ARCHIVÉ - Vaccination antivariolique des travailleurs de laboratoire

 

 

Conformément à la Déclaration sur la vaccination antivariolique du Comité consultatif national de l'immunisation, Santé Canada fournit le vaccin antivariolique au personnel de laboratoire qui manipule le virus de la vaccine ou d'autres orthopoxvirus(1). Les personnes admissibles sont identifiées par le laboratoire, puis, si elles souhaitent être vaccinées, on s'assure qu'il n'y a pas de contre-indications; le vaccin est contre-indiqué si la personne, ou un contact étroit, souffre de dermatite atopique, est atteinte de déficits immunitaires ou est enceinte. Il est aussi contre-indiqué pour les personnes qui sont atteintes d'une cardiopathie, qui présentent trois facteurs de risque cardiaque ou plus, qui allaitent, qui utilisent des gouttes ophtalmiques contenant des stéroïdes ou qui sont allergiques à des composantes du vaccin(2,3).

Depuis septembre 2003, 25 personnes à l'emploi de trois laboratoires ont rempli eux-mêmes un questionnaire avant la vaccination. L'âge médian de ces personnes était de 34 ans (intervalle de 20 à 57 ans), et 13 (52 %) d'entre elles étaient des hommes. Parmi les répondants, 12 (48 %) ont indiqué qu'ils avaient déjà été vaccinés auparavant, 11 (44 %) qu'ils ne l'avaient jamais été, et 2 (8 %) qu'ils l'ignoraient.

Par ailleurs, 10 travailleurs (40 %) ont indiqué qu'ils aimeraient être vaccinés ou revaccinés contre la variole et 9 (36 %) n'étaient pas admissibles au vaccin parce que celui-ci était contre-indiqué pour eux (4 personnes), pour leurs contacts étroits (4 personnes) ou pour les deux (1 personne). Parmi les personnes ayant déjà été vaccinées, une présentait des facteurs de risque cardiaque en plus d'utiliser des gouttes ophtalmiques contenant des stéroïdes, tandis que quatre des travailleurs n'ayant jamais été vaccinés avaient des antécédents d'eczéma. Parmi les contacts étroits des travailleurs ayant déjà été vaccinés, un souffrait de déficits immunitaires et un avait de graves problèmes cutanés autres que l'eczéma. Parmi les contacts étroits des travailleurs n'ayant jamais été vaccinés, deux avaient des antécédents d'eczéma et une était enceinte. Le tableau 1 résume les caractéristiques des 25 travailleurs de laboratoire.

Quatre travailleurs de laboratoire ont été vaccinés jusqu'à maintenant à l'aide du vaccin lyophilisé homologué au Canada, dérivé de la souche de vaccine du New York City Board of Health commercialisée dans les années 70. L'âge médian des travailleurs était de 30 ans (intervalle de 23 à 44 ans), deux étaient des hommes et trois avaient déjà été vaccinés auparavant. Une semaine après la vaccination, un travailleur (qui avait déjà été vacciné) ne présentait toujours aucun signe que le vaccin avait pris; il a donc dû être revacciné. Aucune réaction indésirable grave n'a été signalée. Un travailleur a souffert d'une cellulite virale qui a guéri d'elle-même.

Pour de plus amples renseignements sur la vaccination antivariolique des travailleurs de laboratoire, veuillez communiquer avec le Bureau de la sécurité de la santé publique de Santé Canada au (613) 954-8498.

Tableau 1. Caractéristiques des travailleurs de laboratoire ayant ou non été vaccinés auparavant contre la variole

Âge moyen

Déjà vaccinés (n=12)

Jamais vaccinés ou ne savent pas (n=13)

Valeur p

44 ans
(intervalle : 22-57 ans)

29 ans
(intervalle : 20-47 ans)


< 0.05

Hommes

7 (58%)

6 (46%)

0.5

Fonction

     

Technicien/technologue
Scientifique/chercheur
Programmeur
Étudiant diplômé
Non précisé

3 (25%)
7 (58%)
2 (17%)
0
0

6 (46%)
2 (15%)
1 (8%)
2 (15%)
2 (15%)

 

Ne veut pas être vacciné maintenant ou ne sait pas s'il le souhaite

5 (42%)

10 (77%)

0.2

Raisons pour lesquelles le travailleur ne veut pas être vacciné maintenant (les répondants peuvent avoir fourni plus d'une réponse)

     

Inquiet des effets indésirables
Vaccin jugé non nécessaire pour le travail
Contre-indications médicales
Contre-indications médicales chez un contact étroit

2 (40%)
1 (20%)
1 (20%)
2 (40%)

6 (60%)
2 (20%)
4 (40%)
3 (30%)

 

Références

  1. Comité consultatif national de l'immunisation. Déclaration sur la vaccination antivariolique. RMTC 2002;28:1-12.

  2. Centers for Disease Control and Prevention. Recommendations for using smallpox vaccine in a pre-event vaccination program. MMWR 2003;52:1-16.

  3. Centers for Disease Control and Prevention. Supplemental recommendations on adverse events following smallpox vaccine in the pre-event vaccination program: Recommendations of the Advisory Committee on Immunization Practices. MMWR 2003;52:282-84.

Source : Centre de mesures et d'interventions d'urgence, Direction générale de la santé de la population et de la santé publique, Santé Canada.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :