Lignes directrices à l'intention des fournisseurs de services aux personnes en situation d’itinérance (dans le contexte de la COVID-19)

29 juin 2020

Sur cette page

Personnes en situation d'itinérance dans le contexte de la COVID-19

Les recommandations qui suivent s'adressent aux fournisseurs de services aux personnes en situation d'itinérance (y compris les centres d'hébergement d'urgence, les centres de jour et les fournisseurs de services de repas). Le présent document a été préparé en fonction du contexte canadien et d'hypothèses relatives à la santé publique reposant sur les données scientifiques actuellement disponibles et le point de vue d'experts. Ce document d'orientation pourrait être modifié à mesure que de nouveaux renseignements sur la transmissibilité et le profil épidémiologique sont communiqués. Il doit être lu en parallèle avec les lois, les règlements et les politiques applicables à l'échelon provincial, territorial ou local.

L'itinérance résulte souvent de l'interaction de plusieurs facteurs structuraux, défaillances du système et circonstances individuelles.Note de bas de page 1 De nombreuses personnes en situation d'itinérance ou à risque de le devenir reçoivent un ensemble de services essentiels auprès d'organisations communautaires, à but non lucratif ou bénévoles. Les groupes vulnérables et marginalisés, y compris les membres des communautés autochtones, les personnes s'identifiant comme LGBTQ2S+ et les jeunes sont surreprésentés au sein de la population en situation d'itinéranceNote de bas de page 2Note de bas de page 3Note de bas de page 4Note de bas de page 5. Bien que les hommes constituent près des trois quarts des Canadiens en situation d'itinéranceNote de bas de page 6, les femmes dans la même situation ont tendance à être « cachées », puisqu'elles vivent temporairement chez des membres de leur famille, chez des amis ou dans leur voiture parce qu'elles n'ont nulle part où aller.Note de bas de page 7 Les recherches indiquent que les femmes sont les plus susceptibles d'être à la tête d'une famille hébergée dans un centre.Note de bas de page 8

Les personnes qui se trouvent en situation d'itinérance peuvent courir un risque accru de contracter la COVID-19 ou de développer des complications dues à la COVID-19 en raison de la difficulté à se prévaloir des services traditionnels et des ressources généralesNote de bas de page 1, surtout quand il s'agit de femmes et de filles autochtones ou de personnes de diverses identités de genre. Ces personnes affirment d'ailleurs avoir du mal à accéder à des centres d'hébergement.Note de bas de page 9Note de bas de page 10 Ces circonstances peuvent restreindre leur capacité à suivre les conseils de santé publique, notamment la possibilité de se placer en quarantaine (auto-isolement) ou de s'isoler efficacement, de pratiquer l'éloignement physique et d'adopter de bonnes pratiques d'hygiène des mains. Les personnes en situation d'itinérance sont plus susceptibles d'être exposées au virus parce qu'elles transitent d'un lieu à l'autre en raison de la surpopulation des centres d'hébergement. Elles courent aussi un risque plus élevé de développer des complications dues à la COVID-19, puisqu'elles sont plus susceptibles d'avoir un trouble chronique sous-jacent (plus particulièrement l'asthme, la bronchopneumopathie chronique obstructive et des troubles cardiaques) par rapport à la population générale.Note de bas de page 11 De plus, les répercussions de la pandémie peuvent exacerber un trouble médical chronique (c'est-à-dire un trouble de santé physique, de santé mentale ou lié à la consommation d'une substance) chez ces personnes, qui pourraient ainsi avoir besoin de mesures de sécurité, de réduction des risques et de soutien psychologique.

Les organisations, les agents de santé communautaires et les bénévoles jouent un rôle important dans la prévention de la propagation de la COVID-19 au sein de la population en situation d'itinérance. Il est important que ces fournisseurs de services planifient et prennent des précautions dans leur environnement ou sur leur lieu de travail, en se basant sur les conseils de santé publique, pour réduire les perturbations de leurs services. Pour mieux cerner les exigences essentielles de votre organisation pendant l'épidémie de COVID-19, restez à l'écoute de la direction, des gouvernements locaux et des populations diversifiées sur les plans culturel et social que vous servez.

Planification en vue d'une épidémie de COVID-19 dans votre communauté ou établissement

Les fournisseurs de services aux personnes en situation d'itinérance devraient s'assurer que des mesures sont en place pour mieux protéger les membres de leur personnel, leurs clients et les personnes qu'ils accueillent. Pour ce faire, ils doivent collaborer, échanger de l'information et revoir les plans d'urgence avec les dirigeants communautaires et l'autorité de santé publique (ASP) locale. Si vous devez déclarer une épidémie, consultez les lignes directrices de votre province et de votre ASP. Accéder votre ASP locale pour obtenir des informations sur les activité COVID-19 dans votre communauté. Consulter votre ASP locale et les directives provinciales pour déterminer si une éclosion doit être déclarée dans votre établissement.

Fixez un moment pour discuter de ce que les fournisseurs de services aux personnes en situation d'itinérance doivent faire si des cas de COVID-19 sont suspectés ou confirmés dans leur établissement. Déterminez si d'autres sites de soins peuvent accueillir les clients chez qui la COVID-19 est confirmée ou soupçonnée, de même que la façon dont les fournisseurs de services prévoient d'isoler les cas dans leur établissement.

Une augmentation de l'absentéisme est à prévoir parmi les membres du personnel. Veillez à ce que les politiques sur la présence au travail et les congés de maladie soient flexibles. Aidez et incitez les membres du personnel et les bénévoles à prendre soin de leur santé mentale. Les membres du personnel et les bénévoles devront peut-être rester à la maison s'ils sont malades ou doivent s'occuper d'un proche malade ou de leurs enfants en raison de la fermeture des écoles. Établissez les fonctions et les postes essentiels, et veillez à ce que plusieurs personnes peuvent les assurer, en offrant une formation polyvalente aux membres du personnel.

Remarque : Utilisez un processus similaire à celui que vous utilisez lorsque vous devez remplacer les employés pendant les vacances.

Assurez-vous que les membres du personnel ou les clients sont au courant des différents programmes de soutien qu'offrent les gouvernements fédéral, provincial ou territorial et les administrations locales aux personnes qui traversent une période d'instabilité financière en raison de la COVID-19. Ces programmes sont offerts, par exemple, aux personnes qui ne peuvent pas travailler en raison d'une maladie ou d'une exposition au virus, d'un isolement ou d'un auto-isolement, ou en cas de perte d'emploi ou de revenu. L'hyperlien suivant mène à des renseignements sur l'aide offerte par le gouvernement du Canada :

Aidez à contrer la stigmatisation et la discrimination dans votre communauté. Dénoncez les comportements négatifs à l'endroit des personnes qui peuvent être touchées par la stigmatisation, en tenant compte du fait que ces personnes peuvent appartenir à divers groupes stigmatisés.

Intervention en cas d'épidémie de COVID-19 dans votre communauté ou établissement

Si la transmission de COVID-19 est en cours dans la communauté locale ou si COVID-19 a été identifié parmi le personnel/bénévoles ou les clients qui fréquentes votre établissement, collaborez avec votre ASP afin d'établir des plans qui aideront à réduire le risque de transmission dans votre environnement. Si votre personnel/les bénévoles ou les clients sont exposés au virus ou développent des symptômes, vous garantirez la conformité aux protocoles locaux ou provinciaux concernant les tests de diagnostic, la mise en quarantaine (auto-isolement), l'isolement, l'éloignement physique et la prise en charge clinique. Considérez que les clients peuvent avoir la COVID-19 même s'ils ne présentent aucun symptôme. La COVID-19 est transmise au contact de gouttelettes du système respiratoire produites par des personnes infectées lorsqu'elles toussent, éternuent ou même rient, parlent ou chantent, y compris celles qui ne présentent pas encore de symptômes ou qui n'en manifesteront peut-être jamais.

Mettez en œuvre vos mesures d'urgence et vos plans de communication

Rétablissement après une épidémie de COVID-19 dans votre communauté ou établissement

Une épidémie de COVID-19 pourrait durer longtemps, et l'impact sur votre établissement et la communauté locale pourrait être considérable. L'ASP travaillera de pair avec votre organisation pour déterminer si l'épidémie a pris fin dans votre communauté ou établissement. Prenez le temps de parler de vos expériences avec vos clients, les membres de votre personnel et vos bénévoles. Les ASP continueront à planifier en fonction d'épidémies de COVID-19 et d'autres maladies; votre organisation a un rôle important à jouer dans les efforts de planification continue.

Évaluez l'efficacité du plan d'action de votre organisation.

Continuez d'appliquer des mesures préventives au quotidien. Restez à la maison loin des autres, quand on est malade; couvrez-vous la bouche ou le nez avec un mouchoir ou une manche lorsque vous éternuez ou toussez; lavez-vous souvent les mains à l'eau et au savon ou un désinfectant pour les mains à base d'alcool contenant au moins 60% d'alcool; nettoyez et désinfectez chaque jour les surfaces et les objets fréquemment touchés; et protéger les personnes les plus à risque de contracter le virus.

Maintenez et améliorez votre planification d'urgence. Cherchez des moyens d'élargir les partenariats communautaires. Identifiez les agences ou les partenaires qui vous aideront à vous préparer en vue d'une future épidémie de maladie infectieuse.

Pour plus d'informations, les conseils COVID-19 pour le soutien aux personnes qui utilisent des substances dans les hébergements sont disponible auprès de l'Initiative canadienne de recherche en l'abus de substance (en anglais seulement).

Pour de plus amples renseignements : 1-833-784-4397

canada.ca/le-coronavirus

Autorités de santé publique

Provinces et territoires Téléphone Site Web
Colombie-Britannique 811 www.bccdc.ca/covid19
Alberta 811 www.myhealth.alberta.ca
Saskatchewan 811 www.saskhealthauthority.ca
Manitoba 1-888-315-9257 www.manitoba.ca/covid19/index.fr.html
Ontario 1-866-797-0000 www.santepubliqueontario.ca
Québec 1-877-644-4545 www.quebec.ca/coronavirus
Nouveau-Brunswick 811 www.gnb.ca/santepublique
Nouvelle-Écosse 811 www.nshealth.ca/public-health
Île-du-Prince-Édouard 811 www.princeedwardisland.ca/covid19
Terre-Neuve-et-Labrador 811 ou 1-888-709-2929 www.gov.nl.ca/covid-19
Nunavut 867-975-5772 www.gov.nu.ca/fr/sante
Territoires du Nord-Ouest 811 www.hss.gov.nt.ca/fr
Yukon 811 www.yukon.ca/fr/covid-19

Canadian Network for the Health and Housing of People Experiencing Homelessness (en anglais)

Infection Prevention and Control Resources for Homelessness Service Settings (Bureau de santé publique de Toronto; en anglais)

Notes de bas de page

Note de bas de page 1

Gaetz, S., Donaldson, J., Richter, T., et Gulliver, T. (2013) : État de l'itinérance au Canada 2013. Toronto: Canadian Homelessness Research Network Press. Internet : https://www.homelesshub.ca/sites/default/files/SOHC2013_FR_0.pdf

Retour à la référence de la note de bas de page 1

Note de bas de page 2

Casey, B., La santé des communautés LGBTQIA2 au Canada : Rapport du Comité permanent de la santé, juin 2019. Internet : https://www.ourcommons.ca/Content/Committee/421/HESA/Reports/RP10574595/hesarp28/hesarp28-f.pdf

Retour à la référence de la note de bas de page 2

Note de bas de page 3

Gaetz, S., Dej, E., Richter, T. et Redman, M., État de l'itinérance au Canada 2016, Canadian Observatory on Homelessness Press, Toronto, 2016. Internet : https://www.rondpointdelitinerance.ca/sites/default/files/attachments-fr/SOHC16FR.pdf

Retour à la référence de la note de bas de page 3

Note de bas de page 4

Emploi et Développement social Canada, Rapport final du Comité consultatif sur l'itinérance sur la Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance, 2018. Internet : https://www.canada.ca/fr/emploi-developpement-social/programmes/sans-abri/publications-bulletins/comite-consultatif-rapport.html

Retour à la référence de la note de bas de page 4

Note de bas de page 5

Emploi et Développement social Canada. Tout le monde compte 2018: Faits saillants - Rapport. [Internet: https://www.canada.ca/fr/emploi-developpement-social/programmes/sans-abri/rapports/faits-saillants-denombrement-2018.html]

Retour à la référence de la note de bas de page 5

Note de bas de page 6

Gaetz, S., Dej, E., Richter, T., et Redman, M., État de l'itinérance au Canada 2016, Canadian Observatory on Homelessness Press, Toronto, 2016. Internet : https://www.rondpointdelitinerance.ca/sites/default/files/attachments-fr/SOHC16FR.pdf

Retour à la référence de la note de bas de page 6

Note de bas de page 7

YWCA Canada, When There's No Place Like Home - A snapshot of women's homelessness in Canada, 2012. Internet : https://www.homelesshub.ca/resource/when-theres-no-place-home-snapshot-womens-homelessness-canada

Retour à la référence de la note de bas de page 7

Note de bas de page 8

Gubits, D., et coll., Family Options Study: 3-Year Impacts of Housing and Services Interventions for Homeless Families, 2016. Internet :https://www.huduser.gov/portal/publications/Family-Options-Study.html

Retour à la référence de la note de bas de page 8

Note de bas de page 9

Abramovich, A., 1 in 3 transgender youth will be rejected by a shelter on account of their gender identity/expression, le 13 juin 2014. Internet : https://www.rondpointdelitinerance.ca/blog/1-3-transgender-youth-will-be-rejected-shelter-account-their-gender-identityexpression

Retour à la référence de la note de bas de page 9

Note de bas de page 10

L'Association des femmes autochtones du Canada, Indigenous Housing: policy and engagement - Final Report to Indigenous Services Canada, le 30 avril 2019. Internet : https://www.nwac.ca/wp-content/uploads/2019/07/Housing-Report.pdf

Retour à la référence de la note de bas de page 10

Note de bas de page 11

Lewer, A., et coll., Health-related quality of life and prevalence of six chronic diseases in homeless and housed people: A cross-sectional study in London and Birmingham, England, 2019. Internet : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6501971/

Retour à la référence de la note de bas de page 11

Note de bas de page 12

Pottie, K., et coll., Clinical guideline for homeless and vulnerably housed people, and people with lived homelessness experience, le 9 mars 2020. Internet : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7062440/

Retour à la référence de la note de bas de page 12

Note de bas de page 13

Constantino, R., Kim, Y., et Crane, P.A., « Effects of a social support intervention on health outcomes in residents of a domestic violence shelter: a pilot study », dans Mental Health Nursing, vol. 26, no 6, p. 575-590, 2005.

Retour à la référence de la note de bas de page 13

Note de bas de page 14

Rivas, C., Ramsay, J., Sadowski, L., Davidson, L.L., Dunne D., Eldridge, S. et coll. « Advocacy interventions to reduce or eliminate violence and promote the physical and psychosocial well-being of women who experience intimate partner abuse » dans The Cochrane Database of Systematic Reviews, no 12, 2015, CD005043.

Retour à la référence de la note de bas de page 14

Note de bas de page 15

Si vous n'avez pas accès à l'eau courante, d'autres options sont possibles. Par exemple, lavez-vous les mains dans un grand bol et jetez l'eau après chaque utilisation. Si l'eau n'est pas salubre, utilisez de l'eau en bouteille avec du savon ou un désinfectant pour les mains à base d'alcool contenant au moins 60 % d'alcool. Si votre communauté fait l'objet d'un avis préventif de faire bouillir l'eau ou de ne pas consommer l'eau, vous pouvez tout de même vous laver les mains avec cette eau et du savon.

Retour à la référence de la note de bas de page 15

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :