Questions et réponses : L'orientation sexuelle à l'école

Table des matières

Avant-propos

D’abord publiées en 1994, puis révisées en 2003 et en 2008, les Lignes directrices nationales pour l'éducation en matière de santé sexuelle (Lignes directrices) de l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) ont été conçues pour aider les professionnels travaillant dans le domaine de la promotion de la santé et de l’éducation en matière de santé sexuelle à élaborer des programmes qui produisent des résultats positifs en matière de santé sexuelle. Les commentaires émis dans le cadre d’une évaluation nationale des Lignes directrices ont souligné le besoin de documents d’accompagnement pour fournir de plus amples renseignements, des données probantes et des ressources relativement à certains sujets. En réponse à ces commentaires, l’ASPC a déterminé qu’un document de type questions et réponses était une façon appropriée de fournir des renseignements aux éducateurs et aux autres professionnels travaillant auprès de populations d’âge scolaire. Les documents de type questions et réponses visent à couvrir un large éventail de sujets portant sur les questions courantes liées à l’éducation en matière de santé sexuelle chez les populations d’âge scolaire. Ils sont fondés sur des données probantes et utilisent un langage inclusif à l’image des Lignes directrices.

Ce document, Questions & réponses : L’orientation sexuelle à l’école vise à répondre aux questions les plus fréquemment posées relativement à l'orientation sexuelle des jeunes dans les écoles. Le but de cette ressource est d’aider les éducateurs, les planificateurs de programmes d’études, les administrateurs scolaires, les décideurs et les professionnels de la santé à créer un environnement scolaire positif et sain pour les jeunes aux prises avec des questions en matière d'orientation sexuelle.

Remerciements

L’ASPC tient à remercier les nombreux collaborateurs et réviseurs qui ont participé à la production du document Questions & réponses : L'orientation sexuelle à l’école. L’élaboration de ce document a été rendue possible grâce aux précieux conseils des spécialistes travaillant dans le domaine de l’éducation et de la promotion en matière de santé sexuelle dans l’ensemble du Canada, notamment les membres du Groupe de travail sur la santé sexuelle du Consortium conjoint pour les écoles en santé. Pour obtenir la liste complète des évaluateurs externes, veuillez consulter le site Web.

De plus, l’ASPC souhaite remercier les membres du personnel de la Section de la santé sexuelle et des infections transmises sexuellement (ITS), du Centre de la lutte contre les maladies transmissibles et les infections qui ont contribué à l’élaboration de ce document.

Introduction

En 1996, la Loi canadienne sur les droits de la personne a inclus « l’orientation sexuelle » parmi les motifs de distinction illicite et, en 2009, le Canada a marqué le quarantième anniversaire de la décriminalisation de l’homosexualité au Canada. Les personnes lesbiennes, gaies et bisexuelles (appelées collectivement minorités sexuelles) ont maintenant les mêmes droits et les mêmes responsabilités que tous les citoyens canadiens. Pendant ce court laps de quarante ans, le Canada est devenu l’un des pays occidentaux les plus progressistes en ce qui a trait à la reconnaissance des droits fondamentaux des minorités sexuelles, dont l’égalité des prestations accordées aux conjoints, l’égalité des droits d’adoption et des droits accordés aux parents d’accueil, des mesures visant à supprimer la discrimination dans les milieux de travail, des politiques, des soins de santé universels et la légalisation du mariage entre personnes de même sexe. Malgré ces mesures des progrès accomplis, des individus subissent encore de la discrimination fondée sur leur orientation sexuelle réelle ou perçueNote de bas de page 1.

EN QUESTIONNEMENT : (personne s’interrogeant sur son orientation sexuelle) : Une personne qui n’est pas certaine de son orientation sexuelle.

Le présent document, sous forme de questions et réponses, vise à soutenir l’application des Lignes directrices nationales pour l’éducation en matière de santé sexuelleNote de bas de page 2. Les Lignes directrices prennent appui sur des preuves démontrant que l’éducation générale en matière de santé sexuelle devrait refléter les besoins et les réalités diversifiés de tous, compte tenu de l’âge de l’apprenant, et devrait être basée sur les faits, fondée sur les droits, exacte au plan scientifique, adaptée aux différences culturelles, respectueuse et intégrée en ce qui a trait à l’orientation sexuelle, et sensible à la diversité selon les sexes. Les Lignes directrices stipulent que « l’éducation sexuelle devrait être offerte à tous les Canadiens et fait partie intégrante des programmes et des services de promotion de la santé »Note de bas de page 3.

Les présentes réponses à des questions souvent posées sur l’orientation sexuelleNote de bas de page 4 dans les écoles canadiennes reposent sur des recherches basées sur les faits. Cette ressource est destinée aux planificateurs de programmes d’études, aux éducateurs (qu’ils interviennent au sein des établissements ou à l’extérieur) aux administrateurs, aux décideurs et aux professionnels des soins de santé, afin de les aider à appliquer les Lignes directrices actuelles de façon que :

  1. les programmes d’éducation en matière de santé sexuelle traitent des besoins pressants des jeunes qui font partie des minorités sexuelles en matière de santé, de sécurité et d’éducation, et répondent aux questions des jeunes qui s'interrogent au sujet de leur orientation sexuelle;
  2. les expériences des jeunes qui font partie des minorités sexuelles fassent partie intégrante de toutes les facettes de l’éducation générale en matière de santé sexuelle;
  3. les éducateurs, les administrateurs et le personnel des conseils scolaires disposent d’une meilleure compréhension des buts et des objectifs de l’éducation générale et intégrée en matière de santé sexuelle.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :