Défi de l’innovation communautaire des vaccins : Hésitation face à la vaccination

Sur cette page

Mesures de santé publique

Tant qu’un grand nombre de gens partout au Canada n’aura pas été vacciné, il faudra continuer d’appliquer les pratiques de prévention personnelle pour réduire la propagation de la COVID-19. Avec la circulation accrue de certains variants préoccupants à forte transmissibilité, il est d’autant plus important que la population canadienne adopte plusieurs pratiques de prévention personnelle en même temps pour se protéger contre la COVID-19, par exemple :

Intentions relatives à la vaccination

Certaines personnes ont des hésitations par rapport aux vaccins contre la COVID‑19. Des études montrent que les Canadiens qui hésitent à se faire vacciner ont tendance à obtenir des renseignements de sources sociales qui viennent confirmer leurs réticences. Les médias sociaux, la famille, les amis et les membres de la communauté, comme les professionnels de la santé, peuvent avoir une influence sur ce qu’ils pensent des vaccins.

Expériences différentes

Les répercussions de la pandémie ne sont pas les mêmes pour tout le monde. Bien des gens ont perdu leur emploi ou ne peuvent pas travailler de la maison. Certaines communautés ont eu plus de cas de COVID-19 que d’autres. Certaines personnes ont eu plus de mal que d’autres à suivre les mesures de santé publique à cause des personnes avec qui elles vivent, de l’endroit où elles vivent et travaillent et de la façon dont elles se déplacent. Les personnes issues de communautés traditionnellement mal desservies ont été plus touchées et sont plus sceptiques quant aux vaccins. Parfois, cela est dû au fait qu’elles, ou des membres de leur communauté, ont été confrontées à des injustices dans les systèmes de soins de santé, de la part des gouvernements et d’autres institutions.

Mésinformation et désinformation

À cause de la pandémie, de nombreuses personnes ont changé leur façon d’interagir avec leurs amis, leur famille et leurs collègues et le font maintenant en ligne. La mésinformation et la désinformation au sujet de la COVID-19 et des vaccins contre la COVID-19 se multiplient en ligne, ce qui peut rendre plus difficile la collaboration de tous pour prévenir la propagation du virus. Pour que la santé publique soit préservée, il faut que les Canadiens reçoivent des informations claires et crédibles.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :