Bulletin électronique - Mauvais traitements envers les aînés Juin 2011

Éveiller la population au fléau que représentent les mauvais traitements envers les aînés   

Mis sur pied en vertu du volet santé publique de l’Initiative fédérale de lutte contre les mauvais traitements envers les aînés (IFLMTA), le Forum canadien de formation et d’information sur les mauvais traitements à l’égard des aînés a eu lieu à Winnipeg les 25 et 26 octobre 2010.

Les principaux intervenants du domaine de la prévention des mauvais traitements à l’égard des aînés ont assisté au forum, organisé par l’organisme "Age and Opportunity Inc." (disponible en anglais seulement) Grâce au soutien financié de l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC), cet événement a été le cadre de formation portant sur différents outils élaborés par le truchement du projet Savoir pour agir de l'Équipe de lutte à la violence faite aux aînés de l’Initiative nationale pour le soin des personnes âgées (INSPA).

La séance plénière d’ouverture de l’événement, Le projet "Counterpoint" : Examen de cas représentatifs de mauvais traitements et de négligence à l’égard des aînés en vue de formuler des stratégies d’intervention efficaces, s’appuyait sur les données d’un projet de l’ASPC. Elle abordait la nature complexe de la violence envers les aînés, en plus de fournir de nombreux exemples de relations et de contextes.

D’autres ressources élaborées grâce au soutien financier de l’ASPC qui portaient sur la prévention des mauvais traitements à l’égard des aînés ont été présentées, y compris les documents d’information publique de la campagne « Ce n’est pas correct! » Voisins, amis et familles – un réseau pour les aînés. Cette campagne a pour but de sensibiliser les gens et de leur transmettre de l’information pratique pour venir en aide aux aînés de leur entourage qui pourraient subir des mauvais traitements. Parmi les autres projets mis en valeur, mentionnons l’initiative Toutes générations confondues : Le respect à tous les âges, qui s’adresse aux jeunes et vise à accroître leur empathie à l’égard du vieillissement et à promouvoir des relations intergénérationnelles respectueuses.

Les discussions tenues lors de l’événement inclues :

  • le besoin de formation dans les questions d’ordre éthique et juridique complexes;
  • l'exploration de recherches supplémentaires afin de traduire le savoir en mesures;
  • un examen plus approfondi des enjeux culturels.

Consultez le site "Age and Opportunity Inc." pour en apprendre davantage et télécharger les présentations et le guide détaillé du Forum.

L'âgisme, pas question - place aux liens entre les générations

Aidez à créer le Canada de demain, un pays où la maltraitance envers les aînés est inexistante et où l’intimidation et les comportements irrespectueux sont délaissés au profit de la sensibilisation et de l’empathie! Consultez le site de Toutes générations confondues : Le respect à tous les âges , un nouveau programme éducatif facile à utiliser qui s’adresse aux enfants de 8 à 12 ans et les invite à renforcer les liens intergénérationnels au moyen d’activités respectueuses.

Financée par l’Agence de la santé publique du Canada par l’intermédiaire de l’Initiative fédérale de lutte contre les mauvais traitements envers les aînés, cette trousse reprend les grandes lignes d’un programme d’éducation intergénérationnelle conçu par le Secrétariat du mieux-être des personnes âgées et du vieillissement en santé du gouvernement du Manitoba. La trousse présente un lien vers la vidéo téléchargeable Les aînés sont « super »!

Ce nouveau programme en ligne est divisé en cinq sections :

  • Un guide sur la maltraitance envers les personnes âgées, qui favorise la compréhension et l’empathie des enfants à cet égard.
  • Des documents d’accompagnement pouvant être reproduits ainsi que des liens vers des ressources.
  • Trois sections de leçons organisées en fonction du temps nécessaire pour les faire et de leur complexité :
    • La section « Getting to Know About You – Accepting one another  » comprend des leçons de 30 à 60 minutes qui visent à sensibiliser les jeunes au vieillissement.
    • La section « Getting to Know You – Respecting one another » aborde les notions de façon plus approfondie au moyen d’activités qui se déroulent pendant 60 à 120 minutes et dont l’objectif est de permettre aux enfants d’établir des rapports respectueux et utiles avec des aînés , au cours de rencontres en personne.
    • La section « Celebrating Us within Community – Protecting one another » fournit sept exemples de participation communautaire durable d’enfants et d’aînés à l’aide d’activités intergénérationnelles.

La trousse inclut également huit outils simples en vue de faire participer les enfants au dialogue et aux mesures. Des liens vers les résultats d’apprentissage prescrits en vertu des programmes éducatifs provinciaux et territoriaux sont fournis à l’intention du personnel des écoles.

Pour de plus amples renseignements sur les ressources intergénérationnelles, visitez le site Web de l’organisme i2i Intergenerational Society of Canada.

La "i2i Intergenarational Society" est un organisme à but non lucratif qui vise à établir des liens entre les générations. Il se compose d'enseignants, de travailleurs sociaux, d'aînés, d'intervenants communautaires, de jeunes et de parents qui prennent passionnément part à la promotion de programmes et d'occaions d'apprentissage intergénérationnels. L'élément « i2i » signifie « invitation à l’immersion intergénérationnelle ». En 2009, la stratégie Community Capacity Building de la Société canadienne du cancer a décerné le prix "Innovative Community Capacity Building Award" à i2i pour son projet "Intergenerational Community Bridge Building " axé sur le renforcement des liens intergénérationnels au sein des collectivités. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le site Web de i2i.

Sharon MacKenzie, B.A. M.Ed, est la fondatrice et directrice administrative de l’organisme "i2i Intergenerational Society " et l’auteure du programme Toutes générations confondues : Le respect à tous les âges. Il y a trente ans, Sharon a eu une vision : les enfants d’âge scolaire pourraient renouer avec les autres générations par l’établissement de rapports de qualité lors d’activités parascolaires. Elle a travaillé avec des partenaires et des écoles primaires de la collectivité pour tisser des liens entre les deux générations en créant des programmes comportant des activités de bénévolat qui répondaient à la fois aux programmes éducatifs et aux mandats communautaires. Le "Meadows School Immersion Project" a vu le jour, et offre depuis huit ans un modèle intergénérationnel efficace. En 2009, Sharon a reçu le Prix du premier ministre de la Colombie-Britannique pour l’excellence en enseignement ainsi que le prix Servir d’abord des clubs Rotary. Elle a été en vedette dans deux documentaires présentés dans le cadre de l’émission "Sounds Like Canada", diffusée par CBC Radio. En ce moment, Sharon agit à titre de conférencière au Canada et sur la scène internationale dans le cadre de congrès sur les soins de santé, l’éducation, les arts communautaires et les loisirs. Elle offre également des conseils concernant la planification et la mise en œuvre d’activités intergénérationnelles.

Connaissez-vous une personne âgée qui est victime de maltraitance ou de négligence?

L’Agence de la santé publique du Canada a publié une ressource d’éducation dynamique afin d’inciter les Canadiens à prévenir et à contrer les cas de mauvais traitements à l’égard des aînés.

Un voisin, un ami ou un membre de la famille qui décèle les signes caractéristiques de maltraitance ou de négligence chez une personne âgée ne saura peut-être pas comment réagir. Il trouvera des réponses dans la ressource d’éducation publique « Ce n’est pas correct! » Voisins, amis et familles – un réseau pour les aînés élaborée par le "Centre for Research & Education on Violence against Women and Children" (CREVAWC) de l’Université de Western Ontario au titre du volet santé publique de l’Initiative fédérale de lutte contre les mauvais traitements envers les aînés.

Ce n’est pas correct!  renferme des outils et des ressources pratiques pour quiconque a des inquiétudes au sujet de la possible maltraitance d’une personne âgée de son entourage. Cette ressource informe les Canadiens des signes caractéristiques de maltraitance et des moyens d’intervenir de manière sécuritaire et efficace lorsque les mauvais traitements sont apparents. Certains des signes caractéristiques à surveiller :

  • la dépression, la peur ou l’anxiété par rapport à un membre de la famille, à un ami ou à un fournisseur de soins;
  • des blessures physiques inexpliquées;
  • la déshydratation, une mauvaise alimentation ou un manque d’hygiène;
  • une baisse soudaine des liquidités ou des avoirs financiers.

La série de documents Ce n’est pas correct contient trois brochures et une présentation PowerPoint. Elle a été élaborée à la suite de consultations nationales auprès d’experts du domaine de la prévention et de l’intervention en matière de mauvais traitements envers les aînés. Les documents de la série Ce n’est pas correct! ont été adaptés à partir d’une campagne de sensibilisation à la violence conjugale intitulée Voisin-es, ami-es et familles menée avec succès en Ontario. Consultez le site Web : http://www.voisinsamisetfamilles.on.ca/.

Chacun d’entre nous a un rôle à jouer afin d’établir des collectivités solides, sécuritaires et solidaires. Renseignez-vous afin de savoir comment vous pouvez aider à prévenir et à enrayer la maltraitance envers les aînés dans votre communauté. Les documents Ce n’est pas correct! seront mis en ligne au mois de mars 2011, à l’adresse suivante : http://www.crvawc.ca/.

Le "Centre for Research & Education on Violence against Women and Children (CREVAWC)" a été fondé en 1993 par l’Université de Western Ontario, le Collège Fanshawe et le "London Coordinating Committee to End Woman Abuse" . Le Centre a été mis sur pied en réponse à la tuerie qui a eu lieu en 1989 à l’École Polytechnique de Montréal, au cours de laquelle 14 femmes ont perdu la vie, et s’est joint à la Faculté d’éducation de l’Université de Western Ontario en 2001. Institution respectée, le CREVAWC favorise l’élaboration de mesures centrées sur la collectivité et le développement de la recherche afin de lutter contre la violence à l’égard des femmes et des enfants. Il dessert des collectivités à l’échelle locale, nationale et internationale en produisant des renseignements et des outils pratiques. Le CREVAWC compte du personnel très dévoué qui possède les compétences requises pour mener des activités de recherche, d’éducation et de formation et élaborer des projets. Le CREVAWC participe à divers comités, projets et initiatives nationaux, provinciaux et locaux. Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter le : http://www.crvawc.ca/.

Margaret MacPherson, M.A., est l’auteure de la ressource d’éducation publique," It’s Not Right! Neighbours Friends and Families for Older Adults" / « Ce n’est pas correct! » Voisins, amis et familles – un réseau pour les aînés. Margaret est titulaire d’une maîtrise ès arts en théorie culturelle et critique (2001) de l’Université de Western Ontario. Elle a travaillé pendant six ans au Secrétariat ontarien des services aux victimes (SOSV) et au ministère des Services à l’enfance et à la jeunesse (MSEJ) du gouvernement de l’Ontario, période au cours de laquelle elle a reçu de nombreux prix visant à souligner son leadership, ses idées novatrices et son engagement à l’égard du travail collaboratif. Dans le cadre de son travail auprès du SOSV, Margaret a pris part à l’initiative Voisin-es, ami-es et familles, une campagne de sensibilisation du public aux signes avertisseurs de la violence faite aux femmes, consultez le : http://www.voisinsamisetfamilles.on.ca/index.cfm. Elle a par la suite joint le "Centre for Research & Education on Violence against Women and Children (CREVAWC)" de l’Université de Western Ontario à titre d’attachée de recherche afin d’élaborer les volets mobilisation du public et stratégie en milieu de travail de Voisin-es, ami-es et familles. Les perspectives théoriques et méthodologiques qu’elle utilise s’appuient sur la théorie féministe et critique, la philosophie, les approches participatives et l’analyse narrative.

Instaurer la confiance entre les générations - des adolescents brillent par leur initiative

La Trousse de sensibilisation à la maltraitance des personnes âgées à l’intention des ados sensibilise les jeunes à la prévention des mauvais traitements envers les ainés en incitant les élèves de niveau secondaire à élaborer et à mettre en œuvre des projets intergénérationnels uniques et stimulants qui font la promotion du droit à des soins, au respect, à la confiance et à la sécurité à tous les âges.

L’objectif principal de la trousse est l’établissement de rapports entre les générations. Cette trousse est ressource pédagogique créée pour aider les enseignants des écoles secondaires à faire preuve de créativité et de leadership dans la planification de projets de prévention des mauvais traitements à l’égard des aînés au sein de leurs écoles et collectivités.

La trousse s’adresse à tous les Canadiens, y compris ceux qui habitent dans les collectivités rurales, urbaines, multiculturelles et de Premières nations.

La trousse fournit :

  • des idées et des exemples visant à faciliter la planification d’activités et d’événements;
  • des documents de conscientisation, comme des outils de médias sociaux, de modèles d’articles et de présentations;
  • des renseignements adaptés selon l’âge sur la maltraitance des personnes âgées et l’importance des liens intergénérationnels.

La trousse a fait l’objet d’un essai pilote auquel ont pris part plus de 100 adolescents et éducateurs de diverses régions au Canada (Colombie-Britannique, Manitoba, Ontario, Québec et Terre-Neuve) et à l’étranger (Inde). Durant cet essai, les adolescents ont participé à des ateliers sur la prévention des mauvais traitements à l’endroit des ainés devant mener à la mise en œuvre d’activités communautaires, de projets et d’événements scolaires intergénérationnels. Les réalisations des élèves ont été mises en valeur et soulignées lors de l’événement entourant la Journée internationale de sensibilisation pour contrer les abus envers les personnes aînées qui a lieu le 15 juin 2010 à Toronto. Au nombre des projets, on trouvait des illustrations, des messages d’intérêt public, des livres, des ateliers, des vidéos, des projets de médias sociaux, des campagnes de sensibilisation et autres initiatives.

La trousse pour ados a été élaborée en collaboration par la Division du vieillissement et des aînés (DVA) de l’ASPC et la Fédération internationale du vieillissement (FIV), en vertu du volet santé publique de l’Initiative fédérale de lutte contre les mauvais traitements envers les aînés (IFLMTA).

"Centre for Research & Education on Violence against Women and Children (CREVAWC) The Counterpoint  Project : Moving from Scrutiny to Strategy on Key Canadian Elder Abuse Cases", une analyse de cas récents de mauvais traitements et de négligences à l'égard des aînés au Canada

Les fournisseurs de soins de santé et de services communautaires auront bientôt en main de nouveaux outils pour les aider à aborder les aspects complexes de la maltraitance envers les aînés et à trancher des dilemmes éthiques et juridiques difficiles.

Le "Counterpoint Project", commandé par l'Agence de la santé publique du Canada au titre de l'Initiative fédérale de lutte contre les mauvais traitements envers les aînés (ILFMTA) et dévelopé par le Centre canadien d'études sur le droit des aînés offre des outils et des ressources concernant les questions de maltraitance et de négligence à l'égard des personnes âgées. Ce projet aborde les questions suivantes :

  • les obligations en matière de soin et des fournisseurs de services d’intervenir en cas de mauvais traitements et de négligence de même que dans les cas de risque de mauvais traitements;
  • le respect des lignes directrices sur l’exercice professionnel, des politiques des employeurs; de la législation touchant la protection des adultes;
  • les marches à suivre lorsque de telles règles semblent contradictoires.

Le "Counterpoint Project" vise à aider les fournisseurs de services à venir à bout des divers défis d’ordre éthique et juridique qui sont rattachés à la prévention et à l’intervention en matière de mauvais traitements envers les aînés. Il comprend un document de travail rédigé dans un langage clair et simple, des lignes directrices à l’intention de divers fournisseurs de soins de santé, des outils et des vidéos.

Les outils et ressources du projet Counterpoint seront disponibles sur le site Web du Centre canadien d'études sur le droit des aînés à compter de mars 2011.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :