Maladie à coronavirus (COVID-19) : Restrictions, exemptions et conseils en matière de voyage

Un avertissement officiel global aux voyageurs et les conseils de santé aux voyageurs au sujet de la pandémie COVID-19 sont en vigueur : évitez les voyages non essentiels à l'extérieur du Canada jusqu'à nouvel ordre.

Sur cette page

Voyageurs de retour au Canada

Le gouvernement du Canada a mis en place des décrets d'urgence en vertu de la Loi sur la mise en quarantaine. Elle s'applique à tous les voyageurs entrant au Canada. Elle vise à ralentir la propagation de la COVID-19 au Canada. Le non-respect de ce décret constitue une infraction à la Loi sur la mise en quarantaine.

Si vous êtes arrivé récemment au pays, des représentants du gouvernement du Canada vous appelleront pour vérifier que vous respectez la quarantaine obligatoire. Nous vous demandons de bien vouloir répondre aux appels provenant des numéros suivants : 1-888-336-7735.

Dès l'arrivée au Canada

Les voyageurs entrant au Canada par voie aérienne ou terrestre doivent :

Voyageurs : Téléchargez l'application ArriveCAN (iOS, Android ou format Web)
Utilisez cette application mobile pour accélérer votre processus d'arrivée au Canada et pour passer moins de temps à interagir avec les agents des services frontaliers et les agents de santé publique. Envoyez vos renseignements facilement et en toute sécurité au moyen de l'application au cours des 48 heures précédant votre arrivée au Canada. L'application vous aide à :

Assurez-vous d'avoir la version officielle en la téléchargeant ici.

Voyageurs sans symptôme : quarantaine obligatoire

Si vous êtes récemment revenu au Canada et que vous n'avez aucun signe ou symptôme de la COVID-19, vous devez vous mettre en quarantaine pendant 14 jours (à partir de la date de votre arrivée au Canada). Il s'agit d'une exigence obligatoire. Il est toujours possible que vous développiez des symptômes et que vous infectiez d'autres personnes.

Si vous n'avez pas un endroit adéquat où vous mettre en quarantaine, vous pourriez être transféré vers une installation désignée où vous devrez rester pendant 14 jours.

En plus de ce qui précède, la quarantaine obligatoire signifie que vous devez faire ce qui suit.

  • Rendez-vous directement à votre lieu de quarantaine sans vous arrêter nulle part et restez-y pendant 14 jours.
  • Ne quittez pas votre lieu de quarantaine, sauf pour obtenir une assistance médicale.
  • N'accueillez pas de visiteurs, même si vous êtes à l'extérieur et pouvez rester à deux mètres d'eux.
  • Utilisez les espaces extérieurs privés seulement s'il y en a à votre lieu de quarantaine.
  • Limitez les contacts avec des personnes qui n'ont pas voyagé avec vous.
  • Surveillez votre état de santé pour détecter les symptômes de la COVID-19.

Si vous développez des symptômes de la COVID-19 pendant votre quarantaine de 14 jours, vous devez :

Voyageurs avec des symptômes : isolement obligatoire

Les Canadiens ou les résidents permanents qui présentent des symptômes de la COVID-19 ont le droit d'entrer au Canada, mais ils ne devraient pas voyager s'ils sont malades. Les mesures en place pourraient vous empêcher de monter à bord d'un mode de transport commercial à destination du Canada ou à l'intérieur du pays.

Au besoin, une attention médicale immédiate vous sera fournie à votre arrivée au Canada.

Si vous êtes autorisé à entrer au Canada et que vous avez des signes et des symptômes de la COVID-19, vous devez sans tarder vous isoler pendant 14 jours (à partir de la date de votre arrivée au Canada). Il s'agit d'une exigence obligatoire.

Si, à votre arrivée, vous n'avez pas un moyen de transport privé ou un endroit adéquat où vous isoler, vous pourriez être transféré à une installation désignée par le gouvernement fédéral.

En plus de ce qui précède, l'isolement obligatoire signifie que vous devez effectuer ce qui suit.

  • Rendez-vous directement à votre lieu d'isolement sans vous arrêter nulle part et restez-y pendant 14 jours.
  • Ne quittez pas votre lieu d'isolement, sauf pour obtenir une assistance médicale.
  • N'allez pas dehors, même si vous disposez d'un espace extérieur privé (comme une arrière-cour ou un balcon).
  • N'accueillez pas de visiteurs.
  • Évitez les contacts avec des personnes qui n'ont pas voyagé avec vous.
  • Nettoyez régulièrement les aires communes.
  • Surveillez votre état de santé.

Si vos symptômes s'aggravent pendant votre période d'isolement, vous devez faire ce qui suit.

Respect et application de la Loi sur la mise en quarantaine

Le gouvernement du Canada collabore avec ses partenaires fédéraux et provinciaux pour sensibiliser le public au décret d'urgence et aux mesures à prendre pour s'y conformer.

À votre entrée au Canada, on vous :

Le non-respect des consignes que vous recevrez à votre arrivée au Canada constitue une infraction au titre de la Loi sur la mise en quarantaine qui peut donner lieu à :

Toute personne qui décide de rompre sa quarantaine ou son isolement obligatoire et dont les actions exposent autrui à un danger de mort ou de blessures graves encourt :

La Loi sur les contraventions a été modifiée dans le but de donner à la police (la GRC et les services de police provinciaux et locaux) plus de pouvoirs pour appliquer la Loi sur la mise en quarantaine. Les policiers peuvent maintenant donner des contraventions aux personnes qui ne respectent pas la Loi. Les amendes varient de 275 $ à 1 000 $.

Les voyageurs peuvent se servir de l'application mobile ArriveCAN (iOS, Android ou format Web) pour :

Dérogations aux restrictions de voyage

Il est important de maintenir la circulation des marchandises et des personnes dans le monde entier et d'assurer la prestation continue des services essentiels pour que le Canada puisse faire face à la COVID-19.

Plusieurs catégories de personnes sont exemptées de l'application du décret puisqu'elles fournissent des services essentiels, si elles ne présentent pas de symptômes. Parmi ces personnes, notons celles qui :

Les travailleurs de ces secteurs doivent :

S'ils présentent des symptômes, ils doivent isoler et communiquer avec leur autorité de santé publique locale.

Les employeurs de ces secteurs doivent :

Vérifiez si vous avez été exposé

Avez-vous pris un vol, une croisière, un train récemment, ou avez-vous participé à un rassemblement public récent? Vérifiez les lieux d'exposition répertoriés pour voir si vous avez pu être exposé à la COVID-19.

Masques et couvre-visage non médicaux dans les transports en commun

Tous les voyageurs aériens, à quelques exceptions près, sont tenus de porter un masque non médical ou un couvre‑visage pendant le voyage.

Les personnes suivantes ne devraient pas porter de masque : 

Pour tous les autres moyens de transport sous réglementation fédérale, les transporteurs peuvent exiger que les voyageurs portent un masque ou un couvre‑visage dans la mesure du possible, comme lorsqu'ils parlent à d'autres personnes ou s'ils ne peuvent pas maintenir une distance de 2 mètres.

Avant de voyager, prenez connaissance des nouvelles mesures concernant les transports afin d'adapter vos plans en conséquence et de savoir ce qu'il faut apporter.

Voyageurs au Canada

En date du 30 mars 2020, tous les passagers voyageant au pays devront subir une évaluation de santé avant de monter à bord.

Les passagers ne seront pas autorisés à monter à bord :

Ces mesures visent également les voyageurs arrivant de l'extérieur du Canada.

Si vous arrivez de l'extérieur du Canada et que l'on juge que vous pouvez voyager sans constituer un risque, vous pourrez prendre un vol intérieur de correspondance; toutefois, à votre arrivée à votre destination, vous devrez vous rendre directement à l'endroit où vous serez mis en isolement et y rester pendant 14 jours. Cette mesure est prise puisque vous êtes encore susceptible de développer des symptômes et d'infecter les autres.

Vous pourriez être assujetti à d'autres mesures de santé publique provinciales ou territoriales lors de votre arrivée à destination.

Si vous ressentez des symptômes de la COVID-19, vous ne serez pas autorisé à embarquer sur quelque vol que ce soit jusqu'à :

Si vous présentez des symptômes liés à la COVID-19, vous ne serez pas autorisé à prendre un moyen de transport public pour vous rendre vers votre lieu d'isolement.

Voyageurs qui quittent le Canada

Éviter tout voyage non essentiel

Afin de limiter la propagation de la maladie à coronavirus (COVID-19), le gouvernement du Canada vous recommande d'éviter tout voyage non essentiel à l'extérieur du pays jusqu'à nouvel ordre.

De nombreux pays ont mis en place des restrictions de voyage ou d'entrée/sortie, comme des restrictions de mouvement et des quarantaines.

Plusieurs compagnies aériennes annulent des vols. Bon nombre d'aéroports ferment, clouant les avions au sol. Les interdictions de sortie sont de plus en plus fréquentes.

De nouvelles restrictions peuvent être imposées avec peu de préavis. Vos projets de voyage peuvent être gravement perturbés et vous pouvez être contraint de rester à l'étranger plus longtemps que prévu. Les voyageurs canadiens doivent envisager de revenir au Canada dès que possible.

Faire le choix de rester chez vous et de ne pas voyager à l'extérieur du Canada est la meilleure façon de vous protéger, ainsi que votre famille et les groupes les plus vulnérables au sein de nos collectivités, contre la COVID-19. Communiquez avec votre compagnie aérienne ou votre organisateur de voyage pour déterminer les options d'annulation ou de remise de votre voyage.

Si vous envisagez toujours de voyager à l'étranger, veuillez suivre les recommandations suivantes :

Il est important de vous rappeler que si vous voyagez à l'étranger, vous pourriez devoir vous soumettre aux mesures d'autres pays. Votre voyage d'une semaine pourrait devenir beaucoup plus long et vous pourriez également avoir un accès réduit à des soins de santé de qualité.

Si vous devez voyager pendant la pandémie

Prenez des précautions contre les maladies respiratoires et consultez un médecin si vous tombez malade.

Pendant votre voyage :

Surveillez votre santé

Si vous devenez malade, évitez tout contact avec les autres, sauf pour consulter un professionnel de la santé.

Si vous vous sentez malade pendant votre vol vers le Canada ou à votre arrivée, informez l'agent de bord ou un agent des services frontaliers canadiens.

Si vous ne présentez pas de symptômes, mais que vous pensez avoir été exposé à une source de COVID-19, veuillez le signaler à un agent des services frontaliers du Canada à votre arrivée au Canada. La Loi sur la mise en quarantaine l'exige. L'agent des services frontaliers du Canada vous donnera des instructions à suivre.

Vous verrez des messages sur les écrans d'arrivée des aéroports internationaux pour vous guider si vous présentez des symptômes ressemblant à la grippe.

Les voyageurs qui arrivent se verront également remettre des renseignements sur les symptômes à observer et sur la manière de communiquer avec les autorités sanitaires locales.

Éviter tout voyage à bord de navires de croisière à l'extérieur du Canada

Jusqu'à nouvel ordre, le gouvernement du Canada vous conseille d'éviter tout voyage en croisière à l'extérieur du Canada en raison de l'épidémie de COVID-19 en cours.

Les passagers de navires de croisière incluent des voyageurs du monde entier qui peuvent arriver de régions où il y a transmission, connue ou pas, de la COVID-19. Le virus peut se propager rapidement à bord de navires de croisière en raison des contacts étroits entre les passagers. Les aînés et les personnes dont le système immunitaire est affaibli ou qui ont des problèmes médicaux sous-jacents ont un risque accru de maladie grave.

Les récentes éclosions de COVID-19 survenues sur des navires de croisière montrent qu'une forte proportion de personnes à bord peut être infectée. Même si la majorité des passagers touchés peuvent avoir des symptômes bénins, un nombre important de cas ont dû être hospitalisés et recevoir des soins intensifs, et des décès ont été signalés.

À mesure que la situation sur la COVID-19 évolue, de nombreux pays mettent en place des politiques et des restrictions afin de circonscrire l'épidémie. Pour les passagers de navires de croisière, ces restrictions peuvent avoir un effet sur :

Dans l'éventualité d'une éclosion de COVID-19 à bord de votre navire de croisière :

Bien que cela ne soit pas conseillé, les Canadiens qui choisissent de voyager à bord d'un navire de croisière devraient aussi être conscients qu'ils :

Consultez les Mesures, mises à jour et lignes directrices pour le transport maritime liées à la COVID-19 émises par Transports Canada pour obtenir de l'information sur les croisières domestiques et les navires à passagers.

Sécurité et soutien pour les Canadiens à l'étranger

Bien que le gouvernement du Canada vous conseille d'éviter tout voyage non essentiel à l'extérieur du Canada, il est parfois essentiel de voyager.

Si vous devez voyager ou si vous êtes déjà à l'extérieur du pays, consultez les derniers avis et renseignements pour votre sécurité.

Si vous voyagez à l'extérieur du Canada, vous pouvez vous attendre à des mesures de contrôle sanitaire accrues aux points d'entrée de nombreuses destinations internationales, y compris dans les aéroports et aux frontières terrestres. Les autorités locales peuvent imposer des mesures de contrôle de manière soudaine, y compris des restrictions de mouvement telles que des quarantaines.

Restrictions à la frontière canado-américaine

Le 21 juillet 2020, la restriction initialement mise en place le 21 mars dernier au sujet des voyages discrétionnaires à la frontière entre le Canada et les États-Unis a été prolongée jusqu'au 21 août 2020. Cette mesure s'applique à tous les ressortissants étrangers, sauf certaines exceptions pour les membres de la famille immédiate (voir la section ci-dessous). Les voyageurs potentiels doivent consulter le Service d'information sur la frontière pour plus d'informations.

Voici quelques exemples de voyages discrétionnaires/optionnels :

Si vous n’avez pas de signes et symptômes de la COVID-19 et devez traverser la frontière pour le travail ou d'autres motifs non discrétionnaires, vous pouvez continuer de le faire. Voici des exemples de motifs non discrétionnaires :

Les restrictions à la frontière ne visent pas certaines personnes travaillant dans le domaine des soins de santé. C'est le cas, tant que ces dernières n'administrent pas directement des soins à des personnes de plus de 65 ans dans les 14 jours suivant leur arrivée au Canada.

Même si vous êtes autorisé à franchir la frontière, notez que les mesures de quarantaine obligatoires peuvent tout de même s'appliquer à votre retour au Canada.

Ressortissants étrangers

Si vous êtes un ressortissant étranger en provenance des États-Unis et que vous présentez des symptômes de COVID-19, vous ne pourrez pas entrer au Canada.

Les ressortissants étrangers en provenance des États-Unis qui ne présentent pas de symptômes de la COVID-19 pourront entrer au Canada pour des motifs non discrétionnaires seulement.

L'entrée au Canada sera refusée aux ressortissants étrangers, à l'exception de ceux en provenance des États-Unis. Il existe cependant des exemptions à ces exigences pour des ressortissants étrangers en provenance d'autres pays.

À compter du 8 juin 2020, 23 h 59, heure avancée de l'Est, les ressortissants étrangers qui sont des membres de la famille immédiate (définition ci-dessous) de citoyens canadiens et de résidents permanents et qui n'ont pas la COVID-19 ou ne présentent aucun signe ou symptôme de la COVID-19, ou qui n'ont aucune raison de croire qu'ils ont la COVID-19, seront exemptés de l'interdiction d'entrer au Canada s'ils entrent pour être avec un membre de leur famille immédiate pendant une période d'au moins 15 jours. Même s'il se peut que cette exemption s'applique à certains individus qui entrent au Canada, les provinces et les territoires peuvent avoir des exigences différentes qui pourraient avoir une influence sur l'entrée.

Les ressortissants étrangers admis au Canada en vertu de cette exemption doivent se mettre en quarantaine pendant 14 jours.

Membre de la famille immédiate s'entend, à l'égard d'une personne :

Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez le site Web de l'Agence des services frontaliers du Canada.

Depuis le 31 mars 2020, toutes les personnes qui arrivent au Canada, par tous les modes de transport (aérien, terrestre ou maritime), doivent fournir leurs coordonnées à l'agent des services frontaliers lorsqu'elles demandent à entrer au Canada. Cette information est recueillie au nom de l'Agence de la santé publique du Canada pour l'aider à surveiller et à faire respecter l'obligation de quarantaine ou d'isolement de 14 jours décrite dans l'ordonnance d'isolement obligatoire.

Les voyageurs sont encouragés à télécharger l'application mobile ArriveCAN avant l'arrivée pour réduire les temps d'attente et les contacts à la frontière.

Non-résidents

Si vous n'êtes ni un résident permanent ni un citoyen du Canada et si vous avez des symptômes qui évoquent la COVID-19, vous ne serez pas autorisé à entrer au Canada.

Si vous présentez des signes de maladie infectieuse, les autorités responsables feront appel à un agent de quarantaine.

L'agent de quarantaine procédera à une évaluation plus détaillée. S'il y a lieu, l'agent de quarantaine pourrait :

Liens connexes

De quels renseignements avez-vous besoin au sujet du COVID-19

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :