Le suicide au Canada : infographique

Contexte actuel

En moyenne, 10 personnes se suicident par jour au Canada

Parmi les 4 000 personnes qui décèdent à la suite d’un suicide à chaque année +90 % souffraient d’un problème de santé mentale

9e cause de décès au Canada

  1. Cancer
  2. Cardiopathies
  3. AVC
  4. Maladies respiratoires
  5. Blessures accidentelles
  6. Diabète
  7. Maladie d’Alzheimer
  8. Influenza + pneumonie
  9. Suicide
  10. Maladies du rein

À tous les stades de la vie

Enfants et adolescents (de 10 à 19 ans)

  • Le suicide est la 2e principale cause de décès
  • Les garçons représentent 41% des cas de suicide chez les 10 à 14 ans et 70 % chez les 15 à 19 ans
  • 72 % des personnes hospitalisées pour blessures auto-infligées sont des filles

Jeunes adultes (de 20 à 29 ans)

  • Le suicide est la 2e principale cause de décès
  • Les hommes représentent 75 % des cas de suicide
  • 58 % des personnes hospitalisées pour blessures auto-infligées sont des femmes

Adultes (de 30 à 44 ans)

  • Le suicide est la 3e principale cause de décès
  • Les hommes représentent 75 % des cas de suicide
  • 56 % des personnes hospitalisées pour blessures auto-infligées sont des femmes
Formats de rechange

Adultes (de 45 à 64 ans)

  • Le suicide est la 7e principale cause de décès
  • Les hommes représentent 73 % des cas de suicide
    • Le taux de suicide le plus élevé est observé chez les hommes de 45 à 59 ans
  • 56 % des personnes hospitalisées pour blessures auto-infligées sont des femmes

Aînés (65 ans et plus)

  • Le suicide est la 12e principale cause de décès
  • Les hommes représentent 80 % des cas de suicide
    • Le taux de suicide le plus élevé est observé chez les hommes de 85 ans et plus
  • 52 % des personnes hospitalisées pour blessures auto-infligées sont des femmes

Pour chaque décès par suicide on compte

  • 5 hospitalisations pour blessures auto-infligées
  • 25-30 tentatives
  • 7-10 personnes profondément affectées par le décès à la suite d’un suicide

Analyse par l’Agence de la santé publique du Canada des données provenant de la Base de données sur les décès, Statistique de l’état civil, de Statistique Canada et de la Base de données sur la morbidité hospitalière de l’Institut canadien d’information sur la santé. Les données publiées ne rendent pas compte de la totalité des décès par suicide en raison, notamment, de la stigmatisation associée au suicide et d’autre facteurs susceptibles d’inciter les membres de la famille, les professionnels de la santé, les coroners et d’autres personnes à ne pas déclarer qu’il s’agit d’un suicide.

Il y a de l’espoir

Il est possible de prévenir le suicide. Obtenez de l’aide. Vous n’êtes pas seul.

Vous vivez une situation de crise?

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :