Section 3 : Chez soi en toute sécurité - Guide de sécurité des aînés – Fiche d'information – Les effets du vieillissement

Le vieillissement a des conséquences différentes selon les personnes. Certains aînés font face à d'importantes limitations physiques alors que d'autres restent relativement actifs. Toutefois, le processus naturel du vieillissement peut modifier certaines capacités. Si vous ressentez des problèmes liés à ces changements, consultez votre professionnel de la santé et n'hésitez pas à modifier votre environnement en fonction de vos besoins.

La vue

Les yeux s'adaptent moins vite aux changements d'intensité lumineuse et supportent moins bien l'éblouissement. La perception de la profondeur diminue, ce qui rend difficile la perception de la distance. Les contrastes et les couleurs sont aussi moins facilement discernés.

Le toucher, l'odorat et l'ouïe

La peau devient moins sensible à la chaleur, à la douleur et à la pression, ce qui peut empêcher, par exemple, de bien percevoir la température du robinet ou les inégalités du sol. L'odorat baisse; on a donc plus de mal à sentir une fuite de gaz, de la fumée ou un aliment avarié. L'ouïe peut aussi baisser, de sorte qu'il devient plus difficile d'entendre la sonnerie du téléphone, la sonnette ou l'avertisseur d'incendie; la perte d'ouïe peut aussi affecter l'équilibre, ce qui augmente le risque de chute.

La densité des os

Les os perdent naturellement de leur densité avec l'âge. Cette perte (ostéoporose) est trop souvent accélérée par le manque d'activité physique et des carences alimentaires. L'ostéoporose peut entraîner des fractures douloureuses, une déformation de l'ossature du visage, une perte d'estime de soi et une réduction ou une perte de mobilité.

L'équilibre et la posture

L'équilibre est un mécanisme complexe qui fait intervenir la vue, l'ouïe, la force musculaire et la souplesse des articulations. Chacun de ces facteurs peut changer avec l'âge. Avec une diminution de certaines capacités, il est plus difficile de conserver et de retrouver son équilibre; on risque donc davantage de tomber quand on glisse ou trébuche. La longueur du pas, la vitesse de marche et la hauteur à laquelle on soulève le talon changent aussi avec l'âge, ce qui peut encore augmenter le risque de chute.

La mémoire

En général, un esprit vif a tendance à le rester. Les processus cognitifs et la mémoire peuvent prendre un peu plus de temps, mais il s'agit là de changements normaux dus au vieillissement. Voilà pourquoi il est utile de faire des listes et de se servir de petits trucs pour bien capter et retenir l'information.

La plupart des aînés développent, en vieillissant, des mécanismes d'adaptation efficaces. En prenant conscience des changements normaux qui peuvent survenir avec l'âge, vous pouvez choisir de modifier votre mode de vie et votre domicile afin de conserver le plus longtemps possible votre santé, votre qualité de vie et votre autonomie.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :