ARCHIVÉ - Infection invasive à Haemophilus influenzae de sérotype b

 


À déclaration obligatoire à l’échelle nationale depuis : 1979

1.0 Déclaration à l’échelle nationale

Seuls les cas confirmés de la maladie devraient être déclarés.

2.0 Type de surveillance

Déclaration systématique de chaque cas aux autorités fédérales.

Déclaration rehaussée de chaque cas au système de Surveillance internationale circumpolaire dans les régions nordiques participantes.

Déclaration active rehaussée de chaque cas par les hôpitaux pédiatriques de soins tertiaires participant au Programme canadien de surveillance active de l’immunisation (IMPACT).

3.0 Classification du cas

3.1 Cas confirmé

Manifestations cliniques de la maladie invasive (voir la section 5.0) et confirmation en laboratoire de l’infection :

  • isolement d’H. influenzae (sérotype b) (Hib) dans un échantillon provenant d’un site normalement stérile
    OU
  • isolement d’H. influenzae (sérotype b) au niveau de l’épiglotte d’une personne atteinte d’épiglottite

3.2 Cas probable

Manifestations cliniques de la maladie invasive avec résultats de laboratoire indiquant une infection :

  • mise en évidence d’antigènes d’H. influenzae de type b dans le liquide céphalorachidien
    OU
  • mise en évidence de l’ADN d’H. influenzae dans un échantillon provenant d’un site normalement stérile

OU
Cellulite buccale ou épiglottite chez un enfant âgé de < 5 ans chez lequel on n’a isolé aucun autre microorganisme responsable

4.0 Laboratoire — Commentaires

Lorsque l’ADN d’H. influenzae est détecté, le cas est jugé « probable » et non « confirmé », parce que Hib peut être présent sans être pathogène; il est donc possible, selon le site de prélèvement, qu’il NE SOIT PAS le véritable agent pathogène. De plus, la mise en évidence d’ADN d’H. influenzae dans un échantillon provenant d’un site stérile N’INDIQUE PAS qu’il s’agit du type b, puisque le test ne permet pas de distinguer les divers sérotypes.

5.0 Manifestations cliniques

Parmi les manifestations cliniques de l’infection invasive à H. influenzae figurent la méningite, la bactériémie, l’épiglottite, la pneumonie, la péricardite, l’arthrite septique et l’empyème.

6.0 Code(s) de la CIM

Remarque : Les codes de la CIM ne distinguent pas le sérotype b des sérotypes non b.

6.1 Code(s) de la CIM-10

A41.3
Septicémie à Haemophilus influenzae
A49.2
Infection à H. influenzae, site non précisé
B96.3
H. influenzae comme cause de maladie classée ailleurs
G00.0
Méningite à Haemophilus influenzae
J05.1
Épiglottite aiguë
J14
Pneumonie à Haemophilus influenzae
P23.6
Pneumonie congénitale à Haemophilus influenzae

6.2 Code(s) de la CIM-9/CIM-9-MC

038.41
Septicémie à Haemophilus influenzae
041.5
Infection à H. influenzae avec maladies classées ailleurs et site non précisé
320.0
Méningite à Haemophilus influenzae
464.3
Épiglottite aiguë
482.2
Pneumonie à Haemophilus influenzae

7.0 Type de déclaration à l’échelle internationale

8.0 Commentaires

Les définitions de cas probable sont fournies à titre indicatif pour faciliter la recherche de cas et la gestion de la santé publique et ne doivent pas être utilisées pour la déclaration à l’échelle nationale.

Entre 1979 et 1985, seule la méningite à H. influenzae de type b (Hib) était à déclaration obligatoire à l’échelle nationale. Depuis 1986, toutes les formes invasives de maladie à H. influenzae de type b sont à déclaration obligatoire à l’échelle nationale. Les programmes actuels de vaccination protègent uniquement contre Hib.

Malgré leur rareté, un nombre croissant de sérotypes non b d’H. influenzae provoquent des maladies invasives au Canada. Les cas de maladie clinique compatible avec isolement de sérotypes non b d’H. influenzae sont à déclaration obligatoire à l’échelle nationale (se reporter à la section Infection invasive à Haemophilus influenzae sérotype non b).

9.0 Références

10.0 Définitions de cas antérieures

Programme canadien de surveillance des maladies transmissibles : définition de cas et méthodes de surveillance particulières à chaque maladie. Rapport hebdomadaire des maladies au Canada. 1991;17(S3).

Définitions de cas des maladies faisant l’objet d’une surveillance nationale. RMTC 2000;26(S3).

Date de la dernière révision :

mai 2008


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :