ARCHIVÉ - Plan stratégique de l’Agence de la santé publique du Canada : 2007 – 2012, Information, Savoir, Action

 

Message du ministre de la Santé

Tony Clement

À titre de ministre de la Santé, c’est avec plaisir que je vous présente le premier Plan stratégique de l’Agence de santé publique du Canada.

Depuis sa création, en 2004, en tant qu’organisme fédéral au sein du portefeuille de la Santé, l’Agence de la santé publique du Canada apporte un soutien inébranlable au gouvernement du Canada. L'Agence continue de respecter son engagement de protéger et de promouvoir la santé et la sécurité de tous les Canadiens. Par exemple, sur le plan de la santé publique, l’Agence a fait avancer de façon importante la lutte contre les maladies chroniques. En outre, la création du Partenariat canadien contre le cancer en novembre 2006, l’annonce de la Stratégie canadienne de santé cardiovasculaire en octobre 2006 et le lancement du Cadre national pour la santé pulmonaire en avril 2007 constituent autant de progrès importants qui permettent de faire face au fardeau croissant que représentent les maladies chroniques au Canada. En ce qui concerne les maladies infectieuses, j’ai annoncé, en janvier 2007, que le gouvernement du Canada investirait dans un nouvel établissement ambitieux de recherche et de développement de vaccins à l’Université de la Saskatchewan, qui permettra d’accroître de façon considérable la capacité du pays de mettre au point des vaccins pour les humains et les animaux. Le mois suivant, en février 2007, le gouvernement a annoncé que, en partenariat avec la Fondation Bill et Melinda Gates, il versera de nouveaux fonds pour appuyer l’Initiative canadienne de vaccin contre le VIH, nouvel effort qui vise à accélérer la mise au point d’un vaccin contre le VIH/sida et à combler des lacunes importantes dans les travaux de recherche. Ces annonces soulignent les travaux importants faits par l’Agence et sa détermination à réaliser les engagements du gouvernement du Canada.

Pour confirmer le rôle important joué par l’Agence et mettre en évidence l’engagement ferme et large du présent gouvernement en matière de santé publique, la première loi fédérale que j’ai déposée après ma nomination au poste de ministre de la Santé a été le Projet de loi C-5, Loi sur l’Agence de la santé publique du Canada. Cette Loi est entrée en vigueur en décembre 2006. L’Agence travaille en collaboration avec Santé Canada, les Instituts de recherche en santé du Canada et tous les autres membres du portefeuille de la Santé. Ensemble, ils contribuent à faire des Canadiens et des Canadiennes l’une des populations les plus en santé au monde.

Le présent Plan stratégique représente une prochaine étape importante pour l’Agence. Il définit trois principaux objectifs qui aideront à réaliser la vision et le mandat de l’ASPC : premièrement, pressentir les besoins en santé de la population canadienne et y répondre; deuxièmement, appuyer les propres actions de l’Agence et améliorer sa responsabilité grâce à des fonctions intégrées en matière d’information et de connaissances; troisièmement, renforcer la capacité interne même de l’Agence et s’assurer que son effectif dispose des outils et du leadership dont il a besoin pour être des plus efficaces.

Dans l’atteinte de ces objectifs, l’Agence aidera le gouvernement fédéral à rester concentré sur le renforcement de la santé publique dans notre pays et à mener à bien son plan pour un Canada plus fort en se fondant sur les piliers que sont la responsabilisation, la sécurité, la protection environnementale et une gestion économique solide. En vertu du Plan stratégique, l’Agence se concentre sur la protection de la population canadienne contre les maladies chroniques et les maladies infectieuses émergentes, dont la grippe pandémique. Le Plan souligne l’importance de se pencher sur les déterminants de la santé, de réduire les écarts sur le plan de la santé et de reconnaître les liens qui existent entre l’environnement et notre santé collective. Le plan vise à faire concorder les ressources avec les priorités et à garantir une influence réciproque efficace entre l’information, les connaissances et l’action.

En plus d’appuyer le gouvernement fédéral dans ces axes prioritaires d’intervention, l’Agence continuera de jouer un rôle puissant pour ce qui est de réduire et de garantir les délais d’attente. En assurant la sécurité des Canadiens et des Canadiennes et en créant des conditions permettant à tous d’être en santé, le travail de l’ASPC et de tout le milieu de la santé publique au Canada permet de réduire le fardeau qui pèse sur le système de santé.

En effet, le présent Plan stratégique établit des priorités en santé publique et harmonise les moyens de respecter ces mêmes priorités. Je me réjouis à l’idée de voir le Plan se mettre en place au cours des cinq prochaines années alors que l’Agence continuera d’appuyer la vision que nous partageons tous : des Canadiens et des collectivités en santé dans un monde plus sain.

Tony Clement Signature

Tony Clement
ministre de la Santé


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :