Maladie à coronavirus (COVID-19) : Prévention et risques

Sur cette page

Comment se propagent les coronavirus

Les coronavirus humains peuvent infecter le nez, la gorge et les poumons. Ils se propagent le plus souvent :

Les données probantes actuelles indiquent que la maladie se propage de personne à personne lorsqu'il y a un contact étroit entre des sujets.

Différence entre se placer en quarantaine (s'auto-isoler) et isoler

Il existe une différence entre le conseil de se placer en quarantaine (vous auto-isoler) et le conseil d'isolement. Il est important de souligner que ces mesures sont en place pour protéger la santé et la sécurité des Canadiens.

Se placer en quarantaine (s'auto-isoler)

Vous devez vous placer en quarantaine pendant 14 jours, même si vous n'avez pas de symptômes maintenant, si vous :

Se placer en quarantaine signifie que, pendant 14 jours, vous devez :

Si vous commencez à développer des symptômes, même légers, restez à la maison et vous auto-isolez immédiatement des autres personnes qui habitent avec vous.  Appelez un professionnel de la santé publique ou l'autorité de santé publique aussitôt que possible.

Isoler

Vous devez vous isoler pendant au moins 14 jours si :

S'isoler signifie que vous devez vous rendre directement à la maison et restez-y :

Si vos symptômes s'aggravent, communiquez immédiatement avec votre fournisseur de soins de santé ou votre autorité de santé publique et suivez leurs instructions.

Prévention du coronavirus

Les Canadiens doivent continuer à réfléchir aux mesures qu'ils peuvent prendre pour rester en bonne santé et prévenir la propagation de la COVID-19 au Canada. Cela comprend le fait de rester à la maison autant que possible et de se préparer au cas où vous ou un membre de votre famille tombiez malade. Vous et les membres de votre famille (tout le monde) devriez pratiquer l’éloignement physique (distanciation sociale). Même si vous ne présentez pas de symptômes de COVID-19, vous pourriez être infecté par d'autres.

Comme nous continuons de voir la transmission du virus dans différentes communautés, nous savons que tout le monde doit prendre des précautions, même ceux qui n'ont pas voyagé à l'extérieur du Canada.

Afin de prévenir la propagation du COVID-19 dans les collectivités et à travers le pays, tous les Canadiens sont invités à:

Vous pouvez aller faire une promenade dans les cas suivants :

Si vous sortez faire une promenade, évitez les rassemblements et pratiquez toujours la distanciation physique (éloignement social) en maintenant au moins 2 mètres entre vous et les autres en tout temps.

Pensez-vous avoir la COVID-19 ?
Faites une auto-évaluation

D'éloignement physique (distanciation sociale)

Ensemble, nous pouvons ralentir la propagation de la COVID-19 en faisant vraiment un effort pour maintenir une certaine distance physique entre nous et les autres. Il est prouvé que l'éloignement physique est l'un des moyens les plus efficaces de réduire la propagation de la maladie pendant une épidémie.

Pratiquer l'éloignement physique, c'est modifier ses habitudes quotidiennes afin de réduire au minimum les contacts étroits avec d'autres personnes, ce qui comprend :

Hygiène

Une hygiène adéquate peut aider à réduire le risque de contracter ou de transmettre une infection :

Nettoyage

Les coronavirus sont parmi les types de virus les plus faciles à tuer avec un produit désinfectant approprié, lorsqu'ils sont utilisés conformément au mode d'emploi figurant sur l'étiquette. Santé Canada a publié une liste de désinfectants pour surfaces dures susceptibles d'être efficaces contre la COVID-19.

Bien qu'ils ne prétendent pas tuer la COVID-19, les nettoyants peuvent jouer un rôle en aidant à limiter le transfert des micro-organismes. Pour les surfaces à forte sollicitation, Santé Canada recommande d'utiliser du nettoyant ou de l'eau de javel diluée. Cette solution d'eau de javel doit être préparée selon le mode l'emploi sur l'étiquette ou dans une proportion de 1 c. thé (5 mL) par tasse (250 mL). Les instructions sont basées sur de l'eau de javel à 5% d'hypochlorite de sodium, pour donner une solution d'hypochlorite de sodium de 0,1 %.

Ces surfaces comprennent les :

Pour plus d'informations, consultez les lignes directrices sur le nettoyage et la désinfection des espaces publics.

Port du masque

Le port de masques médicaux, dont les masques chirurgicaux, les masques faciaux de soins et les respirateurs (comme les masques N95), doit être réservé aux travailleurs de la santé et aux autres personnes fournissant des soins directs aux patients infectés par la COVID-19.

Rien ne prouve que le port d’un masque non médical (par exemple un masque en tissu artisanal) dans la communauté protège la personne qui le porte. Des mesures d’hygiène et de santé publique strictes, notamment le lavage fréquent des mains et l’éloignement physique (distanciation sociale), réduiront votre risque d’exposition au virus.

Porter un masque non médical est une mesure supplémentaire que vous pouvez prendre pour protéger les personnes qui vous entourent.

Le port d’un masque non médical est une autre façon de couvrir votre bouche et votre nez pour éviter que vos gouttelettes respiratoires ne contaminent les autres ou n’atterrissent sur des surfaces. Tout comme notre recommandation de ne pas tousser dans vos mains (toussez plutôt dans un mouchoir ou sur votre manche), un masque peut réduire le risque que d’autres personnes soient exposées à vos gouttelettes respiratoires. 

Si le port d’un masque non médical vous sécurise et vous empêche de toucher votre nez et votre bouche, c’est également une bonne chose. Mais n’oubliez pas d'éviter de vous toucher ou frotter les yeux.

Il est important de comprendre que les masques non médicaux ont leurs limites et qu’ils doivent être utilisés prudemment.

Si vous choisissez d’utiliser un masque facial non médical, vous devez :

Les masques faciaux peuvent être contaminés lorsque vous allez à l’extérieur ou que vous les manipulez. Quand vous portez un masque, vous devez prendre les précautions suivantes pour vous protéger :

Les masques médicaux seuls n’empêcheront pas la propagation de la COVID-19. Vous devez suivre à la lettre et en tout temps les consignes d’hygiène adéquate et de santé publique, dont le lavage des mains fréquent et l’éloignement physique (distanciation sociale).

Risques de contracter un coronavirus

La COVID-19 représente une menace grave pour la santé, et la situation évolue quotidiennement. Le risque variera à l'intérieur d'une même communauté et d'une communauté à l'autre, mais étant donné le nombre grandissant de cas au Canada, le risque que courent les Canadiens est considéré comme élevé.

Cela ne signifie pas que l'ensemble des Canadiens contracteront la maladie. Cela signifie qu'il y a déjà un impact significatif sur notre système de soins de santé. Si nous n'aplatissons pas la courbe épidémique dès maintenant, l'augmentation des cas de COVID-19 pourrait avoir un impact sur les ressources de soins de santé disponibles pour les Canadiens.

Le risque de contracter la COVID-19 peut être accru dans certains contextes, tels que les :

Vérifiez si vous avez été exposé

Avez-vous pris un vol, une croisière, un train récemment, ou avez-vous participé à un rassemblement public? Vérifiez les lieux d'exposition répertoriés pour voir si vous avez pu être exposé à COVID-19.

Les populations vulnérables

Le risque de conséquences graves est accru pour les Canadiens :

Les personnes qui entrent dans ces catégories devraient envisager de ne pas assister aux rassemblements. Cela inclut les grands rassemblements et même les petits événements dans des lieux surpeuplés ou fermés.

Si vous présentez des symptômes (toux, fièvre ou difficulté à respirer), abstenez-vous d'aller dans un rassemblement de masse, un événement ou des lieux où les gens se rassemblent. Vous risqueriez de mettre en danger la santé d'une personne vulnérable.

Voyageurs

Les voyageurs peuvent être plus exposés au risque d'attraper la COVID-19. Il est conseillé aux Canadiens d'éviter tout voyage non essentiel. Si vous devez voyager, consultez les plus récents conseils aux voyageurs avant votre départ.

Nous continuerons de modifier nos évaluations des risques en fonction des plus récentes données.

Les femmes enceintes

Tout au long de la grossesse, les femmes subissent des changements dans leur corps qui peuvent les mettre plus à risque de contracter certaines maladies, y compris les infections respiratoires virales, comme la grippe. À l'heure actuelle, les preuves sont insuffisantes pour suggérer que les femmes enceintes courent un plus grand risque de connaître des conséquences plus graves liées à la COVID-19.

Il est toujours important pour les femmes enceintes de se protéger contre les maladies et de prendre des mesures appropriées pour éviter et prévenir les infections. Des mesures d'hygiène adéquates peuvent aider à réduire le risque de contracter une infection ou de propagation des infections aux autres personnes.

Si vous êtes enceinte et préoccupée par la COVID-19, parlez-en à votre fournisseur de soins de santé.

Survie des coronavirus sur les surfaces

On ne sait pas avec certitude combien de temps la COVID-19 survit sur les surfaces, mais il semble qu'elle se comporte comme les autres coronavirus. Les informations préliminaires sur la COVID-19 tendent à montrer que le virus peut persister sur les surfaces quelques heures à plusieurs jours. Ceci peut dépendre de différents paramètres, telles que :

Les surfaces fréquemment touchées avec les mains sont plus susceptibles d'être contaminées, par exemple les :

Les produits expédiés à partir du Canada ou de l'étranger pourraient également être contaminés. Toutefois, comme il faut généralement compter plusieurs jours ou semaines pour la livraison des colis, et que ceux-ci sont transportés à température ambiante, le risque de propagation est faible. Rien ne permet d'affirmer que des coronavirus pourraient entrer au Canada simplement en étant présents sur des colis ou des paquets.

Pour vous protéger contre la COVID-19, assurez-vous de faire ce qui suit lorsque vous manipulez des produits qui ont été expédiés à partir du Canada ou de l'étranger :

Aliments

Il n'existe actuellement aucune preuve suggérant que la nourriture est une source ou une voie de transmission probable du virus et aucun cas de transmission de la COVID-19 par la nourriture n'a été signalé. Il est peu probable que des personnes soient infectées par le virus par le biais de la nourriture. Les scientifiques et les autorités chargées de la sécurité alimentaire dans le monde entier suivent de près la propagation de la COVID-19.

Si nous prenons connaissance d'un risque potentiel pour la salubrité des aliments, des mesures appropriées seront prises pour assurer la sécurité de l'approvisionnement alimentaire du Canada.

Les coronavirus sont tués par les méthodes courantes de nettoyage et de désinfection et en cuisant les aliments à des températures internes sécuritaires.

Pour en savoir plus sur la salubrité des aliments.

Animaux au Canada

La propagation actuelle de la COVID-19 est le résultat de la transmission entre humains. Rien ne prouve que les animaux de compagnie ou autres animaux jouent un rôle dans la transmission de la maladie aux humains. Les scientifiques essaient de comprendre si et comment il affecte les animaux.

Les animaux de compagnie contribuent à notre bonheur et à notre bien-être, surtout en période de stress. Si vous vous sentez bien (pas de symptômes de COVID-19) ou êtes en auto-isolation en raison de la COVID-19, faire des promenades avec votre chien ou de passer d'autres temps avec votre animal de compagnie peut contribuer à garder à la fois vous et votre animal de compagnie en bonne santé.

Par mesure de précaution, nous recommandons que les personnes présentant des symptômes de COVID-19 ou celles qui s'isolent chez soi en raison d'un contact avec un cas de COVID-19, suivent des recommandations similaires concernant les animaux, comme ils le feraient autour d'autres personnes dans ces circonstances :

Ces mesures sont recommandées à titre de précautions et sont des pratiques de base pour prévenir la transmission des maladies entre les humains et les animaux. Si vous avez des préoccupations, demandez conseil à votre vétérinaire ou à un professionnel de la santé publique qui peut vous aider à répondre à vos questions.

Pour plus d'information sur la santé animal et la COVID-19, consultez le site web de l'Agence canadienne d'inspection des aliments.

Allégations fausses et trompeuses

Nous n'avons approuvé aucun produit pour prévenir, traiter ou guérir la COVID-19. Il est illégal au Canada de vendre des produits de santé non homologués ou de faire des allégations fausses ou trompeuses concernant la prévention, le traitement ou la guérison de la COVID-19. Nous prenons cette question très au sérieux et nous adoptons des mesures visant à mettre fin à cette activité.

Santé Canada a publié une liste de désinfectants pour les surfaces dures qui sont susceptibles d'être efficaces contre la COVID-19. Cette liste est mise à jour régulièrement. Bien qu'ils ne prétendent pas tuer des virus tels que la COVID-19, les nettoyants peuvent jouer un rôle en aidant à limiter le transfert des micro-organismes.

Nous incitons toute personne qui possède de l'information sur la vente ou la publicité pouvant être trompeuse de tout produit de santé qui prétend traiter, prévenir ou guérir la COVID-19, ou à le signaler au moyen de notre formulaire de plainte en ligne.

Liens connexes

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :