Rapport hebdomadaire de surveillance de la rougeole et de la rubéole : 1er février au 7 février 2015 (semaine 5)

Principaux points

  • Au Canada, 15 nouveaux cas de rougeole ont été signalés, par l'Ontario (n = 4), le Québec (n = 10) et le Manitoba (n = 1) au cours de la semaine 05.
  • L'activité de la rougeole dans ces trois provinces n'est pas liée, car les génotypes sont différents (D4 en Ontario, B3 au Québec, D8 au Manitoba).
  • Le total cumulatif de cas de rougeole se situe à 19, tandis que celui de cas de rubéole se situe à 0 pour l'année 2015.

Sur cette page

Organisation :

Date publiée : 2015-02-18

Sujets connexes

Résumé épidémiologique

Figure 1 : Nombre de cas de rougeole (n = 19)* et de rubéole (n = 0), par semaine d'apparition de l'éruption cutanée, conformément aux déclarations transmises au Système canadien de surveillance de la rougeole et de la rubéole (SCSRR) et au système de surveillance de la rougeole et de la rubéole (MARS), pour la période se terminant le 7 février 2015.
*La semaine d'apparition de l'éruption cutanée n'est actuellement pas disponible pour 6 de ces cas signalés par le Québec. Ces derniers ne sont donc pas inclus dans le graphique, mais sont inclus dans le total cumulatif ci-dessous.

Figure 1
Figure 1 - Description textuel
Figure 1 : Nombre de cas de rougeole (n = 19)* et de rubéole (n = 0), par semaine d'apparition de l'éruption cutanée, conformément aux déclarations transmises au Système canadien de surveillance de la rougeole et de la rubéole (SCSRR) et au système de surveillance de la rougeole et de la rubéole (MARS), pour la période se terminant le 7 février 2015.
*La semaine d'apparition de l'éruption cutanée n'est actuellement pas disponible pour 6 de ces cas signalés par le Québec. Ces derniers ne sont donc pas inclus dans le graphique, mais sont inclus dans le total cumulatif ci-dessous.
Semaine épidémiologique de l'apparition de l'éruption cutanée, 2015 Nombre déclaré de cas confirmés de rougeole Nombre déclaré de cas confirmés de rubéole
0 0 0
2 0 0
3 0 0
4 11 0
5 2 0
6 0 0
7 0 0
8 0 0
9 0 0
10 0 0
11 0 0
12 0 0
13 0 0
14 0 0
15 0 0
16 0 0
17 0 0
18 0 0
19 0 0
20 0 0
21 0 0
22 0 0
23 0 0
24 0 0
25 0 0
26 0 0
27 0 0
28 0 0
29 0 0
30 0 0
31 0 0
32 0 0
33 0 0
34 0 0
35 0 0
36 0 0
37 0 0
38 0 0
39 0 0
40 0 0
41 0 0
42 0 0
43 0 0
44 0 0
45 0 0
46 0 0
47 0 0
48 0 0
49 0 0
50 0 0
51 0 0
52 0 0
Apparition de l'éruption cutanée non indiquée 6 0
Cas depuis le début de l'année 19 0


Au cours de la cinquième semaine épidémiologique de 2015, 15 cas de rougeole ont été signalés, par l'Ontario (n = 4), le Québec (n = 10) et le Manitoba (n = 1). L'éruption cutanée pour ces cas est apparue au cours des semaines 04 (n = 7) et 05 (n = 2); la date d'apparition de l'éruption cutanée n'était pas disponible pour 6 cas du Québec.

Le total cumulatif de cas de rougeole se situe à 19, tandis que celui de cas de rubéole se situe à 0 pour l'année 2015.

Répartition géographique

Figure 2 : Répartition des cas confirmés de rougeole et de rubéole, par région sanitaire. Les cas sont inclus s'ils sont considérés comme actifs.Figure 2 - Note de bas de page *

Figure 2
Figure 2 : Répartition des cas confirmés de rougeole et de rubéole, par région sanitaire. Les cas sont inclus s'ils sont considérés comme actifsFigure 2 - Note de bas de page *.
Région sanitaire Cas de rougeole Cas de rubéole
Eastern Regional Integrated Health Authority 0 0
Central Regional Integrated Health Authority 0 0
Western Regional Integrated Health Authority 0 0
Labrador-Grenfell Regional Integrated Health Authority 0 0
Île-du-Prince-Édouard 0 0
South Shore District Health Authority 0 0
South West Nova District Health Authority 0 0
Annapolis Valley District Health Authority 0 0
Colchester East Hants Health Authority 0 0
Cumberland Health Authority 0 0
Pictou County Health Authority 0 0
Guysborough Antigonish Strait Health Authority 0 0
Cape Breton District Health Authority 0 0
Capital District Health Authority 0 0
Zone 1 (NB) 0 0
Zone 2 (NB) 0 0
Zone 3 (NB) 0 0
Zone 4 (NB) 0 0
Zone 5 (NB) 0 0
Zone 6 (NB) 0 0
Zone 7 (NB) 0 0
Québec et Chaudières-Appalaches 0 0
Centre-du-Québec 10 0
Montréal et Laval 0 0
Ouest-du-Québec 0 0
Montérégie 0 0
Nord-Est 0 0
Centre-Est de l'Ontario 1 0
Centre-Ouest de l'Ontario 1 0
Est de l'Ontario 0 0
Nord-Est de l'Ontario 0 0
Nord-Ouest de l'Ontario 0 0
Sud-Ouest de l'Ontario 0 0
Circonscription sanitaire de la cité de Toronto 6 0
Winnipeg Regional Health Authority 1 0
Prairie Mountain Health 0 0
Interlake-Eastern Regional Health Authority 0 0
Northern Regional Health Authority 0 0
Santé Sud 0 0
Saskatchewan South 0 0
Saskatchewan Central 0 0
Saskatchewan North 0 0
South Zone 0 0
Calgary Zone 0 0
Central Zone 0 0
Edmonton Zone 0 0
North Zone 0 0
British Columbia Interior 0 0
British Columbia Fraser 0 0
British Columbia Vancouver Coastal 0 0
British Columbia Vancouver Island 0 0
British Columbia Northern 0 0
Yukon 0 0
Territoires du Nord-Ouest 0 0
Nunavut 0 0

Résumé du laboratoire

Rougeole

Depuis le début de 2015, 12 cas de rougeole ont été génotypés; les génotypes étaient les suivants : D4 (n = 6), B3 (n = 5) et D8 (n = 1).

Parmis les huit cas de rougeole signalés en Ontario, 6 cas ont été génotypés. Il a été déterminé qu'ils avaient tous un génotype D4 de souche identique, basé sur la séquence N-450 standard, qui n'était pas identique à l'une des variantes de la séquence trouvée dans la base de données Measles Nucleotide Surveillance (MeaNS) de l'Organisation mondiale de la Santé. Le Laboratoire national de microbiologie continue d'enquêter sur la source du virus.

Du Québec, 5 cas ont été génotypés. Il a été déterminé qu'ils avaient un génotype B3, identique à la variante de la séquence MVi/Harare.ZWE/38.09 (numéro d'enregistrement GenBank : JF973033), et identique au virus signalé lors d'une éclosion à plusieurs états aux États-Unis.

Finalement, 1 cas du Manitoba, avec des antécédents de voyage en Inde, avait un génotype D8 qui est endémique en IndeNote de bas de page 2.

Figure 3 : Répartition des génotypes des souches de rougeole détectées dans les cas de 2015 (n = 12) par semaine d'apparition de l'éruption cutanée (si disponible, n = 7) ou collecte d'échantillons (n = 5). Les semaines épidémiologiques sont attribuées conformément aux lignes directrices de l'Organisation mondiale de la Santé (WHO.WER.2012;9(87):73), avec la semaine 1 commençant le premier lundi de chaque année.

Figure 3

* Séquences du génotype B3 identiques à la variante de séquence MVi/Harare.ZWE/38.09 (numéro d'enregistrement GenBank : JF973033).

Figure 3 : Répartition des génotypes des souches de rougeole détectées dans les cas de 2015 par semaine d'apparition de l'éruption cutanée (si disponible) ou collecte d'échantillons. Les semaines épidémiologiques sont attribuées conformément aux lignes directrices de l'Organisation mondiale de la Santé (WHO.WER.2012;9(87):73), avec la semaine 1 commençant le premier lundi de chaque année.
Semaine épidémiologique B3 B3 - Harare D4 D8 D8 - Taunton D9 H1 Total
1 0 0 0 0 0 0 0 0
2 0 0 0 0 0 0 0 0
3 0 0 1 0 0 0 0 1
4 0 4 5 0 0 0 0 9
5 0 1 0 1 0 0 0 2
6 0 0 0 0 0 0 0 0
7 0 0 0 0 0 0 0 0
8 0 0 0 0 0 0 0 0
9 0 0 0 0 0 0 0 0
10 0 0 0 0 0 0 0 0
11 0 0 0 0 0 0 0 0
12 0 0 0 0 0 0 0 0
13 0 0 0 0 0 0 0 0
14 0 0 0 0 0 0 0 0
15 0 0 0 0 0 0 0 0
16 0 0 0 0 0 0 0 0
17 0 0 0 0 0 0 0 0
18 0 0 0 0 0 0 0 0
19 0 0 0 0 0 0 0 0
20 0 0 0 0 0 0 0 0
21 0 0 0 0 0 0 0 0
22 0 0 0 0 0 0 0 0
23 0 0 0 0 0 0 0 0
24 0 0 0 0 0 0 0 0
25 0 0 0 0 0 0 0 0
26 0 0 0 0 0 0 0 0
27 0 0 0 0 0 0 0 0
28 0 0 0 0 0 0 0 0
29 0 0 0 0 0 0 0 0
30 0 0 0 0 0 0 0 0
31 0 0 0 0 0 0 0 0
32 0 0 0 0 0 0 0 0
33 0 0 0 0 0 0 0 0
34 0 0 0 0 0 0 0 0
35 0 0 0 0 0 0 0 0
36 0 0 0 0 0 0 0 0
37 0 0 0 0 0 0 0 0
38 0 0 0 0 0 0 0 0
39 0 0 0 0 0 0 0 0
40 0 0 0 0 0 0 0 0
41 0 0 0 0 0 0 0 0
42 0 0 0 0 0 0 0 0
43 0 0 0 0 0 0 0 0
44 0 0 0 0 0 0 0 0
45 0 0 0 0 0 0 0 0
46 0 0 0 0 0 0 0 0
47 0 0 0 0 0 0 0 0
48 0 0 0 0 0 0 0 0
49 0 0 0 0 0 0 0 0
50 0 0 0 0 0 0 0 0
51 0 0 0 0 0 0 0 0
52 0 0 0 0 0 0 0 0
Total 0 5 6 1 0 0 0 12


La répartition mondiale actuelle des génotypes de la rougeole est présentée sur le site Web de l'OMS Measles Nucleotide Surveillance (MeaNS) (disponible en anglais seulement).

Pour obtenir de l'information sur l'interprétation et l'utilisation de génotypage de la rougeole (y compris une discussion sur les génotypes et les variantes de la séquence), veuillez consulter : Hiebert J et Severini A. Relevé des maladies transmissibles au Canada 2014; 40-12: 257-260.

Notes de bas de page

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :