COVID-19 : Diffusez des informations sur la vaccination et les mesures de santé publique lors de votre événement communautaire

Trouvez des renseignements exacts sur la COVID-19 que vous pourrez partager lors de votre événement communautaire. Les sujets abordés sont les vaccins contre la COVID-19, les mesures de santé publique, la santé mentale et la désinformation.

Téléchargez la trousse d'outils (PDF, 10,9 Mo, 67 pages)

Sur cette page

Aperçu

Ce guide d'information fournit des ressources d'apprentissage sur la COVID-19, y compris des infographies, des vidéos et des liens vers des pages Web pour vous aider à :

Bienfaits et efficacité de la vaccination

La vaccination est l'une des façons les plus efficaces de nous protéger contre la COVID-19. Les données probantes indiquent que les vaccins sont très efficaces pour prévenir les maladies graves, les hospitalisations et les décès causés par la COVID-19.

Le vaccin contre la COVID-19 me protégera-t-il contre les nouveaux variants?

Même si un vaccin contre la COVID-19 n'est pas aussi efficace contre un variant en particulier, les personnes qui ont reçu une série primaire complète de vaccins seront mieux protégées contre la maladie. Une dose de rappel augmente encore plus la protection et aide à maintenir une protection plus durable contre la COVID-19.

Dois-je me faire vacciner si j'ai déjà eu la COVID-19?

Même si vous avez déjà eu la COVID-19, il est important de vous faire vacciner. Bien que vous bénéficiez d'une certaine protection contre une infection passée, on ne connaît pas la durée de cette protection ni sa force. Vous pouvez accroître votre immunité en vous faisant vacciner même si vous avez déjà été infecté.

Le Comité consultatif national de l'immunisation (CCNI) a recommandé une période d'attente après une infection pour aider à obtenir la meilleure réponse immunitaire. Pour les personnes admissibles à une dose de rappel, le CCNI suggère d'attendre 3 mois après l'infection ou 6 mois après avoir reçu la dernière dose de votre série primaire, selon la plus longue des deux périodes. Votre autorité de santé publique ou votre fournisseur de soins de santé local peut vous donner des conseils sur votre admissibilité et répondre à vos questions.

Après avoir obtenu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19, vous pouvez vous faire vacciner si vous respectez les deux conditions suivantes :

  • vous ne présentez plus de symptômes d'infection à la COVID-19
  • vous n'êtes plus contagieux

Si vous avez eu la COVID-19 et que vous voulez recevoir une dose de rappel moins de 3 mois après l'infection, cela ne pose aucun problème de sécurité. Un intervalle plus long entre l'infection et la vaccination est cependant suggéré. Cela pourrait déclencher une meilleure réponse immunitaire et favoriser une protection plus durable contre les variants.

Est-ce que je devrais quand même me faire vacciner contre la COVID-19 si j'ai eu la maladie? (série de vidéos Demandez aux experts)

Pour en savoir plus :

Sécurité et effets secondaires

Seuls les vaccins dont la sécurité a été démontrée, qui fonctionnent et sont de grande qualité obtiennent l'approbation pour être utilisés au Canada.

Comment savons-nous que les vaccins contre la COVID-19 sont sûrs?

Les vaccins contre la COVID-19 ont été rigoureusement testés pendant leur conception et examinés attentivement par Santé Canada. Santé Canada n'approuvera les vaccins que lorsque les avantages l'emportent sur les risques de la COVID-19.

Comment savons-nous que les vaccins contre la COVID-19 sont sûrs (série de vidéos Demandez aux experts)

Comment pouvons-nous nous vérifier si les vaccins contre la COVID-19 sont sûrs, même sans données de longue durée?

Des millions de personnes au Canada et des milliards de personnes dans le monde ont reçu leur première, deuxième ou troisième dose de vaccins contre la COVID-19. La grande majorité d'entre elles n'ont subi que des effets secondaires légers. Il faut faire beaucoup de recherche pour mettre au point un vaccin avant qu'une seule personne ne reçoive une dose dans le cadre d'un essai clinique.

Seuls les vaccins sûrs, efficaces et de grande qualité sont approuvés pour utilisation au Canada. Fait important, tous les vaccins sont surveillés au Canada aussi longtemps :

  • qu'ils sont utilisés
  • qu'il est clair que les risques pour la santé liés à la COVID-19 sont beaucoup plus élevés que ceux liés aux vaccins contre la COVID-19

Comment m'assurer que les vaccins contre la COVID-19 sont sûrs même sans données de longue durée? (série de vidéos Demandez aux experts)

Est-ce que les vaccins contre la COVID-19 entraînent des effets secondaires?

Après la vaccination, il est courant d'avoir des effets secondaires temporaires, qui durent habituellement de quelques heures à quelques jours après la vaccination. C'est la réponse naturelle de l'organisme, qui travaille fort pour créer une immunité contre la maladie.

Les réactions graves au vaccin contre la COVID-19 sont rares, mais les réactions légères à modérées sont courantes, notamment :

  • une douleur, de l'enflure ou des rougeurs au point d'injection
  • des frissons
  • de la fatigue
  • des douleurs articulaires
  • une légère fièvre
  • des maux de tête
  • des douleurs musculaires

Comme pour tous les médicaments, il existe un risque très faible que la vaccination provoque des effets secondaires graves.

Dans le cas des vaccins à ARNm contre la COVID-19, les effets comprennent de rares cas de myocardite ou de péricardite et des réactions allergiques. La myocardite ou la péricardite sont respectivement une inflammation du cœur ou de la paroi externe du cœur. En général, les personnes souffrant de ces conditions se rétablissent rapidement après avoir obtenu des soins médicaux. Consultez votre médecin si vous avez des préoccupations en raison de votre situation médicale particulière. En cas de réaction allergique grave, consultez immédiatement un médecin.

Est-ce que les vaccins contre la COVID-19 causent des effets secondaires? (série de vidéos Demandez aux experts)

Est-ce que je peux recevoir une deuxième dose d'un vaccin autre que celui reçu à ma première dose?

Il importe que vous gardiez votre vaccination à jour, y compris la dose de rappel lorsque vous y êtes admissibles. Cela vous aidera à vous protéger et à protéger les autres contre la COVID-19 et ses variants. Les vaccins à ARNm contre la COVID-19 peuvent être utilisés de façon interchangeable, ce qui signifie que l'un ou l'autre des vaccins à ARNm approuvés est efficace comme deuxième dose ou comme dose supplémentaire.

Les vaccins à ARNm utilisent tous la même technologie et offrent une excellente protection. Selon votre groupe d'âge, il pourrait y avoir un vaccin recommandé. N'hésitez pas à accepter l'un ou l'autre des vaccins offerts.

Si vous n'êtes pas en mesure de recevoir un vaccin à ARNm contre la COVID-19 ou si vous n'êtes pas disposé à le faire, nous vous recommandons de vous adresser à l'autorité de santé publique de votre région. Elle pourra vous renseigner sur les autres options de vaccin qui s'offrent à vous.

Ma seconde dose peut-elle être d'un autre vaccin? D'autres effets secondaires sont-ils possibles? (série de vidéos Demandez aux experts)

Pour en savoir plus :

Ingrédients

Les vaccins contre la COVID-19 contiennent-ils des ingrédients dont je devrais me soucier?

Les ingrédients contenus dans les vaccins contre la COVID-19 se sont révélés sûrs. Ils sont éliminés par l'organisme peu de temps après la vaccination, comme c'est le cas pour tous les vaccins. Il y a de petites quantités d'ingrédients dans les vaccins, dont chacun a un but précis pour faire fonctionner le vaccin. La liste des ingrédients de chaque vaccin est disponible en ligne.

Les vaccins contre la COVID-19 contiennent-ils des ingrédients dont je devrais me soucier? (série de vidéos Demandez aux experts)

Les vaccins contre la COVID-19 sont-ils considérés comme halals?

L'Association médicale musulmane du Canada et le Conseil canadien des imams ont indiqué que les vaccins suivants sont des produits halals :

  • le vaccin Comirnaty de Pfizer-BioNTech
  • le vaccin Spikevax de Moderna
  • le vaccin Vaxzevria/Covishield d'AstraZeneca

Les vaccins contre la COVID-19 sont-ils considérés comme halals? (série de vidéos Demandez aux experts)

Les vaccins contre la COVID-19 contiennent-ils de la gélatine, du porc ou des produits du porc?

Les vaccins contre la COVID-19 approuvés au Canada qui suivent ne contiennent pas de gélatine ou de produits du porc :

  • les vaccins à ARNm : Comirnaty de Pfizer-BioNTech et Spikevax de Moderna
  • les vaccins à vecteur viral contre la COVID-19 : Vaxzevria d'AstraZeneca et Janssen (Johnson & Johnson)

Les vaccins contre la COVID-19 contiennent-ils du porc ou des produits du porc? (série de vidéos Demandez aux experts)

Pour en savoir plus :

Grossesse, allaitement et fertilité

Les données probantes montrent que les vaccins à ARNm contre la COVID-19 (Comirnaty de Pfizer-BioNTech et Spikevax de Moderna) ne soulèvent pas de préoccupations particulières en matière de sécurité pour :

Le Comité consultatif national de l'immunisation recommande que vous receviez une série complète de vaccins à ARNm si vous êtes enceinte ou si vous allaitez.

De plus, rien ne prouve que les vaccins causent des problèmes de fertilité, y compris :

Les vaccins contre la COVID-19 peuvent-ils nuire à la fertilité?

De nombreuses études indépendantes n'ont pas permis de conclure que les vaccins à ARNm et les vaccins à vecteur viral contre la COVID-19 causent des problèmes de fertilité pour quiconque.
Les vaccins contre la COVID-19 peuvent-ils nuire à la fertilité? (série de vidéos Demandez aux experts)

Puis-je me faire vacciner si je suis enceinte ou si j'allaite?

Si vous êtes enceinte, même tôt au cours de votre grossesse, vous courez un risque plus élevé de :

  • maladie grave causée par la COVID-19
  • problèmes graves au cours de votre grossesse :
    • comme avoir votre bébé trop tôt
    • développer une maladie grave causant une hypertension artérielle ou une mortinaissance

Les données probantes montrent que les vaccins à ARNm contre la COVID-19 (Comirnaty de Pfizer-BioNTech et Spikevax de Moderna) ne posent aucun problème de sécurité particulier pendant la grossesse ou l'allaitement. Le Comité consultatif national de l'immunisation recommande les vaccins à ARNm contre la COVID-19 si vous êtes enceinte ou si vous allaitez.

Pour en savoir plus :

Enfants âgés de 5 à 11 ans

Santé Canada a approuvé le vaccin Comirnaty de Pfizer-BioNTech pour les enfants de 5 à 11 ans. La dose donnée est plus faible que celle pour les enfants de 12 ans et plus. Elle a été choisie pour fournir le meilleur équilibre entre la réponse immunitaire et la réduction des effets secondaires. Dans les essais cliniques, des doses plus faibles ont offert aux enfants une très bonne protection contre la COVID-19.

Les jeunes enfants devraient-ils se faire vacciner contre la COVID-19?

La COVID-19 a une plus grande incidence sur les enfants et les jeunes qu'au début de la pandémie. Cela s'explique probablement par le fait que bon nombre d'entre eux sont retournés à l'école et aux activités en personne à un moment où le variant très infectieux Omicron circule. Les vaccins contre la COVID-19 aident le corps à combattre le virus et préviennent les maladies graves.

Quels sont les bienfaits de faire vacciner mon enfant contre la COVID-19 si les enfants ont moins de risques d'être vraiment malades?

Une infection à la COVID-19 peut survenir chez n'importe quel enfant. Même les enfants sans facteurs de risque peuvent développer des formes graves de la COVID-19. Bien que les enfants soient moins susceptibles d'être vraiment malades en raison de la COVID-19, ils peuvent tout de même subir des complications rares, mais graves. Cela comprend le syndrome inflammatoire multisystémique chez les enfants (MIS-C). Nous savons que certains enfants ont des effets à plus long terme, même après s'être remis d'une légère infection initiale.

Quels sont les bienfaits de faire vacciner mon enfant contre la COVID-19 si les enfants ont moins de risques d'être vraiment malades? (série de vidéos Demandez aux experts)

Quels tests sont faits avant que les vaccins contre la COVID-19 soient approuvés pour les enfants?

Le vaccin pédiatrique contre la COVID-19 a été testé chez les enfants à l'aide d'une dose plus faible que chez les jeunes et les adultes. Tout vaccin contre la COVID-19 doit subir des tests rigoureux avant que son utilisation soit autorisée au Canada. Les essais cliniques ont évalué la sécurité des vaccins, y compris leur efficacité et leurs effets secondaires possibles, avant qu'ils ne soient approuvés par Santé Canada.

Depuis les essais cliniques, des millions d'enfants ont reçu en toute sécurité le vaccin pédiatrique Comirnaty de Pfizer-BioNTech au Canada et partout dans le monde. Les effets secondaires graves demeurent très rares.

Quels tests sont faits avant que les vaccins contre la COVID-19 soient approuvés pour les enfants? (série de vidéos Demandez aux experts)

Comment surveille-t-on la sécurité et les effets secondaires des vaccins contre la COVID-19 pour les enfants?

Tous les vaccins approuvés au Canada sont surveillés de près tant qu'ils sont utilisés. Le gouvernement fédéral collabore avec les provinces et les territoires, les fabricants de vaccins et d'autres pays pour surveiller la sécurité et l'efficacité des vaccins. En plus des systèmes habituels de surveillance des vaccins, le Canada utilise un système appelé IMPACT pour surveiller la sécurité des vaccins chez les enfants.

Comment surveille-t-on la sécurité et les effets secondaires des vaccins contre la COVID-19 pour les enfants? (série de vidéos Demandez aux experts)

Quels effets secondaires courants les enfants pourraient-ils avoir après leur vaccin?

Certains enfants n'auront aucune réaction à leur vaccin contre la COVID-19, tandis que d'autres pourraient avoir des effets secondaires à court terme. Les effets secondaires courants sont habituellement légers et disparaissent en quelques heures ou quelques jours.

Ils comprennent :

  • une douleur, de l'enflure ou des rougeurs au point d'injection
  • des frissons
  • de la fatigue
  • des douleurs articulaires
  • une légère fièvre
  • des maux de tête
  • des douleurs musculaires

Quels sont les effets secondaires courants chez les enfants après la vaccination? (série de vidéos Demandez aux experts)

Mon enfant est grand pour son âge ou aura bientôt 12 ans. Devrais-je attendre pour qu'il reçoive la dose des 12 ans et plus?

La dose de vaccin contre la COVID-19 pour les enfants âgés de 5 à 11 ans est plus faible que celle pour les enfants de 12 ans et plus. Cette dose plus faible repose sur l'âge de l'enfant, et non sur sa taille ou son poids, comme on le voit souvent avec d'autres médicaments. Les doses de vaccin sont choisies pour obtenir le meilleur équilibre possible entre la réponse immunitaire et la réduction des effets secondaires selon l'âge.

Mon enfant est grand pour son âge ou aura bientôt 12 ans. Devrais-je attendre pour qu'il reçoive la dose des 12 ans et plus? (série de vidéos Demandez aux experts)

Pour en savoir plus :

Jeunes âgés de 12 à 17 ans

Santé Canada a approuvé les vaccins à ARNm contre la COVID-19 (Comirnaty de Pfizer-BioNTech et Spikevax de Moderna) pour les jeunes de 12 ans et plus. Les personnes âgées de 12 à 17 ans peuvent recevoir les mêmes doses que celles recommandées pour les adultes. Il est également recommandé que certains jeunes à risque élevé de maladie grave liée à la COVID-19 reçoivent des doses supplémentaires ou une dose de rappel.

Comment les vaccins ont-ils été étudiés et testés chez les jeunes?

Les vaccins à ARNm contre la COVID-19 (Comirnaty de Pfizer-BioNTech et Spikevax de Moderna) ont été testés chez des jeunes dans le cadre d'essais cliniques. Ces essais cliniques ont comparé la réponse immunitaire, la sécurité et l'efficacité du vaccin à celles d'un placebo. La réponse immunitaire a également été comparée aux groupes plus âgés. Le vaccin offre une très bonne protection contre la COVID-19.

Je suis jeune et en pleine santé. Pourquoi devrais-je me faire vacciner contre la COVID-19 si je ne suis pas à risque?

La COVID-19 peut entraîner des complications qui mettent votre vie en danger et il est difficile de savoir comment elle vous touchera. La vaccination est l'un des moyens les plus efficaces de protéger nos familles, nos amis, nos collectivités et de nous protéger nous-mêmes contre la COVID-19. La recherche scientifique suggère que le fait d'être à jour avec toutes les doses recommandées offre une forte protection contre les maladies graves, l'hospitalisation et le décès dus à la COVID-19.

Comment puis-je savoir si un vaccin contre la COVID-19 est sûr pour mon jeune, sans données à long terme?

Les vaccins dont l'utilisation est approuvée au Canada sont ceux dont la sécurité, l'efficacité et la qualité ont été prouvées au Canada.

Tous les vaccins présentent des risques, mais la plupart des effets secondaires sont bénins et surviennent quelques jours ou quelques semaines après la vaccination. Fait important, tous les vaccins sont surveillés au Canada aussi longtemps :

  • qu'ils sont utilisés
  • qu'il est clair que les risques à long terme pour la santé de la COVID-19 sont beaucoup plus élevés que ceux des vaccins contre la COVID-19

Comment puis-je savoir si un vaccin contre la COVID-19 est sûr pour mon jeune, sans données à long terme? (série de vidéos Demandez aux experts)

Pour en savoir plus :

Doses de rappel

Pourquoi dois-je recevoir une dose de rappel de la COVID-19? J'ai déjà reçu 2 doses d'un vaccin contre la COVID-19.

Au fil du temps, la protection que confère la série primaire d'un vaccin contre la COVID-19 peut diminuer. En déclenchant plus d'anticorps et d'autres réponses immunitaires, une dose de rappel peut améliorer et offrir une protection plus durable contre la COVID-19, y compris contre les maladies graves et les décès.

Si vous êtes admissible, il est important de recevoir une dose de rappel le plus tôt possible. On pourrait vous offrir un vaccin à ARNm différent (Comirnaty de Pfizer-BioNTech ou Spikevax de Moderna) pour votre dose de rappel que celui reçu pour votre série primaire. Vous pouvez très bien recevoir un vaccin différent si un autre vaccin à ARNm est offert.

Si vous n'êtes pas en mesure de recevoir un vaccin à ARNm contre la COVID-19 ou si vous ne voulez pas le recevoir pour votre dose de rappel, il est recommandé de vous adresser à votre autorité locale de santé publique. Elle pourra vous renseigner sur les autres options de vaccin qui s'offrent à vous.

Pourquoi dois-je recevoir une dose de rappel de la COVID-19? J'ai déjà reçu 2 doses d'un vaccin contre la COVID-19. (série de vidéos Demandez aux experts)

Pour en savoir plus :

Mesures de santé publique

Les mesures de santé publique individuelles sont des mesures que vous pouvez prendre pour aider à prévenir la propagation de la COVID-19 et d'autres maladies, comme la grippe. L'efficacité de ces mesures est optimale lorsqu'elles sont appliquées en même temps que la vaccination et comprennent :

Peu importe votre statut vaccinal, il est important de continuer à prendre des mesures de santé publique individuelles pour les raisons suivantes :

Intégrer le port du masque à votre routine

Le port du masque peut être recommandé ou exigé dans des lieux publics comme les :

  • magasins
  • écoles
  • entreprises
  • lieux de travail
  • transports en commun

Même si les masques ne sont pas requis dans votre région ou dans le contexte où vous vous trouvez, le port d'un masque est une protection supplémentaire. C'est très important pour vous protéger et protéger les gens qui vous entourent.

Que vous soyez vacciné ou non, vous devriez porter un masque bien ajusté et bien fabriqué dans les espaces partagés avec des personnes de l'extérieur de votre ménage. C'est particulièrement important à l'intérieur, que ce soit en privé ou en public. Les masques sont fortement recommandés dans tous les milieux bondés, y compris les milieux où il y a des exigences en matière de vaccination.

Comme les conseils de santé publique varient grandement d'un bout à l'autre du Canada en raison de situations locales, il est important que vous :

  • continuiez de suivre les recommandations et les restrictions de votre autorité de santé publique locale
  • évaluiez les risques avant de sortir et preniez des décisions éclairées pour garantir votre sécurité et celle des autres

Pour en savoir plus :

Tests de dépistage de la COVID-19

Le dépistage aide à limiter la propagation du virus.

Pourquoi le dépistage est-il important?

Les tests peuvent aider à déterminer qui peut être infecté par la COVID-19, y compris ceux qui ne présentent pas de symptômes.

Le dépistage nous renseigne sur :

  • les personnes infectées
  • les lieux où le virus se propage dans nos collectivités
  • la quantité de cas qui pourraient circuler dans nos collectivités

Communiquez avec votre autorité locale de santé publique pour obtenir des conseils sur les tests si vous :

  • pensez que vous pourriez avoir la COVID-19
  • avez été en contact avec une personne atteinte de la COVID-19

Qu'est-ce qu'un test d'autodépistage ou un test de dépistage rapide de la COVID-19?

Les tests d'autodépistage, aussi appelés tests de dépistage rapide de la COVID-19, permettent aux gens de faire eux-mêmes des tests de dépistage de la COVID-19 ou d'en faire passer à d'autres personnes. Ces tests fournissent un résultat instantané de votre état d'infection actuel.

Les tests de dépistage rapide de la COVID-19 sont faciles à utiliser, sécuritaires et donnent des résultats aussi rapidement qu'en 15 minutes. Suivez toujours les instructions contenues dans votre trousse de dépistage rapide de la COVID-19 et celles fournies par votre autorité locale de santé publique. Les instructions qui accompagnent les tests rapides sont propres à ce type particulier de test.

Les tests d'autodépistage sont des tests antigéniques ou moléculaires qui peuvent aider à dépister la COVID-19. Certains tests ne doivent être utilisés que si vous avez des symptômes, tandis que d'autres peuvent être utilisés en présence ou en l'absence de symptômes.

Le dépistage rapide comme outil de dépistage aide à détecter la COVID-19 afin que vous puissiez le mettre en quarantaine et ainsi réduire le risque pour d'autres personnes. Si vous utilisez votre test rapide comme outil de dépistage, assurez-vous de répéter le test rapide dans les 48 à 72 heures pour en confirmer le résultat.

Dans certains cas, il est possible d'effectuer les tests en série pour en accroître la précision du résultat si vous n'avez pas de symptômes. Les tests en série comprennent plusieurs tests effectués sur plusieurs jours, ce qui améliore la probabilité qu'une infection soit détectée si elle est présente.

Renseignements pour les patients : Guide d'autodépistage de la COVID-19 (fiche d'information)

Que faire après avoir obtenu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19?

Si vous obtenez un résultat positif à un test rapide de dépistage de la COVID-19, placez-vous immédiatement en quarantaine et suivez les conseils de la santé publique locale. Ne sortez pas ou n'invitez pas chez vous de gens qui ne font pas partie de votre ménage.

Si votre résultat de test rapide est négatif, il y a toujours un risque que vous soyez infecté et que vous transmettiez la COVID-19 à d'autres personnes. Continuez à suivre les conseils de santé publique locaux et les mesures de santé publique individuelles, comme les suivantes :

  • aérez bien votre espace
  • portez un respirateur (sinon, un masque médical bien ajusté)
  • maximisez la distance physique avec les membres d'autres ménages
  • nettoyez et désinfectez souvent les surfaces et les objets à contact fréquent dans votre maison
  • lavez-vous souvent les mains à l'eau et au savon
    • utilisez un désinfectant pour les mains qui contient au moins 60 % d'alcool si vous n'avez pas accès à du savon et de l'eau

Pour en savoir plus :

Santé mentale et adaptation aux effets de la pandémie

Environ la moitié des personnes qui vivent au Canada ont signalé que leur santé mentale s'est détériorée depuis le début de la pandémie de COVID-19. Le soutien à la santé mentale et au bien-être de tous au Canada est une priorité pour le gouvernement fédéral.

Espace mieux-être Canada a été lancé en réponse à l'augmentation des sentiments de stress, d'anxiété et de dépression causés par la pandémie de COVID-19.

Espace mieux-être Canada :

Nous avons aussi lancé PocketWell, une application complémentaire au portail en ligne Espace mieux-être Canada qui :

Espace mieux-être Canada : Soutien en matière de santé mentale et de consommation de substances

Pour en savoir plus :

Mésinformation et désinformation

La mésinformation est une information fausse ou trompeuse, mais présentée comme un fait, peu importe l'intention. La désinformation est une information intentionnellement créée et diffusée pour tromper ou induire en erreur.

Maintenant plus que jamais, nous avons besoin de renseignements crédibles. Il n'est pas facile de se tenir au courant des nouveaux renseignements. La mésinformation sur la COVID-19 peut être nuisible. Si vous lisez ou partagez de l'information par l'intermédiaire des médias sociaux, assurez-vous que l'information provient d'une source à laquelle vous pouvez faire confiance. Nous encourageons tout le monde à chercher et à partager des sources d'information fiables pour orienter les décisions en matière de vaccination, notamment :

Jetez un coup d'œil aux conseils sur l'éducation aux médias ci-dessous et aidez à mettre fin à la propagation de la mésinformation en ligne.

En contrant la propagation de la mésinformation, nous pouvons tous continuer à protéger les gens que nous aimons pendant la pandémie de COVID-19.

Pour en savoir plus :

Ressources à diffuser et à imprimer

Nos plus récentes ressources sur la COVID-19 comprennent des produits que vous pouvez transmettre à d'autres personnes en les imprimant ou en les utilisant sur vos plateformes numériques.

Pages principales sur la COVID-19

Information générale sur les vaccins contre la COVID-19

Fiches d'information et infographies

Vidéos

Série de vidéos

Images dans les médias sociaux

Vaccins contre la COVID-19 pour les enfants et les jeunes

Fiches d'information et infographies

Vidéos

Images dans les médias sociaux

Mesures de santé publique

Fiches d'information et infographies

Vidéos

Dépistage de la COVID-19

Fiches d'information et infographies

Vidéos

Santé mentale

Médias numériques et sociaux

Comme il s'agit d'une situation en évolution, veuillez suivre les comptes de médias sociaux de Santé Canada et de l'Agence de la santé publique du Canada pour connaître les occasions de mobilisation. N'hésitez pas à communiquer au moyen de gazouillis partagés, de gazouillis cités ou de médias sociaux officiels.

Abonnement

S'inscrire en ligne pour recevoir des nouvelles du gouvernement du Canada sur la COVID-19.

Organisez votre séance de mobilisation communautaire

En organisant un événement, vous contribuez à renforcer la confiance à l'égard de la vaccination au sein de votre collectivité. Communiquez les faits pour aider le public à prendre une décision éclairée au sujet de la vaccination contre la COVID-19 et des mesures de santé publique. Vous pouvez utiliser ce guide étape par étape pour organiser un événement réussi.

Étape 1 : Planifiez votre événement

Établissez votre intention

Pensez à vos objectifs, à vos réseaux et à vos ressources lorsque vous planifiez votre séance de mobilisation. Vous voudrez peut-être explorer la possibilité de travailler avec des experts, des partenaires ou des groupes en santé.

Lorsque vous choisissez un conférencier pour votre séance, tenez compte des caractéristiques particulières de votre public et de l'expertise dans votre collectivité ou votre organisation. Un choix idéal est un expert en santé qui connaît bien les vaccins contre la COVID-19 et les mesures de santé publique. Un autre bon choix serait un autre membre de la communauté digne de confiance et crédible.

Déterminez le type d'événement que vous organiserez

Déterminez si votre événement doit avoir lieu en personne ou virtuellement.

S'il a lieu en personne, assurez-vous de consulter votre autorité locale au sujet des mesures de santé publique actuelles.

S'il s'agit d'un événement virtuel, choisissez la plateforme virtuelle que vous et vos participants connaissez le mieux.

Pensez à la façon dont vous pourriez utiliser les outils et les technologies numériques pour accroître la portée de votre événement.

Réfléchissez à la façon dont vous pourriez rendre votre événement aussi inclusif et accessible que possible.

  • Obtenez les services nécessaires à l'avance, par exemple :
    • American Sign Language (ASL)
    • langue des signes du Québec (LSQ)
    • lecture labiale
    • services de sous-titrage en temps réel (CART) des communications
      • le sous-titrage CART est un service d'interprétation de la parole au texte
  • Le sous-titrage en direct est utile aux personnes ayant une invalidité et permet un événement plus inclusif.
  • Choisissez une plateforme offrant des caractéristiques d'accessibilité, comme la compatibilité des appareils fonctionnels et une fonction vidéo « NIP à NIP ».

Faites un plan

Choisissez une date et une heure qui vous conviennent, à vous et à votre public cible. Pensez au temps dont vous aurez besoin pour vous préparer et promouvoir votre événement. Si les participants parlent une autre langue, vous pourriez envisager d'organiser un événement bilingue.

Prévoyez des modalités d'inscription

Vous voudrez peut-être demander aux gens de s'inscrire à l'avance à votre événement. Il peut s'agir de choses aussi simples que :

  • de demander aux gens de vous envoyer un courriel à l'avance
  • d'utiliser un site Web de gestion d'événements
  • d'utiliser une plateforme de vidéoconférence pour faciliter l'inscription à un événement

Étape 2 : Faites la promotion de votre événement

Une fois que vous avez décidé des détails de votre plan, vous êtes prêt à passer le mot, à inviter les participants et à en faire la promotion dans votre collectivité.

Envoyez une invitation. La participation à un événement est souvent directement liée à la façon dont les gens ont été invités.

Faites la promotion de votre événement de diverses façons, notamment :

  • courriel
  • médias sociaux
  • affiches et dépliants

Étape 3 : Créez une feuille de route pour votre événement

Avant votre séance de mobilisation, planifiez et passez en revue votre présentation et vos points de discussion sur les vaccins contre la COVID-19 et les mesures de santé publique.

Déterminez les sujets que vous pouvez aborder dans votre discussion. Vous pouvez également inviter les participants à soumettre des questions à l'avance.

Déterminez le temps dont vous aurez besoin pour des activités comme l'accueil des participants, l'examen des questions d'ordre administratif et la fourniture de renseignements généraux.

Recherchez des renseignements fiables sur les vaccins contre la COVID-19 et les mesures de santé publique pour créer vos présentations et vos points de discussion, en utilisant des ressources comme :

Prenez soin d'inclure des activités et diverses façons dont les participants peuvent poser des questions qui augmenteront l'interactivité et l'intérêt.

Dressez la liste des fournitures dont vous aurez besoin.

Planifiez la façon dont vous conclurez votre événement et consignerez les résultats de votre événement.

Étape 4 : Préparez votre événement

Prévoyez du temps pour vous préparer.

  • Prévoyez une répétition avant votre activité.
  • Si votre événement se déroule en personne, assurez-vous d'avoir suffisamment de temps pour configurer l'espace afin de suivre les mesures de santé publique locales.
  • Si votre événement est virtuel, préparez la plateforme de vidéoconférence pour la discussion.
  • Effectuez un test sonore et vidéo avant l'événement.
  • Assurez-vous d'avoir une personne-ressource pour les problèmes techniques, au besoin.
  • Envoyez l'ordre du jour, la présentation et des directives sur la façon de poser des questions avant l'événement.

Étape 5 : Tenez votre événement

Assurez-vous que vos participants ont une expérience enrichissante qui donne à chacun l'occasion de participer.

Mentionnez aux participants si l'événement sera enregistré de quelque façon que ce soit ou si vous avez l'intention de le faire par la suite.

Pendant la séance de mobilisation, encouragez les participants à poser des questions et à donner de la rétroaction.

Étape 6 : Après l'événement

Après l'événement, il est important de donner aux participants l'occasion de poursuivre la discussion en :

  • envoyant un courriel ou un message de suivi
  • partageant de l'information, des ressources et des outils sur la façon dont ils peuvent rester informés après l'événement
  • encourageant les participants à faire part de leurs commentaires sur l'événement

Étape 7 : Faites passer le mot

Faites la promotion de votre séance de mobilisation après qu'elle a eu lieu afin de mettre en relief le travail que vous faites dans votre collectivité.

Utilisez vos comptes de médias sociaux pour encourager les membres de la communauté à se renseigner sur les vaccins contre la COVID-19. N'oubliez pas de partager des images et des renseignements sur les vaccins contre la COVID-19 et les mesures de santé publique.

Pour en savoir plus

Si vous ne trouvez pas ce dont vous avez besoin pour votre événement dans les ressources fournies, communiquez avec nous en composant le :

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :