Section 5 : Chez soi en toute sécurité - Guide de sécurité des aînés – La sécurité et la santé

Y a-t-il un lien entre l'alimentation, l'activité physique et la sécurité? Absolument! En investissant dans votre santé, vous réduisez considérablement vos risques de faire une chute et de vous blesser.

Bien manger

Ce que nous mangeons contribue au maintien de notre corps, qui continue tout au long de la vie d'avoir besoin d'éléments nutritifs pour fonctionner correctement. Les carences alimentaires peuvent causer ou augmenter le risque d'ostéoporose, de maladies cardiaques, de diabète, d'arthrite, etc., et ainsi accroître votre risque de faire une chute. Bien manger avec le Guide alimentaire canadien fournit des conseils généraux sur les aliments nécessaires pour conserver et améliorer sa santé en vieillissant. Ce guide est disponible sur le site Web de Santé Canada ou en composant le 1 800 O-Canada.

Bien manger contribue à la santé du cœur, à la solidité des os et à une bonne résistance aux infections et aux blessures. Manger mal ou pas assez et sauter des repas peuvent causer des faiblesses et étourdissements, et augmenter votre risque de trébucher et de tomber. La meilleure façon de vous protéger est de manger régulièrement des repas équilibrés.

Liste de vérification :

Alimentation

  • Avez-vous lu Bien manger avec le Guide alimentaire canadien pour bien comprendre quels éléments nutritifs sont essentiels à votre santé? Oui_Non_

  • Mangez-vous une variété d'aliments des quatre groupes alimentaires chaque jour? Oui_Non_

  • Mangez-vous différents types de fruits et de légumes? Oui_Non_
  • Choisissez-vous de préférence des produits à grain entier ou enrichis Oui_Non_?
  • Choisissez-vous souvent des viandes maigres, comme le poulet et le poisson, ainsi que les haricots, fèves et lentilles? Oui_Non_

  • Le fait de sauter des repas peut causer des faiblesses et des étourdissements. Mangez-vous à des heures régulières? Oui_Non_

Vie active

L'activité physique réduit vos risques de faire une chute parce qu'elle accroît la souplesse de vos articulations, solidifie vos os et muscles, augmente votre capacité cardiaque et pulmonaire, vous donne de l'énergie et réduit la fatigue, l'insomnie, l'anxiété et la dépression. Se garder en forme peut être aussi simple que marcher, prendre l'escalier, jardiner et magasiner, ou encore suivre une classe d'exercices, nager, faire du golf ou du tai chi. Quelle que soit votre condition physique actuelle, vous pouvez profiter des bienfaits de l'activité physique.

La page Web Conseils pour être actif — Conseils pratiques pour les aînés de l'Agence de la santé publique du Canada explique l'importance de l'activité physique pour la santé des aînés et présente des façons simples d'augmenter votre niveau d'activité.

Liste de vérification :

Activité physique

  • Avez-vous lu les Conseils pour être actif — Conseils pratiques pour les aînés? Oui_Non_

  • Avez-vous consulté votre médecin récemment pour discuter de la possibilité d'augmenter votre niveau d'activité physique de façon appropriée? Oui_Non_

  • Faites-vous régulièrement des activités physiques appropriées qui stimulent votre cœur et vos muscles? Oui_Non_

  • Choisissez-vous de bouger quand l'occasion se présente? (la marche plutôt que la voiture, l'escalier plutôt que l'ascenseur, etc.) Oui_Non_


Même à un âge avancé, l'activité physique peut considérablement améliorer la santé, la qualité de vie et la résistance aux maladies et aux chutes. Choisissez des activités qui augmentent votre endurance, votre souplesse, votre force musculaire et votre équilibre. Consultez d'abord votre médecin et commencez en douceur. Il n'est jamais trop tôt, ni trop tard pour récolter les avantages d'une vie active!

Histoire vécue — Eleanor

Pour Eleanor Mills, il n'est « absolument jamais trop tard » pour commencer à faire de l'exercice. À l'âge de 68 ans, Eleanor était pratiquement clouée au lit et « à peine capable de se traîner d'un mur à un autre ». Pourtant, à l'âge de 81 ans, elle menait des marches de cinq kilomètres partout au pays.

Eleanor était atteinte d'ostéoporose avancée, maladie qui amincit et affaiblit les os au point où ils cassent très facilement. « À cause de la douleur terrible et du manque d'activité, parce que j'avais du mal à faire quoi que ce soit, la densité de mes os était tombée à 46 %. Je commençais à me sentir comme une tasse de porcelaine sur pattes, parce que j'avais vraiment la moitié de la force dont on a besoin. »

Eleanor savait que l'un des meilleurs moyens d'améliorer sa condition était d'être active. Elle s'est donc mise au défi de faire quelques pas tous les jours. « J'étais terriblement faible », se rappelle-t-elle. « J'ai continué parce que je savais que, quand on reste immobile, on perd de plus en plus ses os ». Grâce à l'exercice, à une bonne alimentation et au suivi médical, Eleanor a fini par faire remonter de 20 % sa densité osseuse.

Le point tournant dans les efforts d'Eleanor a été l'essai d'une marchette. Elle admet que la première fois qu'elle l'a utilisée, elle ressentait un certain malaise face à l'opinion des autres. Mais peu de temps après, elle ne pouvait plus s'en passer.

« J'ai eu l'impression de voler et je me suis dit : "Avec ça, je pourrais me rendre jusqu'à Vancouver!" » C'est Eleanor qui a eu l'idée d'organiser une série de marches visant à recueillir des fonds pour combattre l'ostéoporose et sensibiliser la population à cette maladie. Tout en se gardant en forme, elle a mené des marches de cinq kilomètres dans 130 localités canadiennes.

« Je crois que nous devons accueillir avec joie tout ce qui peut nous aider. » L'un des buts qu'Eleanor s'est fixés est de marcher pendant une journée entière. Comme elle dit, « je veux simplement voir jusqu'où je peux aller. »

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :