Virus Zika : Symptômes et traitement

L'Agence de la santé publique du Canada a mis à jour la recommandation pour la prévention de la transmission sexuelle de Zika. La recommandation pour les voyageurs de sexe masculin rentrant au pays était d'attendre 6 mois avant de tenter de concevoir un enfant et de veiller à toujours utiliser de manière adéquate les préservatifs dans leurs rapports avec leur partenaire sexuel pendant 6 mois. Cette recommandation a été révisée à 3 mois sur la base de nouvelles preuves scientifiques concernant la persistance du virus Zika infectieux dans le sperme. Il est toujours conseillé aux voyageurs de sexe masculin ayant une partenaire enceinte de continuer à s'abstenir de rapports sexuels non protégés pendant la durée de la grossesse.

Sur cette page

Symptômes du virus Zika

Le virus Zika est transmis par les moustiques. Seulement 1 personne infectée par le virus Zika sur 4 est susceptible de développer des symptômes. Lorsqu'ils se manifestent, les symptômes comprennent souvent :

  • des rougeurs oculaires
  • des symptômes généraux tels que :
    • de la faiblesse
    • des maux de tête
    • un manque d'énergie
  • des douleurs musculaires ou articulaires à court terme
    • avec possibilité d'œdème articulaire, surtout aux petites articulations des mains et des pieds
  • une fièvre légère (de 37,8 à 38,5 °C)
  • une éruption cutanée plate et rouge avec de petites bosses

Les symptômes du virus Zika peuvent être similaires à d'autres maladies virales liées au voyage telles que la dengue et le chikungunya. Cependant les symptômes du virus Zika sont habituellement plus légers.

Ceux-ci apparaissent généralement entre 3 à 14 jours après l'infection. Ces symptômes sont habituellement légers et durent de 2 à 7 jours.

Complications éventuelles

Bien que la plupart des gens se rétablissent sans complications, le virus Zika peut être transmis de la mère à l'enfant à travers le placenta et provoquer de graves malformations congénitales chez les bébés infectés avant leur naissance. Chez l'adulte, de rares cas de symptômes neurologiques ont été signalés à la suite d'une infection à virus Zika, comme un trouble du système nerveux appelé syndrome Guillain-Barré (SGB).

Les symptômes du SGB comprennent :

  • une faiblesse des bras et des jambes
  • une faiblesse ou paralysie des muscles qui contrôlent la respiration

Les symptômes du SGB peuvent durer de quelques semaines à plusieurs mois. La plupart des gens se rétablissent complètement, mais certaines personnes subissent des dommages permanents au système nerveux. Très peu de gens en meurent.

De rares cas d'autres troubles du système nerveux affectant les nerfs, la moelle épinière et le cerveau chez les enfants et les adultes ont également été signalés.

Un petit nombre de décès associés à l'infection à virus Zika a été signalé. Ces cas ont pu être observés chez des :

  • nourrissons présentant de graves malformations congénitales
  • enfants et des adultes dont les problèmes de santé affaiblissent le système immunitaire (réduisant leur capacité à lutter contre la maladie)

Si vous tombez malade

Les symptômes sont souvent légers et la plupart des gens se rétablissent complètement sans complications.

Consultez un professionnel de la santé si vous présentez des symptômes correspondant à l'infection à virus Zika et êtes inquiet au sujet de votre santé ou de celle de votre enfant.

Pour aider votre professionnel de la santé à évaluer les risques d'infection, faites-lui la liste des endroits où vous avez voyagé ou habité et mentionnez-lui le fait dans le cas où vous auriez eu des rapports sexuels non protégés avec une personne ayant pu être infectée par le virus Zika.

Dépistage du virus Zika

Le virus est diagnostiqué au moyen d'un test de laboratoire. Votre professionnel de la santé déterminera si vous devriez subir un test en fonction :

  • de vos symptômes
  • du stade de votre grossesse
  • de la destination et de la date du voyage

Traitement du virus Zika

À l'heure actuelle, il n'existe aucun remède contre le virus Zika. Le traitement vise seulement à soulager les symptômes.

Évitez de prendre un analgésique contenant de l'acide acétylsalicylique (AAS) et de tout autre anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS) jusqu'à ce que d'autres infections comme la dengue aient été écartées. L'AAS est un analgésique couramment utilisé dans les médicaments tels que l'aspirine. Un autre AINS couramment utilisé est l'ibuprofène, que l'on trouve dans Motrin et Advil.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :