Célébrons la Journée nationale de l'enfant, le 20 novembre

Les Nations Unies ont adopté la Convention des Nations Unies                                  relative aux droits des enfants (CNURDE) le 20 novembre 1989.

Le Canada a adopté la CNURDE en 1991, s'engageant par le fait même à s'assurer que tous les enfants soient traités avec dignité et respect.

Le Canada célèbre la Journée nationale de l'enfant depuis 1993 pour commémorer la CNURDE et y sensibiliser les gens.

Chaque année, la Journée nationale de l'enfant nous donne l'occasion de célébrer les enfants à titre de citoyens actifs dans leur propre vie et leur communauté, qui peuvent participer de façon constructive à la prise de décisions.

Visitez le site Web de l'Agence de la santé publique du Canada sur la Journée nationale de l'enfant pour en savoir plus long sur la CNURDE et voir des suggestions vous permettant de célébrer la Journée nationale de l'enfant!
La Convention comprend une liste complète des droits qu'ont tous les enfants de moins de 18 ans.

Certains de ces articles sont soulignés ci-dessous.

  • Tous les enfants, de la naissance à ses 18 ans, ont ces droits.
  • Tu as le droit d'avoir les meilleurs soins de santé possibles, de la bonne eau à boire, de la nourriture nutritive, un environnement propre et sûr, et de l'information pour t'aider à rester bien.
  • Tu as le droit de jouer et de te reposer.
  • Tu as le droit d'avoir de l'aide juridique et un traitement juste dans un système de justice qui respecte tes droits.
  • Tu as le droit d'avoir une bonne éducation de qualité. On doit t'encourager à aller à l'école jusqu'au plus haut niveau que tu peux atteindre.
  • Tu as le droit de recevoir une éducation et des soins spéciaux si tu as un handicap, en plus de tous les droits de cette Convention, pour que tu puisses vivre pleinement ta vie.
  • Tu as le droit de donner ton opinion, et que les adultes l'écoutent et la prennent au sérieux.
  • Tu as le droit de choisir tes propres amis et de te joindre à des groupes ou d'en créer, tant que cela ne nuit pas à d'autres.
  • Tu as le droit de pratiquer ta propre culture, ta langue et ta religion – ou celles que tu choisis. Les minorités et les groupes autochtones ont besoin d'une protection spéciale de ce droit.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :