Qu’avez-vous mangé…? Épisode 2 : Trouver la source

Voir nos chaînes :

Nota : Nécessite Flash (10.1 ou plus haut) ou Silverlight (version 3 plus haut)

Enguête épidémiologique
Transcription - Enquête Épidémiologique

Narrateur
Le gouvernement du Canada et l’industrie alimentaire maintiennent des normes élevées pour les pratiques de salubrité des aliments.

Narrateur
Toutefois, aucun système n’est parfait et des éclosions de maladies entériques surviennent encore de temps à autre.

Narrateur
La détection des éclosions requiert des systèmes de surveillance en laboratoire ainsi que des enquêtes réalisées par des épidémiologistes et des laboratoires.

Lisa Landry - Directrice, Surveillance et études populationnnelles des maladies entériques, Agence de la santé publique du Canada
En tant qu’investigateurs des pathologies, nous utilisons nos systèmes de surveillance pour trouver les personnes malades et confirmer qu’elles font partie d’une éclosion de cas, puis nous recueillons de l’information auprès des personnes malades et nous examinons les indices issus de toutes les étapes de l’enquête qui pourraient révéler la source de l’éclosion.

Lisa Landry - Directrice, Surveillance et études populationnnelles des maladies entériques, Agence de la santé publique du Canada
Nous disposons de systèmes de pointe qui assurent un suivi des maladies signalées au Canada et nous présentent des prévisions du nombre de cas prévus au cours d’une période donnée dans une région donnée. Si un nombre supérieur de personnes semblent avoir contracté une même maladie, nos épidémiologistes feront enquête. Nous déterminons qu’il y a éclosion si nous découvrons que ces personnes ont quelque chose en commun qui pourrait être à l’origine de leur maladie.

Narrateur
Le Programme national de surveillance des maladies entériques est l’un des principaux systèmes utilisés par l’Agence de la santé publique du Canada pour trouver et surveiller les cas de maladie entérique confirmés en laboratoire.

Narrateur
L’Agence de la santé publique du Canada dirige l’intervention contre l’éclosion quand des cas sont signalés dans plus d’une province ou d’un territoire. Le Protocole d’intervention lors de toxi-infection d’origine alimentaire guide l’intervention et présente de quelle façon les divers partenaires travaillent ensemble.

Lisa Landry - Directrice, Surveillance et études populationnnelles des maladies entériques, Agence de la santé publique du Canada
Élucider une éclosion, c’est comme assembler un casse-tête, sauf que dans la plupart des cas, nous n’avons pas toutes les pièces et nous ne savons pas à quoi ressemble l’image, combien il y a de pièces ni où ces pièces se trouvent.

Lisa Landry - Directrice, Surveillance et études populationnnelles des maladies entériques, Agence de la santé publique du Canada
Nous commençons par demander aux patients, habituellement au moyen de questionnaires simples, ce qu’ils ont fait, où ils sont allés et ce qu’ils ont mangé au cours des journées qui ont précédé l’apparition de leur maladie.

Lisa Landry - Directrice, Surveillance et études populationnnelles des maladies entériques, Agence de la santé publique du Canada
Toutes les données tirées des entrevues sont compilées et analysées au moyen de diverses méthodes statistiques. Des tests effectués sur les aliments peuvent fournir de l’information utile et contribuer à déterminer si un aliment commun est à l’origine de la maladie.

Lisa Landry - Directrice, Surveillance et études populationnnelles des maladies entériques, Agence de la santé publique du Canada
Par contre, si l’aliment a une durée de conservation limitée, comme les fruits et les légumes frais, il pourrait être impossible de le soumettre à des tests parce qu’il n’en reste plus, ce qui complique la détermination de la source de l’éclosion.

Narrateur
Quand un aliment est confirmé être la source d’une éclosion et qu’il est toujours offert, il fait l’objet d’un rappel et est retiré des étagères des magasins.

Narrateur
Il peut être impossible de tirer des conclusions des données épidémiologiques si le souvenir des antécédents aliments est vague ou s’il n’y a pas de produit contaminé à tester. C’est pourquoi la source d’une éclosion n’est souvent pas déterminée.

Narrateur
Les enquêtes épidémiologiques sont essentielles pour intervenir contre les éclosions de maladies d’origine alimentaire. Elles jouent aussi un rôle crucial dans la prévention des maladies d’origine alimentaire. Les enquêtes peuvent mener à la découverte de nouveaux agents pathogènes, de nouveaux vecteurs alimentaires et de lacunes insoupçonnées au sein du système d’assurance de la salubrité des aliments.

Narrateur
Pour obtenir de plus amples renseignements ou des mises à jour, veuillez consulter notre site Web à l’adresse www.salubritedesaliments.gc.ca

Narrateur
Un message du gouvernement du Canada.

Investigateurs des maladies sur la piste

Les épidémiologistes sont des investigateurs des maladies qui travaillent pour élucider les « qui, quoi, où, quand et pourquoi » des maladies, y compris des maladies d’origine alimentaire. Ils utilisent ensuite leurs recherches pour limiter les problèmes de santé.

L’Agence de la santé publique du Canada travaille avec les autorités provinciales et territoriales pour surveiller toute augmentation anormalement élevée des cas de maladies d’origine alimentaire. Un nombre supérieur à la normale de personnes qui semblent toutes atteintes de la même maladie à un endroit donné et à un moment donné s’appelle une grappe. Quand une enquête montre que les personnes malades qui forment la grappe ont quelque chose en commun qui pourrait expliquer pourquoi elles ont toutes contracté la même maladie, ce groupe de cas est appelé éclosion.

L’Agence de la santé publique du Canada compte parmi ses employés des épidémiologistes qui font enquête sur les éclosions de maladie d’origine alimentaire qui touchent plus d’une province, plus d’un territoire ou plus d’un pays. Elle fournit aussi sur demande un soutien épidémiologique aux autorités provinciales et territoriales.

L’Agence de la santé publique du Canada joue un rôle de direction pour ce qui est de la coordination de l’intervention en cas d’éclosion de maladie d’origine alimentaire à l’échelle nationale, c’est-à-dire une éclosion qui touche plus d’une province, plus d’un territoire ou plus d’un pays (y compris le Canada). Lors d’une éclosion nationale de maladie d’origine alimentaire au Canada, l’enquête et l’intervention peuvent mettre à contribution plusieurs organismes relevant de multiples échelons administratifs et dont les responsabilités sont complémentaires. Le Modalités canadiennes d'intervention lors de toxi-infection d'origine alimentaire guide la coordination des rôles et des responsabilités au cours d’une telle éclosion.

Complément d’information sur la salubrité des aliments

Visitez le portail sur la salubrité des aliments du gouvernement du Canada pour garder le contrôle en matière de la salubrité des aliments.

Santé Canada présente de l’information sur la salubrité des aliments qui cible des groupes précis à haut risque de maladie grave, y compris un tableau montrant une liste d’aliments à éviter et d’aliments de rechange moins risqués.

Le Partenariat canadien pour la salubrité des aliments offre de l’information sur la salubrité des aliments à la maison.

Le document Mesures prises pour renforcer le système de salubrité des aliments suite aux recommandations du rapport Weatherill : Rapport final pour les Canadiens décrit les modifications apportées au système de salubrité des aliments depuis 2008.

Ces liens offrent de l’information détaillée au sujet des outils que nous utilisons pour nous aider dans notre travail de salubrité des aliments.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :