Prévenir le suicide : obtenir de l’aide

Il est essentiel d’obtenir de l’aide si vous, ou une personne que vous connaissez, traversez une crise ou songez au suicide. Vous n’êtes pas seul. Découvrez les ressources disponibles pour vous.

Sur cette page

Renseignements et services en cas de crise

Si vous avez besoin d’une aide immédiate, appelez :

  • le 9-1-1
  • un centre de crise près de chez vous
  • votre numéro de téléphone d’urgence local

Centres d’aide et d’écoute au Canada

L’Association canadienne pour la prévention du suicide offre une liste des centres d’aide et d’écoute. Les centres d’aide et d’écoute sont disponibles aux personnes qui ont besoin d’aide. Ils offrent :

  • des services 24 heures sur 24 dans la plupart des cas
  • un accès à des ressources adaptées à vos besoins
  • des professionnels formés qui offrent un soutien téléphonique gratuit et confidentiel

Jeunesse, J’écoute

Jeunesse, J’écoute est la seule ligne d’assistance nationale pour les jeunes entre 5 et 20 ans au Canada. Elle offre :

  • un soutien 24 heures sur 24 confidentiel et anonyme
  • des conseillers professionnels et des options de consultation psychologique
  • des ressources en ligne qui fournissent des astuces et des conseils concernant les défis auxquels les jeunes font face

Composez le 1-800-668-6868 pour communiquer avec Jeunesse, J’écoute. Vous pouvez aussi télécharger l’application Toujours à l’écoute.

Votre centre de santé, hôpital ou fournisseur de soins de santé peut aussi vous diriger vers d’autres ressources utiles de votre secteur.

Signaux d’alerte du suicide

Les signaux d’alerte pouvant donner à penser qu’une personne présente un risque de suicide peuvent comprendre :

Si vous, ou une personne que vous connaissez, êtes à risque de suicide, obtenez de l’aide immédiatement. Composez le 9-1-1, votre numéro de téléphone d’urgence local ou appelez un centre d’aide et d’écoute près de vous.

D’autres signes ou comportements pouvant donner à penser qu’une personne présente un risque de suicide comprennent :

  • l’éloignement de la famille, des amis ou des activités
  • le sentiment d’être emprisonné ou qu’une situation est sans issue
  • le sentiment de ne pas avoir de but dans la vie ou une raison d’être
  • l’usage accru de substances comme les drogues, l’alcool ou des inhalants
  • le sentiment que l’avenir est sans espoir ou que la vie ne s’améliorera jamais
  • le fait de parler d’être un fardeau pour quelqu’un ou de ressentir une douleur insoutenable
  • l’anxiété ou des changements d’humeur importants tels que la colère, la tristesse ou le désespoir

Comment aider une personne en état de crise

Le fait de parler du suicide de façon honnête, responsable et sécuritaire peut vous aider à déterminer si une personne a besoin d’aide. Si vous souhaitez aider une personne en état de crise, essayez :

  • d’écouter et de témoigner de l’intérêt :
    • témoigner de l’intérêt peut constituer une façon immédiate d’aider une personne,
    • écouter n’augmentera pas le risque de suicide et peut sauver une vie;
  • de parler avec la personne et en lui assurant qu’elle n’est pas seule;
  • de lui faire savoir que vous vous préoccupez d’elle;
  • de lui diriger vers :
    • un ami,
    • un conseiller,
    • une ligne de crise,
    • une personne de confiance (un voisin, un membre de la famille ou un aîné).

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :