Maladie à coronavirus (COVID-19) : Prévention et risques

Sur cette page

Modes de propagation de la COVID-19

Une personne infectée transmet la COVID-19 par des gouttelettes respiratoires et des aérosols (gouttelettes minuscules) qu'elle projette lorsqu'elle :

Vous pouvez également contracter la COVID-19 lorsque vous touchez un objet sur lequel se trouve le virus, puis vous touchez votre bouche, votre nez ou vos yeux avant de vous être lavé les mains. Vous pouvez transmettre la COVID-19 avant de présenter des symptômes ou sans jamais en présenter.

En savoir plus :

Vaccination

Les données probantes indiquent que les vaccins sont efficaces pour prévenir les complications graves de la COVID-19, comme une forme grave de la maladie, l’hospitalisation et le décès.

Cependant, un petit pourcentage de la population vaccinée pourrait quand même être infecté par la COVID-19 s'il est exposé au virus. Par conséquent, on pourrait vous demander de passer un test de dépistage de la COVID-19.

Votre statut vaccinal ne fait que modifier votre risque de contracter la COVID-19 et de tomber malade. Il ne change pas votre risque d'exposition au virus dans la collectivité.

La vaccination est aussi le meilleur moyen de prévention contre le syndrome post-COVID-19. Le syndrome post-COVID-19 fait référence aux symptômes que certaines personnes éprouvent pendant des semaines ou des mois après avoir été infectées par la COVID-19. Les symptômes peuvent être très différents de ceux de l'infection initiale.

Le syndrome peut se manifester chez les adultes comme chez les enfants.

Pour en savoir plus :

Vaccination contre la grippe

Le vaccin annuel contre la grippe est le meilleur moyen de vous protéger, ainsi que :

  • votre famille
  • votre communauté
  • les personnes qui présentent un risque élevé de complications liées à la grippe

Le vaccin contre la grippe est offert à toute personne de 6 mois et plus. Il est important de se faire vacciner contre la grippe chaque automne, mais cette année, c'est encore plus important.

Le vaccin contre la grippe ne vous protégera pas contre la COVID-19, mais il aidera à réduire vos risques d'être infecté par la grippe et la COVID-19 en même temps. Le fait de contracter les deux maladies en même temps pourrait augmenter le risque de complications graves.

Le vaccin contre la grippe peut aussi aider à prévenir les visites chez les fournisseurs de soins de santé et les hospitalisations liées à la grippe. Cela permettra de réduire le fardeau qui pèse sur le système de soins de santé du Canada pendant la pandémie de COVID-19.

Pour en savoir plus :

Mesures de prévention individuelles

Mesures de santé publique individuelles

Bien que les vaccins aient une incidence importante sur le contrôle de la propagation de la COVID-19, le virus continue de circuler. Les efforts se poursuivent partout au Canada pour :

Les mesures de santé publique demeurent un élément important de notre réponse à la COVID-19 car :

Les mesures de santé publique individuelles sont des gestes que vous pouvez poser pour aider à prévenir la propagation de la COVID-19 et d'autres maladies, comme la grippe. Nous avons précédemment appelé ces mesures des pratiques préventives personnelles. Ces mesures sont plus efficaces lorsqu'elles sont combinées et utilisées en même temps que la vaccination.

De nombreuses mesures de santé publique individuelles étaient pratiquées avant la pandémie de COVID-19 pour prévenir la propagation d'autres maladies infectieuses. Ces mesures, comme rester chez vous lorsque vous êtes malade ou vous laver fréquemment les mains, devraient continuer à faire partie de vos pratiques quotidiennes, aujourd'hui et en tout temps. Pour l'instant, vous devriez également continuer à porter un masque et maximiser l’éloignement physique avec les autres pour une meilleure protection.

Nous vous encourageons à suivre toutes les mesures de santé publique individuelles, quel que soit votre statut vaccinal. Les recommandations pour certaines mesures devraient changer au fil du temps en réponse à la situation courante de la COVID-19.

Les conseils de santé publique varient largement à travers le Canada en raison des situations locales. Il est important :

Pour l'instant, on ne sait pas si la COVID-19 disparaîtra complètement. Des éclosions ou des tendances plus saisonnières pourraient faire leur apparition, comme c'est le cas pour le rhume et la grippe.

Pour en savoir plus :

Restez à la maison si vous êtes malade

Vous devriez continuer de rester à la maison lorsque vous êtes malade. Cela aidera à réduire le risque de propagation de la COVID-19 et d'autres maladies.

Suivez les conseils de vos autorités locales de santé publique sur la quarantaine ou l'isolement.

Si vous présentez des symptômes de la COVID-19 et que vous êtes à l'extérieur de votre domicile, vous devriez :

  • mettre un masque médical ou envisagez d'utiliser un respirateur
    • si vous n'en avez pas, portez un masque non médical bien fabriqué et bien ajusté qui comprend une couche filtrante
  • vous isoler à l'écart des autres personnes le plus rapidement possible
  • communiquer avec votre professionnel de la santé ou avec les autorités locales de santé publique et suivre leurs conseils

Soyez prêt à rester à la maison si vous présentez des symptômes de la COVID-19 ou si vous devez prendre soin d'une personne malade.

Si votre maladie ou vos symptômes ne sont pas liés à la COVID-19, consultez votre fournisseur de soins de santé pour déterminer quand vous pouvez reprendre vos activités régulières.

Pour en savoir plus :

Améliorez la ventilation

La ventilation joue un rôle important dans la réduction du risque de contracter la COVID-19 et d'autres maladies à l'intérieur. Une bonne ventilation permet de remplacer l'air intérieur par de l'air extérieur, ce qui contribue à réduire l'accumulation de gouttelettes respiratoires possiblement infectieuses dans l'air intérieur. Une façon d'améliorer la ventilation est d'ouvrir les fenêtres ou les portes.

Dans la mesure du possible, envisagez d'organiser ou de déplacer les activités et les rassemblements à l'extérieur.

Pour en savoir plus :

Portez un masque

Suivez les conseils des autorités locales de santé publique pour savoir quand vous devez porter un masque. Les masques peuvent être exigés ou recommandés dans les lieux publics, notamment les :

  • écoles
  • magasins
  • entreprises
  • lieux de travail
  • transports en commun

Même si les masques ne sont pas obligatoires dans votre région ou dans le lieu où vous vous trouvez, le port d'un masque constitue une protection supplémentaire. Que vous soyez vacciné ou non, vous devriez envisager d'en porter un dans les espaces partagés avec des personnes de l'extérieur de votre ménage immédiat. C'est particulièrement important à l'intérieur, que ce soit dans des lieux publics ou privés.

Le port du masque est fortement recommandé dans tous les endroits où il y a beaucoup de monde, y compris ceux où la vaccination est obligatoire.

Différents types de masques sont disponibles pour un usage public. Les masques non médicaux, les masques médicaux et les respirateurs peuvent tous être utilisés dans la communauté.

En général, bien que les masques non médicaux puissent aider à prévenir la propagation de la COVID-19, les masques médicaux et les respirateurs offrent une meilleure protection. L'ajustement est important pour tous les types de masques.

Pour en savoir plus :

Pratiquez l'éloignement physique

L'éloignement physique consiste à maximiser votre distance par rapport aux autres. Pour ce faire, vous pouvez éviter de vous rapprocher physiquement d'autres personnes ou d'avoir un contact physique direct avec elles.

L'éloignement physique peut être requis ou recommandé dans les lieux publics et est conseillé lorsque vous vous trouvez dans des espaces partagés avec des personnes de l'extérieur de votre ménage.

Vous n'avez pas besoin de pratiquer l'éloignement physique avec les membres de votre ménage immédiat. Toutefois, cela peut changer si vous ou un membre de votre ménage êtes en quarantaine ou en isolement.

Votre ménage immédiat est constitué de toute personne avec laquelle vous vivez actuellement ou avec laquelle vous partagez des pièces de votre logement (une maison ou un appartement). Il peut inclure des membres de votre famille, de même que des colocataires ou des personnes avec lesquelles vous n'avez pas de lien.

Lorsque vous interagissez avec des personnes d'autres ménages, continuez à suivre les recommandations et les restrictions locales en matière de santé publique, y compris les limites de taille des rassemblements. Tenez toujours compte des risques pour vous et les membres de votre ménage avec lesquels vous interagissez, et utilisez plusieurs mesures de santé publique.

Pour en savoir plus :

Soyez prudent dans les espaces clos et endroits bondés

Le risque de COVID-19 est plus élevé lorsque vous êtes près d'une personne qui a la COVID-19 dans un espace clos (avec une mauvaise ventilation) et lorsque vous vous trouvez dans des endroits bondés. Vous courez un risque plus élevé dans des contextes où ces deux facteurs sont présents ou des contextes qui impliquent des activités comme :

  • crier
  • chanter
  • tenir des conversations rapprochées
  • respirer fortement (comme pendant des exercices physiques)

Si un espace vous semble étouffant ou malodorant, il n'est probablement pas bien ventilé. Si vous avez l'impression que l'espace n'est pas bien ventilé ou qu'il est trop encombré, suivez toutes les mesures de santé publique individuelles lorsque vous vous y trouvez. Vous pouvez également choisir :

  • d'éviter cet espace
  • de limiter le temps passé dans cet espace

Pour en savoir plus :

Appliquez les mesures d'hygiène des mains et l'étiquette respiratoire

Le maintien d'une bonne hygiène des mains et d'une bonne étiquette respiratoire aide à réduire le risque d'être infecté ou de transmettre l'infection.

L'hygiène des mains consiste à se laver souvent les mains au savon et à l'eau pendant au moins 20 secondes. Faute de savon et d'eau, utilisez un désinfectant pour les mains contenant au moins 60 % d'alcool. Par exemple, nettoyez-vous les mains :

  • avant et après avoir mangé ou manipulé de la nourriture
  • avant et après avoir touché un masque
  • avant de vous toucher les yeux, le nez ou la bouche
  • après avoir utilisé les toilettes
  • après avoir touché des surfaces et des objets qui sont touchés fréquemment
  • après avoir toussé ou éternué

Évitez de vous toucher les yeux, le nez ou la bouche avant de vous être lavé les mains.

L'étiquette respiratoire consiste à faire ce qui suit lorsque vous toussez ou éternuez :

  1. si vous ne portez pas de masque, toussez ou éternuez dans un mouchoir en papier ou dans le pli du coude, et non dans votre main
  2. jetez sans tarder dans une poubelle doublée de plastique les mouchoirs en papier utilisés
  3. lavez-vous les mains immédiatement après l'avoir fait

Pour en savoir plus :

Nettoyer et désinfecter les surfaces et les objets

On ignore combien de temps le virus de la COVID-19 survit sur les surfaces et les objets. Les recherches montrent que le virus peut vivre sur des surfaces et des objets pendant quelques heures, voire plusieurs jours selon :

  • le type de surface ou d'objet
  • les facteurs ambiants comme l'humidité et la température

On ignore aussi dans quelle mesure les surfaces ou les objets contaminés jouent un rôle dans la propagation de la COVID-19.

Les surfaces et les objets touchés fréquemment risquent davantage d'être contaminés. Leur nettoyage et leur désinfection peuvent désactiver le virus, c'est-à-dire le rendre non infectieux.

Santé Canada a publié une liste de désinfectants pour surfaces dures qui devraient être efficaces contre la COVID-19. Redoublez de prudence lorsque vous nettoyez avec l'eau de Javel pour éviter que des incidents graves se produisent.

Le courrier papier ou les colis en carton peuvent être contaminés, mais le risque que le virus se propage de cette façon est très faible. Vous n'avez pas besoin de nettoyer et de désinfecter le courrier ou les colis. Toutefois, après avoir manipulé le courrier, vous devriez éviter de vous toucher les yeux, le nez ou la bouche, et vous laver les mains immédiatement pour vous protéger de la COVID-19.

Pour en savoir plus :

Suivez toutes les mesures relatives aux voyages

Il est important que vous compreniez les risques et que vous preniez en compte l'impact que votre voyage peut avoir sur vous, votre famille et votre communauté.

Les restrictions de voyage continuent de changer partout dans le monde. Ces restrictions peuvent changer à tout moment. La transmission de la COVID-19 se poursuit dans de nombreux pays où la couverture vaccinale est variable.

Pour réduire votre risque, continuez à suivre les conseils relatifs aux voyages à l'extérieur du Canada.

  • Consultez les conseils et avis aux voyageurs du gouvernement du Canada avant de réserver votre voyage.
  • Confirmez les exigences d'entrée à votre destination, comme :
    • le dépistage et la quarantaine
    • les vaccins acceptables
    • la preuve de vaccination requise
  • Faites-vous vacciner avec une série complète de vaccins contre la COVID-19 au moins 14 jours avant votre voyage.
    • Veillez à avoir avec vous une copie de votre preuve canadienne de vaccination contre la COVID-19.
  • Suivez les mesures de santé publique recommandées pendant le voyage et à l'étranger.

Si vous vous êtes récemment trouvé à bord d'un vol, d'une croisière ou d'un train, vérifiez si vous avez été exposé pendant le voyage.

En savoir plus :

Mesures préventives communautaires

Tant que la COVID-19 continuera de circuler au Canada, les gouvernements et les autorités de santé publique continueront de :

Les planificateurs, les administrateurs, les exploitants et les employeurs doivent travailler de concert pour protéger :

Le Canada aide également les collectivités autochtones à surveiller la COVID-19 et à y répondre.

Pour en savoir plus :

Milieux de vie en groupe

Un milieu de vie en groupe est un endroit où vivent plusieurs personnes qui ne font pas partie de la même unité familiale. Elles peuvent y vivre pendant une période plus ou moins longue. Voici des exemples de ces milieux :

  • résidences pour étudiants
  • camps de travail industriels
  • remorques de chantier de construction
  • établissements :
    • de soins de longue durée
    • correctionnels
  • dortoirs pour travailleurs agricoles
  • foyers de groupe pour personnes handicapées
  • refuges pour personnes en situation d'itinérance

Dans ces milieux peuvent se trouver des personnes qui présentent un risque plus élevé d'exposition ou un risque de présenter une forme grave de la maladie ou des complications. Chaque milieu devrait aider à prévenir et à réduire la propagation de la COVID-19 en :

  • consultant les autorités de santé publique locales
  • adoptant les mesures de santé publique appropriées à leur contexte

Pour en savoir plus sur la limitation de la propagation de la COVID-19 dans certains milieux de vie en groupe, consultez les ressources suivantes :

Entreprises et lieux de travail

La COVID-19 peut se propager dans les entreprises et les milieux de travail. Les employeurs et les employés peuvent prendre des mesures pour protéger les travailleurs, leur famille et la collectivité, ainsi que la clientèle qui se rend sur les lieux.

Les détaillants essentiels et les autres milieux de travail ont adapté leurs activités pour empêcher et réduire la propagation de la COVID-19 et pourront continuer de le faire. Si vous êtes un exploitant, vous pouvez élaborer votre stratégie de réduction des risques à l'aide de renseignements tirés des ressources suivantes.

Milieux pour enfants et jeunes

Les exploitants d'établissements pour les enfants et les jeunes doivent connaître les risques d'exposition à la COVID-19 et les mesures qu'ils peuvent prendre pour les réduire. Ces mesures doivent tenir compte de ce qui suit :

  • les contextes culturel, linguistique et social
  • les divers besoins des enfants ou des jeunes
  • les conseils, les lignes directrices et les ressources qui proviennent des autorités locales de santé publique et de leurs partenaires

Lors de l'élaboration d'un plan, les autorités locales de santé publique et d'éducation, ainsi que leurs partenaires, peuvent faire appel aux ressources suivantes :

Espaces extérieurs

Les espaces et les activités récréatives extérieurs sont importants pour la santé, le bien-être et les relations sociales de tous. Comparativement aux activités à l'intérieur, celles qui se déroulent à l'extérieur sont moins i en raison de la ventilation naturelle.

Si vous êtes responsable d'un espace extérieur ou si vous faites partie d'un organisme de loisirs, consultez l'outil suivant :

Transports en commun

Les services de transport en commun sont essentiels pour les collectivités. Les passagers peuvent prendre des mesures comme le port du masque et l’éloignement physique pour réduire le risque de propagation de la COVID-19 lorsqu'ils utilisent les transports en commun.

Les travailleurs des transports en commun, les administrateurs et les ingénieurs doivent suivre les conseils sur la façon de réduire les risques au travail.

Organismes qui desservent des personnes en situation d'itinérance

Les personnes en situation d'itinérance peuvent être plus susceptibles de présenter une forme grave de la maladie ou des complications. Elles peuvent également présenter un plus grand risque d'exposition à la COVID-19 parce qu'elles peuvent :

  • ne pas être en mesure d'accéder aux services ou ressources traditionnels ou de les utiliser
  • avoir une capacité limitée de suivre les mesures de santé publique en raison d'obstacles financiers ou environnementaux
  • rester dans des refuges ou d'autres milieux de vie de groupe où se trouvent beaucoup d'autres personnes

Les organismes, les bénévoles et les travailleurs de la santé communautaire jouent un rôle important dans la prévention et la réduction de la propagation de la COVID-19 chez les personnes en situation d'itinérance.

Pour en savoir plus sur ce sujet, consultez les ressources suivantes :

Risques liés à la COVID-19

Le risque de contracter la COVID-19 évolue de jour en jour et varie d'une collectivité à l'autre, et à l'intérieur des collectivités. Le risque dépend de ce qui suit :

Pour vous protéger vous-même et pour protéger les autres :

Des ressources sont disponibles pour vous aider à prendre des décisions éclairées sur vos risques personnels lorsque vous sortez ou visitez d'autres personnes.

Personnes qui ont un risque accru d'exposition

Vous pourriez être plus susceptible d'être exposé au virus de la COVID-19 s'il y a des niveaux élevés ou croissants de propagation de la COVID-19 dans votre collectivité et si :

  • vous passez du temps avec des personnes qui ne sont pas entièrement vaccinées
  • vous prenez soin d'une personne qui est atteinte de la COVID-19 ou pourrait l'être
  • votre emploi ou votre profession exige que vous soyez en contact avec un grand nombre de personnes
  • vous vivez dans un ménage qui compte de nombreuses personnes (comme les maisons multigénérationnelles) ou un milieu de groupe dans lequel le virus de la COVID-19 peut se transmettre plus facilement, par exemple les :
    • établissements correctionnels
    • refuges ou les résidences de groupe
    • établissements de soins de longue durée
  • vous vous heurtez à des obstacles sociaux, économiques ou personnels qui limitent votre capacité d'accéder à des mesures de santé publique efficaces ou de les mettre en place
    • par exemple, les personnes handicapées qui n'arrivent pas à atteindre des renseignements, des services ou des installations qui sont hors de leur atteinte

Votre statut vaccinal ne fait que modifier votre risque de contracter la COVID-19 et de tomber malade. Cela ne change pas votre risque d'exposition au virus dans la collectivité.

Pour en savoir plus :

Personnes susceptibles de présenter une forme grave de la maladie ou des complications

La COVID-19 peut occasionner des maladies graves chez certaines personnes dans nos collectivités. Les personnes qui sont les plus susceptibles de présenter une forme grave ou des complications de la COVID-19 incluent les suivantes :

  • les personnes qui ne sont pas entièrement vaccinés
  • les personnes enceintes
  • les personnes âgées (le risque augmente par tranche de 10 ans, particulièrement après l'âge de 60 ans)
  • les personnes de tous âges atteintes de maladies chroniques, notamment :
    • une maladie pulmonaire
    • une maladie cardiaque
    • de l'hypertension
    • le diabète
    • une maladie du rein
    • une maladie du foie
    • la démence
    • un accident vasculaire cérébral
  • les personnes immunodéprimées de tous âges, notamment celles qui :
    • sont atteintes d'un problème de santé sous-jacent, comme un cancer
    • suivent un traitement qui affaiblit le système immunitaire, comme la chimiothérapie
  • les personnes qui vivent avec l'obésité, notamment celles dont l'indice de masse corporelle (IMC) est de 40 ou plus

Pour en savoir plus :

Femmes enceintes

Les personnes enceintes doivent considérer plusieurs facteurs pendant la pandémie de COVID-19. Ceux-ci comprennent leur :

  • risque d'exposition à la COVID-19
  • risque de présenter une forme grave de la maladie ou des complications si elles contractent la COVID-19 pendant la grossesse

Il est important de parler à votre fournisseur de soins de santé.

Si vous contractez la COVID-19 pendant votre grossesse, vous pourriez courir un risque accru de présenter une forme grave de la maladie ou des complications. Le Comité consultatif national de l'immunisation vous recommande de vous faire vacciner avec une série complète d'un vaccin à ARNm si vous êtes enceinte ou si vous allaitez.

Le risque de maladie grave ou de complications semble être pire avec certains variants de la COVID-19. Il est important de poursuivre les visites prénatales régulières pendant la pandémie de COVID-19, même si elles sont virtuelles.

Si vous êtes enceinte et vous vous inquiétez à propos de la COVID-19, parlez-en à votre fournisseur de soins de santé.

Pour en savoir plus :

Santé sexuelle

La santé sexuelle est un élément important de la santé globale, mais elle peut être compliquée pendant la pandémie pour les partenaires intimes qui :

  • ne font pas partie du même ménage immédiat
  • courent un risque :
    • plus élevé d'être exposé à la COVID-19
    • de développer une forme grave de la maladie ou des complications de la COVID-19

Les baisers et l'intimité physique avec des partenaires qui peuvent être infectés et qui ne font pas partie de votre ménage immédiat peuvent vous exposer au risque de contracter la COVID-19. Même si la personne infectée ne présente pas de symptômes, elle peut quand même transmettre le virus. L'activité sexuelle est plus sécuritaire si les deux partenaires sont entièrement vaccinés.

Les données probantes actuellement disponibles indiquent que la probabilité de contracter la COVID-19 par le sperme ou les liquides vaginaux est très faible. De façon générale, le virus se propage principalement par les liquides respiratoires. Si vous avez des relations sexuelles avec une personne qui n'appartient pas à votre ménage immédiat, réduisez le risque pour vous-même et les autres en faisant ce qui suit :

  • veillez à ce que tous les partenaires soient entièrement vaccinés
  • suivez les mesures individuelles de santé publique recommandées
  • limitez la consommation d'alcool et d'autres substances pour pouvoir prendre des décisions sûres, vous et votre partenaire

Pour en savoir plus :

Sortir ou avoir des relations sociales en toute sécurité pendant la COVID-19

Réfléchissez aux risques avant de sortir et prenez des décisions éclairées. Veillez à votre protection et à celle des autres lorsque vous vous adonnez à des activités personnelles et sociales pendant la pandémie de COVID-19.

Pour en savoir plus :

Rassemblements, événements et célébrations

Il est moins risqué d'organiser des rassemblements, des événements et des célébrations avec des personnes de votre ménage immédiat. Si vous choisissez de vous réunir avec des personnes de l'extérieur de votre ménage immédiat :

  • suivez les conseils de la santé publique locale
  • choisissez des activités et des lieux à faible risque
  • superposez plusieurs mesures de santé publique pour réduire le risque

Nous invitons les organismes et les entreprises qui organisent des rassemblements et des événements à suivre les conseils des autorités locales de santé publique et à utiliser notre outil d'atténuation des risques liés aux rassemblements et aux événements.

Pour en savoir plus :

Natation

Rien ne prouve que la COVID-19 peut se propager dans l'eau. Pour réduire le risque de transmission d'une personne à une autre lorsque vous nagez, continuez de suivre les mesures individuelles recommandées, particulièrement dans les endroits suivants :

  • les vestiaires
  • les toilettes publiques
  • les piscines et les terrasses intérieures bondées

Vous ne devriez pas porter de masque lorsque vous nagez, car ils ne sont pas efficaces sous l'eau et rendent la respiration difficile. Si vous avez besoin d'un masque dans le milieu où vous vous trouvez, vous devriez en mettre un après être sorti de l'eau.

La baignade à l'extérieur, comme dans les lacs ou les rivières, est beaucoup moins risquée en raison de la ventilation naturelle.

Évitez de partager de l'équipement de natation avec d'autres personnes, car la COVID-19 peut également se propager à travers des surfaces et des objets contaminés. Si vous devez partager de l'équipement de natation, nettoyez-le et désinfectez-le entre deux utilisateurs.

Pour en savoir plus :

Aliments

À l'heure actuelle, rien n'indique que les aliments sont une source probable de transmission de la COVID-19, car aucun cas n'a été signalé.

Nous travaillons sans relâche pour examiner de nouvelles preuves scientifiques de liens entre la salubrité des aliments et la COVID-19. Les scientifiques et les autorités responsables de la salubrité des aliments du monde entier surveillent de près la COVID-19 afin d'échanger des renseignements sur son lien avec la salubrité des aliments. Nous continuerons de mettre à jour les pratiques canadiennes en matière de salubrité des aliments en fonction des constatations scientifiques les plus pertinentes et les plus récentes.

Des mesures individuelles comme l'hygiène des mains peuvent aider à réduire le risque de maladies d'origine alimentaire.

Si vous prenez connaissance d'un risque lié à la salubrité des aliments, nous prendrons les mesures appropriées pour veiller à la sécurité de l'approvisionnement du Canada.

Pour en savoir plus :

Animaux

Il y a peu d'information sur les animaux et la COVID-19, surtout sur la possibilité que les animaux puissent propager le virus. Dans la plupart des cas, ce sont les gens qui infectent les animaux (transmission de l'homme à l'animal). Selon l'Organisation mondiale de la santé animale, il n'y a pas eu de rapports indiquant que des animaux de compagnie transmettaient la COVID-19 aux humains.

L'Agence de la santé publique du Canada fait le suivi et l'analyse des rapports de recherche et des études de cas sur les animaux et la COVID-19 qui nous parviennent du monde entier.

Pour en savoir plus :

Liens connexes

De quels renseignements avez-vous besoin au sujet de la COVID-19

Avez-vous trouvé ce que vous cherchiez?

Qu’est-ce qui n’allait pas?

Vous ne recevrez aucune réponse. Les numéros de téléphone et les adresses électroniques seront supprimés.
Maximum de 300 caractères

Merci de vos commentaires

Date de modification :