Guide de présentation des rapports sur les éclosions, 2015

RMTC

Volume 41-4, le 2 avril 2015 : La rédaction scientifique

La rédaction scientifique

Guide de présentation des rapports sur les éclosions

Correspondance

ccdr-rmtc@phac-aspc.gc.ca

DOI

https://doi.org/10.14745/ccdr.v41i04a02f

Les rapports sur les éclosions décrivent une éclosion une fois qu'elle est terminée. Ils résument la façon dont l'éclosion a été détectée, les enquêtes qui ont été menées, les interventions qui ont été réalisées pour la contrôler et elles fournissent l'épidémiologie descriptive et les résultats. Ils sont utiles pour déterminer les risques émergents et pour décrire les nouvelles techniques d'enquêtes ou les techniques d'intervention. En général, les rapports sur les éclosions ont une longueur de 2 000 à 2 500 mots – excluant le résumé, les tableaux et les références.

Le Relevé des maladies transmissibles au Canada (RMTC) a adapté les lignes directrices en matière de rapports du système ORION (Outbreak Reports and Intervention studies Of Nosocomial infection)Note de bas de page 1 pour les éclosions communautaires.

Le Tableau 1 présente une liste de vérification des rapports sur les éclosions et la Figure 1 illustre un exemple de courbe épidémique, ou un histogramme dans lequel le nombre de nouveaux cas d'une maladie est calculé par rapport à un intervalle de temps pour décrire une éclosion précise.

Comme dans le cas de toutes les soumissions, vérifier les Renseignements à l'intention des auteurs (publiés en général en janvier chaque année avec le premier numéro de chaque nouveau volume) du Relevé des maladies transmissibles au Canada (RMTC) pour les exigences générales relatives à la préparation et à la soumission des manuscrits.

Tableau 1 : Liste de vérification des éléments à inclure au moment de la déclaration d'une éclosion
Élément de la déclaration NoTableau 1 note 1 Description
Titre
Titre 1 Donner un titre qui comprend le terme « éclosion », la maladie, la population, ou le lieu et le moment.
Résumé
Résumé structuré 2 Utiliser un format structuré pour le résumé avec les en-têtes de section suivants : Contexte, Objectifs, Méthodologie, Résultats et Conclusion.
Introduction
Milieu 3 Décrire le milieu (collectivité, hôpital, etc.) où l'éclosion est survenue.
Identification 4 Décrire les événements qui ont mené à la découverte du cas index de l'éclosion.
Contexte 5 Fournir le contexte scientifique (p. ex. décrire l'organisme et déterminer s'il est émergent, épidémique, endémique, etc.).
Justification 6 Déterminer la justification clinique et de santé publique de la déclaration d'une éclosion (p. ex. la nécessité d'une prise de conscience accrue, la démonstration d'une nouvelle technique d'enquête ou d'intervention).
Objectif 7 Exprimer l'objectif du rapport sur l'éclosion. (p. ex. : « L'objectif du présent rapport est de décrire l'enquête épidémiologique, diagnostique et génétique de l'éclosion qui a eu lieu en –).
Méthodologie
Aperçu 8 Déterminer les dates de début et de fin de l'éclosion et la date à laquelle les enquêtes ont commencé. Décrire la façon dont la date de fin a été déterminée, y compris la période d'incubation et la date du dernier cas déclaré.
Recherches de cas et collecte de données 9 Fournir les définitions de cas (y compris les cas confirmés, probables et soumis à une enquête, le cas échéant).
10 Décrire les activités de collecte de données (pour la personne, le moment et le lieu), y compris l'élaboration d'un questionnaire (antécédents cliniques, évaluation des facteurs de risque).
Enquêtes 11 Fournir une description systématique de la façon dont l'éclosion a été étudiée, y compris
  • les enquêtes en laboratoire;
  • l'échantillonnage environnemental.
Analyses épidémiologiques et statistiques 12 Décrire toutes les méthodes d'analyse utilisées pour évaluer l'éclosion (p. ex. l'analyse des facteurs de risque, l'analyse de survie, l'estimation des taux de référence).
13 Citer les méthodes d'analyse complexes utilisées (p. ex. l'analyse des réseaux sociaux, l'estimation du taux de reproduction de base).
14 Inclure des analyses des sous-groupes, les mesures prises pour contrôler les interactions et les facteurs de confusion, ainsi que les méthodes utilisées pour s'occuper des données manquantes et des retards de déclaration.
Interventions 15 Décrire les mesures cliniques et de santé publique qui ont été mises en place pour contrôler l'éclosion, y compris, le cas échéant :
  • les antécédents d'exposition;
  • l'évaluation des risques pour la santé;
  • les traitements cliniques;
  • les mesures de santé publique (p. ex. la mise en quarantaine, la recherche de sujets-contacts, la surveillance, les cliniques de vaccination, la communication des risques, etc.).
Résultats
Épidémiologie descriptive 16 Donner un aperçu de ce qui s'est passé pour chaque personne, moment et lieu.
Analyses accessoires 17 Fournir des analyses des sous-groupes et décrire l'évaluation des interactions et des facteurs de confusion, tel qu'il est indiqué.
Complications 18 Déterminer les complications, par exemple les hospitalisations et les décès.
Courbe épidémique 19 Fournir une figure montrant la courbe épidémique. Dans le titre, inclure la maladie, la population, et le lieu et le moment (année).
Tableau de la fréquence 20 Inclure un tableau présentant les caractéristiques démographiques (p. ex. âge et sexe) et la fréquence des symptômes, s'il y a lieu.
Discussion
Principaux résultats 21 Résumer les principales constatations liées à l'objectif du rapport, en mettant l'accent sur les aspects nouveaux ou importants de l'éclosion et sur leur importance.
Comparaison 22 Tenir compte de ces résultats par rapport à la documentation actuelle.
Forces et faiblesses 23 Cerner les points forts et les points faibles de l'enquête sur l'éclosion et la réponse.
Conclusion 24 S'assurer que les conclusions abordent l'objectif et font le suivi des résultats.

Figure 1 : Exemple de courbe épidémique pour une éclosion de rougeoleNote 2

Figure 1 : Exemple de courbe épidémique pour une éclosion de rougeoleNote 2

Description textuelle : Figure 1

Figure 1 : Exemple de courbe épidémique pour une éclosion de rougeoleNote 2

Cet histogramme illustre la répartition des 42 cas confirmés d'une éclosion de rougeole survenue en Alberta entre le 16 octobre et le 25 novembre 2013. Les cas sont identifiés par la date d'apparition de l'éruption cutanée. Il y a eu 13 jours pendant lesquels seul un cas de rougeole a été détecté. Il y a eu 17 jours pendant lesquels aucun cas n'a été détecté et 11 jours pendant lesquels 2 à 4 cas ont été détectés. L'éclosion comporte deux pics : quatre cas ont été déclarés le 27 octobre et le 16 novembre, soit respectivement après l'écoulement d'environ un tiers et trois quarts de la durée de l'éclosion.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :