Prévention du VIH et du SIDA

Apprenez de quelle façon on peut prévenir une infection au virus de l'immunodéficience humaine (VIH) et le syndrome d'immunodéficience acquise (SIDA).

Dans cette page

Prévention du VIH et du SIDA

Il n’y a aucun vaccin contre l’infection au VIH, mais il existe des moyens efficaces pour le prévenir. Si vous êtes infecté par le VIH, vous pouvez recevoir un traitement qui empêchera ou retardera l’évolution vers le SIDA et qui vous empêchera de transmettre le virus.

Prophylaxie pré-exposition (PPrE)

Dans certains cas, les personnes qui ne sont pas affectées par le VIH adoptent des comportements plus à risque. Ces personnes peuvent prendre une pilule, appelée prophylaxie pré-exposition (PPrE), pour réduire le risque d’infection au VIH. Cette pilule doit être prise quotidiennement et en combinaison avec d’autres moyens de prévention (comme les condoms). Pour en savoir davantage et pour savoir si la PPrE vous convient, consultez votre fournisseur de soins de santé.

Prophylaxie post-exposition (PPE)

Si vous croyez avoir été exposé au VIH, la prise de la prophylaxie post-exposition (PPE) peut réduire le risque d’infection au VIH. La PPE est un traitement qui consiste à prendre deux ou trois pilules quotidiennement pendant quatre semaines.

Le traitement doit débuter dès que possible après l’exposition au VIH. S’il débute plus de 72 heures après l’exposition, son efficacité pourrait être réduite.

Si vous croyez avoir été exposé au VIH, vous devez :

  • consulter un fournisseur de soins de santé immédiatement pour savoir si ce traitement vous convient;
  • si le fournisseur de soins de santé vous recommande ce traitement, débutez-le dans les 72 heures suivant l’exposition.

Activité sexuelle

Tous les contacts sexuels présentent un certain risque. Vous pouvez réduire le risque de contracter et de propager le VIH ou d’autres infections transmissibles sexuellement (ITS) en ayant des relations sexuelles mieux protégées. Une relation sexuelle protégée implique davantage que de porter la protection adéquate, elle comprend aussi les éléments suivants :

  • subir régulièrement des tests de dépistage d’ITS
    • le fait d’avoir une ITS augmente le risque que vous deveniez infecté au VIH ou que vous le propagiez;
  • discuter de la prévention avec votre partenaire sexuel ou vos partenaires sexuels;
  • discuter avec votre partenaire ou vos partenaires du genre de contact sexuel que vous aurez;
  • utiliser des condoms et d’autres types de protection de façon sécuritaire;
  • avoir moins de partenaires sexuels afin de réduire l’exposition possible au VIH et à d’autres ITS;
  • si vous êtes séropositif, maintenir une charge virale supprimée au moyen par la prise de médicaments antirétroviraux.

Utilisation de drogues injectables

Si vous vous injectez des drogues, vous pouvez réduire le risque d’être infecté au VIH ou de propager le virus en respectant des pratiques d’injection sécuritaire. Les voici :

  • éviter de partager les accessoires d’injection de drogue, comme :
    • des aiguilles,
    • des seringues,
    • des cuiseurs,
    • des cuillères,
    • de l’eau,
    • des filtres;
  • utiliser un nouvel accessoire chaque fois que vous vous injectez de la drogue.

Vous pouvez également songer à obtenir de l’aide et vous inscrire à un programme de traitement de la toxicomanie, comme un traitement à la méthadone ou un traitement de substitution aux opioïdes. Ce genre de programme pourrait vous aider à réduire :

  • votre dépendance aux drogues;
  • la fréquence des injections ou d’autres comportements à risque, réduisant ainsi le risque de contracter ou de propager le VIH ou d’autres infections transmissibles sexuellement et par le sang.

Grossesse et accouchement

Si vous êtes enceinte ou que vous prévoyez le devenir, votre partenaire et vous devriez subir un test de dépistage du VIH et d'autres ITS.

Si vous êtes infecté au VIH, vous pouvez éviter de le transmettre à votre bébé des façons qui suivent :

  • prendre un antirétroviral pendant la grossesse;
  • éviter l'allaitement après avoir accouché.

Tatouages, perçages, acupuncture et autres procédures

Si vous vous faites faire un tatouage, un perçage, de l’électrolyse ou un traitement d’acupuncture, vous pouvez éviter d’être infecté par le VIH ou de le transmettre en vous assurant de ce qui suit :

  • les procédures sont effectuées par des professionnels qui respectent des précautions universelles pour contrôler l’infection, comme celles utilisées dans les hôpitaux;
  • comme la loi le prescrit, toutes les aiguilles utilisées sont :
    • utilisées une fois seulement,
    • jetées après utilisation.

Tourisme médical

Si vous voyagez dans un autre pays afin d'obtenir des soins médicaux, assurez-vous des éléments qui suivent :

Exposition en milieu de travail

Si votre travail vous expose à du sang contaminé ou à d'autres liquides corporels, vous pourriez être à risque d'être infecté au VIH.

Vous pouvez réduire ce risque en suivant des pratiques courantes pour le contrôle de l'infection dans votre milieu de travail.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :