kastritis E, Briasoulis A, Gumeni S, Ntanasis-Stathopoulos I, et al. Low neutralizing antibody responses in WM, CLL and NHL patients after the first dose of the BNT162b2 and AZD1222 vaccine. Clin Exp Med. 20 juillet 2021:1,5. doi: 10.1007/s10238-021-00746-4.

Retour à la référence de la note de bas de page 52

Note de bas de page 53

Greenberger LM, Saltzman LA, Senefeld JW, Johnson PW, DeGennaro LJ, Nichols GL. Antibody response to SARS-CoV-2 vaccines in patients with hematologic malignancies. Cancer cell. 9 août 2021;39(8):1031,1033. doi: 10.1016/j.ccell.2021.07.012.

Retour à la référence de la note de bas de page 53

Note de bas de page 54

Ehmsen S, Asmussen A, Jeppesen SS, Nilsson AC, Østerlev S, Vestergaard H, et al. Antibody and T cell immune responses following mRNA COVID-19 vaccination in patients with cancer. Cancer Cell. 9 août 2021;39(8):1034,1036. doi: 10.1016/j.ccell.2021.07.016.

Retour à la référence de la note de bas de page 54

Note de bas de page 55

Fox TA, Kirkwood AA, Enfield L, O'Reilly M, Arulogun S, D'Sa S, et al. Low seropositivity and sub-optimal neutralisation rates in patients fully vaccinated against COVID-19 with B cell malignancies. medRxiv. 19 juillet 2021. doi: 10.1101/2021.07.19.21260762.

Retour à la référence de la note de bas de page 55

Note de bas de page 56

Achiron A, Mandel M, Dreyer-Alster S, Harari G, Magalashvili D, Sonis P, et al. Humoral immune response to COVID-19 mRNA vaccine in patients with multiple sclerosis treated with high-efficacy disease-modifying therapies. Ther Adv Neurol Disord. 22 avril 2021;14:doi: 10.1177/17562864211012835.

Retour à la référence de la note de bas de page 56

Note de bas de page 57

Apostolidis SA, Kakara M, Painter MM, Goel RR, Mathew D, Lenzi K, et al. Altered cellular and humoral immune responses following SARS-CoV-2 mRNA vaccination in patients with multiple sclerosis on anti-CD20 therapy. medRxiv. 30 juin 2021. doi: 10.1101/2021.06.23.21259389.

Retour à la référence de la note de bas de page 57

Note de bas de page 58

Guerrieri S, Lazzarin S, Zanetta C, Nozzolillo A, Filippi M, Moiola L. Serological response to SARS-CoV-2 vaccination in multiple sclerosis patients treated with fingolimod or ocrelizumab: an initial real-life experience. J Neurol. 26 juin 2021:1,5. doi: 10.1101/2021.06.23.21259389.

Retour à la référence de la note de bas de page 58

Note de bas de page 59

Miele M, Busà R, Russelli G, Sorrentino MC, Di Bella M, Timoneri F, et al. Impaired anti-SARS-CoV-2 humoral and cellular immune response induced by Pfizer-BioNTech BNT162b2 mRNA vaccine in solid organ transplanted patients. Am J Transplant. août 2021; 21(8):2919,2921. doi: 10.1111/ajt.16702.

Retour à la référence de la note de bas de page 59

Note de bas de page 60

Cucchiari D, Egri N, Bodro M, Herrera S, Del Risco-Zevallos J, Casals-Urquiza J, et al. Cellular and humoral response after MRNA-1273 SARS-CoV-2 vaccine in kidney transplant recipients. Am J Transplant. août 2021;21(8):2727,2739. doi: 10.1111/ajt.16701.

Retour à la référence de la note de bas de page 60

Note de bas de page 61

Husain SA, Tsapepas D, Paget KF, Chang JH, Crew RJ, Dube GK, et al. Postvaccine anti-SARS-CoV-2 spike protein antibody development in kidney transplant recipients. Kidney Int Rep. juin 2021;6(6):1699,1700. doi: 10.1016/j.ekir.2021.04.017.

Retour à la référence de la note de bas de page 61

Note de bas de page 62

Schmidt T, Klemis V, Schub D, Schneitler S, Reichert MC, Wilkens H, et al. Cellular immunity predominates over humoral immunity after the first dose of COVID-19 vaccines in solid organ transplant recipients. medRxiv. 14 mai 2021. doi: 10.1101/2021.05.07.21256809.

Retour à la référence de la note de bas de page 62

Note de bas de page 63

Ben-Dov I, Oster Y, Tzukert K, Alster T, Bader R, Israeli R, et al. Impact of tozinameran (BNT162b2) mRNA vaccine on kidney transplant and chronic dialysis patients: 3-5 months followup. medRxiv. 17 juillet 2021. doi: 10.1101/2021.06.12.21258813.

Retour à la référence de la note de bas de page 63

Note de bas de page 64

Benotmane I, Gautier-Vargas G, Cognard N, Olagne J, Heibel F, Braun-Parvez L, et al. Weak anti-SARS-CoV-2 antibody response after the first injection of an mRNA COVID-19 vaccine in kidney transplant recipients. Kidney Int. juin 2021;99(6):1487,1489. doi: 10.1016/j.kint.2021.03.014.

Retour à la référence de la note de bas de page 64

Note de bas de page 65

Bertrand D, Hamzaoui M, Lemée V, Lamulle J, Hanoy M, Laurent C, et al. Antibody and T cell response to SARS-CoV-2 messenger RNA BNT162b2 vaccine in kidney transplant recipients and hemodialysis patients. J Am Soc Nephrol. sep 2021;32(9):2147,2152. doi: 10.1681/ASN.2021040480.

Retour à la référence de la note de bas de page 65

Note de bas de page 66

Chavarot N, Ouedrani A, Marion O, Leruez-Ville M, Vilain E, Baaziz M, et al. Poor anti-SARS-CoV-2 humoral and T-cell responses after 2 injections of mRNA vaccine in kidney transplant recipients treated with belatacept. Transplantation. 1 sep 2021;105(9):e94,e95. doi: 10.1097/TP.0000000000003784.

Retour à la référence de la note de bas de page 66

Note de bas de page 67

Danthu C, Hantz S, Dahlem A, Duval M, Ba B, Guibbert M, et al. Humoral response after SARS-CoV-2 mRNA vaccination in a cohort of hemodialysis patients and kidney transplant recipients. J Am Soc Nephrol. sep 2021;32(9):2153,2158. doi: 10.1681/ASN.2021040490.

Retour à la référence de la note de bas de page 67

Note de bas de page 68

Firket L, Descy J, Seidel L, Bonvoisin C, Bouquegneau A, Grosch S, et al. Serological response to mRNA SARS-CoV-2 BNT162b2 vaccine in kidney transplant recipients depends on prior exposure to SARS-CoV-2. Am J Transplant. 21 juin 2021. doi: 10.1111/ajt.16726.

Retour à la référence de la note de bas de page 68

Note de bas de page 69

Grupper A, Rabinowich L, Schwartz D, Schwartz IF, Ben-Yehoyada M, Shashar M, et al. Reduced humoral response to mRNA SARS-CoV-2 BNT162b2 vaccine in kidney transplant recipients without prior exposure to the virus. Am J Transplant. 18 avril 2021. doi: 10.1111/ajt.16615.

Retour à la référence de la note de bas de page 69

Note de bas de page 70

Havlin J, Svorcova M, Dvorackova E, Lastovicka J, Lischke R, Kalina T, et al. Immunogenicity of BNT162b2 mRNA COVID-19 vaccine and SARS-CoV-2 infection in lung transplant recipients. J Heart Lung Transplant. août 2021;40(8):754,758. doi: 10.1016/j.healun.2021.05.004.

Retour à la référence de la note de bas de page 70

Note de bas de page 71

Itzhaki Ben Zadok O, Shaul AA, Ben-Avraham B, Yaari V, Ben Zvi H, Shostak Y, et al. Immunogenicity of the BNT162b2 mRNA vaccine in heart transplant recipients - a prospective cohort study. Eur J Heart Fail. 8 mai 2021. doi: 10.1002/ejhf.2199.

Retour à la référence de la note de bas de page 71

Note de bas de page 72

Marinaki S, Adamopoulos S, Degiannis D, Roussos S, Pavlopoulou ID, Hatzakis A, et al. Immunogenicity of SARS-CoV-2 BNT162b2 vaccine in solid organ transplant recipients. Am J Transplant. août 2021;21(8):2913,2915. doi: 10.1111/ajt.16607.

Retour à la référence de la note de bas de page 72

Note de bas de page 73

Marion O, Del Bello A, Abravanel F, Couat C, Faguer S, Esposito L, et al. Safety and immunogenicity of anti-SARS-CoV-2 messenger RNA vaccines in recipients of solid organ transplants. Ann Intern Med. 25 mai 2021. doi: 10.7326/M21-1341.

Retour à la référence de la note de bas de page 73

Note de bas de page 74

Mazzola A, Todesco E, Drouin S, Hazan F, Marot S, Thabut D, et al. Poor antibody response after two doses of SARS-CoV-2 vaccine in transplant recipients. Clin Infect Dis. 24 juin 2021. doi: 10.1093/cid/ciab580.

Retour à la référence de la note de bas de page 74

Note de bas de page 75

Narasimhan M, Mahimainathan L, Clark AE, Usmani A, Cao J, Araj E, et al. Serological response in lung transplant recipients after two doses of SARS-CoV-2 mRNA vaccines. Vaccines (Basel). 30 juin 2021;9(7):708. doi: 10.3390/vaccines9070708.

Retour à la référence de la note de bas de page 75

Note de bas de page 76

Rabinowich L, Grupper A, Baruch R, Ben-Yehoyada M, Halperin T, Turner D, et al. Low immunogenicity to SARS-CoV-2 vaccination among liver transplant recipients. J Hepatol. août 2021;75(2):435,438. doi: 10.1016/j.jhep.2021.04.020.

Retour à la référence de la note de bas de page 76

Note de bas de page 77

Ram R, Hagin D, Kikozashvilli N, Freund T, Amit O, Bar-On Y, et al. Safety and immunogenicity of the BNT162b2 mRNA COVID-19 vaccine in patients after allogeneic HCT or CD19-based CART therapy-A single-center prospective cohort study. Transplant Cell Ther. sep 2021;27(9):788,794. doi: 10.1016/j.jtct.2021.06.024.

Retour à la référence de la note de bas de page 77

Note de bas de page 78

Rincon-Arevalo H, Choi M, Stefanski A, Halleck F, Weber U, Szelinski F, et al. Impaired antigen-specific memory B cell and plasma cell responses including lack of specific IgG upon SARS-CoV-2 BNT162b2 vaccination among kidney transplant and dialysis patients. medRxiv. 20 avril 2021. doi: 10.1101/2021.04.15.21255550.

Retour à la référence de la note de bas de page 78

Note de bas de page 79

Rozen-Zvi B, Yahav D, Agur T, Zingerman B, Ben-Zvi H, Atamna A, et al. Antibody response to SARS-CoV-2 mRNA vaccine among kidney transplant recipients: a prospective cohort study. Clin Microbiol Infect. août 2021;27(8):1173.e1,1173.e4. doi: 10.1016/j.cmi.2021.04.028.

Retour à la référence de la note de bas de page 79

Note de bas de page 80

Sattler A, Schrezenmeier E, Weber UA, Potekhin A, Bachmann F, Straub-Hohenbleicher H, et al. Impaired humoral and cellular immunity after SARS-CoV-2 BNT162b2 (tozinameran) prime-boost vaccination in kidney transplant recipients. J Clin Invest. 15 juillet 2021;131(14):e150175. doi: 10.1172/JCI150175.

Retour à la référence de la note de bas de page 80

Note de bas de page 81

Shostak Y, Shafran N, Heching M, Rosengarten D, Shtraichman O, Shitenberg D, et al. Early humoral response among lung transplant recipients vaccinated with BNT162b2 vaccine. Lancet Respir Med. juin 2021;9(6):e52,e53. doi: 10.1016/S2213-2600(21)00184-3.

Retour à la référence de la note de bas de page 81

Note de bas de page 82

Yi SG, Knight RJ, Graviss EA, Nguyen DT, Ghobrial RM, Gaber AO, et al. Kidney transplant recipients rarely show an early antibody response following the first COVID-19 vaccine administration. Transplantation. 19 mars 2021. doi: 10.1097/TP.0000000000003764.

Retour à la référence de la note de bas de page 82

Note de bas de page 83

Midtvedt K, Tran T, Parker K, Marti HP, Stenehjem AE, Gøransson LG, et al. Low immunization rate in kidney transplant recipients also after dose 2 of the BNT162b2 vaccine: Continue to keep your guard up! Transplantation. 1 août 2021,105(8):e80,e81. doi: 10.1097/TP.0000000000003856.

Retour à la référence de la note de bas de page 83

Note de bas de page 84

Di Meo A, Miller JJ, Fabros A, Brinc D, Hall V, Pinzon N, et al. Evaluation of three anti-SARS-CoV-2 serologic immunoassays for post-vaccine response. J Appl Lab Med. 3 août 2021. doi: 10.1093/jalm/jfab087.

Retour à la référence de la note de bas de page 84

Note de bas de page 85

Del Bello A, Abravanel F, Marion O, Couat C, Esposito L, Lavayssière L, et al. Efficiency of a boost with a third dose of anti-SARS-CoV-2 messenger RNA-based vaccines in solid organ transplant recipients. Am J Transplant. 31 juillet 2021. doi: 10.1111/ajt.16775.

Retour à la référence de la note de bas de page 85

Note de bas de page 86

Hod T, Ben-David A, Olmer L, Levy I, Ghinea R, Mor E, et al. Humoral response of renal transplant recipients to the BNT162b2 SARS-CoV-2 mRNA vaccine using both RBD IgG and neutralizing antibodies. Transplantation. 6 juillet 2021. doi: 10.1097/TP.0000000000003889.

Retour à la référence de la note de bas de page 86

Note de bas de page 87

Stumpf J, Siepmann T, Lindner T, Karger C, Schwöbel J, Anders L, et al. Humoral and cellular immunity to SARS-CoV-2 vaccination in renal transplant versus dialysis patients: A prospective, multicenter observational study using mRNA-1273 or BNT162b2 mRNA vaccine. Lancet Reg Health Eur. 23 juillet 2021. doi: 10.1016/j.lanepe.2021.100178.

Retour à la référence de la note de bas de page 87

Note de bas de page 88

Herrera S, Colmenero J, Pascal M, Escobedo M, Castel MA, Sole-González E, et al. Cellular and humoral immune response after mRNA-1273 SARS-CoV-2 vaccine in liver and heart transplant recipients. Am J Transplant. 22 juillet 2021. doi: 10.1111/ajt.16768.

Retour à la référence de la note de bas de page 88

Note de bas de page 89

Easdale S, Shea R, Ellis L, Bazin J, Davis K, Dallas F, et al. Serologic responses following a single dose of SARS-Cov-2 vaccination in allogeneic stem cell transplantation recipients. Transplant Cell Ther. 19 juillet 2021. doi: 10.1016/j.jtct.2021.07.011.

Retour à la référence de la note de bas de page 89

Note de bas de page 90

Boyarsky BJ, Barbur I, Chiang TP, Ou MT, Greenberg RS, Teles AT, et al. SARS-CoV-2 messenger RNA vaccine immunogenicity in solid organ transplant recipients with prior COVID-19. Transplantation. 19 juillet 2021. doi: 10.1097/TP.0000000000003900.

Retour à la référence de la note de bas de page 90

Note de bas de page 91

Ali H, Ngo D, Aribi A, Arslan S, Dadwal S, Marcucci G, et al. Safety and tolerability of SARS-CoV2 emergency-use authorized vaccines for allogeneic hematopoietic stem cell transplant recipients. Transplant Cell Ther. 15 juillet 2021. doi: 10.1016/j.jtct.2021.07.008.

Retour à la référence de la note de bas de page 91

Note de bas de page 92

Redjoul R, Le Bouter A, Beckerich F, Fourati S, Maury S. Antibody response after second BNT162b2 dose in allogeneic HSCT recipients. Lancet. 24 juillet 2021;398(10297):298,299. doi: 10.1016/S0140-6736(21)01594-4.

Retour à la référence de la note de bas de page 92

Note de bas de page 93

Prendecki M, Thomson T, Clarke CL, Martin P, Gleeson S, De Aguiar RC, et al. Comparison of humoral and cellular responses in kidney transplant recipients receiving BNT162b2 and ChAdOx1 SARS-CoV-2 vaccines. medRxiv. 14 juillet 2021. doi: 10.1101/2021.07.09.21260192.

Retour à la référence de la note de bas de page 93

Note de bas de page 94

Schramm R, Costard-Jäckle A, Rivinius R, Fischer B, Müller B, Boeken U, et al. Poor humoral and T-cell response to two-dose SARS-CoV-2 messenger RNA vaccine BNT162b2 in cardiothoracic transplant recipients. Clin Res Cardiol. août 2021;110(8):1142,1149. doi: 10.1007/s00392-021-01880-5.

Retour à la référence de la note de bas de page 94

Note de bas de page 95

Korth J, Jahn M, Dorsch O, Anastasiou OE, Sorge-Hädicke B, Eisenberger U, et al. Impaired humoral response in renal transplant recipients to SARS-CoV-2 vaccination with BNT162b2 (Pfizer-BioNTech). Viruses. 25 avril 2021;13(5):756. doi: 10.3390/v13050756.

Retour à la référence de la note de bas de page 95

Note de bas de page 96

Holden IK, Bistrup C, Nilsson AC, Hansen JF, Abazi R, Davidsen JR, et al. Immunogenicity of SARS-CoV-2 mRNA vaccine in solid organ transplant recipients. J Intern Med. 8 juillet 2021. doi: 10.1111/joim.13361.

Retour à la référence de la note de bas de page 96

Note de bas de page 97

Cao J, Liu X, Muthukumar A, Gagan J, Jones P, Zu Y. Poor humoral response in solid organ transplant recipients following complete mRNA SARS-CoV-2 vaccination. Clin Chem. 6 août 2021. doi: 10.1093/clinchem/hvab149.

Retour à la référence de la note de bas de page 97

Note de bas de page 98

Hall VG, Ferreira VH, Ierullo M, Ku T, Marinelli T, Majchrzak-Kita B, et al. Humoral and cellular immune response and safety of two-dose SARS-CoV-2 mRNA-1273 vaccine in solid organ transplant recipients. Am J Transplant. 4 août 2021. doi: 10.1111/ajt.16766.

Retour à la référence de la note de bas de page 98

Note de bas de page 99

Rashidi-Alavijeh J, Frey A, Passenberg M, Korth J, Zmudzinski J, Anastasiou OE, et al. Humoral response to SARS-Cov-2 vaccination in liver transplant recipients-A single-center experience. Vaccines (Basel). 4 juillet 2021;9(7):738. doi: 10.3390/vaccines9070738.

Retour à la référence de la note de bas de page 99

Note de bas de page 100

Salinas AF, Mortari EP, Terreri S, Quintarelli C, Pulvirenti F, Cecca SD, et al. SARS-CoV-2 vaccine induced atypical immune responses in antibody defects: everybody does their best. medRxiv. 28 juin 2021. doi: 10.1101/2021.06.24.21259130.

Retour à la référence de la note de bas de page 100

Note de bas de page 101

Hagin D, Freund T, Navon M, Halperin T, Adir D, Marom R, et al. Immunogenicity of Pfizer-BioNTech COVID-19 vaccine in patients with inborn errors of immunity. J Allergy Clin Immunol. sep 2021;148(3):739,749. doi: 10.1016/j.jaci.2021.05.029.

Retour à la référence de la note de bas de page 101

Note de bas de page 102

Nadesalingam A, Cantoni D, Wells DA, Aguinam ET, Ferrari M, Smith P, et al. Paucity and discordance of neutralising antibody responses to SARS-CoV-2 VOCs in vaccinated immunodeficient patients and health-care workers in the UK. Lancet Microbe. sep 2021;2(9):e416,e418. doi: 10.1016/S2666-5247(21)00157-9.

Retour à la référence de la note de bas de page 102

Note de bas de page 103

Ducloux D, Colladant M, Chabannes M, Yannaraki M, Courivaud C. Humoral response after 3 doses of the BNT162b2 mRNA COVID-19 vaccine in patients on hemodialysis. Kidney Int. sep 2021;100(3):702,704. doi: 10.1016/j.kint.2021.06.025.

Retour à la référence de la note de bas de page 103

Note de bas de page 104

Longlune N, Nogier MB, Miedougé M, Gabilan C, Cartou C, Seigneuric B, et al. High immunogenicity of a messenger RNA based vaccine against SARS-CoV-2 in chronic dialysis patients. Nephrol Dial Transplant. 31 mai 2021. doi: 10.1093/ndt/gfab193.

Retour à la référence de la note de bas de page 104

Note de bas de page 105

Werbel WA, Boyarsky BJ, Ou MT, Massie AB, Tobian AAR, Garonzik-Wang JM, et al. Safety and immunogenicity of a third dose of SARS-CoV-2 vaccine in solid organ transplant recipients: A case series. Ann Intern Med. 15 juin 2021. doi: 10.7326/L21-0282.

Retour à la référence de la note de bas de page 105

Note de bas de page 106

Espi M, Charmetant X, Barba T, Pelletier C, Koppe L, Chalencon E, et al. Justification, safety, and efficacy of a third dose of mRNA vaccine in maintenance hemodialysis patients: a prospective observational study. medRxiv. 6 juillet 2021. doi: 10.1101/2021.07.02.21259913.

Retour à la référence de la note de bas de page 106

Note de bas de page 107

Massa F, Cremoni M, Gerard A, Grabsi H, Rogier L, Blois M, et al. Safety and cross-variant immunogenicity of a three-dose COVID-19 mRNA vaccine regimen in kidney transplant recipients. SSRN- Lancet prepublication. 22 juillet 2021. doi: 10.2139/ssrn.3890865.

Retour à la référence de la note de bas de page 107

Note de bas de page 108

Frantzen L, Thibeaut S, Moussi-Frances J, Indreies M, Kiener C, Saingra Y, et al. COVID-19 vaccination in haemodialysis patients: Good things come in threes…. Nephrol Dial Transplant. 10 juillet 2021. doi: 10.1093/ndt/gfab224.

Retour à la référence de la note de bas de page 108

Note de bas de page 109

Re D, Seitz-Polski B, Carles M, Brglez V, Graça D, Benzaken S, et al. Humoral and cellular responses after a third dose of BNT162b2 vaccine in patients with lymphoid malignancies. Research square - prepublication. 21 juillet 2021. doi: 10.21203/rs.3.rs-727941/v1.

Retour à la référence de la note de bas de page 109

Note de bas de page 110

Benotmane I, Gautier G, Perrin P, Olagne J, Cognard N, Fafi-Kremer S, et al. Antibody response after a third dose of the mRNA-1273 SARS-CoV-2 vaccine in kidney transplant recipients with minimal serologic response to 2 doses. JAMA. 23 juillet 2021. doi: 10.1001/jama.2021.12339.

Retour à la référence de la note de bas de page 110

Note de bas de page 111

Del Bello A, Abravanel F, Marion O, Couat C, Esposito L, Lavayssière L, et al. Efficiency of a boost with a third dose of anti-SARS-CoV-2 messenger RNA-based vaccines in solid organ transplant recipients. Am J Transplant. 31 juillet 2021. doi: 10.1111/ajt.16775.

Retour à la référence de la note de bas de page 111

Note de bas de page 112

Hall VG, Ferreira VH, Ku T, Ierullo M, Majchrzak-Kita B, Chaparro C, et al. Randomized trial of a third dose of mRNA-1273 vaccine in transplant recipients. N Engl J Med. 11 août 2021. doi: 10.1056/NEJMc2111462.

Retour à la référence de la note de bas de page 112

Note de bas de page 113

Schrezenmeier E, Rincon-Arevalo H, Stefanski A, Potekhin A, Staub-Hohenbleicher H, Choi M, et al. B and T cell responses after a third dose of SARS-CoV-2 vaccine in Kidney Transplant Recipients. medRxiv. 13 août 2021. doi: 10.1101/2021.08.12.21261966:2021.08.12.21261966.

Retour à la référence de la note de bas de page 113

Note de bas de page 114

Kamar N, Abravanel F, Marion O, Couat C, Izopet J, Del Bello A. Three doses of an mRNA Covid-19 vaccine in solid-organ transplant recipients. N Engl J Med. 12 août 2021;385(7):661,662. doi: 10.1056/NEJMc2108861.

Retour à la référence de la note de bas de page 114

Note de bas de page 115

Gounant V, Ferré VM, Soussi G, Charpentier C, Flament H, Fidouh N, et al. Efficacy of SARS-CoV-2 vaccine in thoracic cancer patients: a prospective study supporting a third dose in patients with minimal serologic response after two vaccine doses. medRxiv. 13 août 2021. doi: 10.1101/2021.08.12.21261806.

Retour à la référence de la note de bas de page 115

Note de bas de page 116

Ruddy JA, Connolly CM, Boyarsky BJ, Werbel WA, Christopher-Stine L, Garonzik-Wang J, et al. High antibody response to two-dose SARS-CoV-2 messenger RNA vaccination in patients with rheumatic and musculoskeletal diseases. Ann Rheum Dis. 24 mai 2021.

Retour à la référence de la note de bas de page 116

Note de bas de page 117

Husain SA, Tsapepas D, Paget KF, Chang JH, Crew RJ, Dube GK, et al. Postvaccine anti-SARS-CoV-2 spike protein antibody development in kidney transplant recipients. Kidney Int Rep. juin 2021;6(6):1699,1700. doi: 10.1016/j.ekir.2021.04.017.

Retour à la référence de la note de bas de page 117

Note de bas de page 118

Anand S, Montez-Rath M, Han J, Garcia P, Cadden L, Hunsader P, et al. Antibody response to COVID-19 vaccination in patients receiving dialysis. J Am Soc Nephrol. 11 juin 2021. doi: 10.1681/ASN.2021050611.

Retour à la référence de la note de bas de page 118

Note de bas de page 119

Broseta JJ, Rodríguez-Espinosa D, Rodríguez N, Mosquera MDM, Marcos MÁ, Egri N, et al. Humoral and cellular responses to mRNA-1273 and BNT162b2 SARS-CoV-2 vaccines administered to hemodialysis patients. Am J Kidney Dis. 24 juin 2021. doi: 10.1053/j.ajkd.2021.06.002.

Retour à la référence de la note de bas de page 119

Note de bas de page 120

Spiera R, Jinich S, Jannat-Khah D. Rituximab, but not other antirheumatic therapies, is associated with impaired serological response to SARS- CoV-2 vaccination in patients with rheumatic diseases. Ann Rheum Dis. 11 mai 2021. doi: 10.1136/annrheumdis-2021-220604.

Retour à la référence de la note de bas de page 120

Note de bas de page 121

Lacson E, Argyropoulos C, Manley H, Aweh G, Chin A, Salman L, et al. Immunogenicity of SARS-CoV-2 vaccine in dialysis. J Am Soc Nephrol. 4 août 2021. doi: 10.1681/ASN.2021040432.

Retour à la référence de la note de bas de page 121

Note de bas de page 122

Izmirly PM, Kim MY, Samanovic M, Fernandez-Ruiz R, Ohana S, Deonaraine KK, et al. Evaluation of immune response and disease status in SLE patients following SARS-CoV-2 vaccination. Arthritis Rheumatol. 4 août 2021. doi: 10.1002/art.41937.

Retour à la référence de la note de bas de page 122

Note de bas de page 123

Garcia P, Anand S, Han J, Montez-Rath M, Sun S, Shang T, et al. COVID19 vaccine type and humoral immune response in patients receiving dialysis. medRxiv. 4 août 2021. doi: 10.1101/2021.08.02.21261516.

Retour à la référence de la note de bas de page 123

Note de bas de page 124

Sormani MP, Inglese M, Schiavetti I, Carmisciano L, Laroni A, Lapucci C, et al. Effect of SARS-CoV-2 mRNA vaccination in MS patients treated with disease modifying therapies. SSRN Preprint. 20 juillet 2021. doi: 10.2139/ssrn.3886420.

Retour à la référence de la note de bas de page 124

Note de bas de page 125

Kaiser RA, Haller MC, Apfalter P, Kerschner H, Cejka D. Comparison of BNT162b2 (Pfizer-BioNtech) and mRNA-1273 (Moderna) SARS-CoV-2 mRNA vaccine immunogenicity in dialysis patients. Kidney Int. sep 2021;100(3):697,698. doi: 10.1016/j.kint.2021.07.004.

Retour à la référence de la note de bas de page 125

Note de bas de page 126

Mrak D, Tobudic S, Koblischke M, Graninger M, Radner H, Sieghart D, et al. SARS-CoV-2 vaccination in rituximab-treated patients: B cells promote humoral immune responses in the presence of T-cell-mediated immunity. Ann Rheum Dis. 20 juillet 2021. doi: 10.1136/annrheumdis-2021-220781.

Retour à la référence de la note de bas de page 126

Abréviations

Abréviation Terme

ARNm
Acide ribonucléique messager
ASPC
Agence de la santé publique du Canada
CCNI Comité
consultatif national sur l'immunisation
COVID-19
Maladie à coronavirus 2019
IC
Intervalle de confiance
SRAS-CoV-2
Coronavirus du syndrome respiratoire aigu sévère 2

Remerciements

Cette déclaration a été préparée par : E Wong, R Krishnan, K Farrah, J Montroy, N Forbes, J Zafack, R Stirling, B Warshawsky, O Baclic, K Young, M Tunis, R Harrison et S Deeks au nom du CCNI.

Le CCNI tient à remercier les personnes suivantes pour leur contribution : K Ramotar, N St-Pierre, A Jirovec, SH Lim, N Alluqmani, S Ismail et le Secrétariat du CCNI.

Membres du CCNI : S Deeks (présidente), R Harrison (vice-présidente), J Bettinger, N Brousseau, P De Wals, E Dubé, V Dubey, K Hildebrand, K Klein, J Papenburg, A Pham-Huy, C Rotstein, B Sander, S Smith et S Wilson.

Ancien membre : C Quach (présidente)

Représentants de liaison : L. M. Bucci (Association canadienne de santé publique), E. Castillo (Société des obstétriciens et gynécologues du Canada), A. Cohn (Centers for Disease Control and Prevention, États-Unis), L. Dupuis (Association des infirmières et infirmiers du Canada), J. Emili (Collège des médecins de famille du Canada), D. Fell (Association canadienne pour la recherche et l'évaluation en matière de vaccination), M. Lavoie (Conseil des médecins hygiénistes en chef), D. Moore (Société canadienne de pédiatrie), M. Naus (Comité canadien sur l'immunisation), P. Emberley (Association des pharmaciens du Canada), L. Bill (Association des infirmières et infirmiers autochtones du Canada) et S. Funnell (Association des médecins indigènes du Canada).

Représentants d'office : V Beswick-Escanlar (Défense nationale et Forces armées canadiennes), E. Henry (Centre de l'immunisation et des maladies respiratoires infectieuses [CIMRI], ASPC), M. Lacroix (Groupe consultatif en matière d'éthique en santé publique, ASPC), C. Lourenco (Direction des médicaments biologiques et radiopharmaceutiques, SC), S Ogunnaike-Cooke (CIMRI, ASPC), K Robinson (Direction des produits de santé commercialisés, SC), G. Poliquin (Laboratoire national de microbiologie, ASPC) et T. Wong (Direction générale de la santé des Premières Nations et des Inuits, Services autochtones Canada [SAC]).

Groupe de travail du CCNI sur les vaccins contre les maladies infectieuses à haut risque

Membres : R Harrison (présidente), Y-G Bui, S Deeks, K Dooling, K Hildebrand, M Miller, M Murti, J Papenburg, R Pless, S Ramanathan, N Stall et S Vaughan.

Participants à l'ASPC : N Abraham, L Coward, N Forbes, C Jensen, A Killikelly, R Krishnan, J Montroy, A Nam, M Patel, M Salvadori, A Sinilaite, R Stirling, E Tice, B Warshawsky, R Ximenes MW Yeung et J Zafack.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :