Défis pour les parents de bébés issus d’une naissance multiple

Élever des enfants issus d’une naissance multiple et élever un seul enfant sont deux choses très différentes. S’il y a beaucoup de moments de joie, il y a aussi beaucoup de difficultés.  L’information ci-après peut vous aider à faire face à ce qui vous attend.   

Défis sur le plan social

Il peut être difficile pour les parents d’enfants issus d’une naissance multiple d’obtenir l’aide et l’information particulières dont ils ont besoin. Par exemple, il se peut que les amis et la famille ne sachent pas comment aider une femme qui vit une grossesse multiple à haut risque ou un couple qui élève plusieurs enfants du même âge.

Ces parents peuvent se sentir isolés sur le plan social. La fatigue, le manque de temps pour soi, les exigences liées au soin des enfants et les difficultés d’ordre financier sont des problèmes courants. Il est facile de se laisser absorber par le soin des enfants, mais ce n'est pas une raison pour abandonner tous ses passe-temps et ses intérêts. Il faut plutôt chercher des moyens de faire la part des choses entre ses besoins et ceux des enfants. 

Il est utile de connaître les défis psychosociaux auxquels vous pourriez être confrontés et de vous y préparer. Par exemple : 

  • Les mariages de parents d’enfants issus d’une naissance multiple sont davantage mis à l’épreuve (taux de divorce plus élevé).
  • Les parents se sentent isolés, parce qu’ils ne peuvent pas sortir pour faire des courses ou participer à des programmes communautaires avec leurs enfants.
  • Dans certaines régions, les ressources en matière de santé ou de sensibilisation ou celles sur le plan social sont limitées.
  • Il peut y avoir une attention non désirée en public.
  • Les parents ont peu de temps pour s'adonner à des activités d’intérêt personnel ou « refaire le plein ».

Défis émotionnels

Habituellement, les parents qui attendent plus d’un enfant ou ont des enfants issus d’une naissance multiple sont plus stressés et plus fatigués. Ils peuvent se sentir coupables ou tristes de devoir partager leur temps et leur énergie entre leurs enfants. Savoir ce qu’on pourrait ressentir aide à s’y préparer.

Exemples de défis émotionnels auxquels ces parents peuvent être confrontés, pendant la grossesse ou après la naissance (comparativement aux autres parents)

  • Le risque de souffrir d’anxiété ou d’une dépression post-partum est plus élevé, particulièrement en cas d’hospitalisation à l’unité néonatale de soins intensifs.
  • Les relations avec le partenaire, la famille et les amis sont davantage mises à l’épreuve.
  • Les risques pour la santé (comme la mort d’un ou de plusieurs bébés ou la présence de séquelles invalidantes) peuvent aggraver le traumatisme émotionnel. 
  • Ces personnes peuvent avoir le sentiment qu’elles ratent l’expérience d’une grossesse et d’un accouchement normaux en raison d’une plus grande « médicalisation » de certains aspects.
  • Il peut être plus difficile de créer des liens affectifs et d’attachement avec plusieurs bébés.
  • Les émotions peuvent être plus complexes, car si les traitements aboutissent à une naissance multiple, les parents peuvent avoir l’impression de ne pas avoir le droit d’exprimer leur frustration ou de demander de l’aide.

Défis financiers

Les dépenses peuvent être plus élevées pour une famille qui compte des enfants issus d’une naissance multiple que pour une famille où il ya un nombre égal d’enfants, mais d’âges différents. Par exemple :

  • La réutilisation des vêtements des aînés est une solution moins facile à appliquer.   
  • Il faut acheter en même temps plusieurs lits d’enfants, sièges d’auto, chaises hautes, etc., et avoir chaque article en plusieurs exemplaires.
  • Si l’alitement est prescrit, la mère qui a un emploi rémunéré devra peut-être arrêter de travailler plus tôt que prévu. Si, de plus, elle a déjà un ou d’autres enfants dont il faut prendre soin, cela pourrait nécessiter des dépenses supplémentaires. 

Exemples de défis financiers auxquels peuvent être confrontés les parents qui attendent plus d’un enfant ou ont des enfants issus d’une naissance multiple

  • La période de prestations de maternité et de prestations parentales de l’administration fédérale n’est pas prolongée en cas de naissance multiple. Il y a donc moins de semaines de prestations de chômage par enfant (par exemple 52 semaines une fois ou deux enfants ou plus, au lieu de 52 semaines multipliées par le nombre d’enfants issus d’une grossesse simple).
  • Un des parents peut devoir quitter un travail rémunéré ou prolonger son congé parental afin de prendre soin des enfants.
  • Pour avoir la place nécessaire, il faudra peut-être acheter un plus gros véhicule ou de rénover la maison.
  • Dans bien des communautés, la disponibilité et les coûts des services de garde posent problème.
  • Les risques plus grands pour la santé chez les enfants issus d’une naissance multiple peuvent se traduire par une augmentation des dépenses de la famille s’il faut des mesures d’adaptation et des traitements pour des enfants ayant des besoins spéciaux.

Si un ou plusieurs de vos enfants ont un handicap, communiquez avec le gouvernement, les organismes privés et les groupes d’entraide de votre région, pour obtenir de l’aide ou des renseignements. 

Défis physiques et logistiques

Prendre soin de bébés issus d'une grossesse multiple présente des défis physiques et logistiques non négligeables, surtout pendant la petite enfance (p. ex. les boires plus nombreux des prématurés et leurs cycles veille-sommeil irréguliers). De plus, de l'aide pendant la nuit pourrait s’imposer les premières semaines ou les premiers mois. S'il vous est impossible d'obtenir de l'aide à domicile, essayez de répartir la charge entre les deux parents. Le manque de sommeil peut entraîner la fatigue et la dépression. Soyez attentif à l’apparition de ces signes chez vous‑même ou votre conjoint afin que vous puissiez collaborer pour surmonter ces difficultés.

Exemples de défis physiques ou logistiques fréquents   

  • La mère peut voir sa mobilité réduite parce qu’elle doit s’aliter pendant sa grossesse ou a subi une césarienne. Il lui est plus difficile alors de prendre soin des bébés ou de ses autres enfants.
  • Les prématurés ou les bébés de faible poids à la naissance peuvent avoir des boires plus fréquents que les bébés à terme. Il se pourrait que la mère ait besoin d’aide pendant les premières semaines ou les premiers mois.
  • Il peut être difficile d’allaiter ou de consoler plus d’un bébé à la fois.
  • Transporter plus d’un enfant en voiture ou en poussette peut être difficile.
  • Aller à des rendez-vous peut être compliqué, surtout s’il faut faire garder d’autres enfants.

Pour obtenir plus d’information sur les défis auxquels les parents d’enfants issus d’une naissance multiple sont confrontés, consulter les diverses fiches de renseignements que Naissances multiples présente dans la section des publications (seulement disponible en anglais) de son site Web.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

.

Date de modification :